AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367600856
Éditeur : Erick Bonnier (06/04/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le comte de Bonneval, futur Ahmed Pacha, a été l'un des plus célèbres mais aussi l'un des plus décriés aventuriers de la première moitié du XVIIIe siècle. Brillantissime officier, son sens exacerbé de l'honneur a, à plusieurs reprises, failli le conduire à sa perte et l'a, à chaque fois, obligé à changer de pays.
Depuis lors, quelques écrits – dont des mémoires apocryphes – ont narré ses trois vies successives : le service du Roi de France, l'allégeance à l'E... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Freditore75
  30 mai 2018
Ancien dirigeant d'entreprises multinationales, Alain de Savigny a suivi des études d'histoire qui lui ont permis de devenir un historien spécialiste de l'Empire ottoman et de la Mer Méditerranée.
Parmi tous les personnages qui ont marqué l'histoire de cet Empire ottoman, il en est un qui, par son parcours pour le moins tumultueux dans la première moitié du XVIIIe siècle, a immédiatement attiré l'attention d'Alain de Savigny, d'autant qu'il lui est apparenté par son épouse : le comte Claude-Alexandre de Bonneval (1675-1747), futur Ahmed Pacha.
Partant du constat que les récits retraçant sa vie ne mettaient en avant que ses aventures militaires et ses exils successifs sans tenir compte de sa personnalité plus intime, offrant par là même une vision tronquée du personnage, Alain de Savigny a rédigé cette biographie romancée pour nous permettre de (re)découvrir la vie hors du commun du comte Claude-Alexandre de Bonneval.
Une structure narrative originale
Pour nous restituer avec le plus de véracité et de sensibilité le parcours rocambolesque de cet homme, Alain de Savigny a opté pour une construction narrative loin des schémas classiques de la biographie romancée, basée sur le témoignage des femmes qui ont croisé sa route et qui l'ont aimé.
Ainsi, après un prologue se déroulant en 1747 à Constantinople et décrivant les funérailles d'Ahmed Pacha, cérémonie à laquelle assistent ces femmes, le roman se poursuit selon un découpage en quatre grandes parties chronologiques correspondant aux quatre grandes époques de sa vie : "Au Roi de France", "Pour les Habsbourg", "Chez les Ottomans" et "L'âge de la sagesse", chacune d'elle étant divisée en courts chapitres.
C'est au sein de cette structure bien définie, claire pour le lecteur et agréable à la lecture, que ces femmes prennent successivement la parole pour relater leurs souvenirs avec Ahmed Pacha. Enfin, l'épilogue, écrit par son fils adoptif, Soliman Aga, rend hommage à ces femmes dont le témoignage permet de corriger le portrait caricatural et souvent erroné présenté dans nombre de publications consacrées au comte Claude-Alexandre de Bonneval. Soliman Aga en profite aussi pour satisfaire la curiosité du lecteur en évoquant les événements postérieurs au décès de son père, l'un d'entre eux étant un beau pied de nez au monde occidental qui l'a renié !
Un appareil critique très utile
Le roman est complété par un dossier historique précieux pour se repérer à tous points de vue – temporellement, géographiquement et visuellement – et comportant un cahier de photos couleurs, une chronologie comparée (vie du comte De Bonneval/Ahmed Pacha, événements internationaux), des cartes (Empire ottoman, Anatolie et Balkans) et une bibliographie.
L'Histoire et l'histoire...
Connaissant très mal l'histoire de l'Empire ottoman, j'ai eu un peu peur dans un premier temps de me perdre dans cette histoire faute de posséder les connaissances historiques de base, sans compter que j'ignorais jusqu'alors l'existence même de ce comte Claude-Alexandre de Bonneval !
En fait, la présence de la chronologie m'a très vite rassurée en me permettant de poser des jalons spatio-temporels et le cahier photos n'a fait qu'attiser ma curiosité ! En outre, grâce au mode de narration adopté par l'auteur, ce dernier réussit à nous immerger dans la vie du comte Claude-Alexandre de Bonneval d'une manière très sensible et très intimiste, au point de nous donner l'impression de côtoyer les personnages tout au long du roman.
Le destin du comte Claude-Alexandre de Bonneval étant indissociable de l'histoire de la première moitié du XVIIIe siècle, la difficulté ici était de parvenir à aborder l'histoire intime du personnage et L Histoire sans que l'un prenne le pas sur l'autre. L'objectif est parfaitement rempli : l'auteur a réussi à marier ces deux aspects avec beaucoup de finesse et d'habileté, encouragé en cela par une plume délicate et fluide qui nous plonge immédiatement dans l'atmosphère de l'époque. L'alchimie est telle qu'on referme ce roman avec la satisfaction d'avoir passé un bon moment tout en ayant acquis une connaissance à la fois intime et historique du comte Claude-Alexandre de Bonneval et de bonnes bases relatives à l'histoire de l'Empire ottoman.
Le portrait d'un homme au travers du regard de l'amour
Descendant d'une famille de la noblesse limousine apparentée à la famille royale depuis Henri IV, le comte Claude-Alexandre de Bonneval a tout pour réussir une brillante carrière militaire au service du Roi de France, si ce n'est qu'il est doté d'un caractère bien trempé ! Tout au long de sa vie, son tempérament impétueux, sa franchise confinant à l'impertinence et son sens exacerbé de l'honneur lui joueront des tours, le faisant souvent perdre toute retenue, et l'amèneront à risquer sa vie et à devoir prendre la fuite, se mettant successivement au service du Roi de France, de l'Empereur d'Autriche puis du Sultan de l'Empire ottoman.
Trois pays, trois carrières militaires exceptionnelles et sept femmes : la Française Louison, Christina l'Autrichienne, Ann l'Anglaise, Thècle la Turque, Afife la Persane, Soraya et Aïcha toutes deux Arabes (cette dernière ne prend pas la parole dans le roman). Des femmes dont il tombe à chaque fois éperdument amoureux, l'une ne remplaçant pas l'autre dans son esprit. Malgré les vicissitudes de l'existence et l'éloignement, il vouera à chacune d'elles un amour indéfectible au point de toutes les réunir à la fin de sa vie autour de lui. Ces femmes l'aiment à un point tel qu'elles parviennent chacune à accepter l'existence de l'autre et même à nouer des relations d'amitié qui perdureront au-delà de sa mort, le 23 mars 1747...
Lien : https://romans-historiques.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Dominique84
  13 mai 2017
Mon avis de lectrice :
Alain de Savigny, ancien dirigeant d'entreprises multinationales devenu spécialiste de l'Empire Ottoman, met en scène la vie rocambolesque et tumultueuse d'un aventurier avec lequel il est apparenté par son épouse.
La passion est le fil conducteur du roman. L'auteur se place derrière toutes les femmes qui ont jalonné la vie trépidante de son héros, il sait nous le rendre vivant, fougueux et attachant. Un “beau” livre d'histoire excellemment documenté qui vous promet des heures de lecture enrichissante, haletante et parfois émouvante. Merci à l'auteur pour ce moment… !
Lien : http://dominique84.overblog...
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dominique84Dominique84   13 mai 2017
Comme il sied à leur sexe, ces femmes gardent une attitude modeste. Elles se tiennent un peu en retrait et ont le visage voilé de noir. Mais leur présence à cette cérémonie semble naturelle à tous, car chacun sait la place qu'elles ont eue dans la vie du défunt et les liens qui les unissent autour de son souvenir.
Commenter  J’apprécie          00
Dominique84Dominique84   13 mai 2017
Le trou est là, béant et inquiétant. Près de lui, six femmes en pleurs, courbées et unies par un profond chagrin. Sous les premières ardeurs du soleil printanier, la tombe semble attendre le corps de celui qui va bientôt lui être confié, puis la terre qui va le recouvrir pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : biographie romancéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
578 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre