AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749924278
Éditeur : Michel Lafon (28/05/2015)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Comme tous les garçons de son village, et ce depuis des générations, Oskari est envoyé dans la forêt vivre le rite d’initiation qui fera de lui un homme à la veille de ses 13 ans. Sa mission : chasser un animal sauvage. Peu habile, Oskari est la risée des autres adolescents. Livré à lui-même en plein coeur de la forêt boréale, il s’apprête à rentrer bredouille, lorsqu’un avion explose sous ses yeux. Près du lieu de l’accident, il découvre une capsule de sauvetage où... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
23 août 2015
Je remercie Livraddict pour leur partenariat et les éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce roman. J'ai terminé cette lecture est mon sentiment est partagé.
Enfin commencions par le positif, le Suspense (avec un grand S) car une fois le livre commencé, il est dur de le lâcher.
On fait la connaissance d'Oskari qui s'apprête a partir une nuit dans la foret pour chasser un animal. C'est un rituel obligatoire pour que les adolescents passe dans l'âge adulte. Seulement tout ne va pas se passer comme prévu et il se retrouve a devoir protéger le président américain donc l'avion s'est écrasé et qui est poursuivi par des terroristes.
Bon le scénario fait fortement penser au grosse production américaine avec toutes les belles explosions et effets spéciaux. Je viens d'ailleurs d'aller visionner la bande annonce du film et pas de doute on est en plein dedans. Malgré tout, on tourne les pages a toute vitesse pour connaître la fin.
Le livre a été écrit a partir du film et non l'inverse, et si l'écriture de l'auteur n'a franchement rien d'exceptionnelle, je ne lui en tiens pas rigueur car pour moi c'est un exercice difficile. Je pense qu'adapter un livre au cinéma est plus facile car on va donner son interprétation, ce que l'on a compris du roman et le mettre en image. Alors que pour un film, il suffit de mettre sur papier les images que l'on voit.
Les personnages sont assez stéréotypés : Oskari, adolescent fragile, dont on se moque et qui va se révéler le sauveur et puis le président américain qui se retrouve perdu en pleine foret. J'ai aimé le président, c'est un homme très attachant par contre Oskari ne m'a pas plu. Il est agaçant a répéter sans cesse qu'il va protéger l'américain, qu'il est la pour lui...... Malgré ça je trouve qu'il fait preuve d'un grand courage pour un gamin de son âge.
Si j'avais un petit bémol a ajouter c'est qu'au final on ne découvre rien de la Finlande. le but du film, je le disais plus haut est sans doute d'être un chouette film d'action holywoodien mais j'aurai aimé découvrir un peu plus du pays. Je pense que les livres sont fait pour nous faire voyager mais ici le roman aurait pu se passer dans n'importe quelle foret du monde, on n'en aurait pas vu la différence. Dommage.
Bref c'est une lecture facile, le roman se dévore en quelques heures. C'est rempli de suspense mais le livre n'a pas été a la hauteur de mes attentes. Il faut croire qu'avec l'âge, je deviens plus critique et exigeante.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Saiwhisper
20 juin 2016
J'ai obtenu cet ouvrage grâce à l'offre promotionnelle "2 livres achetés = 1 offert" des éditions Michel Lafon. Pourtant, la couverture et le résumé ne me donnaient pas trop envie : cela avait l'air trop "jeunesse" pour me plaire... Par ailleurs, un texte au dessus du titre avait retenu mon attention ("Une chasse à l'homme explosive, adaptée au cinéma !"), cependant je ne savais pas à quoi m'attendre. Après quelques recherches, j'ai découvert qu'un film était sorti en 2014 et avait fait un gros bide... Personne dans mon entourage n'en avait entendu parler... C'est dire son succès... Bref, autant dire que tout semblait jouer contre ce petit roman ! Et pourtant, j'ai décidé de laisser sa chance à "Big Game" grâce à des critiques positives sur Babelio et sur Livraddict. Finalement, je ne regrette pas ma lecture : ce fut un moment très divertissant !
On suit donc le jeune Oskari, un adolescent de douze ans vivant en Finlande. Même si le récit se déroule à notre époque, le village du garçon est encore très respectueux avec la Nature. Les habitants affirment que la forêt juge et donne à ceux qui le méritent. Rien n'est offert gratuitement, il faut prouver sa valeur. Il y a également plusieurs croyances que j'aurais souhaité découvrir davantage, car c'était très intéressant. Par exemple, ils croient en l'existence de certains monstres comme le Näkki, une créature hantant les rivières qui peut changer de forme. Plus d'informations sur le bestiaire folklorique ou les divinités ne m'auraient pas dérangée, car j'adore ça ! J'ai d'ailleurs fait quelques recherches sur internet afin d'en savoir plus sur le folklore et les mythes finlandais...
La coutume veut que chaque enfant âgé de treize ans accomplisse une épreuve consistant à chasser au Mont Akka : le jeune chasseur a un jour et une nuit pour tuer une bête et la ramener auprès des siens. S'il réussit ce rite initiatique, il deviendra un Homme. Hélas, tout porte à croire qu'Oskari va échouer... En effet, il sait à peine bander l'arc, il est inattentif et maladroit et semble avoir de lourds antécédents le faisant passer pour la honte du village... Cet antihéros m'a fait de la peine : il cherche vraiment à prouver sa valeur alors que personne ne croit en lui. Je dois avouer avoir été surprise par ce qu'il a découvert dans l'endroit indiqué sur la carte de son père. le chagrin de cet adolescent est compréhensible... J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour lui. Oksari est vraiment un garçon attachant et rusé. Même si je devinais déjà la fin avant d'avoir commencé le livre, je n'ai pu m'empêcher d'éprouver de la satisfaction en voyant le petit chasseur grandir et évoluer...
La personne trouvée dans la capsule de sauvetage m'a semblée peu crédible : même si elle est effrayée et déboussolée, je ne m'attendais pas à certains propos ou à certaines réactions de la part d'un adulte. Même si l'auteur s'adresse à des enfants/adolescents, il aurait pu "vieillir" ses dialogues. Bien qu'il soit attachant, j'ai du mal à imaginer quelqu'un comme Bill dire "ouais" ou parler comme un jeune. Par ailleurs, la fin est assez décevante car elle est trop attendue et peu plausible. J'ai trouvé certains affrontements assez faciles et les "méchants" aussi caricaturaux que manichéens. Par exemple, on a le meilleur ami qui commet un acte de trahison ou encore le gros cliché du terroriste qui explique pourquoi il agit ainsi. du coup les gentils profitent de son long discours pour agir... Pathétique... C'est dommage, car il aurait été intéressant de faire des personnages neutres et moins stéréotypés !
Malgré ces points négatifs, l'histoire d'Oskari est vraiment palpitante ! La plume de Dan Smith est sans temps morts, si bien que l'on n'a pas envie de lâcher le livre. Je pense que ce roman d'aventure et de survie plaira énormément aux plus de dix ans. Pour ma part, j'ai été conquise au point de vouloir voir le film d'où est tiré le roman pour comparer. (Car oui, pour une fois, le roman est l'adaptation d'un film et non l'inverse.) Bien que très enfantin, c'est un récit simple, dynamique, fluide et plein de suspense et de rebondissements ! J'étais tellement captivée dans ma lecture que j'ai donné envie à mon conjoint de lire cet ouvrage alors que nous sommes deux adultes...
Il ne faut pas se fier à la couverture de "Big Game" : c'est réellement un page-turner jeunesse très sympathique qui m'a agréablement surprise. Nul doute que les jeunes lecteurs apprécieront cette aventure où le Courage et les traditions ont une place centrale. A découvrir ! E. C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LesLecturesDeCledesol
08 juin 2015
Ecrit d'après un film pour le cinéma, Big Game est un roman intense.
J'étais un peu en pane de lecture avec mon roman en cours, quand j'ai reçu ce livre dans ma boite aux lettres. Je l'ai feuilleté, histoire de voir, puis en fin de compte, j'ai dévoré ce livre quasiment d'une seule traite.
Nous sommes en Finlande, au dessus du cercle arctique. Oskari vit seul avec son père dans un petit village. Il se prépare à passer son rite d'initiation qui fera de lui un homme. En effet, suivant la tradition, la nuit qui précède les treize ans des jeunes garçons, tout le village se rend en un lieu sacré, La Terre des cranes. Avant que la nuit tombe, le jeune doit alors se rendre seul, dans la forêt et la montagne, muni de l'arc sacré, et chasser un animal qu'il ramènera avant l'aube à la Terre des Cranes, ou l'ensemble des villageois l'attend.
Oskari s'est entraîné très dur, mais malheureusement il n'est pas bien bâti, il tient plutôt de sa mère qui est décédée. Il a du mal à tendre son arc, et celui qu'il utilisera pour passer le rite, sera encore plus grand. Il a honte, il a peur de décevoir son père qui lui a chassé un ours lors de son initiation. Mais il n'a pas le choix, malgré les moqueries, et sa peur, il enfourche le quad de son père et se rend seul dans la montagne.
J'ai beaucoup aimé cette histoire mêlant culture, tradition et aventures. Je me suis attachée au jeune Oskari, qui fait preuve de courage et d'initiative. Sa mission, il va la réaliser avec brio, même si elle diffère complètement de ce qui était prévu au départ !
« La forêt est un juge sévère. Elle donne à chacun ce qu'il mérite. Nous devons savoir l'écouter, et nous battre bec et ongles pour notre proie. A présent, tout était clair. J'étais censé le secourir. C'était ça mon épreuve. Je n'étais pas venu dans la forêt pour tuer, j'étais venu pour sauver. » page 174
L'écriture de Dan Smith est simple, sans fioriture, mais efficace et abordable par les plus jeunes. Après quelques pages qui présentent l'histoire, nous entrons assez rapidement dans l'action, et le rythme ne redescendra pas avant la fin.
Ce roman aurait pu être un coup de coeur, s'il n'y avait pas eu deux ou trois éléments qui m'ont paru un peu trop tirés par les cheveux, mais n'oublions pas que ce roman s'adresse à la jeunesse qui s'y laissera prendre certainement plus facilement.
Si vous aimez l'aventure, et surtout l'action, alors foncez !
Je remercie beaucoup Les Editions Michel Lafon pour leur confiance.
Ce roman est disponible en librairie depuis le 28 mai 2015.
Lien : http://milleetunepages.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Newmoon
18 août 2015
J'ai été intrigué dès le début par sa couverture et son résumé, qui résume parfaitement le roman sans en dire trop.
Après lecture, j'ai trouvé ce roman plutôt pas mal bien que très jeunesse. Il n'en reste pas moins original, osé et portant sur des sujets tels que l'amitié et le courage.
Pour l'histoire, nous rencontrons Oskari et son village, où depuis des générations, les jeunes enfants sont envoyé en pleine forêt, livré à eux-mêmes, afin de devenir un homme le jour de leurs 13 ans... en chassant un animal et en ramenant sa tête.
Seulement voilà, Oskari n'est pas habile de ses mains, il est plus intellectuel et est la riser des jeunes de son village.
Il part frustré en pleine forêt, étend persuader qu'il reviendra bredouille. Néanmoins, et ceux à sa plus grande surprise, sa vie va prendre un tournant inattendu ; son chemin va croiser celui de terroriste, mais aussi et surtout... le président des États-Unis, échoué dans sa capsule de sauvetage, et menacé de mort.
Désormais, sa mission n'est plus de trouver et de tuer un animal, mais de sauver ce président de ses dangereux terroristes. Commence une aventure hors du commun pour ce petit bout d'homme qui va être propulsée dans un monde dangereux et semé d'embûche.
Ce roman est une adaptation d'un film que je n'ai jamais vue, et que je ne regarderais pas, je pense, préférant garder en tête que le roman.
Au sujet des personnages, ces derniers sont tous très bien travaillé, j'ai beaucoup aimé le personnage d'Oskari, évidemment. Même les terroristes étaient de vrais barbares.
De même pour les décors étaient merveilleusement décrit, je me voyais parfaitement en plein milieu d'une forêt, et d'un endroit post apocalyptique avec le crash de l'avion du président... etc...
Le roman est plein de rebondissement. Cependant, les événements étaient trop prévisibles et j'ai trouvé ça vraiment dommage. Nous savions déjà la fin avant même d'avoir lu le début.
Je rajouterais que certains détails étaient absent. Je pense que le fait que ce soit Oskari, jeune enfant de 13 ans qui raconte l'histoire joue beaucoup sur le style de l'auteur dans ce roman, mais bon, ça n'en reste pas moins un point un peu gênant.
Concernant le style de l'auteur, celui-ci est enfantin, comme expliquer plus haut, mais il est fluide et permet de tourner les pages sans difficulté de lecture ou de langage. Je n'ai pas trouvé de coquille ou autres donc c'est également très agréable.
Pour conclure, ce roman est un très bon roman jeunesse, et très original bien que banal dans sa structure et son style. Je pense qu'en étant plus jeune, j'aurais davantage apprécié ce roman. Je pense également que les plus jeunes seront séduits par cette histoire et les plus grands pourraient facilement s'y laisser tenter. L'histoire vaut le coup. de plus, pour les intéressés, un film, uniquement en VO.
Lien : http://magie-litteraire.skyr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AndreeLaPapivore
08 août 2015
Une fois n'est pas coutume, Big Game n'est pas un roman adapté au cinéma, mais un film (plus précisément un scénario) adapté en roman. Cela se sent au découpage, nerveux et haletant, où chaque court chapitre correspond à une action ou à un retournement de situation. le rythme de lecture est rapide, le suspense est constant et les évènements s'enchaînent sans trop de temps mort. Même si l'intrigue semble improbable et tirée par les cheveux, le roman fonctionne très bien.
Je me suis prise au jeu facilement, tremblant pour le jeune Oskari, en oubliant totalement les grosses ficelles et les invraisemblances tant la lecture a été prenante. A mon avis, un(e) adolescent(e) devrait y prendre encore plus de plaisir que moi, car le héros leur ressemble sur certains points. Pas très sportif, peu sûr de lui, plein de doutes et victime d'un profond sentiment d'infériorité, mais voulant faire ses preuves et ne pas décevoir ses proches, Oskari est un jeune finlandais plein de ressources qui va tout mettre en oeuvre pour réussir l'épreuve de son passage à l'âge adulte, à savoir ramener une proie aux hommes du village ; d'une tête de cerf Oskari passe allègrement à un président sain et sauf, mais peu importe, le principal est de ramener quelque chose, suivant en cela les préceptes ancestraux de la tribu :
« La forêt est un juge sévère, elle donne à chacun ce qu'il mérite. Nous devons savoir l'écouter, et nous battre bec et ongles pour notre proie. C'est ce que nous faisons depuis des siècles et ce que nous ferons pour des siècles. Rien ne nous est offert gratuitement. »
Les personnages sont intéressants, j'ai beaucoup aimé le décalage entre la fiction et ce que serait la "réalité" : l'ado qui doute devient un sauveur qui accompli des prouesses, et le président des Etats-Unis un homme un peu balourd qui se repose presqu'entièrement sur un jeune garçon de 12 ans. Les méchants sont vraiment méchants, même si leurs motivations sont simplistes, et n'hésitent pas à tuer pour arriver à leurs fins. Il y a des courses poursuites à foison, ça canarde et ça explose de tous les côtés, mais le roman laisse quand même la place à quelques petits passages d'introspection, où l'on découvre toute la beauté de la forêt boréale, et où l'on apprend à connaitre plus en profondeur nos deux héros.
Big Game est donc un roman jeunesse qui se lit très bien, qui possède le rythme frénétique d'un très bon film d'action, et que les adolescent(e)s féru(e)s d'aventures devraient apprécier tout particulièrement.
Lien : http://andree-la-papivore.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper19 juin 2016
Quelles sensations !
Le vent brossait mon visage alors que je fonçais sur la piste. C'était génial de se retrouver seul. Personne pour se moquer de moi, personne à décevoir, sinon moi.
Commenter  J’apprécie          90
LesLecturesDeCledesolLesLecturesDeCledesol08 juin 2015
« La forêt est un juge sévère. Elle donne à chacun ce qu’il mérite. Nous devons savoir l’écouter, et nous battre bec et ongles pour notre proie. A présent, tout était clair. J’étais censé le secourir. C’était ça mon épreuve. Je n’étais pas venu dans la forêt pour tuer, j’étais venu pour sauver. » page 174
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper20 juin 2016
Si le cœur n'hésite pas, la main n'hésite pas.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Dan Smith (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan Smith
Bande annonce du film Big Game
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Hiver Rouge - le quiz franco-russe

SKAZKA (сказка)

Une image
Une maison
Un conte
Un chapeau

13 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Hiver rouge de Dan SmithCréer un quiz sur ce livre