AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791028102500
Éditeur : Bragelonne (15/03/2017)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Dans un empire fragmenté qui s’étend au-delà des Mers sauvages, deux êtres rebelles se découvrent une cause commune…
Hope est l’unique survivante du massacre de son village par les Biomanciens, les serviteurs mystiques de l’empereur. Recueillie par un soldat vinchen, elle a suivi un entraînement secret, faisant d’elle une guerrière qui ne vit que pour la vengeance.
Red est un orphelin adopté par une ancienne mercenaire issue de la pègre. Il est devenu ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  31 mai 2018
Ce que j'ai ressenti:
Hope, où quand tu as bon espoir…
Cela s'est joué dès le premier chapitre, c'est rare, et c'était presque magique…J'ai senti comme une affinité, une connexion entre mon envie d'évasion et cette promesse d'une lecture pleine d'aventures…En même temps, l'univers de la piraterie, j'adore…Donc, en peu de pages et avec la rencontre de Hope, puis de Red, j'ai eu un espoir exaucé…Mais évidemment, le charme ne s'est pas arrêté avec ses deux personnages principaux, qui vont voir leurs destins se croiser, mais bien avec tous! L'auteur réussi le pari de nous les faire tous aimer parce qu'ils ont de l'audace, de la personnalité, des noms originaux, des histoires passionnantes! On est pris dans leurs tourments, leurs passés douloureux, leurs avenirs incertains, leurs présents dangereux…
« Celui qui est assez brave pour s'aventurer aveuglément dans les ténèbres disparaîtra dans les ténèbres et les ténèbres disparaîtront en lui. »
Red, où quand tu vois rouge…
Quand on rêve de vengeance ou de justice, il est comme un fléau qui l'accompagne presque fatalement: le sang versé…Et du rouge et du sang, il y en a dans ces pages: sur la couverture, dans les couchers de soleil, dans les levées d'épées, au fin fond d'une ruelle obscure, sur des pontons lessivés, derrière des portes de monastères, dans les villages isolés…On baigne dans une ambiance rougeoyante, poisseuse où règne de rouges colères et des brasiers de haine qui n'attendent qu'une étincelle pour s'embraser….Ce livre, c'est un condensé de vents et marées, de rébellions et de pudeur, de joies et de peines, de rivalités et d'amitiés, de combats et d'amours. Un diamant Rouge Passion!
« Les Vinchens pensent qu'il est préférable de perdre avec honneur plutôt que de gagner dans la honte. Parce que si le nectar de la victoire est souillé, il laisse un goût amer dans la bouche. »
Hope et Red, où quand ça devient soleil…
C'est un univers Fantasy d'une richesse incroyable. Entre les complots politiques, les batailles en mer, les affronts de rues, les rixes de quartiers, il ne manque pas d'actions dans cet Empire des Tempêtes! Et pourtant, il y a aussi de la douceur, de la tendresse, du respect, de la tolérance et même une parité homme-femme éblouissante! J'aime le dynamisme de l'ensemble, ses personnages qui prennent leurs vies en main envoyant en l'air, les prédestinées étriquées dans lesquelles on a voulu les contraindre… Alors forcément, il souffle des tempêtes de rage, et des étincelles de liberté, et dans ses lignes noires, il en ressort une fantastique aventure!
« Un soupçon de chaos apporte le changement, et le changement est parfois salutaire. »
Les habitants de Cercle Paradis diront certainement que « C'est Soleil », mais moi, j'ajouterai que c'est: « Coup de Coeur »!
En avant, toute! Foncez, vers Laven La Nouvelle!

Ma note plaisir de Lecture 10/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          361
Yanoune
  08 mars 2019
Hope et Red tome 1 L'empire des ténèbres... Ou le bouquin de fantasy qui traînait depuis ohlala.. mais que tu croyais être finie pour la fantasy et que en fait non... rolala c'était bien.. et t'en veux encore.. roh oui.
Oui je ne m'attendais pas à grand chose quand j'ai commencé Hope et Red hier... Rien que ça, j'ai commencé hier, et hop fini là... et c'est l'après-midi.. bref... Je m'attendais à tous les clichés.. et heu.. pas tant que ça... Ou des franchement pas graves, vraiment, ... ça m'a surprise..
Bon un coup de pitch:
Sur la côte méridionale dans un village de pécheur, une petite fille survit à un massacre et monte à bord d'un navire marchand...
Dans un quartier malfamé de Laven la Nouvelle Sadie la teigne se retrouve ensuder en même temps qu'un petit garçon.. Rixi.. truc machin... Et ça va pas se passer comme ça ah non !
Et voilà c'est parti.. enfin moi je suis partie direct, ces deux destins, que l'on sait qu'il vont se croiser forcement.. Mais que l'auteur prend son temps pour les faire grandir... pour les construire, leur dedans leur dehors, pour la suite... leur donner des raisons... et nous les montrer..
Et que bien sûr que oui, ils se rencontrent forcement, après une ellipse.. et elle m'a pas dérangé du tout... et heu... c'est la merdasse.. et oui normal pas grave... c'est en ça que je dis que c'est des clichés.. la succession des événements, mais pas "vraiment" les protagonistes.
Mais les perso non c'est pas vraiment des clichés, enfin si .. dans ce qu'ils sont, ce qu'ils représentent
L'auteur a bien assimilé tout ça, tous les codes de la fantasy et il joue avec, tout en ayant une trame narrative et des archétype efficaces.. hum là c'est un peu serious sérious.. mais c'est vrai une trame narrative clean, droite, et des personnages louvoyants, très bien construits et se construisant au fur et à mesure du récit aussi, et c'est très important à mes yeux.. évoluant au fil de leurs aventures.. et de sacrées aventures, ou de putains de traquenards aussi c'est selon...

le "voleur au grand cœur, érudit (au milieu de crétins analphabètes), ultra choupinou aussi" ou "la guerrière ultra bad ass de la mort, mais naïve choupinette philosophe et curieuse!"... et les méchants très méchants bossant pour l'empereur (ça c'est de base) et inhumains, des gros enculés rétrogrades à tous les niveaux welcome, ou tu sais pas où commence la magie et la techno... la biomancie ça fait plus science expérience chelou que magie de Gandalf.. Et ça marche..
Comme les histoires qu'on adorait quand on était môme, mais avec cet œil d'adulte et s'adressant à un publique d'adulte. C'est sanglant, y a de la violence et de la fesse aussi... Des problématiques adultes.
Et c'est là ou c'est fort, c'est que malgré ce que je j'appelle du cliché de bases de fantasy, niveau intrigues j'entends... en général, y a les quêtes ( peut importe), les vengeances, les guerres, la fantasy urbaine pleine de voleurs/assassins/guildes... Et les trames narratives sont bien souvent les mêmes, les archétypes aussi..
Donc pour moi c'est comment c'est fait qui compte, si toute cette histoire se tient, si elle a une âme, si j'y crois en gros et si je me fait embarquer ou si c'est juste une succession de clichés vides de tout et que tu vois plus que ça que ça te donne envie de mordre..
Et bin Hope et Red pas du tout.. c'est super bien fait... d'un côté ou de l'autre... les villes sont existantes, les gens sont existants, les personnages secondaires il sont là.. ils existent... la crasse repoussante du Cercle Paradis.. tout autant que le soleil se couchant sur la mer...
La manière d'écrire, qui fait plaisir.. qui est recherchée et adéquate pour chaque moment, chaque personnages, coutumes ou lieux.. riche... yes.. contente.. ^^
Et les twist aussi.. quand même y a certain trucs que j'avais pas vu venir et que non.. je ne dirais rien... mais biens, chouettes, que ça change.. et un bon paquet en plus...
ou que généralement il y a dans la fantasy, mais que là c'est fait différemment, un autre angle vous voyez. Un pourquoi pas dans ce sens là.. avec tout les éléments qui font plaisir, les batailles, les tavernes enfumées, les vols de coffre forts... les clins d’œil qui font penser à d'autres trucs " tu deviendras fort petit scarabée"..^^
et les messages disséminés ici où là, au milieu de cet argot, de cette langue qui surprend..
la réalité crasse, les réalisations, les rêves et les désillusions... et les personnages qui se rajoutent, mais étonnamment tu gères, tu te rappelles, tu te souviens ( c'est pas mon fort quand y a plein de perso qui vont et viennent) et là non.. jamais..
Le mélange des genres, la citée des voleurs rencontre la fantasy maritime/pirate.. Pleine de péripéties, de rencontres de copains de sacrés bastons, et de vautrage monumental.. aussi...
Et t'arrive à la fin.. et oui c'est normal (une sorte de classique).. et pourtant tu serres le bide, parce que vu ce qu'elle à du laisser.. lui que va-t-il perdre? et que tu te doutes que ça va pas être piece of cake dans le deux.. le côté obscur de la force.. et tout ça..
Mais tu t'en fous.. au contraire t'as hâte... parce que vu la mule que c'est... et que quand elle a décidé un truc bonjour.. l'honneur toussah...
Nan vraiment..^^
Et merdasse j'ai pas le deux... je veux le deux là tout de suite!....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Igguk
  04 mars 2020
Encore une série Bragelonne qui traine depuis bien trop longtemps dans la PALE (c'est la PAL électronique, « celle qu'on ne voit pas »). Mais si on se penche un peu sur Hope & Red, premier tome de L'empire des tempêtes de Jon Skovron, ça ressemble fort à une série de fantasy qui est passée un peu sous les radars des blogueurs fantasy français mais qui a fait quelques remous chez les angloricains. Tentons l'aventure.
Hope est la seule survivante du massacre de son village par les biomanciens de l'Empire, elle assiste à l'agonie de ses parents avant de s'enfuir, et sera recueillie par Hurlo, un maître Vinchen. Cet ordre forme les plus grand guerriers de l'empire, mais la formation des femmes est formellement interdite. Pourtant Hurlo n'en a rien à foutre et va initier Hope à son art en secret. Red est un orphelin aux étranges yeux rouges recueilli par Sadie la teigne, il va apprendre la vie de voleur, de pirate et d'ivrogne, mais surtout les liens qui unissent la communauté de Cercle Paradis. Évidemment, les deux protagonistes vont se croiser quand l'Empire mettra un peu trop son nez dans les affaires de Cercle Paradis, mais il faut pas trop emmerder Hope et Red.
Hope & Red commence en suivant séparément les récits initiatiques de ses deux protagonistes, deux récits qui semblent très très classiques même si ils sont bien menés et accrocheurs. La formation d'une jeune fille par un maître-ninja, et la vie à la dure d'un garçon des rues roublard et attachant. Ce sont quasiment deux clichés de littérature Young Adult, mais une fois qu'on a passé un bon (gros) tiers du roman, la rencontre tant attendue a lieu et là, pouf, magie. le bouquin prend un élan de dingue, part sur un mélange d'histoire de gangsters (pensez Gangs of New-York ou Peaky Blinders) avec un soupçon de piraterie et beaucoup de fun. Comme ça arrive quasiment à la moitié du roman, il serait dommage de dévoiler ce qui sera finalement l'intrigue principale, mais elle arrive à mélanger efficacement les trajectoires des deux personnages et le background de l'univers qui est lui aussi assez multi-couches.
L'empire des tempêtes présente un univers intéressant et original sur plusieurs points. On a cet empire qui emploie un ordre de « biomanciens », des mages qui font des trucs dégueulasses avec le vivant et doivent sans arrêt continuer leurs expérimentations… En prélevant quelques cobayes sur la population, mais bon, il faut bien faire avancer la recherche. Plus au premier plan, le lecteur découvre les bas-fond de Cercle Paradis avec Red et ses compagnons qui vivent tant bien que mal de roublardise et d'embrouilles en tout genre. C'est un monde violent, sombre, mais l'auteur y insuffle une grosse dose de bonne humeur grâce à ses personnages qui portent une attitude positive et fun sur le devant de la scène. Pourtant, le quartier et ses voisins sont dirigés par des bandes qu'il faut pas emmerder.
Les personnages sont crédibles et très attachants. Red est le voleur-charmeur-baratineur qui a toujours un plan foireux à mettre en place, et son fidèle compagnon Bouche-Trou qui le suit dans toutes ses embrouilles. Sadie la teigne est magnifique en tutrice dégénérée mais bienveillante, et on ajoute Ronce, videuse du bordel local qui castagne dur. Puis Hope arrive dans tout ce merdier, avec sa formation de super-guerrier, son désir de vengeance et son regard neuf. Les liens qui unissent tout ce groupe sont solides et les rendent très touchants, Jon Skovron noue des relations de confiance et d'amitié, des attitudes positives que les plus rabat-joie qualifieront de « naïveté ». J'ai adoré cette ambiance.
Hope & Red est aussi très agréable grâce à son jeu constant avec les attentes du lecteur par rapport aux stéréotypes et aux genres. Ses personnages féminins sont bad-ass, indépendants, ont un but propre et de la personnalité. Son univers de gangsters présente autant (sinon plus) de prostitués hommes, une des héroïnes est la videuse du bordel, botte les culs des clients qui dépassent les bornes. Skovron joue avec le lecteur qui attend une romance, c'est amusant et ça en dit aussi long sur ses personnages féminins. Leur destin leur appartient et elles ne se définissent pas par rapport au premier « mâle » qui se pointe. On a aussi un aspect trans-genre inattendu et amusant qui accompagne une trame tirant vers le féminisme, tout ça donne finalement un sous-texte fort qui ne gâche rien.
Dans les petits défauts on notera une couverture assez horrible, que ce soit la version Bragelonne ou la version poche, je regrette pas vraiment d'avoir la version numérique… Et on a aussi quelques choix de traduction qui peuvent faire bizarre. J'ai eu du mal tout le long du roman avec les quelques mots d'argot des bas-quartiers qui sort des « Mecton », « Midinette », « Poteau », ça colle pas très bien à l'ambiance pour moi, question de ressenti. Après y'a quelques trouvailles rigolotes aussi, tout n'est pas à jeter, mais quand même de temps en temps ça grince un peu…. Mais ces petites pinailleries ne suffisent pas à gâcher le plaisir de lecture, bien sûr.
Hope & Red est donc un roman fun et fort, qui allie un univers gangsters-pirates à des personnages très attachants, de l'action rythmée. Il y a beaucoup de personnalité et le lecteur qui aime la fantasy positive sera comblé. Si ça peut finir de vous convaincre, Elbakin lui a donné une note passable, en général c'est signe d'un grand roman.
Lien : https://ours-inculte.fr/hope..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MarquePage
  15 octobre 2017
Un très bon livre de fantasy.
Si l'histoire est un peu classique : des vies tragiques, un destin, de la soif de vengeance, de l'amitié et une pointe d'amour... Les personnages sont très travaillés. On les voit dès l'enfance, on les voit évoluer avec les premières difficultés, les changements de vie, l'apprentissage, les voyages... En résulte des Hope et Red plus vrais que nature avec des questionnements, des sentiments, de la complexité, des qualités et des défauts. Les autres personnages ne sont pas en reste, nombreux et hétéroclites, chacun à son rôle, c'est un plaisir de les découvrir. Les relations entre les personnages sont parfois attendus et on n'échappe pas à quelques clichés (l'ami loyal fort et un peu béta, la belle jeune fille insensible, la femme pirate indépendante, le jeune rupin incompris...)
L'univers est aussi très intéressant. Des iles aux moeurs différents, des quartiers à l'ambiance et au fonctionnement très particulier, de la diversité. Et puis bien sur l'Empire qui tourne autour de l'empereur et les étranges ordres de biomanciens et de Vinchen. Ces aspects sont beaucoup moins utilisés alors qu'ils pourraient être intéressants. J'aimerai tellement en connaitre plus sur les biomanciens. Mais je crois que le deuxième tome devrait combler mes attentes.
L'histoire est menée tambour battant, on ne s'ennuie jamais malgré un semblant de quotidien des personnages. de l'humour aussi. Des retournements de situation et du renouveau. On se demande parfois où va nous emmener l'auteur et ce qu'il a prévu pour la fin. J'avais parfois peur d'une résolution finale trop définitive et rapide. Mais elle est inattendue et apporte beaucoup de mystères et d'impatience pour découvrir la suite qui semble très prometteuse avec un tout autre aspect.
Un petit point m'a parfois dérangé. Certains mots reviennent très régulièrement, trop parfois, le récit est truffé de "contempler" et de "lenteur". Je ne sais pas si ça vient de l'auteur ou de la traduction mais c'est parfois un peu redondant.
Mais aucun doute que je lirai la suite avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Maks
  25 mai 2018
Avec "Hope and Red" vous vous engagez dans une fabuleuse aventure de Fantasy aussi belle que noire. Sur fond de piraterie, vous partez pour une véritable guerre entre des personnages mystérieux, esquintés et courageux et un Empire vérolé par une armée de nécromanciens sanguinaires.
Aventure, batailles épiques sur terre ou en mer, faces à faces mortels, un brin de romance, des armes originales et un univers penchant vers le fantastico-médiéval sont les ingrédients qui saupoudrent cette histoire.

Les personnages sont très agréables à suivre, une jeune guerrière aussi violente que magnifique, une bande d'orphelins débrouillards et futés, une vieille femme pirate au grand coeur feront bloc contre les nécromanciens avec à leur tête un fou bien plus que dangereux, avide d'expériences sur le petit peuple.

L'écriture est assez simple pour de la Fantasy mais elle est aussi super fluide et donne un rythme effréné au récit, ce qui en fait un vrai "Pages Turner" qui se dévore en quelques jours même avec ses presque 700 pages.

Une histoire plaisante pour laquelle il me tarde de connaître le second volet pour suivre le parcours de ces personnages que j'ai véritablement adoptés.
Voir la chronique sur mon blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162

critiques presse (1)
Elbakin.net   22 mai 2019
Le style est percutant, visuel tandis que l’univers se nourrit de bien des petits détails lui donnant sa profondeur. Rien de révolutionnaire peut-être, ça n’empêche pas l’histoire d’être efficace.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
StelphiqueStelphique   28 mai 2018
Celui qui est assez brave pour s'aventurer aveuglément dans les ténèbres disparaîtra dans les ténèbres et les ténèbres disparaîtront en lui.
Commenter  J’apprécie          220
StelphiqueStelphique   28 mai 2018
Les Vinchens pensent qu'il est préférable de perdre avec honneur plutôt ue de gagner dans la honte. Parce que si le nectar de la victoire est souillé, il laisse un goût amer dans la bouche.
Commenter  J’apprécie          90
StelphiqueStelphique   17 mai 2018
Un soupçon de chaos apporte le changement, et le changement est parfois salutaire.
Commenter  J’apprécie          220
ludi33ludi33   21 novembre 2018
— J’espérais prendre une retraite tranquille, dit Sadie, mais de toute façon, je me serais vite ennuyée. Ne compte pas sur moi pour poser un genou à terre. Je serais pas fichue de me relever.
Commenter  J’apprécie          40
MarquePageMarquePage   15 octobre 2017
- Si tu crois en ce que tu fais, tu as toujours une chance de réussir. Mais si tu es convaincu que tu vas échouer, tu échoueras à coup sûr. Ne déclare jamais forfait avant d'avoir essayé.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Jon Skovron (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jon Skovron
In cased you missed last week's #OrbitTavern with Jon Skovron (author of THE RANGER OF MARZANNA) and Creative Director Lauren Panepinto, here is the replay!
Purchase the novel here: http://ow.ly/9h7950zreRu
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1507 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..