AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Lorenzo Mattotti (Illustrateur)Christophe Claro (Traducteur)
EAN : 9782020997676
184 pages
Éditeur : Seuil (05/11/2009)
4.5/5   2 notes
Résumé :


En créant les personnages-narrateurs du Vieux Poe et du Jeune Poe, Lou Reed rend un hommage à l’auteur des Histoires extraordinaires, dont on fête cette année le bicentenaire. En choisissant un tel guide, Lou Reed revisite l’œuvre du grand conteur et poète américain ( La Chute de la maison Usher, Le Corbeau ? qui donne son titre au livre ?, Ligeia ), et nous livre une interrogation sur lui-même, sur nous-mêmes. Qui sommes-nous ? Qui suis-je ? Qu’est-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Azalais
  05 juin 2011
Un petit bijou qui met en regard les illustrations de Mattotti et les textes de Lou Reed traduits en français. L'intérêt est d'autant plus grand si l'on a écouté le disque avec la musique avant. Les illustrations mettent en scène un univers fantastique qui prend la place des décors qu'aurait dû réaliser Bob Wilson pour créer un opéra rock dans la lignée de "Time Rocker" (spectacle avec la musique de Lou Reed également).
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Lou Reed (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Lou Reed
Lou Reed : Lecture publique au studio 104 à Paris [2008 / France Culture]
http://le-semaphore.blogspot.fr/2014/.... Émission : L'Atelier de la création sur France Culture, diffusée le 25 décembre 2013. De Bernard Comment et Manoushak Fashahi (rediffusion "Surpris par la Nuit" – 24/11/2011). Avec : Lou Reed. Bernard Comment. Traduction : Sophie Couronne et Larry Debay. Lecture : Caroline Ducey. Réalisation : Manoushak Fashahi. « Je ne suis pas une rock and roll star, je suis un écrivain qui écrit et produit ses propres trucs. » Le 20 octobre 2008, Lou Reed a fait une lecture publique au CentQuatre à Paris. Pas n’importe quelle lecture : ce sont les textes de certaines de ses chansons qu’il déclame avec une émotion presque palpable, ceux de la radio Lou, fréquence qu’il était le seul à pouvoir capter ; sa radio intime en quelque sorte, son labyrinthe de paroles, d’images toutes plus poignantes les unes que les autres. C’était à l’occasion de la parution d’un livre aux éditions du Seuil, intitulé "Traverser le feu", ouvrage qui rassemble l’intégrale des textes de ses chansons. France Culture a eu la très bonne idée de retransmettre sur ses ondes cet enregistrement unique où la voix du vieux rocker s’avance, nue, sans guitare, portant en bandoulière le feu de ses mots. La traduction française arrive ensuite, relayée par la voix de Caroline Ducey. Puis, quelques chansons viennent émailler le fil de la lecture. Ainsi lus sans musique, les textes de ses chansons prennent une tout autre texture : les images se font plus présentes, plus persistantes. Elles se gravent dans notre esprit comme une marque au fer rouge. Et que dire de cette voix qui a tant vécu, cette voix d’homme – sans doute au fond si proche de l’enfant qu’il fut –, qui nous fait le don unique de son témoignage artistique, de sa parole créatrice ; cette parole qui s’offre à nous comme une embrassade fraternelle… Lou Reed a hissé la grand-voile et navigue sur le fleuve de sa mémoire. C’est cinq ans plus tard, presque jour pour jour, qu’il ôtera le masque bleu de son visage pour regarder Charon droit dans les yeux. En sa compagnie, il se peut qu’il soit allé traverser le Styx pour ensuite laver son corps et son âme dans les eaux bienfaisantes de l’oubli – dans le miroir du Léthé. Sa propre traversée du feu, il devait l’accomplir seul – laissant ses frères humains derrière lui se débrouiller comme ils le peuvent. Entendre cette voix nue nous lire les mots d’une vie entière, c’est beau comme l’éclair qui fendille l’eau noire du ciel avec son harpon de lumière.
© Thibault Marconnet le 09 avril 2014
Thèmes : Création Radiophonique| 20e siècle| Musique| Poésie| Rock| Velvet Underground| Lou Reed| Bernard Comment
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
936 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre