AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253169617
Éditeur : Le Livre de Poche (23/10/2013)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Je m'appelle Alcatraz. J'ai treize ans, je suis orphelin et je ne suis pas un gentil. Laissez-moi vous dire une bonne chose : si un vieux bonhomme à la santé mentale douteuse débarque chez vous sous prétexte qu'il est votre grand-père et que vous devez l'accompagner dans une espèce de quête mystique... refusez sans hésiter. J'ai été obligé d'enfreindre cette règle ; c'était un cas de force majeure. Mais croyez-moi, c'est à ce moment-là que mon destin a basculé, dire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Witchblade
  22 mai 2017
Suite et fin des aventures d'Alcatraz et de ses amis !!
Curieusement, au vu de la fin, je pense qu'un tome 5 était au départ prévu par l'auteur car la fin nous laisse un peu sur notre faim par rapport à certains éléments. Et c'est bien dommage car c'est ce tome ultime qui m'aurait le plus intéressée, il met un point final aux aventures d'Alcatraz et surtout à celle de ses parents que l'on retrouve tout au long de ces 4 tomes sans comprendre totalement qu'elles sont leurs motivations.
À l'occasion de cette série, l'auteur nous fait découvrir un univers original basé sur le nôtre mais séparé en 2 camps distincts : le Chutland et les Bibliothécaires, qui veulent tout régenter et cachent de nombreux secrets, contre les Royaumes Libres, où rien n'est ordonné et où la magie peut s'exprimer par le biais des Verres et des Talents (pour les plus chanceux... quoique vu les Dons en question, pas sûr...). Durant ces 4 tomes, Alcatraz Smedry va rencontrer contre son gré les 4 clans de Bibliothécaires et va tout faire pour essayer de sauver ses amis et sa famille de situations désespérées, elles-mêmes enclenchées par des évènements sortant de tout contrôle. Une série pour le moins originale et rocambolesque où l'auteur sème de nombreux traits d'humour, surtout dans les 2 premiers tomes, car Alcatraz finit par évoluer dans les 2 derniers malgré son jeune âge (13 ans). Il prend plus de responsabilités et comprend un peu mieux l'étendue de son Don par rapport au reste de son monde. Un personnage original dans un monde hors norme, beaucoup d'humour mais en même temps, une histoire fluide et intéressante, si on enlève chaque début de chapitre de l'auteur « Alcatraz ». D'ailleurs, pour ce tome, il s'est lâché au niveau de la numérotation desdits chapitres, on a droit à tout et n'importe quoi (Non !, A+, …) ainsi que des sauts dans le temps en nous demandant de relire les chapitres dédiés (mais qui n'existent pas en réalité : « allez lire les chapitres entre le 5 et le 41 » alors qu'on passait directement du chapitre 5 au 41...). Connaissant le zouave, on finit par vite s'habituer à ses bêtises.
Comme vous l'aurez compris, cette série a été une chouette découverte du style de Brandon Sanderson, dont je possède le premier pavé de sa précédente série. Malgré un tome 3 moins intéressant, j'ai très apprécié suivre les aventures de son personnage loufoque mais en même temps, pas totalement dénuées de logique aussi bien pour le monde créé que dans l'histoire racontée. Si vous êtes amateurs de romans originaux et loufoques, je vous conseille très fortement cette petite série qui peut se lire en moins d'une semaine si vous possédez tous les tomes. Dans les 2 premiers tomes, l'humour y est plus présent que dans les 2 derniers car Alcatraz prend enfin conscience de son Don et de ce que cela implique pour son monde et sa famille. Dure charge pour un gamin de 13 ans. Pour ma part, j'ai bien aimé le style et l'imagination de l'auteur que j'espère pouvoir retrouver prochainement, dès que ma PAL aura un peu baissée.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          326
Nelja
  28 juillet 2014
La suite des aventures d'Alcatraz, le gamin qui a le super-pouvoir de casser les choses, sait utiliser des lunettes magiques, et lutte contre des bibliothécaire laveurs de cerveau. C'est toujours aussi hilarant, avec le personnage principal qui passe son temps à se moquer du lecteur en brisant le quatrième mur, et ce genre d'humour marche particulièrement sur moi.
Les événements continuent à se précipiter, l'auteur continue, au milieu de son univers hilarant, à aborder des sujets qui peuvent avoir des connotations sombres mais en se refusant au tragique, et globalement c'est digne de la série
Sauf que... non ! C'est un bon tome, mais ce n'est pas une fin ! Et oui, bien sûr, il nous a laisé des indices de comment cela va se poursuivre, mais je ne veux pas d'indices, je veux une fin ! J'ai du mal à savoir si l'auteur va vraiment jusqu'au bout de son concept de narrateur insupportable qui refuse d'aborder la partie qui nous intéresse, ou si c'est qu'il a un problème de contrat et aimerait écrire la suite sans en avoir la possibilité. J'espère que c'est le second. Et que l'éditeur cédera.
Une mention particulière pour le traducteur qui fait des efforts pour adapter des jeux de mots pas faciles, et qui a réussi, adaptation pour la jeunesse aidant, par remplacer une scène entièrement constituée de citations d'Hamlet hors contexte par une scène entièrement constituée de citations du Cid hors contexte. Ca me donne envie de lire la VO, mais ça ne me fait pas regretter d'avoir lu la VF !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Radicale
  25 avril 2014
C'est avec un grand bonheur que je suis tombée sur une pile de livres de poche il y a quelques mois : les trois premiers tomes de la série Alcatraz ont été réédités en poche, et surtout Hachette en a profité pour sortir le tome 4 dans la foulée ! Quelle bonne idée, ça faisait déjà un bout de temps qu'on l'attendait ! Vous le savez, je suis fan de la série, séduite dès le premier volume par un humour complètement décalé et délirant qui m'avait réconciliée avec Brandon Sanderson. Si vous êtes arrivé jusqu'au 4, pas d'inquiétude, vous connaissez le fonctionnement et vous ne serez pas déçu, ça continue à dépoter dans tous les sens. Un roman fidèle aux trois autres, avec peut-être un très léger essoufflement sur certaines blagues, mais j'ai encore ri aux éclats à de nombreux passages, ce qui est plutôt bon signe ! le livre de Poche nous annonce qu'il s'agit de l'ultime aventure d'Alcatraz, mais il semblerait que les farces de l'auteur aient encore fait une victime, puisque la page wikipedia annonce un cinquième roman à paraitre en anglais en 2014...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kadeline
  08 novembre 2017
Dans ce 4ème tome, on est encore plus en plein grand n'importe quoi et c'est génial. Entre les oursons en peluche rose qui explosent, les lamas qui parlent, les chatons psychopathes, le monstre mi-calmar mi-wombat, des koalas de guerre… c'est un sacré délire dans lequel on entre ou pas. J'ai beaucoup ri tout le long et ça fait du bien. A défaut de pouvoir en dire beaucoup sur un tome 4, je vais faire court : Lecteur lis cette série, éditeur publie-moi ce tome 5.
Commenter  J’apprécie          10
ama74
  26 novembre 2015
Quatrième tome finalement je n'aurai pas accroché au livre certes le concept etait original comme le talent de tout brisé , le talent d'arriver en retard etc ... la famille Smedry en est pourvu .
Malheureusement le fait que le narrateur me dérange avec ses annotations dans tous ses livres (plus ou moins) n'est pas passé , l'humour (parait il qu'il y en a) n'était pas le mien , et la relation Bastille - Alcatraz n'évolue guère , bref je lirai pas le prochain .
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   29 juillet 2017
Amis garçons, bienvenue dans le merveilleux monde des conversations avec les femmes. Voici un guide fort utile listant quelques petites choses que vous devriez savoir :
1- Les femmes ont des sentiments.
2- Vous allez passer les soixante-dix prochaines années de votre vie (grosso modo) à essayer de deviner ce qu'elles ressentent et pourquoi.
3- Vous vous planterez la plupart du temps.
Commenter  J’apprécie          190
WitchbladeWitchblade   28 juillet 2017
Attendez, quoi ? Vous n'êtes pas en train de courir ? Pourquoi c'est à moi de faire tout le boulot ? Vous n'avez pas compris que vous êtes censés jouer les scènes à mesure que je les décris ? Vous ne savez pas lire un livre ou quoi ? Sérieusement, les Bibliothécaires ne vous apprennent donc plus rien de nos jours ?
Commenter  J’apprécie          120
WitchbladeWitchblade   31 juillet 2017
Mais la totale liberté d'information n'a pas toujours du bon. Imagine, si tout un chacun disposait des connaissances, des compétences et des ressources nécessaires à la fabrication d'une arme nucléaire ? Ce serait bien ? Parfois, les secrets sont importants.
Commenter  J’apprécie          140
CielvariableCielvariable   07 février 2019
Quand les parents de Brandon Sanderson trouvèrent leur progéniture en train de parler toute seule et de faire semblant que tous ses amis imaginaires existaient vraiment, ils se sont dans un premier temps fait beaucoup de souci. Ils l’emmenèrent consulter un psychologue, qui leur expliqua qu’ils avaient deux options : ils pouvaient soit le faire enfermer chez les fous, soit en faire un romancier. Fort heureusement, ils choisirent la seconde solution et maintenant Brandon peut sans problème parler tout seul et faire semblant que ses amis imaginaires sont réels parce que c’est précisément le genre de trucs que font les écrivains.

De santé fragile, il souffre également de petitemalinerie chronique (au stade terminal), de troubles sarcastiques saisonniers, d’une infirmité au niveau des calembours multiples et d’une légère forme de râlerie. (Hélas, cette dernière a tendance à se propager et à provoquer chez autrui une forme sévère de la maladie.) Alcatraz se demande parfois si ce n’était pas une erreur de mettre le nom de Brandon sur ses livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   07 février 2019
Je suis un imbécile.

Vous êtes déjà au courant si vous avez lu les trois précédents volumes de mon autobiographie. Si, par hasard, ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas. Vous vous en rendrez vite compte.
(...)

Bref, pour en revenir à nos moutons, si vous n’avez pas lu les trois premiers tomes, pas la peine de le faire maintenant. Ce quatrième opus n’en sera que plus imbitable pour vous et c’est exactement ce que je veux. Tout ce que vous avez besoin de savoir c’est que je m’appelle Alcatraz Smedry, que mon Talent c’est de casser des trucs et que je suis daibile. Vachement, vachement daibile. Tellement daibile, en fait, que je ne sais même pas épeler le mot « daibile ».

Voici mon histoire. Ou, en tout cas, la quatrième partie de mon histoire, celle qu’on pourrait ingénieusement sous-titrer : « La partie où tout se met à aller très, très mal, et après Alcatraz se fait un sandwich au fromage. »

Régalez-vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Brandon Sanderson (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brandon Sanderson
Rediffusion du live facebook de la rencontre avec Brandon Sanderson à la librairie La dimension fantastique (106 rue La Fayette, 75010 Paris) le 22 octobre 2016 .
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Fils des brumes* : L'Empire Ultime

Comment Vin appelle-t-elle sa capacité à influencer les autres gens au début de l'histoire ?

Allomancie
Porte-bonheur
Ferrochimie
Porte-chance
Allomencie

12 questions
55 lecteurs ont répondu
Thème : L'empire ultime, (fils-des-brumes*) de Brandon SandersonCréer un quiz sur ce livre