AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Valérie Malfoy (Traducteur)
EAN : 9782253112921
538 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (02/03/2005)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Des séquestrations dans une cave, des cadavres de femmes bien trop facilement découverts, une petite ville du Yorkshire à l’épreuve d’un serial killer..

Si l’enquête commence fort pour l’inspecteur Alan Banks, si l’étude des points communs entre les victimes, l’enquête de voisinage et la personnalité du suspect donnent si vite des résultats probants, c’est sans doute qu’il y a autre chose…

Et c’est ce quelque chose, bien plus terrifia... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
lilcassie
  16 février 2011
Un simple appel pour une dispute conjugale et c'est une maison de l'horreur qui est découverte et avec, une enquête qui semble résolue... A-t-on réellement trouvé le tueur en série recherché depuis des mois?

Ce qui est certain, c'est que l'auteur nous fait immédiatement rentrer dans l'histoire ce que j'apprécie particulièrement. On se doute de pas mal de choses et notamment du fait que ce n'est pas si simple que ça. Malgré cela, le plaisir n'est jamais gâché et on tourne les pages très facilement. Les passages relatifs à la vie personnelle de l'inspecteur auraient pu être moins nombreux mais personnellement, cela ne m'a pas gênée. Au contraire, on s'attache encore plus au personnage que je ne connaissais, pour ma part, pas encore. Mais je compte bien faire plus ample connaissance en m'attaquant à d'autres livres de l'auteur!

En résumé, une bonne surprise pour moi. La lecture est très agréable et on a vraiment du mal à lâcher ce roman une fois entamé!
Commenter  J’apprécie          60
dido600
  09 février 2020
Sans ambages ,Une investigation qui aspire un très vif intérêt .les protagonistes habilement étudiés et intrigants.
Peter Robinson nous plonge dans un environnement très pervers ou' on ne sort pas indemne a' la fin du parcours de ce récit. le commissaire Allan Banks et son équipe doivent faire face à une lourde succession d'événements très funestes .Un polar dépourvu d'arcanes mais acceptable dans l'ensemble .
Commenter  J’apprécie          80
Chiwi
  05 avril 2013
Deuxième roman que je lis de la série Ian Banks. C'est vrai que j'aurais pu lire ceux qu'il y avait entre les deux car je suis passé d'un Banks heureux en ménage à un Banks séparé de sa femme et pas en bons termes avec elle, avec des enfants qui sont presque des adultes. Là j'ai vraiment eu l'impression d'avoir raté des choses alors que Banks est un personnage que j'ai trouvé vite sympathique.
Ici on retrouve un Banks surchargé de boulot car il remplace temporairement son supérieur ce qui a un impact sur le peu de vie personnelle qui lui reste.
Mais même si on se trouve dans une enquête de Banks, ce sont des personnages féminins qui ont le plus grand rôle. Dans un contexte plutôt glauque : des jeunes filles enlevées, un violeur puis un tueur en série qui domine sa femme (vraiment ?), des violences conjugales, ce sont deux femmes qui gravitent ou ont gravité intimement autour de Banks qui vont mener une grande part de l'enquête.
Même si le rythme n'est pas haletant, même si l'intrigue ne me semble pas super emballante (assez tôt on a vite fait de découvrir ou suspecter ce que Banks découvrira à la fin du roman), il y a une ambiance poisseuse, malsaine (ce qui fait presque plaisir après deux lectures décevantes), d'inquiétude que l'on peut retrouver dans certains faits-divers peu reluisants.
Lien : http://lecturesdechiwi.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rohaert
  31 octobre 2012
On croyait l'affaire réglée, le serial-killer démasqué; mais le cauchemar ne fait que commencer. Une nouvelle enquete qui dépasse en horreur et en angoisse tout ce que l'inspecteur Banks a déjà connu. Une enquete méticuleuse qui remontera à l'origine du mal depuis 10 ans.
Un livre qui ne laisse pas indifférent et nous plonge dans les abimes de l'ame.
Un grand thriller par un auteur trop méconnu à mon sens.
LE MAL QUE FONT LES HOMMES LEUR SURVIT de William Shakerpeare.
Commenter  J’apprécie          20
FrancoisD
  20 juillet 2015
Voila une histoire bien glauque à laquelle se trouve être confronté ce bien sympathique inspecteur Banks. On a là, un serial violeur, un serial killer, des innocentes victimes, des femmes battues, des enfants maltraités… Ames sensibles s’abstenir. Pour les autres, l’énigme est bien ficelée et nous rappelle que les apparences sont parfois bien trompeuses.
Loin d’être un chef d’œuvre, ce polar se lit néanmoins facilement grâce à un rythme soutenu et des menus indices distillés au fil des chapitres
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
dido600dido600   05 février 2020
se rappelait ses propres attouchements d’adolescent et les différentes étapes à franchir. On se tripotait, et ensuite on se touchait au-dessus de la ceinture, mais en restant habillés, et ensuite sous le corsage mais par-dessus le soutien-gorge. Puis, le soutien-gorge disparaissait, on se touchait sous la taille, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’on ait le champ libre. Si on vait de la chance. Avec certaines chaque étape durait une éternité et parfois on n’arrivait jamais à « aller jusqu’au bout ». Tout cela ressemblait à la traversée d’un champ de mines ; à tout instant on pouvait être éjecté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   18 octobre 2020
Alan Banks, commissaire de police judiciaire par intérim – « par intérim » parce que son supérieur direct, le commissaire Gristhorpe, s’était brisé la cheville en travaillant à son mur de pierres sèches et serait en congé maladie pendant au moins deux mois – signa le registre, respira bien à fond et entra au numéro 35 peu après six heures du matin. Occupants : Lucy Payne, vingt-deux ans, employée de banque, et son époux, Terence Payne, vingt-huit ans, enseignant. Pas d’enfant. Pas de casier judiciaire. Apparemment, un jeune couple heureux et plein d’avenir. Marié depuis un an.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dido600dido600   30 janvier 2020
La pluie avait cessé, mais la violente averse avait suffi à amplifier la rumeur des eaux. Le soleil venait de se coucher et les vermillons, violets et orangés s’éteignaient à l’ouest, striés par les sombres nervures des nuages, tandis que l’orient assombri allait du bleu pâle au bleu d’encre.
Commenter  J’apprécie          30
dido600dido600   02 février 2020
Une méchante pluie froide tombait obliquement d’un ciel gris fer et les vagues de la mer du Nord, couleur de sous-vêtements souillés, brassaient le sable sale et les galets de la plage.
Commenter  J’apprécie          50
pasiondelalecturapasiondelalectura   12 janvier 2014
Hartnell avait une dizaine d'années de moins que Banks, c'est-à-dire presque la quarantaine. Il avait bénéficié d'une politique de promotion accélérée visant à donner aux jeunes les plus brillants des responsabilités importantes avant qu'ils ne deviennent cacochymes. Banks n'avait pas eu cette chance: il s'était élevé à la force du poignet, à l'ancienne et, comme la plupart de ces semblables, avait tendance à se méfier des pistonnés qui n'avaient jamais mis les mains dans le cambouis. (page 67)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Peter Robinson (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Robinson
What Makes A Good Detective and Villain?
autres livres classés : yorkshireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2049 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre