AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749927269
Éditeur : Michel Lafon (13/10/2016)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Tel qu'il l'avait promis à Kimaati, après avoir
bravé de nombreux dangers, Auroch revient à
An-Anshar avec deux mille féroces hommes-
taureaux prêts à se battre.

De son côté, Kira se prépare à l'affrontement et
divise les Chevaliers d'Emeraude en six
garnisons, sous le commandement des membres
de la première génération, comme autrefois.

Avec l'aide de ses nouveaux compagnons, Onix
tente d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Rogues
  16 novembre 2018
Dans ce dernier tome, on retrouve Kimaati qui, en possession de la forteresse d‘Onyx, se prend maintenant pour un empereur, surtout avec son armée de taureau, celle d'Auroch, qui arrivée depuis peu, fait étrangement peur à la famille de Kimaati qui se réfugient aux étages là où ne vont pas les taureaux. Ils fêtent alors tous en se soûlant leur arrivée...
Pendant ce temps, Onyx et sa famille essayent de terminer leur conquête d‘An-Anshar avec les Kentauros, les Madidjins, les Simiusses,... mais ils se dépêchent parce que Kimaati devient une menace... Il a même foutu une raclée à Nemeroff qui marche maintenant avec une canne.
Sappheiros, un dieu ailé du monde d'Archéron a perdu toute sa famille, ses enfants, ses parents, ses frères et soeurs, et sa femme à cause de Kimaati qui avait ordonné sur son pays sa destruction. Sappheiros était parti chercher à manger pour sa famille et lorsqu'il est revenu, il retrouva sa famille morte. Il décida de se venger même si sa vie en dépend...
Obsidienne grandit à une vitesse affolante...
J'ai autant aimé ce livre que les précédents ! Et c'est le dernier de la série ! Je vous conseille fortement cette série et la précédente ! J'ai adoré du 1er tome au dernier ! Je suis content de la fin, mais j'imaginais que Kimaati et qu'en son armée ne seront pas battu aussi facilement... c'est le seul point négatif sinon, lisez cette série absolument ! Et bien entendu, je lirai les chevaliers d'Antarès, la 3eme séries suite, mais prochainement, ce n'est pas pressé car j'ai beaucoup de livres sur ma pal et j'aimerais en lire au moins 50 de ma pal puis continuer là dessus c'est pour ça que j'ai le temps !
À bientôt pour une nouvelle critique ou autre mais je suis sûr que l'on se reverra bientôt et lisez bien la série ! Bonne lecture alors !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Sev59283
  13 septembre 2017
Il faut en finir alors autant en finir, je n'aime absolument pas écrire ce genre de chronique surtout quand cela vient de livre d'un auteur que j'adore, mais là, il faut bien dire ce que l'on pense et ce n'est pas joli.
Je le savais d'avance que l'on allait pester donc on a pesté auparavant, pendant et après ! Oui, parce que faut dire que là quand même, c'est du grand n'importe quoi, je sais même pas par où commencer tellement j'en suis dégoûté !
Comment on avait prévu pour nous, il ne se passe rien dans ce tome enfin si dans les 2 derniers chapitres encore, c'est du grand n'importe quoi ! le coup de la fillette, je l'ai vu arriver, il y a, je ne sais pas combien de tomes. Déjà, on savait directe quand je ne sais plus trop qui a parlé de cette fille, je savais qui elle était. Depuis tout ce temps, on savait ce qu'elle allait faire et bah on n'avait pas tort donc quand tu dis que dans les chevaliers, il aura fallu 12 tomes pour s'attaquer au scarabée là en un tome s'est pliées enfin plutôt 3 lignes, tu te poses quand même beaucoup de questions.
On a cru à chaque tome qu'il y aura un truc qui allait faire tout basculer que cela partirait dans des grosses batailles comme on les aime, mais non jamais. Là pendant tout le tome, on attend qu'Onyx bouge son cul alors que lui, il est bien, il fait sa conquête en mode prêcheur de la bonne parole. Bref, j'hallucine donc on attend, on attend. C'est sûr, il y a des naissances, des amoureux qui se mettent ensemble. Youpi pour un douzième tome, franchement très folichon. On attend, il se passe certains trucs, sauf qu'on n'aura jamais les réponses, mais bon, ce n'est pas grave. Puis viennent enfin les deux derniers chapitres que tu as attendus parce que tu en as marre. Et là quand, tu as la fille d'Onyx qui se point qui fait son truc et c'est fini. Non pas tout à fait finie, mais la grosse baston que tu attends depuis 12 tomes maintenant bah non, elle n'aura pas lieu, pour quoi faire ?
Dans la chronique précédente, je vous parlais de Wellan qui était devenu une nounou, Onyx le gentil empereur qui rassemble tous les villages contre un futur méchant invisible. On rajoute aussi maintenant Kira qui était une rebelle, qui s'en ficher des ordres et là le personnage a complètement changé et à des enfants, elle est devenue une mère poule qui a peur de tout. Bref, j'aurais préféré que l'on garde mes personnages des chevaliers parce que là, je ne les aime vraiment pas.
Le monde parallèle qui prend toute sa puissance dans ce dernier tome et là, tu dis, mais qu'est-ce qu'il fout là, mais ce n'est pas grave, tu comprends juste que oui en fait, tu avais bien compris que la saga était là pour faire la transition pour la nouvelle saga. On t'explique des trucs que tu as envie de dire, mais tu aurais dû nous expliquait auparavant, là maintenant cela ne sert plus rien. Mais bon, encore une fois, ce n'est pas grave, on est plus à cela près !
Il n'y a pas d'action, on se fait chier royalement. Les chevaliers se préparent à attaquer alors que tu sais très bien qu'ils ne vont pas les attaquer. de toute façon, ils ne pourraient même pas l'attaquer, ça fait des années qui ne se sont pas entraînées, cela fait des années qu'ils vivent une vie pépère tranquille. Comment veux-tu qu'il s'attaque à un dieu. Bref du grand, n'importe quoi ! Même si certains d'entre eux sont devenu des dieux par la magie de cette saga, ils ne savent pas se servir de leur pouvoir...
On attend qu'Onyx finisse sa petite mission tranquille parce que bon, il ne va pas se dépêcher quand son château est pris par un dieu cinglé qui enlève tout le monde, bah non voyons pourquoi se dépêcher? Bref...
Après que la petite fait, son "je ne veux pas de guerre" et que tout le monde ne bouge plus. On a droit un truc que je n'ai pas vu venir, mais qui au final et si logique vu que l'on a dit que cette saga était là pour faire la transition entre les deux voilà. Donc Wellan et Nemeroff se retrouvent dans une situation bizarre et l'on sera la suite dans les chevaliers d'Antarès! Youpiiiiii.
Bref, vous l'avez compris, je suis déçue, énervée et tout ce que vous voulez. La fin de cette saga a été faite pour faire une transition vers les chevaliers d'Antarès et cela m'énerve parce que cela a été mal fait. Elle aurait très bien pu faire une saga de ce type, mais sans faire du grand n'importe quoi comme cela a été fait dans cette saga 12 tomes au final pour rien. Quand tu reviens en arrière, tu te rends compte qu'a chaque fois qui se passer un petit truc intéressant au final il n'y a jamais rien, on laissait les choses couler, et cela, du tome 1 au tome 12. Moi qui espérais une saga à la hauteur des chevaliers d'émeraude, je suis déçu parce qu'elle ne lui arrive même pas à la cheville, les personnages sont devenus plats, sans saveur, sans charisme, sans rien. Au final, ça aurait été plus simple. Pour dire franchement, je suis tellement déçu, j'aurais préféré ne pas la lire. Au final, ça aurait été plus simple. donc actuellement nous sommes en pause d'anne Robillard, on lira, c'est sur les chevaliers d'Antarès, mais alors va falloir attendre un bon moment parce que là j'avoue qu'elle nous a bien gavé, déçu et énervé.
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Enka
  21 novembre 2016
Lu et apprécié Les Chevaliers d'Emeraude, j'ai commencé Les Héritiers d'Enkidiev avec enthousiasme.
Quelle déception !
Même si dans Les chevaliers d'Emeraude, l'écriture était simpliste et l'histoire naïve, (les bons beaux, gentils et victorieux et les méchants laits, malveillants et perdants), c'était un plaisir de suivre Wellan et ses compagnons d'armes dans leurs aventures et s'il y avait beaucoup de personnages le récit se concentrait toujours sur les mêmes, les principaux.
Mais avec Les héritiers d'Enkidiev il y en a trop. Personnages mal développés aux caractères semblables, récit qui s'attarde sur des personnages secondaires dont la plupart on ne les voit plus (ou en coup de vent plusieurs tomes après). Et surtout, Onyx, je le trouve très mal écrit, on ressent bien que c'est le chouchou de l'auteur (plus que Wellan) dans Les chevaliers d'Emeraude ses mauvais actes étaient pardonnés (possession de Sage) et ses crimes ignorés (meurtre de Farrel)… Dans Les héritiers d'Enkidiev c'est pire, mauvais père, mauvais mari, mauvais ami, mauvais empereur « mais c'est Onyx on pardonne », cela devient très vite agaçant.
Ensuite, je n'ai pas réussi à m'habituer à l'apparence des dieux…, hippocampe, loup ailé ou même rhinocéros et hippopotame enfantant insecte, zèbre et lion ??? Je veux bien que ce soit de la fantasy, mais ce n'est pas une raison pour éluder la logique.
Un autre point, les dieux catalystes, ça enlève tout le charme des chevaliers d'Emeraude ! « Ils ont des pouvoirs bah en fait ce sont dieux c'est pour ça », décevant et j'en rajoute une couche avec leur apparence : dauphin ailé, ptérodactyle, serpent ailé et j'en passe, je trouve ça d'un ridicule.
Et je finis avec le pire, les viols, complètement ignorés !!!
Lycaon, Sage/Sparwari et Solis, ont usurpé l'identité des maris de Kira, Jahonne, Swan et Wanda à leur insu pour les enfanter, des viols en somme. C'est illogique par rapport aux personnages qui n'ont pas ce profil, mais surtout à aucun moment l'auteur Anne Robillard ne le relève dans son récit… Je trouve ça très dérangeant.
J'ai eu du mal à finir Les Héritiers d'Enkidiev (la curiosité la emporté), beaucoup trop d'incohérence, personnages mal écrit et un gros manque de développement et de morale.
J'ai vu qu'il y avait une suite Les Chevaliers d'Antarès, se sera sans moi, bye bye les Chevaliers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lemaya
  08 janvier 2017
J'ai bien aimé car Onyx fini sa mission et peut enfin s'atteler à une autre tâche : virer Kimaati de son palais.
Ce livre aurait pu toutefois être meilleur. On dirait que Anne Robillard ne sait comment terminer son histoire et du coup elle fait encore une autre série de 12 tomes, cela commence à faire beaucoup de livres pour la même histoire !
de plus je trouve qu'il n'y a pas assez de descriptions d'Enlilkisar. Aussi Onyx utilise trop ses pouvoirs et du coup tout va trop vite. Il finit une tâche en quelques heures alors que cela prend des dizaines d'années à d'autres. Je trouve qu'il n'y a donc pas l'aspect difficile de la mission. Personnellement je n'ai pas beaucoup accroché sur la mission de paix à cause de cette rapidité à tout faire. Je n'ai même pas retenu les noms des dirigeants ! Voilà le problème dans ce roman : il y a beaucoup trop de personnages qui font un passage éclair et qui reviennent à un moment donné mais on ne se rappelle plus du tout de qui c'est.
Je trouve également que ce livre est un fouillis d'information, mises les unes par dessus les autres sans logique dans l'enchaînement. Je crois qu'à un moment on revient en arrière dans l'histoire en entamant un nouveau chapitre, on ne comprend alors pas tout de suite pourquoi le personnage dit quelque chose sur un événement futur qui vient d'être décrit dans le chapitre précédent.
Ce livre se finit aussi en queue de poisson pour nous donner envie de lire la suite mais je trouve que cela commence à faire trop.
Dans cette série de roman, il y a trop d'histoires avec les dieux en même temps qu'Enlilkisar soit découverte et cela donne l'impression de fouillis. On mélange l'histoire du panthéon d'Abussos avec celui d'Achéron et je me perd dans tous ces noms et ces divinités.
Comme beaucoup de lecteur je n'achèterais pas la suite, je la lirais peut-être en bibliothèque dans quelques temps.
Malgré tout cela, je suis triste d'abandonner cette série et mes personnages préférés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kallse
  13 janvier 2019
La suite des aventures des chevaliers reprends les mêmes points négatifs des anciens tomes...Et dieu, ce n'est pas terminer. L'intrigue est n'importe quoi. de nouveaux personnages qui arrivent et qui sont encore, gentils comme tous et le plus dérangeant, des personnages invisibles.
Onyx est le fils du dieu suprême ( comme si on avait besoin de cela) et il y a encore des dieux a rajouter dans notre liste de personnage, déjà trop grosse! Je ne toucherai a plus aucun livre d'Anne Robillard ( Désolé, mais vraiment, j'aurais préféré qu'elle se rattrape)...

Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   31 décembre 2015

- Wellan, où vas-tu? s'écria Kira en faisant disparaître son épée double.
Comme il ne l'entendait pas, elle s'élança à sa suite. Elle le suivir le long des anciennes maisons de vignerons adossées aux murs du château, puis à travers les vignes elles-mêmes avant d'aboutir devant une grande fontaine. Wellan s'était immobilisé devant le terrible combat qui se déroulait à quelques pas de lui. Un loup et un lion s'affrontaient violemment à coup de pattes et de dents en faisant lever la poussière.
- C'est Onyx et Kimaati, dit-il à sa mère en la voyant arriver près de lui.
- Devons-nous intervenir?
- Surtout pas.
Ils firent le tour des féroces adversaires sans les perdre de vue, se rapprochant de Nemeroff et de ses compagnons qui attendaient, eux aussi, l'issue du combat. Ils étaient tous tendus, mais prêts à seconder Onyx. Ils se postèrent près de Briag et Kira regretta de ne pas pouvoir sauter dans la mêlée, car elle avait ses propres comptes à régler avec le lion. Abussos choisit ce moment précis pour apparaître entre Nemeroff et Napashni, la petite Obsidia dans les bras.
- Maman! s'exclama-t-elle.
La prêtresse l'arracha des bras du dieu-hippocampe et la serra contre elle, effrayée.
- Mais qu'est-ce qu'elle fait ici? reprocha-t-elle à son père divin.
- Elle a commencé sa mission de paix.
- Ce n,est qu'un bébé!
- Où papa?
Napashni hésita à lui révéler que son père était le loup qui était en train de se battre contre le lion.
- Elle vient de transformer tous les taureaux en petits veaux inoffensifs, l'informa Wellan.
La mère se demanda si sa fille avait aussi la faculté de changer Kimaati en lionceau. Elle vit alors son mari rouler dans la poussière, mais se relever aussitôt pour charger son adversaire. «Il n'a peur de rien et il ne lâche jamais», se rappela-t-elle. Les deux dieux étaient de force si égale qu'elle se demanda combien de temps ils se battraient ainsi.
Achéron, qui avait expédié les hyènes et leurs prisonniers directement dans son monde, se matérialisa près d'Abussos.
- Qui est-ce? chuchota Briag.
- Son énergie m'est étrangère, répondit Lassa sur le même ton.
- Je suis Achéron! Et je suis venu chercher mon fils!
Avant que quiconque puisse lui expliquer ce qui était en train de se passer, le dieu-rinhocéros tapa très fort du pied, lançant devant lui une énergie si puissante qu'elle sépara le lion et le loup en les projetant chacun de leur côté.
- Te voilà enfin, scélérat!
Kimaati reprit sa forme humaine. Il était labouré de plaies sanguinolentes, mais parvint à se remettre debout. Secouant la tête pour reprendre ses sens. Onys se transforma également. Il vit son adversaire quelques pas plus loin, distrait par ce quise passait devant lui, mais n'arriva pas à se lever pour aller l'achever. Tout son corps le faisant affreusement souffrir.
- Jamais vous ne me capturerez! lança bravement Kimaati.
- Parce que tu crois pouvoir m'échapper, maintenant? répliqua le père. Tu as suffisamment semé la destruction dans mon monde et dans celui d'Abussos. Il est temps que tu paies pour tes crimes.
Kimaati porta la main à son bracelet ensorcelé et en fit tourner la plus grosse pierre. Un vortex commença à se former à ses pieds et un sourire victorieux apparut sur son visage. Wellan s'aperçut que le tourbillon allait bientôt atteindre Onyx, toujours à plat ventre sur le sol. Sans perdre une seconde, il s'élança pour le tirer de là, Kira sur les talons.
- Papa! se réjouit Obsidia, qui venait de le reconnaître.
Elle disparut des bras de sa mère et réapparut à ses pieds. Avant que Napashni puisse se saisir d'elle, la petite se mit à courir en direction du maelstrom!
- Obsidia! hurla la déesse-griffon.
N'écoutant que son coeur. Nemeroff laissa tomber sa canne et se précipita à la suite de l'enfant. Il la saisit par sa robe rouge et la projeta vers sa mère, lui faisant exécuter quelques culbutes. Napashni se jeta sur Obsidia, l'agrippa solidement et s'éloigna rapidement à reculons. N'étant pas aussi solide qu'elle sur ses jambes, le dieu-dragon perdit pied et fut happé par le tourbillon sous le regard impuissant de sa mère.
- Nemeroff! Non!
Ayant réussi à éloigner Onyx du vortex, Wellan se jeta à quatre pattes pour saisir les mains du jeune roi, qui s'agrippait tant bien que mal au sol, mais ses doigts glissèrent entres les siens et il le vit tomber dans le gouffre. Le vortex continuait de s'élargir et Wellan fut incapable d'échapper à la force du tourbillon. Tout comme Nemeroff, il y tomba tête première. Kira, qui avit commencé à traiter les blessures d'Onyx, ne comprit pas tout de suite ce qui venait de se passer.
- Soyez sans crainte, fit Kimaati à l'intention de la cohorte de dieux. Je ferais en sorte de les achever tous les deux.
Il allait sauter à son tour dans le maelstrom lorsqu'une lame enflammée lui transperça l'abdomen. Il vacilla sur ses jambes en écarquillant les yeux avec horreur. Au lieu de le pousser dans le vortex, son assassin l'entraîna vers l'arrière, laissant ainsi le temps au maelstrom de se refermer. Kimaati ne pouvait plus s'échapper. Il tomba sur ses genoux et tous virent alors l'homme ailé qui se tenait derrière lui.
- Ça, c'était pour ma famille! hurla-t-il, furieux.
Il retira son épée du torse du lion et d'un coup rapide lui trancha la tête. Puis, tremblant de tous ses membres, il tituba vers l'arrière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
DanieljeanDanieljean   31 décembre 2015
Lequel d'entre vous empêche mes guerriers d'anvancer ? tonna-t-il. Le sourire amusé d'Onyx suffit à lui indiquer le coupable .-Retirer votre barrière de protection et j'en ferai autant rétorqua l'Empreur d'An-Anshar.Ce sera un duel à la mort entre nous.-Il n'est pas question que ça se passe autrement.Pour le défier d'avantage,Onix fit apparaître sa formidable épée double et se mit à la faire tourner de plus en plus rapidement .En réponse à cette provocation, Kimaati se métamorphosa en un énorme lion rugissant.Lorsqu'il se décida enfin à éliminer la bulle de protection autour de la forteresse, Onix fit la même chose avec le mur qui séparait les chevaliers de leurs adversaires.il laissa tomber son arme et se trensforma en loup géant avant de bondir sur Kimaati
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DanieljeanDanieljean   08 décembre 2015
Je n'appartiens à aucun pays ni à aucun groupe en particulier. Je suis libre d'aller où je veux et de m'instruire comme il me plait.
Commenter  J’apprécie          70
RoguesRogues   10 novembre 2018
— La violence n’engendre que la violence.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Anne Robillard (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Robillard
Anne Robillard explique le pourquoi de l'Ice Bucket Challenge .
autres livres classés : fantaisieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Chevaliers d' Emeraude

Comment s'appelle la petite fille mauve qui est apporté par la reine de Shola ?

Magda
Kira
Anna
Louise

7 questions
253 lecteurs ont répondu
Thème : Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1: Le feu dans le ciel de Anne RobillardCréer un quiz sur ce livre