AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096997114
Éditeur : Omblage Editions (14/11/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Un homme a, selon lui, le travail le plus étrange au Royaume-Uni : Christopher Skaife, le maître des corbeaux de la Tour de Londres. La Tour, l’un des monuments les plus distinctifs et les plus anciens de Londres, fut bâtie il y a presque mille ans par Guillaume le Conquérant pour montrer son ascendant sur une Angleterre récemment conquise. Toujours le centre emblématique de Londres, le siège de la monnaie royale et le trésor des joyaux de la couronne, elle abrite e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
palamede
  21 novembre 2019
Christopher Skaife, élève médiocre et adolescent turbulent, s'est engagé au début des années soixante dans l'armée britannique où il a fait carrière comme fantassin, tireur de mitrailleuse et tambour ; poussé plus souvent qu'à son tour par son caractère casse-cou à être volontaire pour des missions difficiles partout dans le monde. Mais à l'âge de la retraite le sergent-chef a choisi une nouvelle orientation, postulant pour devenir garde de la Tour de Londres. Ainsi en accord avec sa passion de l'histoire, après une très bonne préparation, Christopher réussit pour sa plus grande joie l'oral difficile du poste de « beefeater ».
Habillés d'un uniforme très reconnaissable, les beefeaters, autrefois garde personnelle du souverain, en charge de la surveillance de la Tour de Londres, se sont transformés en personnages folkloriques et en guides de visite de la Tour pour les nombreux touristes curieux de découvrir ce lieu symbolique du pouvoir. Bâtie par Guillaume le Conquérant pour surveiller la Tamise et la ville, une forteresse qui au fil du temps a abrité les joyaux de la Couronne, des canons, une fonderie de monnaie, la ménagerie du Roi, des prisonniers et des... corbeaux (dans une tradition qui pourrait être récente, selon Skaife) dont on dit que la monarchie s'effondrerait s'ils venaient à disparaître.
Des corbeaux (à ne pas confondre avec les corneilles beaucoup plus répandues) très gros à la voix rauque qui, après avoir été chassés dans le pays, accusés qu'ils étaient de nuisances, sont aujourd'hui protégés. Au sein de la Tour, les beefeaters qui en ont la charge sont loin de considérer l'affaire simple comme le raconte avec humour (anglais) et passion Christopher Skaife, maître des corbeaux depuis une dizaine d'années. Car explique-t-il si les corbeaux sont très intelligents, ils ont aussi une hiérarchie sociale affirmée, des velléités d'évasion, ils aiment faire des niches aux visiteurs et surtout ils détestent les modifications de leur routine...
Dans « Le maître des corbeaux », Christopher Skaife, qui ne se prend pas pour un spécialiste des oiseaux mais s'en occupe tous les jours et a creusé le sujet, en multipliant les anecdotes savoureuses nous fait pénétrer avec simplicité dans le monde fascinant des corbeaux et dans la vie des hommes qui leur sont dévoués.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          784
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
palamedepalamede   23 novembre 2019
Cette approche du rognage minimal [des rémiges] a beaucoup d’avantage. Elle permet aux corbeaux de se servir de leurs ailes, ce qui les garde en meilleure santé par l’exercice et l’usage de leurs muscles de vol, et elle leur donne une meilleure chance de survie s’ils sont attaqués par des prédateurs. Cela veut dire que les oiseaux peuvent quitter la Tour — mais c’est un risque que je suis prêt à prendre [le maître des corbeaux].
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
palamedepalamede   22 novembre 2019
... en 1981. Si on allumait la télévision, elle parlait du tueur en série Peter Sutcliffle, des grèves de la faim, des émeutes de Brixton et de Toxteth, le « National Front » organisait des manifestations et Enoch Powell divaguait sur une guerre raciale, le SIDA devenait une épidémie mondiale et le chômage montait en flèche. Thatcher était au pouvoir. L’IRA posait des bombes, tuant des soldats et des civils.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
palamedepalamede   20 décembre 2019
Pendant mon poste de maître des corbeaux, j’ai vu des corbeaux exprimer de la joie, de la tristesse, de la douleur et du plaisir. Je les ai vus apprendre, retenir, résoudre des problèmes impliquant des principes de cause à effet. Je sais qu’ils sont capables d’abnégation, de compassion, de galanterie et d’un grand courage. Possèdent-ils des capacités cognitives complexes ? Clairement. Jusqu’où exactement vont ces capacités ? Je ne sais pas — je suis encore en train de découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
palamedepalamede   24 novembre 2019
Les corbeaux font tout pour survivre. C'est ce qui leur vaut leur réputation de cruauté. ils se nourrissent de charognes et de carcasses. Ils vivent partout, dans toutes les conditions. Ils sont prêts à dépasser leurs limites et celles des autres pour obtenir ce qu'ils veulent. C'est assez admirable.
Commenter  J’apprécie          270
palamedepalamede   09 décembre 2019
L’une des choses que j’ai apprises sur les corbeaux est qu’ils sont étonnamment semblables à nous : ils sont versatile, omnivores, capables de grande cruauté et de grande bonté, et dans l’ensemble ils réussissent à s’entendre entre eux.
Commenter  J’apprécie          264
autres livres classés : guillaume le conquérantVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

A vos riques et périls

Où se passe l'aventure?

En Afghanistan
Sur une île deserte
Dans le Sahara

9 questions
119 lecteurs ont répondu
Thème : À vos risques et périls de Pascale MaretCréer un quiz sur ce livre