AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889082415
Éditeur : LA JOIE DE LIRE EDITIONS (18/09/2014)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Chaque double image de « Et toi où habites-tu ? » représente une ville et donne quelques détails de la vie de ses habitants : chez Marek ça sent le poisson fumé, chez Lucia les maisons ont les pieds dans l’eau, Anna et Guillaume arrivent toujours à l’heure et Jeffrey vend des donuts. Comme des indices pour le lecteur, qui doit deviner de quelle ville il s’agit : New York, Lisbonne, Rio, Moscou, Paris etc. Les dessins naïfs et colorés, justes et détaillés de Gaia Ste... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Colibrille
  13 mai 2016
Cet album grand format invite le lecteur à parcourir le monde et découvrir certaines villes emblématiques. Chaque double-page présente une rue typique de la ville en question.
Le nom de la ville n'est pas indiqué, c'est au lecteur de le deviner grâce à plusieurs indices. L'architecture des habitations constitue le principal élément nous permettant de deviner, si ce n'est la ville, au moins le pays. Certaines façades sont très évocatrices et nous font immédiatement reconnaître la ville (Venise, Moscou, New-York), d'autres sont moins flagrantes (Varsosie, Genève).
Si l'architecture constitue un précieux indice, les détails présents dans les illustrations en sont également. Sur la page consacrée à New-York, on aperçoit un vendeur ambulant de hot-dogs ainsi qu'un taxi jaune, caractéristique de la Big Apple. Pour Paris, l'auteure a recours à des détails plutôt clichés sur les français : le béret, la baguette de pain, une pancarte du Métro et les escargots à l'ail. On lui pardonnera cette vision clichée de la France, puisque cela a le mérite de faire facilement deviner la ville...
Si les illustrations sont révélatrices, le texte l'est aussi. L'auteure rattache la ville à un personnage. Ce qui est intéressant, c'est qu'elle choisit des prénoms qui, eux aussi, permettent d'aiguiller le lecteur sur leur nationalité. Yuri et Vladislav pour Moscou, Lucia et Jacopo pour Venise, Gunnar et Erla pour Rekjavik, Akio et Miwako pour Tokyo, ou encore Paloma et Rodrigo pour Rio de Janeiro.
Il est dommage que l'auteure n'ait pas plus développé le texte. Elle se contente de présenter un personnage par sa ville, mais ne prend la peine de tisser un lien entre eux, de relier leurs histoires. Concernant le graphisme, je le trouve assez particulier. Ceci est peut-être lié à la colorisation, un peu grossière, "rugueuse". Qui plus est, le style général a quelque chose de désuet. Malgré tout, les décors restent agréables à regarder.
Sur la dernière page du livre, l'auteure révèle le nom de chacune des villes présentées en l'associant à une façade/maison. Bien utile pour le lecteur étourdi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   18 novembre 2014
Sans préavis, l'auteure passe d'une époque à l'autre, de l'instant présent au début du siècle, sans que l'on puisse en saisir le sens. C'est un drôle de choix pour les enfants qui n'ont souvent pas assez de recul pour analyser ces différences. Dommage, parce que l'idée de départ est bonne et les illustrations abouties.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   13 mai 2016
Du côté de chez Lucia, les maisons ont les pieds dans l'eau et les taxis sont des bateaux ! Jacopo, souffleur de verre, comme son père et son grand-père, est aussi gondolier.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   13 mai 2016
Des taxis jaunes, des gratte-ciel à en perdre la tête, c'est là qu'habite Rose. Son ami Jeffrey est vendeur ambulant de hot-dogs et de donuts.
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   13 mai 2016
Là où habite Charlotte, on se promène parfois une baguette de pain sous le bras.
On mange même des escargots à l'ail, Paul les adore.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : villesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le petit Nicolas (facile pour les fans, connaissant livres et film)

Quel est le métier de la mère du Petit Nicolas ?

secrétaire médicale
institutrice
femme au foyer
monitrice d'auto-école

12 questions
158 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesseCréer un quiz sur ce livre