AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791029400889
Éditeur : Textes Gais (08/09/2015)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Le 21e SEX est un roman porno-philosophique, un ouvrage politique qui tache bien les draps, parce qu’à travers la sexualité, et notamment une homosexualité dépravée, toxicomane et juteuse, ce sont tous les rapports de pouvoir qui se mettent en branle dans nos sociétés dépressives et anxiogènes, sur le déclin. Le 21e SEX est tout
à la fois un roman gay, une histoire d'amour passionnelle et poe&#... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
plumkreole973
  11 avril 2016
« Un livre trash, sans détour, à ne pas mettre entre toutes les mains, quoique … »
En commençant ce livre, j'ai eu l'impression de faire du Voyeurisme, de pénétrer dans un univers qui m'était totalement inconnu. Vous me direz –Tu lis du M/M, non ? Donc pas si inconnu que cela … Que nenni ! Là, on parle de Sexe Homo, pur et dur, bien raide avec tout le tralala qui l'accompagne.
Donc j'aurais pu stopper ma lecture aux premières scènes qui m'ont fait faire les gros yeux, rougir et ouvrir la bouche prête à gober les mouches. BEN NON ! Pourquoi me direz-vous. Je suis Curieuse, trop peut-être ?
L'auteur a su titiller ma curiosité. J'avoue que ces discours moralistes sur les lois françaises, ces défauts et ses aboutissants, bla bla bla, m'ont un peu gonflée, et que mon côté « hétérote ouverte d'esprit » s'est un peu insurgé ; mais à côté de cela, il y a pas mal de vérités vraiment bonne à dire et à méditer, tralalalala !!!
Berlintintin a su titiller ma curiosité. On suit au fil des pages, la vie d'un mec, un Vrai, un dur, qui souffre, qui tombe bas, qui succombe aux pires tentations, qui vit de débauches, qui se cherche, qui se fait du mal pour se sentir vivant, qui rencontre l'amour, et qui se bat pour le conquérir, le garder, et le reconquérir…car il n'y a pas a tortiller du cul, ce Berlintintin, c'est un amoureux de l'amour !
L'amoureuse de l'amour que je suis, à adoré la 4ème partie de ce bouquin. Quelle belle déclaration d'amour
Pour finir, je reprendrai juste ces quelques mots de l'auteur : « Quand il ne reste qu'une chose, il ne reste que l'amour »
Voilà là un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, quoique. Il vous permettrait peut-être d'avoir une plus large ouverture d'esprit, et d'accepter que l'amour ce n'est pas deux êtres, mais deux coeurs qui s'aiment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ChezVolodia
  15 septembre 2018
C'est un livre trash, un dégueuloir jeté à la face des bien-pensants, éructé avec force, rage et colère mais également émaillé d'un humour acide, de celui qu'on redoute, mais qui a les accents de la vérité.
Que l'on aime ou pas Erik Rémès on n'en attendait pas moins de lui. Fidèle à son image d'auteur sulfureux qui n'hésite pas à mettre le doigt là où ça fait mal, sans souci du politiquement correct. Il en aurait été autrement, nous aurions été déçus. Mais force est de convenir qu'il a raison sur bien des points. Pas sur tout bien sûr, mais sur une grande partie de ce qu'il énonce dans son livre, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il connait parfaitement son sujet et le milieu homosexuel, ses pratiques y compris les plus inavouables.
Toutefois, comme toutes ces grandes figures de la scène homosexuelle qui ont connu la répression, qui ont milité pour la libération sexuelle, pour enfin de nos jours accéder à une reconnaissance, sinon à une acceptation (loin d'être totale, mais du moins partielle) d'une sexualité que l'on dit particulière, il n'exprime par sa voix que les résultats d'une analyse de la société vue que par une certaine communauté d'homosexuels. Erik Rémès est resté bloqué dans les années 80.
Je lui reproche un peu d'avoir une opinion toute faite et méprisante sur une partie de la communauté homosexuelle, celle qu'il qualifie d'intégrationniste, qui se suffit des droits obtenus et n'aspire qu'à vivre comme les hétéros, des petits bourgeois. le monde évolue, les gays aussi, et le fait de vouloir se fondre dans la société fait partie de cette évolution, et puis tous les gays ne pense pas cul. Tous les gays ne fréquentent pas le milieu, spécial et assez glauque, il faut bien l'avouer, des hardeurs, des slameurs. Tous ne pratiquent pas le sexe pour le sexe. Tous n'ont pas l'ambition d'être des performers, des bêtes de sexe , de se droguer au risque de friser la folie pour atteindre une extase sexuelle ou plus simplement pour oublier leur solitude.
Dans ce livre, Erik Rémès aborde tous les sujets de ce qu'on pourrait appeler la culture LGBT, y compris le plus important à mon sens, la santé. Quand on parle santé on parle prévention et là les sujets qui fâchent ne manquent pas. Des campagnes de prévention inadaptées aux nouvelles pratiques, et à la recrudescence des maladies qu'on croyait disparues telles la syphilis, l'hépatite C, et autres maladies vénériennes. le bareback abordé de façon ligth où j'ai bien compris qu'il s'agissait de donner au partenaire le libre choix de mettre ou non une capote, et surtout ne pas le déresponsabiliser quant au choix qu'il fera. Alors là même si je comprends sa pensée, je n'approuve pas ...Quand aux nouveaux traitements permettant à un séropositif de ne plus être contaminant petit bémol, ils ne préservent pas des autres maladies vénériennes donc… !
Ce livre est intitulé roman, j'ai toutefois la nette impression que la fiction et la réalité s'entrecroisent voire se confondent, car on ne peut nier la réalité des évènements historiques et manquer de faire des rapprochements, que l'auteur laisse échapper intentionnellement ?
Certains passages sont non seulement difficiles à lire, mais à comprendre, notamment l'intimité de son couple dévoilée, ses violences dues à la consommation de drogues, ses plans culs, d'autant que l'auteur est titulaire d'une maitrise de psychologie…Mais j'ai aimé ce livre, malgré son manque de style, ses redites, ses outrances, sa violence, sa part d'exhibitionnisme, son indécence, mais également et surtout pour sa sincérité.
Lien : http://chezvolodia.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
The-Library-World
  01 septembre 2015
L’Avis de Plum Kréole :
Je remercie Erik Rèmès pour l’envoi de ce service presse.
« Un livre trash, sans détour, à ne pas mettre entre toutes les mains, quoique … »
En commençant ce livre, j’ai eu l’impression de faire du Voyeurisme, de pénétrer dans un univers qui m’était totalement inconnu. Vous me direz –Tu lis du M/M, non ? Donc pas si inconnu que cela … Que nenni ! Là, on parle de Sexe Homo, pur et dur, bien raide avec tout le tralala qui l’accompagne.
Donc j’aurais pu stopper ma lecture aux premières scènes qui m’ont fait faire les gros yeux, rougir et ouvrir la bouche prête à gober les mouches. BEN NON ! Pourquoi me direz-vous. Je suis Curieuse, trop peut-être ?
L’auteur a su titiller ma curiosité. J’avoue que ces discours moralistes sur les lois françaises, ces défauts et ses aboutissants, bla bla bla, m’ont un peu gonflée, et que mon côté « hétérote ouverte d’esprit » s’est un peu insurgé ; mais à côté de cela, il y a pas mal de vérités vraiment bonne à dire et à méditer, tralalalala !!!
Berlintintin a su titiller ma curiosité. On suit au fil des pages, la vie d’un mec, un Vrai, un dur, qui souffre, qui tombe bas, qui succombe aux pires tentations, qui vit de débauches, qui se cherche, qui se fait du mal pour se sentir vivant, qui rencontre l’amour, et qui se bat pour le conquérir, le garder, et le reconquérir…car il n’y a pas a tortiller du cul, ce Berlintintin, c’est un amoureux de l’amour !
L’amoureuse de l’amour que je suis, à adoré la 4ème partie de ce bouquin. Quelle belle déclaration d’amour
Pour finir, je reprendrai juste ces quelques mots de l’auteur : « Quand il ne reste qu’une chose, il ne reste que l’amour »
Voilà là un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, quoique. Il vous permettrait peut-être d’avoir une plus large ouverture d’esprit, et d’accepter que l’amour ce n’est pas deux êtres, mais deux cœurs qui s’aiment !

Lien : https://thelibraryworld.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lagni
  29 janvier 2016
C'est un article paru sur "Culture Gay" qui reprenait en gros la 4ème de couverture qui m'a attiré vers cet ouvrage.
C'est ici un "21e SEX" qui fait écho à un 21ème siècle qui n'en finit pas de décevoir.
Sexualité pour identité : un monde d'hétéro créé pour hétéro où devrait vivre des homos. Et quoi encore ? Filles, gars, trans... Garçons aux désirs de caresses et femmes aux envies de pénétrations puis des hommes aux désirs testotéroniques et des femmes convoitant le romantisme.
Et dans ce tohu-bohu, Mr Pépère l'hétéro, voudrait nous cantonner dans des rôles, nous stigmatiser une fois de plus. Je dis non, non et non.

Lien : http://ouigay.blogspot.ch/20..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lagnilagni   29 janvier 2016
Je suis seul comme une planète folle, une terre molle et froide, cérébrale, ectoplasmique, sodomite, aimable, affable, à table. Je suis seul comme une jeune mariée abandonnée. Voyageur de la terre, perdu au milieu de l'océan. Seul dans la foule incommensurable et désertique. Seul dans la ville qui choie et sombre, haletante et sourde à mon désarroi. Seul, oui seul, amoureux solitaire.
Commenter  J’apprécie          30
lagnilagni   29 janvier 2016
Voilà maintenant cinq ans qu'il est célibataire, cinq ans qu'il n'a rencontré personne et qu'il n'y tient pas. Je lui dis que je trouve cela dommage pour lui. Il me répond qu'il ne peut pas, qu'il ne veut pas, qu'il est bien seul. On se prend ensuite une mousse au chocolat et un café, le vent commence à se lever, des feuilles volent. Jérôme a trouvé un équilibre, il se remet à peindre sérieusement, il a retrouvé l'énergie créatrice. Je l'en félicite : c'est une des plus belles choses au monde que de créer. Peut-être la plus belle. Avec l'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Remets les titres à l'endroit...(2)

de Vladimir Bartol

Alamut
à ma loute

12 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : Anagrammes , mots , jeux de mots , humour , littérature , évocationCréer un quiz sur ce livre