AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2717824588
Éditeur : Economica (01/01/1993)
Résumé :
Le 2 juillet 1431, un peu plus d'un mois après la mort de Jeanne d'Arc sur le bûcher de Rouen, la cause du roi de France Charles VII, en lutte contre les Anglais et les Bourguignons, connut une nouvelle déconvenue sur le champ de bataille de Bulgnéville aux confins du Barrois et de la Lorraine : là, après un combat aussi rapide que sanglant, René d'Anjou, duc de Bar et de Lorraine, beau-frère du roi de France, fut vaincu et capturé par les Bourguignons. Cet événemen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sarindar
  20 juillet 2017
Le 2 juillet 1431, quelques mois après la mort de Jeanne la Pucelle, s'est joué provisoirement à Bulgnéville le sort de la Lorraine. le duc Charles II venait de trépasser, et deux compétiteurs se disputaient la couronne ducale, le duc de Bar, René d'Anjou, qui avait ostensiblement rallié Charles VII après son sacre en juillet 1429, et Antoine de Vaudémont, neveu du défunt et féal du duc de Bourgogne qui entendait maintenir la principauté lorraine sous tutelle bourguignonne ou, en tout cas, l'empêcher de voller de ses propres ailes.
La rencontre aurait dû tourner à l'avantage de René, qui avait ce jour-là l'appui de dix mille cinq cents hommes sous les ordres de Barbazan, tandis que l'adversaire, visiblement en infériorité numérique, ne pouvait, au mieux, que lui opposer neuf mille hommes. Seulement, ces derniers étaient dirigés par le maréchal Toulongeon, prudent manoeuvrier, qui laissa les troupes adverses tenter de s'emparer des hauteurs où il avait pris position. L'archerie picarde, tout comme l'archerie anglaise face aux Français à Crécy et à Azincourt, anéantit l'ennemi sous un déluge de flèches, et l'armée de René se retrouva bientôt privée de chef, Barbazan figurant au nombre des morts. Capturé par les Bourguignons, le futur bon roi René allait entamer une captivité qui devait durer jusqu'en 1437.
La Lorraine, qui avait déjà tendance à veiller à ne pas mécontenter le parti bourguignon, Philippe le Bon étant un puissant et redouté voisin, fut sinon "satellisée", du moins neutralisée pendant quelque temps. Au moins jusqu'au réveil des hostilités avec le dernier duc de la lignée valoisienne de Bourgogne, Charles le Téméraire, l'affaire devant se solder avec la mort de ce dernier devant Nancy en 1477, alors qu'il tentait d'assiéger la capitale du duché de Lorraine.
Bertrand Schnerb, spécialiste de l'histoire bourguignonne au XIVème siècle et au XVème siècle, était tout désigné pour mettre en lumière l'importance et la portée de cet épisode factuel assez méconnu, de nos jours, que fut la bataille de Bulgnéville.
François Sarindar, auteur de : Jeanne d'Arc, une mission inachevée (2015)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          606
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
810 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre