AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2075110700
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/11/2018)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Au coeur du Monde des Sorciers de J.K. Rowling, ce deuxième volet d’une série de cinq films, qui a commencé avec Les Animaux fantastiques, nous emmène de New York à Londres, jusqu’à Paris !
On y apprend plus sur les événements antérieurs qui ont façonné le monde des sorciers, et on y trouve de nombreux liens avec la saga Harry Potter, qui réjouiront les fans des livres comme des films.

Le précédent film Les Animaux fantastiques se terminait sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  04 janvier 2019
Même si techniquement parlant, acheter le scénario du film après l'avoir vu, n'a pas réellement d'intérêt, je n'ai pas pu résister de le prendre. Déjà pour le design des MinaLima, qui ont encore fait un travail magnifique, et ensuite parce que comme pour le premier, il y a dans le scénario quelques petits détails en plus qui permettent une compréhension plus approfondie de l'oeuvre. D'une part, parce qu'on ne voit pas tout à l'écran, et d'autre part parce que comme dans le manuscrit d'une pièce de théâtre, tout n'est pas dit.
Pour avoir une version reliée, et non brochée, j'ai pris la version anglaise. Lisant de plus en plus en anglais, aucun soucis pour moi à ce niveau-là. Je pense d'ailleurs que si vous avez vu le film, c'est un bon moyen de se lancer, car vous connaissez l'histoire et les dialogues. Une aide bien précieuse.
Le livre se lit très vite. A se demander comment le film peut faire plus de deux heures ! Et en même temps, il se passe beaucoup de choses. Certains diront trop, et je suis assez d'accord. Il y a du superflu. Nicolas Flamel, par exemple, qui ajoute un côté comique et un lien avec les Harry Potter, mais qui est plutôt ridicule au final et n'apporte pas grand chose. L'histoire des Lestranges m'a aussi peu intéressé. La prophétie est trop proche de ce que l'on a connu avec Harry Potter, et au final à part un twist qui est assez "ridicule", ça a été pour moi comme un pétard mouillé. Par contre, le personnage de Leta était très intéressant et j'aurais aimé le voir plus exploité. Les autres intrigues sont assez bien menées et il est plaisant de voir le passé de Newt et Leta. Cela permet de mieux comprendre les personnages, d'une part, et d'autre part de revoir Poudlard. Dumbledore fait aussi son entrée. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec sa version plus jeune, mais je dois dire qu'elle est réussie. J'aime beaucoup ce mélange d'espièglerie et de tristesse.
Etant une grande fan, mais pas au point de vérifier les chronologies ou les curriculum vitae de certains, je n'ai pas contre pas été choquée par l'ensemble et les incohérences que certains ont pointées du doigt. Je peux comprendre que cela agace mais je préfère ne pas trop m'impliquer à ce point et juste apprécier ce prolongement de la saga. J'ai donc été ravie de revoir furtivement un personnage de Poudlard, tout comme réfléchir à des théories concernant la révélation de la toute fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
LiliGalipette
  19 novembre 2018
Gellert Grindelwald s'échappe de prison alors qu'il devait comparaître en Europe pour ses crimes. À Paris, il entreprend de recruter des sorciers afin de mettre en oeuvre son projet : imposer la toute-puissance des sorciers sur les êtres non-magiques, le tout enrobé dans un discours aussi séducteur que menteur. « On raconte que je déteste les Non-Magiques. Les Moldus. Les Non-Maj. Les Sans-Charmes. [...] Je ne les déteste pas du tout. [...] Mon combat n'est pas motivé par la haine. Je dis que les Moldus ne sont en rien inférieurs, seulement différents. » (p. 268 & 269) Albus Dumbledore envoie Norbert Dragonneau en France pour retrouver Croyance, le jeune homme perdu du premier film, pour éviter que Grindelwald ne l'utilise à de terribles desseins.
Alors que le premier film m'avait enchantée, ce deuxième épisode – toujours réalisé par David Yates – m'a beaucoup déçue. Mon reproche principal est qu'on ne voit pas assez d'animaux fantastiques et trop peu de vraie magie. Mon aversion grandissante pour Johnny Depp n'aide pas, mais il y a surtout un gros problème au niveau du rythme, avec des ellipses maladroites et des transitions bancales entre scènes et époques. Enfin, trop d'histoires et de personnages se croisent et la révélation finale qui se veut tonitruante est simplement inacceptable pour tout bon lecteur de la saga Harry Potter. D'un point de vue plastique, en dépit de quelques effets spéciaux grotesques et d'une scène d'introduction visuellement incompréhensible, le film est très beau. Et cela tient notamment à l'esthétique Art Nouveau qui se prête à la dissimulation de symboles. J'espère donc que Les crimes de Grindelwand est seulement un faux pas dans le cycle de 5 films envisagé par J. K. Rowling et David Yates. Quoiqu'il soit, et bien que leurs personnages aient été sous-exploités dans ce deuxième opus, Eddie Redmayne et Jude Law sauront toujours m'attirer dans les salles obscures.
Pour en revenir au livre du film et parler uniquement de l'objet, aucune déception ! La couverture dessinée par le duo de graphistes MinaLima est superbe : douce, épaisse, dorée et pleine d'éléments à décrypter et à retrouver dans le film. Et quand vous ouvrez le livre, vous êtes accueillis par une constellation du plus bel effet. Un glossaire des termes cinématographiques permet de se familiariser avec le déroulement d'un film et la mise en scène. Et chaque page est bien plus qu'une feuille de scénario : c'est une expression modernisée de l'Art Nouveau. Bref, un bien beau bouquin qui rattrape la déception d'un film moyen.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Val07
  23 décembre 2018
Grindelwald est déchu, vive Grindelwald ! Après avoir assez lamentablement échoué dans sa tentative de manipuler Croyance Bellebosse, jeune homme instable dont le pouvoir de destruction dépasse l'imaginable, Gellert remet ça et s'évade de la diligence censée le transférer sous haute sécurité à Azkaban, lieu de tous les cauchemars. Son prochain objectif : Paris, où un rassemblement à grande échelle doit se tenir. Mais le gouvernement magique va tout mettre en oeuvre pour tenter de saboter les projets de pouvoir de Grindelwald.
Malgré sa capacité à s'avaler très rapidement (quelques heures), je ne peux que m'avouer comblé par ce nouveau livre-scénario des aventures du pauvre Norbert Dragonneau. Lui qui pensait pouvoir mener une vie presque paisible au milieu des dodos et des Niffleurs, le voilà propulsé dans une tentative de dingue pour détruire la paix Sorciers/Moldus. Malgré quelques longueurs, l'histoire se complexifie et prend des tours inattendus, parfois au détriment de la cohérence, notamment avec ... Idem pour les explications plus que tirées par les cheveux de Kowalski sur .
Nous pouvons également désormais établir des théories sur la direction que va prendre l'intrigue par la suite. de même, et si Grindelwald n'était autre que Hitler ? Mêmes idées, mêmes rassemblements, vêtements à la Gestapo, profil aryen, et surtout il utilise des images de bombardements/déportations de la Seconde Guerre Mondiale pour rallier des fidèles à sa cause. Sans oublier le symbole du caveau des Lestrange, qui rappelle très très fortement celui de l'aigle allemand. Ce qui fait tout de même beaucoup de coïncidences !
Bref, à lire si l'on veut avoir des complémentarités sur le film, ou si l'on est tout simplement avide de passer encore quelques heures de plus dans le Monde des Sorciers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          87
Nenvyal
  05 février 2019
Alors que le tome 1 était la découverte de Norbert Dragonneau et sa relation avec les créatures fantastiques, avec l'entrée en scène des personnages, pour le tome 2 ce sont les prémices de l'histoire principale. En plus le roman en lui-même est un petit bijou. Visuellement, la couverture est magnifique avec ce style (je ne connais point le nom) et de petits détails évoquant la saga et les symboles importants de cet opus. À l'intérieur également on en prend plein les mirettes entre les contours avec ce style « sculpté » et ces graphismes plein de détails qui nous permettent de visualiser certains objets et certaines créatures magiques. Tout ça nous permet de bien imaginé pour rendre plus vivant ce script.
Je dois dire que pour le coup, à l'heure où j'ai lu le roman et écris ces lignes, je ne suis pas allée voir le film. Je découvre totalement ce second volume et son histoire. La Magie est moins influente mais toujours aussi attrayante. Néanmoins, l'intrigue est petite pour un tome ou un film.
Grindelwald arrive à s'échapper pendant son transfert des États-Unis vers l'Europe et se rend directement là-bas pour rassembler ses disciplines. Parallèlement, Norbert Dragonneau a toujours quelque problème avec son Ministère et va se retrouver à la poursuite de Croyance et par extension de Grindelwald.
L'intrigue qui débutait dans le tome 1 continue en ajoutant des éléments sans pour autant peaufiner. Nous restons en surface. Dans ce tome 2 toujours aussi enchanteur et bien imagé même s'il s'agit du scénario, nous ressentons les émotions des personnages, l'influence de Grindelwald. C'est un tome de transition en découvrant davantage une partie de ce monde avec le Ministère de la magie, les français sorciers. On sent une histoire derrière et ceux qui connaissent la saga Harry Potter se doutent.
Le problème avec ce genre de livre c'est qu'il manque des détails. Vous savez ce qui peut faire toute la différence et renforce une scène ou un dénouement. Dans un sens, je l'ai trouvé « vide », il y a beaucoup de chose intéressante comme Norbert, son frère et Leta, ou Dumbledore et sa difficulté concernant Grindelwald ou encore Queenie et Jacob. Nous grattons la surface et en même temps la magie a bien lieu. Comme c'est un tome de transition, de nouveaux éléments s'ajoutent, des petites intrigues s'installent et se défassent. Par exemple la psychologie des personnages ou leurs tourments sont bien menés mais il manque quelque chose. Des sujets sont abordés comme l'identité, la politique et l'amour. Grindelwald qui est un manipulateur notaire en touchant le coeur des gens, ce qu'ils veulent. On sent son emprise sur le monde des Sorciers, l'influence et sa rhétorique. 😊 Quand j'ai entendu que ça allait se passer à Paris, j'étais contente. En lisant, en fait Paris n'est pas mise en avant, juste des symboles mondialement connus et ses petites rues. Norbert, toujours lui-même. ❤ Très surprise par Queenie et j'adooooore Jacob. ❤
Un petit bémol, Leta. Je ne sais pas ce qu'elle a foutu avec ce personnage J.K. Rowling mais il est mal mené. On sent sa détresse, sa peur et son désarroi tout de même. Pour moi, elle est juste là pour la fin et c'est tout. Elle n'a pas de saveur en particulier, on dirait qu'elle a été créée pour juste ça. J'ai aimé ce personnage au début mais au fur et à mesure, elle est assez classique dans ce genre dramatique et prévisible.
En conclusion, ce tome de transition est intéressant pour l'univers et la présentation de certains personnages. L'intrigue n'avance pas des masses puisque nous sommes à ces prémisses. Nous voyons la mise en place de tout ça, les liens relationnels et quelques éléments plaisants.
Lien : https://de-fil-en-histoire.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
culturevsnews
  15 novembre 2018
Ce livre même si comme le premier tome ce n’est que le texte du film, il est clairement digne d’être dans la sage de HP. Ne vous inquiétez pas, j.K.Rowling c’est exactement ce qu’elle fait. Pour rappel dans Harry Potter 01 elle mentionne déjà Grindewald ! De nombreux chapitres sont écrit sur le passé de Dumbledore et Grindelwald. Je pense que les lignées Flamel et Lestranges ont été très importante dans la suite et notamment le côté obscure des Lestranges . Ce livre et ce film sont vraiment génial, il explique aussi les questions laissé en suspend du 1, surtout la probabilité pour que Dragonneau croise Grindelwald à New-York et tout se tient, Dumbledore ne peut pas combattre Grindelwald pour une raison extrêmement simple et inviolable, ce livre est très convaincant, pleins de questions en suspends mais aussi tellement de référence à la saga HP par exemple. Certains diront qu’il y a des facilités narratif, Grindelwald s’échappe, c’est l’un des sorciers les plus fort logique, il a quand même la baguette de sureau la deuxième relique de la mort. On à hâte de voir la suite, les personnes qui disent qu’il y a trop de personnages, et que l’on comprend rien, à un moment donné ils ont prévu 5 films donc 5 livres, ils vont en parler plus tard, et surtout si on commence à tout expliquer pour chaque famille ça serait long, ennuyant . Ce condensé semble bien, certaines choses seront révélés dans les futurs films. avec la naissance de Voldemort qui est née l’année où se déroule ce film, la seconde guerre mondiale, la bataille épique entre Grindelwald et Dumbledore, qui lui vaudras la célébrité et l’ascension en tant que directeur de Poudlard et considéré par beaucoup comme le plus grand sorcier des temps modernes, Dumbledore s’est notamment rendu célèbre en écrasant en 1945 le mage Grindelwald, de sinistre mémoire. il travailla en étroite collaboration avec Nicolas Flamel et on lui doit la découvre des propriétés du sang de dragon. Il n’y a pas d’incohérence, ni brouillon, faut juste savoir que J.K.Rowling a crée un monde magique, énorme et foisonnant
Note : 9.5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   18 janvier 2019
SPIELMAN

(germanique)

… j’imagine que vous êtes ravie de vous en débarrasser.

PICQUERY

Nous le serions bien plus s’il pouvait rester dans sa cellule.

SPIELMAN

Six mois, c’est suffisant. Il est temps qu’il réponde de ses crimes en Europe.

Lorsqu’ils ont atteint la porte, ABERNATHY se retourne et les salue.

ABERNATHY

Madame Picquery, monsieur Spielman. Le prisonnier est sous bonne garde, prêt pour le transfert.

SPIELMAN et PICQUERY regardent GRINDELWALD à l’intérieur de la cellule.

SPIELMAN

Vous avez employé les grands moyens.

PICQUERY

C’était nécessaire. Il est extrêmement puissant. Nous avons dû changer trois fois de gardien. Il est très… persuasif. Donc nous lui avons coupé la langue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
florencemflorencem   03 janvier 2019
- Do you know why I admire you, Newt ? More, perhaps, than any man I know ? You don’t seek power or popularity. You simply ask, is the thing right in itself ? If it is, then I must do it, no matter the cost.
Commenter  J’apprécie          220
TelKinesTelKines   23 décembre 2018
LETA
(souriante)
Pourquoi ces étranges créatures t'affectionnent-elles tant ?

NORBERT
Eh bien, il n'y a pas d'étranges créatures...

NORBERT et LETA
« ... seulement des gens ignorants. »

Elle sourit à nouveau. NORBERT lui rend - à peine - son sourire.

LETA
Combien de temps as-tu été collé pour avoir dit ça à Prendergast ?

NORBERT
Je crois que c'était un mois cette fois-là.
Commenter  J’apprécie          40
TelKinesTelKines   27 décembre 2018
DUMBLEDORE
(parlant du Niffleur)
Est-ce qu'une tasse de thé lui ferait plaisir ?

Ils se tournent pour reprendre le chemin de Poudlard.

NORBERT
Il prendra un peu de lait. Cachez les cuillères.
Commenter  J’apprécie          60
cici899cici899   25 novembre 2018
NORBERT : Que devrais-je lui dire, à ton avis, si je la vois ?
JACOB : Oh! Eh bien, c'est mieux de ne pas prévoir ce genre de chose. Tu vois, tu diras ce qui te vient sur le moment.

Un temps. Ils continuent de marcher.

NORBERT (se souvenant) : Ses yeux sont comme ceux d'une salamandre.
JACOB : Ne dis pas ça.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de J. K. Rowling (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. K. Rowling
Et si J.K. Rowling avait d'ores et déjà écrit la suite des aventures d'Harry Potter... sur une robe ? C'est en tout cas ce que laisse croise l'auteure britannique dans une interview donnée en 2017 à CNN. Elle raconte l'incroyable histoire d'une soirée déguisée qui a donné naissance à un conte qui devrait bientôt être publié...
Découvrez l'article à ce sujet sur le site de Lettres it be : https://www.lettres-it-be.fr/2018/04/09/j-k-rowling-a-%C3%A9crit-un-nouveau-livre-qui-ne-pourra-peut-%C3%AAtre-jamais-%C3%AAtre-publi%C3%A9/
Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Lettres it be et suivez-nous sur :
Facebook = https://www.facebook.com/LettresItBe/ Twitter = https://twitter.com/LettresB Instagram = https://www.instagram.com/lettres_it_be/
+ Lire la suite
autres livres classés : sorciersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Harry Potter pour les nuls (niveau facile)

Combien de tomes contient la série Harry Potter

6
7
8
9

7 questions
11280 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre