AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782702904138
373 pages
Éditeur : Le Courrier du Livre (15/02/2001)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 9 notes)
Résumé :
A l'aide d'un texte par jour, chaque jour de l'année, ce livre vous permettra d'accueillir la sagesse, I,'inspiration et l'humour du Zen. Paroles célèbres, poèmes et koans aideront les enthousiastes du Zen à méditer, et offriront aux lecteurs de possibles moments de réflexion. Extraits de textes traditionnels, ces écrits concis et profonds ont pour auteurs d'anciens Maîtres comme Houei Neng, MaTsu, Houang Po, Lin Chi, Dôgen, Muso, Sosan..., des Maîtres du Zen contem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
UnKaPart
  20 novembre 2016
L'exemple même du livre à côté de la plaque, qui te colle du zen parce que le mot fait vendre. L'introduction développe un historique du bouddhisme comme si le terme était synonyme de zen. Bonjour le contresens. Déjà, le zen n'est qu'une branche du bouddhisme, il ne représente en rien la foultitude d'écoles de pensée bouddhistes. Ensuite, stricto sensu, le zen est japonais. On peut ergoter sur le mélange indo-sino-coréo-nippon, il n'empêche que zen = Japon, avec certaines caractéristiques propres, inconnues dans le chan (Chine) ou le son (Corée).
On se demande donc ce que viennent faire là autant d'auteurs qui ne sont pas à proprement parler zen. D'autant que la moitié d'entre eux ne sont que des pseudo-maîtres contemporains, qui se contentent de ressortir en dix lignes ce que les anciens synthétisaient en trois avec un meilleur sens de la formule.
Lien : https://unkapart.fr/critique..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
isajuliaisajulia   28 mars 2013
Derrière un temple s'étendait un champ où poussaient des citrouilles à plants rampants. Un jour, une dispute éclata entre les citrouilles qui se séparèrent en deux clans et firent un terrible raffut de part et d'autre.
Le Supérieur du temple, alerté par les rugissements, sortit pour voir ce qui se passait, et trouva les citrouilles en pleine bagarre. D'une voix tonitruante, le prêtre les réprimanda: "Citrouilles ! que faites-vous là à vous battre ? Que chacune fasse zazen."
Le prêtre leur montra comment faire zazen:"Croisez vos jambes comme ça, asseyez-vous, redressez votre dos et rectifiez votre cou."
Et tandis qu'elles se tenaient assises en zazen comme l'avait indiqué le Supérieur, leur colère tomba et elles retrouvèrent la paix.
Alors le prêtre doucement leur dit: "Maintenant, mettez vos mains sur la tête".Les citrouilles mirent leur mains sur la tête et sentirent quelque chose d'étrange qui s'enroulait comme les rameaux d'une plante grimpante, et les tenait toutes reliées es unes aux autres.
"Comme c'est étrange, nous venons de nous disputer alors que nous sommes toutes liées les unes aux autres et ne vivons qu'une seule et même vie."
A partir de ce jour, les citrouilles se conduisirent toujours bien les unes avec les autres.

*Kosho Uchiyama - Cette histoire date de la période d'Edo au Japon (1600-1868)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DanieljeanDanieljean   13 octobre 2015
La bûche devient cendre et ne redevient pas bûche. Malgré cela, ne croyez pas que la cendre est le futur et la bûche le passé. Il vous faut bien comprendre que la bûche subsiste dans l'expression phénoménale de bûche, qui contient la totalité du passé et du futur, et est indépendante du passé et du futur. La cendre subsiste dans l'expression phénoménale de la cendre, qui contient la totalité du futur et du passé. Comme la bûche, qui ne redevient pas bûche une fois qu'elle est devenue cendre, vous ne reviendrez pas à la vie après la mort.

Cela étant, il est une voie clairement établie dans le bouddha-dharma qui nie le fait que la vie se transforme en mort. Dans cette optique, la naissance est comprise comme non-naissance. C'est un enseignement indiscutable contenu dans le discours du Bouddha qui affirme que la mort ne se transforme pas en vie. Ici, la mort est comprise comme non-mort.

La vie en elle-même est une expression dans sa totalité.

La mort en elle-même est une expression dans sa totalité.

Elles sont comme l'hiver et le printemps. Vous n'appelez pas hiver, le début du printemps, ni été la fin du printemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rob7Rob7   04 avril 2017
Le zen n'explique rien. Le zen n'analyse rien. Simplement du doigt il nous montre notre esprit afin que nous puisons nous éveiller et devenir Bouddha.
Il y a bien longtemps, quelqu'un posa cette question à un maître zen:
Est il difficile d'atteindre le Soi ?
Oui, c'est très difficile, répondit le maître.
Un peu plus tard, un autre moine posa au même maître la question:
Est il facile d'atteindre le Soi ?
Oui c'est très facile.
Et lorsque quelqu'un demanda au maître:
En quoi consiste la pratique du Zen ? est ce difficile ou facile ? le maître répondit :
Quand vous buvez de l'eau, c'est vous même qui savez si elle est chaude ou froide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
alzaiaalzaia   27 janvier 2017
Certains matins d'hiver, j'ai un peu de mal à allumer la bougie : je dois doucement répartir la cire autour de la mèche.
La mèche va alors brûler, briller et continuer à brûler en se mêlant à la chaleur de sa propre lumière.
Il en est de même avec les êtres humains. Au début, nous avons besoin d'un bon maître pour nous "allumer", puis en brûlant nous-mêmes, soutenus par nos propres efforts, nous émettons chaleur et lumière autour de nous.
Quelle que soit l'ardeur avec laquelle quelqu'un pourrait nous entraîner à brûler, rien NE s'accomplira si nous ne brûlons pas nous-mêmes.

Shundo Aoyama
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rob7Rob7   04 avril 2017
Il n'y a que votre esprit qui souffre. Si vous êtes anxieux, vous souffrez, mais si vous désamorcez les racines de votre anxiété, votre souffrance disparaît... L’ego souffre pour lui même; sans lui, il n'y aurait plus de souffrance.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : zenVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1355 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre