AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782092580035
112 pages
Éditeur : Nathan (08/02/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans un monde qui exploite les minotaures dès leur naissance, Judith, une petite humaine, en recueille un en cachette et le traite comme un frère…

Judith, 10 ans, vit avec ses parents dans une ferme qui produit des minotaures. Ces créatures, à corps d’homme et tête de veau, sont élevées puis utilisées pour les travaux que les humains ne veulent plus faire. Forts et endurants, mais d’une intelligence très limitée, ils sont exploitables jusqu’à la mort.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Analire
  11 novembre 2019
Judith est une petite fille qui vit à La Ferme. La Ferme, c'est l'endroit où ses parents fabriquent et mettent au monde des minotaures. Les minotaures sont des créatures spéciales : à corps d'homme et à tête de veau, elles sont élevées afin de venir en aide aux humains dans les tâches les plus complexes. Mais un peu jour, Judith découvre un minotaure un peu spécial : un bébé au corps de veau et à la tête d'homme. Elle décide de le cacher et de s'occuper de lui.
Judith et Bizarre est un récit sur l'amitié. Judith va se prendre d'affectionner pour cet être, si différent d'elle et de tout ce qu'elle connaît. Elle va s'occuper de Bizarre, lui donner un nom, lui apprendre à parler, à compter, ouvrir son esprit sur le monde. Judith va désobéir à ses parents et prendre des risques au nom de l'amour qu'elle ressent pour cette créature si chétive. Benoît Richter met en avant le dévouement et la solidarité, mais également la compréhension et l'acceptation d'autrui.
Car rien ne les oppose plus que leur physique : Judith est une humaine, Bizarre un minotaure. Mais, malgré leurs différences, ils vont se comprendre et apprendre à s'aimer. C'est une magnifique leçon de vie sur la tolérance.
En second plan, l'auteur place son récit dans un contexte futuriste, avec la création de minotaures pour venir en aide aux humains dans les tâches les plus viles ou difficiles à faire. Les enfants pourront alors développer leur imagination, et réfléchir à ce sujet, quelque peu complexe : de quoi sera fait demain ? Une courte histoire, mais remplie de sujets intéressants, qui devaient satisfaire autant les enfants que leurs parents.
Judith et Bizarre est une histoire pour enfants qui prône l'amitié et la tolérance. J'ai apprécié la découvrir.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Melitaea
  19 avril 2019
Un court roman à destination des enfants - je pense à partir de 7 / 8 ans - mais aussi des grands. Nous suivons une petite fille de 10 ans dont les parents ont une ferme où ils élèvent des minotaures (tête de vache et corps d'homme) qui sont vendus comme bêtes de somme. Ces minotaures font les durs labeurs des hommes et finissent un jour par servir à faire la guerre.
Un jour, Judith assiste à une naissance et tombe par hasard sur un minotaure inversé (tête d'enfant, corps de taureau), usuellement tué à la naissance. Elle décide alors de le cacher de ses parents …
L'auteur soulève le débat des manipulations génétiques au travers de sa petite héroïne.
Personnellement j'ai apprécié et le conseille en lecture 'jeunesse'. Il est simple à lire et parle d'un débat d'actualité ainsi que des relations parents-enfants.
Commenter  J’apprécie          20
MuBoDoc
  10 janvier 2020
Judith mène une vie très agréable auprès de ses parents qui sont responsable d'une ferme où l'on fabrique des minotaures, petits corps humains à tête de veau. Une fois élevés ces minotaures disparaissent sans qu'elle sache où et pour quoi faire.
Un jour Judith découvre une naissance inattendu : un minotaure inversé : petit corps de veau à tête d'humain... Pour une raison obscure elle décide de le cacher...
Un petit roman qui au travers de la figure mythologique du Minotaure évoque les manipulations génétiques, les dérives possibles, le droit à la différence et permet de réfléchir aussi ce qui fait notre humanité... A lire absolument ! Convient à la thématique 6e, le monstre, aux limites de l'humain.
La professeuse documentaliste de cdicollegeguisthau
Commenter  J’apprécie          00
cdicollegeguisthau
  10 janvier 2020
Judith mène une vie très agréable auprès de ses parents qui sont responsable d'une ferme où l'on fabrique des minotaures, petits corps humains à tête de veau. Une fois élevés ces minotaures disparaissent sans qu'elle sache où et pour quoi faire.
Un jour Judith découvre une naissance inattendu : un minotaure inversé : petit corps de veau à tête d'humain... Pour une raison obscure elle décide de le cacher...
Un petit roman qui au travers de la figure mythologique du Minotaure évoque les manipulations génétiques, les dérives possibles, le droit à la différence et permet de réfléchir aussi ce qui fait notre humanité... A lire absolument ! Convient à la thématique 6e, le monstre, aux limites de l'humain.
La professeuse documentaliste
Commenter  J’apprécie          00
thaisdie
  01 avril 2019
Un bon petit roman, bien construit et bien écrit, facile à lire. Les parents de Judith ont une ferme de minotaures. La vie de famille est douce. A dix ans, leur fille les assiste parfois. Mais forcément, il arrive quelque chose ! La fin est...
Le passage où Judith essaie de se débarrasser de son père -qui tient à passer du temps et à jouer avec elle- est un joli morceau sur les relations père-fille.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Ricochet   01 octobre 2018
Une histoire pas si fantastique que cela à lire sans hésiter malgré l'impression de malaise (salutaire) qui s'en dégage...
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   30 octobre 2019
Les parents de Judith pensent que les minotaures sont un don fait par la science à l'humanité, un don qui doit la mener à un monde meilleur, et que jamais on ne devrait les utiliser pour se battre, mais, à partir de ce triste soir, les commandes affluent et l'activité de la Ferme augmente très vite.
Commenter  J’apprécie          60
Lady_KLady_K   31 mars 2018
Il y a la grande forêt, un peu plus loin au-delà des barrières, il faut la traverser pour arriver à la Ferme, il y a une longue route qui coupe en deux, une route si longue que Judith s’endort souvent en la parcourant, assise à l’arrière de la voiture, sa tête reposant sur la ceinture de sécurité, bercée par le ronron presque imperceptible du moteur et les voix de ses parents à l’avant qui parlent bas pour ne pas la réveiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   30 octobre 2019
Dans la Ferme, le père et la mère de Judith fabriquent des minotaures, c'est un processus extrêmement compliqué.
Commenter  J’apprécie          30
agelagel   19 novembre 2018
Ses parents ne sont pas des monstres et, une fois passée la colère (qu'elle espère courte et mesurée), ils sauront probablement trouver une solution juste et humaine à son problème : autant s'en remettre à eux. Elle se dit que ce sont eux, les parents, qui lui ont appris qu'il était bon et normal d'aimer les hommes et les animaux, et de les protéger. Qu'a-t-elle fait d'autre ?
Commenter  J’apprécie          00
agelagel   19 novembre 2018
Les parents de Judith pensent que les minotaures sont un don fait par la science à l'humanité, un don qui doit la mener à un monde meilleur, et que jamais on ne devrait les utiliser pour se battre, mais, à partir de ce triste soir, les commandes affluent et l'activité de la Ferme augmente très vite.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : modifications génétiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Benoit Richter (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
325 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre