AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081286559
458 pages
Flammarion (15/03/2013)
4.1/5   10 notes
Résumé :
C'est la grande Fête de l'Inverse à la Maison Sans-Pareil! Les domestiques ont échangé leur rôle avec celui des habitants, et chacun apparaît masqué. Mais au milieu de l'effervescence générale, un homme-panthère observe attentivement Omnia. Qui est-il? et que lui veut-il?
Tandis que des événements inquiétants s'enchaînent, la tension devient palpable dans la Maison. C'est le début d'une traque acharnée entre Omnia et l'homme au masque...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  07 juillet 2015
Suite des aventures d'Omnia dans la Maison Sans-Pareil.
Ce tome est la digne suite du premier et je regrette qu'aucun tome 3 n'ai été édité pour le moment. Est-ce qu'il est même prévu que ce soit une trilogie ? Pour ma part, tout laisse à penser qu'une suite est prévue car nous avons une fin ouverte avec de nombreuses questions. J'ai finalement encore plus apprécié ce tome que le précédent. Que je vous explique pourquoi !!
En premier lieu, l'histoire. Omnia a maintenant douze ans et sept seizième et elle se lance dans une nouvelle enquête au risque de sa vie suite à l'accident stupide du troisième et dernier Sous-Majordome. Les 2 autres sont déjà morts dans des accidents tout aussi stupides. Mais ce qui lui met la puce à l'oreille, c'est qu'ils surviennent tous les 3 dans la même semaine, comme s'ils avaient eu un petit coup de pouce de la nature humaine. Nous avons, par la même occasion, le plaisir de revoir Basilica qui nous dévoile enfin un certain nombre de secrets sur la Maison et, entre autre, les raisons de son enfermement. Omnia est assez douée en force de persuasion malgré son jeune âge. Nous suivons donc Omnia et Etergrand au fil de leurs découvertes et péripéties au sein de la Maison Sans-Pareil afin de connaître la vérité et sauver cette Maison si particulière, mais qui est néanmoins le seul foyer qu'ils connaissent.
En deuxième lieu, l'univers. Celui-ci se fait plus complexe. Certains secrets sont enfin dévoilés, et pas des plus gais. La Maison est régie par des règles secrètes pour qu'elle dure le plus longtemps possible et qu'elle ne soit pas mise sous la coupe de la ville adjacente. Omnia va ainsi découvrir les pires secrets que recèlent cette Maison hors-norme. Mais elle va également apprendre à l'aimer. La résolution de son enquête va s'avérer plus compliqué qu'il n'y paraît et étant la seule (ou presque) Capelan à avoir les yeux bien ouverts, la traque du méchant aurait pu être difficile si elle n'avait pas l'aide de ses amis. L'auteur profite de ce second tome pour nous faire visiter des parties méconnues de cette Maison. C'est dommage qu'il n'ait pas inclus un plan pour qu'on arrive à se situer dans cette curieuse bicoque. L'auteur nous dévoile ainsi une autre partie de ce domaine gigantesque avec ses us et coutumes très particuliers. Malgré cet univers farfelu, je ne dirais pas non pour une suite à ces 2 premiers tomes.
Et en troisième lieu, l'écriture de l'auteur et ses personnages. L'auteur a un style très agréable à lire une fois qu'on s'est habitué à la présence du narrateur omniscient. Ce coup-ci, suivant les situations, le narrateur change, cela nous permet ainsi d'avoir une meilleure vue d'ensemble des tenants et des aboutissants de cette histoire. Cela nous permet également d'apprendre à mieux connaître certains des personnages. Encore une fois, l'écriture de l'auteur m'a permis de lire très rapidement ce roman mais seulement durant le week-end car dans la semaine, à cause de la fatigue et de la chaleur, je n'avais pas suffisamment de concentration pour suivre les rebondissements de l'histoire.
Comme vous l'aurez compris, ce tome est la digne suite du premier et j'aimerais bien qu'un troisième tome soit édité. Petit plus de l'éditeur, je n'ai trouvé aucune coquille dans les 2 tomes, je n'ai repéré qu'un seul couac avec une erreur de prénom dans ce tome. Je vous conseille donc très fortement de partir à la rencontre d'Omnia et de ses amis dans les méandres de la Maison Sans-Pareil quels que soient les épreuves et les secrets qui se dresseront sur votre route. Pour ma part, je pisterais les prochaines publications de cet auteur, ce tome étant de 2013, peut-être qu'un 3 sortira bientôt !! À voir donc !
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Sharon
  31 juillet 2014
La suite de la maison Sans-Pareil me laisse un peu sur ma faim. Certes, j'ai retrouvé l'univers poétique, décalé du premier tome, les personnages si étranges, si accaparés par leurs passions. Pour me plaire totalement, il aurait fallu que ce second tome ait une fin - enfin - et ne me laisse pas en me demandant s'il y aurait une suite un jour, et si enfin elle apporterait des réponses à toutes les questions.
Certes, des réponses, nous en avons dans ce second tome. Nous savons pourquoi Basilica est retenue recluse depuis plus de dix-sept ans, nous savons pourquoi quasiment personne n'est au courant de sa présence dans la Maison, ni des révoltes successives contre les Capelan. Les Eterfui ont toujours existé, et presque à chaque génération, un Capelan a été capable de percevoir certaines choses, de s'opposer à eux. Pour cette génération, pas encore totalement au courant de tout ce qui se trame dans cette maison, il semblerait bien que ce soit Omnia.
Elle aime cette maison, en dépit de tout ce qu'elle découvre sur ses habitants, ses règles. La maison est une entité à part entière, et les personnes les plus importantes ne sont pas forcément celles que l'on croit. Je trouve assez inquiétant de voir tous ces adultes obnubilés par une seule et unique passion, comme si ne pas être obligé de travailler pour vivre et ne jamais pouvoir sortir avaient restreint considérablement leur univers. Tout semble tout rose à l'intérieur - et tant pis si les décès s'accumulent. Les Capelan se posent très peu de questions et sont près à croire tout ce qu'on leur raconte, ou presque.
Ce "on" dissimule les majordomes, les domestiques, ceux sans qui la maison ne pourrait pas exister. Leurs besognes ne sont pas aussi simples qu'elles ne le paraissent de prime abord, du moins, pas pour les familles qui sont liées à la Maison depuis sa création.
Le tome se termine par un défi. Sera-t-il relevé ? Nul ne le sait encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gr3nouille2010
  24 août 2013
Plusieurs mois après ma lecture du premier tome, je n'ai eu aucun mal à me familiariser à nouveau avec cet étrange univers d'Eliott Skell, tant il est marquant. de plus, ce deuxième tome peut se lire indépendamment du premier ; c'est une toute autre intrigue qui a lieu ici et les faits du premier tome, ainsi que certaines bases, sont à nouveau donnés pour ceux qui découvrent seulement la saga à partir de ce tome-ci.

On retrouve Omnia trois mois après les événements du premier tome, lors de la Fête de l'Inverse où chaque domestique a échangé sa place avec les habitants de la maison, tous portant des masques afin qu'ils ne se reconnaissent pas. C'est pendant cette fête qu'a lieu un premier incident... Mais plus les jours passent et plus les incidents s'enchaînent, forçant Omnia à se poser des questions. Un homme au masque de panthère la poursuit et, elle n'a aucun doute là-dessus, veut sa mort. Qui est-il ? Pourquoi la pourchasse-t-il ?

Je suis vraiment sous le charme de cette maison. On la retrouve comme au premier tome : avec ses habitants bizarres aux occupations bien singulières, ses complots et ses secrets. Ce deuxième tome est exactement dans la même lignée que le premier et c'est ce qui m'aura dérangée finalement, car, malgré tous les secrets qu'on ne peut deviner, il y a d'autres événements où l'on fait rapidement le lien entre eux... L'intrigue est donc un peu trop simple, bien que l'auteur sème le doute par moments, mais je retiens de ma lecture cette ambiance et cette tension si particulières qui rendent cette saga unique. L'univers est si proprement approfondi qu'on ne s'emmêle pas dans les noms des habitants malgré leurs ressemblances, qu'on repère facilement les lieux alors que c'est un vrai labyrinthe ! Tout nous pousse à poursuivre notre lecture, afin de savoir ce qu'il se passe enfin : qui est cet homme masqué qui en a après Omnia, pourquoi lui veut-il du mal, comment tout cela va finir ? Une grande aventure en perspective !

Bien que l'histoire commence seulement trois mois après les premiers faits, on sent qu'Omnia gagne petit à petit en maturité. Elle réfléchit bien plus qu'avant. Mais elle reste tout de même fidèle à elle-même : têtue, obstinée et très intelligente.
Dans cette aventure, elle est aidée par son cousin Etergrand qui n'hésite jamais à lui venir en aide d'une façon ou d'une autre.
Basilica n'avait pas beaucoup attiré mon attention dans le premier tome si ce n'est qu'elle était intéressante vu sa façon de vivre... Néanmoins, j'ai été bien contente de la retrouver dans ce tome ! On en apprend plus sur elle, pourquoi elle vit dans la maison mais pas comme les autres membres de la famille... Et beaucoup de choses se révèlent très étonnantes !

Ce deuxième tome est donc dans la droite lignée du premier, où l'on prend tout autant de plaisir à replonger dans cette drôle et gigantesque maison. L'intrigue est un peu trop simple, tout se résout assez facilement, mais l'ambiance et la tension nous tiennent en haleine malgré tout et les secrets que l'on découvre petit à petit nous poussent à toujours en savoir plus. Les personnages sont tellement particuliers qu'ils sont attachants et intéressants à suivre. Beaucoup d'action, de mystère, de secrets, dans un univers très original... Une très bonne suite !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  23 mars 2013
Dans la Maison Sans-Pareil, la vie des Capelan et des domestiques est étroitement embriquée. Mais quelle est la raison, le fondement de cet attachement? C'est ce que nous allons découvrir dans ce second volume.
Des incidents étranges se succèdent qui entraînent la mort des plus hauts serviteurs. Mais très vite c'est Omnia elle-même qui est pourchassée par un homme au masque de panthère. Pourquoi veut-on la supprimer? Il lui faudra trouver des alliés afin de mener l'enquête qui dévoilera de nouveaux secrets de cette maison sans nul autre pareil !

Ce roman policier a pour personnage principal une maison vivante, gothique, souvent extraordinaire et parfois inquiétante. La fantaisie est partout, dans le nom des lieux et des personnages, dans leurs occupations plus farfelues les unes que les autres comme celle de la fabrication de casseroles en tricot. Par opposition, les règles qui régissent la place et le comportement de chacun sont très strictes. Reste le secret que l'auteur nous propose de découvrir peu à peu... le livre peut se lire de façon autonome.

Lien : http://0z.fr/TMKNH
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Ptitetrolle
  14 avril 2013
C'est avec grand plaisir qu'on retrouve la Maison Sans-Pareil et ses habitants, avec leurs coutumes étranges et leurs bizzareries. Ce deuxième tome nous offre une atmosphère plus sombre que le premier : on découvre que la Maison a un passé lourd de secrets bien gardés, et que sous ses airs de paradis, le mensonge et le meurtre sont monnaie courante... Omnia connaît une belle évolution et gagne en maturité, ce qui ne l'empêche pas de tomber dans les pièges de ses ennemis ! Même si je n'ai pas eu le coup de coeur cette fois-ci, je suis très curieuse de connaître le fin mot de l'histoire :)
Lien : http://lecturestrollesques.b..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   30 décembre 2015
À vrai dire, les aventures qu'Omnia a vécues à l'âge de douze ans et quart – et de douze ans et sept seizièmes, étant donné que le temps passe comme une flèche, comme nous l'avons vu au début de ce livre – sont beaucoup plus bizarres que tout ce que vous pourriez lire dans un conte de fées, comme vous l'avez sans doute déjà remarqué. Ce qui prouve qu'elles sont vraies, car on dit souvent que la vérité est plus bizarre que la fiction. Et si les contes de fées sont de la fiction – ce qu'ils sont en effet – et que l'histoire d'Omnia est plus bizarre – ce qu'elle est en effet –, alors la logique élémentaire nous dit qu'elle est forcément vraie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
WitchbladeWitchblade   31 décembre 2015
Omnia sourit. Plus elle découvrait la Maison Sans-Pareil, plus elle la trouvait fabuleuse. Il y avait tant de choses ici qui semblaient avoir été construites pour vous amuser, vous étonner ou tout simplement parce que c'était possible ! Elle s'aperçut que plus elle la découvrait, plus elle aimait cette incroyable construction alambiquée que le Premier Capitaine avait bâtie et qui s'était peuplée de ses descendants – ces bâtiments, ces cours et ces grands espaces qui l'entouraient depuis sa naissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
tolitolutolitolu   13 septembre 2015
Et maintenant, affublée de l'antique caban bleu et de la bague au rubis du Premier Capitaine de la Maison, avec Etergrand et Cornélius à ses côtés, Omia Capelan doit une fois de plus aller affronter son ennemi, l'homme qui l'a pourchassé et qui a faillit la tuer une dizaine de fois, sans savoir si elle continuera d'avoir de la chance, si elle va survivre à cette nouvelle rencontre, ou si c'est cette fois-ci qu'elle ne reviendra pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
WitchbladeWitchblade   30 décembre 2015
Quand on met une serrure sur une porte, quelqu'un va vouloir l'ouvrir. Rendez une porte intéressante et quelqu'un voudra savoir ce qu'il y a derrière.
Commenter  J’apprécie          130
WitchbladeWitchblade   29 décembre 2015
Les erreurs se succèdent. (…) Estimer que les autres ont fait une erreur, c'est peut-être la plus grosse erreur qu'on puisse commettre.
Commenter  J’apprécie          140

autres livres classés : hiérarchieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1292 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre