AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782351806197
208 pages
Éditeur : Taïfu Comics (28/06/2012)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 33 notes)
Résumé :
"Pourquoi est-ce que ça me préoccupe autant ?"
Misaki et Arikawa, deux garçons, pensent l'un à l'autre.
Misaki rend visite à Arikawa qui se pose beaucoup de questions...
De nouveaux sentiments fleurissent.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Tiboux
  20 juin 2014
Grâce à mon baptême avec Seven Days au pays des mangas, j'ai eu envie de renouveler l'expérience, toujours en restant dans le même genre. Je ne préférais pas prendre de risque tant que j'effectue encore mes premiers pas. Je suis restée en compagnie de Rihito Takarai afin de découvrir cette fois-ci : Seule la fleur sait. Au moins, je n'ai pas eu le sentiment d'être perdue.
En une soirée, j'ai englouti les trois volumes.
Une fois, lancée, je n'ai pas su m'arrêter. Donc, vous devinez sans peine que j'ai apprécié cette seconde immersion. Cependant Seule la fleur sait ne surpasse pas Seven Days à mes yeux. Et ce n'est pas une question sentimentale, entendons-nous bien.
1) Les dessins sont magnifiques en particulier quand ils sont en couleur. Je suis amoureuses des planches en couleur. J'adore ! de plus, le crayon est fin et délicat. C'est en subtilité, en finesse, en simplicité. Il y a beaucoup de douceurs dans les traits. Je ne me sens pas agresser. du coup, j'apprécie d'autant plus de rester dans l'univers de l'auteur.
2) L'histoire est mignonne encore une fois. Deux garçons se croisent plusieurs fois, à différents endroits mais ignorent le nom de l'autre. Ils ne s'étaient jamais vus. Cependant, c'est le commencent de tout. J'aime ce genre de commencement justement. L'un est gay tandis que l'autre n'a pas conscience de son identité sexuelle puisque jusqu'à présent, il n'était sorti qu'avec des demoiselles. Entre nous, je suis particulièrement sensible aux premières fois dans le sens de la découverte de sentiments, d'émotions. Franchement, je ne me lasse pas de l'éveil des sentiments entre deux personnes. Je trouve cela si mignon et attendrissant.
3) Dans le dernier volet, j'ai été étonnée de tomber sur une scène particulièrement explicite. Je pensais que dans le yaoi, il n'y avait pas de sexe, que c'était toujours implicite. Or, là, c'était bien explicite. Heureusement, le coup de crayon de Rihito reste délicat, simple sans trop de détails. La scène ne m'a pas spécialement choqué car il en faut beaucoup pour ça ; néanmoins, je suis surprise. Je n'y attendais pas. du coup, s'il y a un peu de sexe dans ce yaoi, je m'interroge sur les autres genres : Bara, Hentai, Ecchi. Je ne suis pas encore à l'aise avec les termes des genres. Il me reste encore beaucoup de choses à découvrir. S'il y a du sexe dans le yaoi, je me demande ce qu'il en est pour les mangas adultes type érotique.
Enfin bref, j'ai passé un agréable moment avec ce manga. Ce fut encore une belle découverte. Aucun doute que je poursuis l'aventure car j'ai envie d'explorer tous les genres histoire de savoir ce qui me convient ou pas. Après deux yaoi, j'aimerai beaucoup lire des mangas imaginaires/fantastiques où il serait question d'anges, de vampires. Si vous avez des références, je suis toute ouïe.
Lien : http://bookmetiboux.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bountyfrei
  03 septembre 2015
Arikawa et Misaki se rapprochent petit à petit dans ce deuxième et avant dernier tome, mais vont-ils aller jusqu'au bout, sachant que le créateur du collier revient à la charge ? Misaki va-t-il réussir à mettre toute sa confiance dans un Arikawa qui se pose de plus en plus de questions ? D'ailleurs Arikawa n'est pas le seul à s'en poser !
Moi aussi, j'en ai des tas et j'ai trouvé pas mal de réponses dans ce tome-ci, qui révèle une relation oh combien toxique. C'est la première fois que je vois ce thème dans un manga - j'avais déjà eu le thème dans Mal dans la peau de Ghislaine Bizot - et j'ai trouvé ça très intéressant et très bien amené, Rihito Takarai faisant la part entre l'amour et le désir, les orientations sexuelles de chacun de nos protagonistes, bref elle fait évoluer ce thème dans un contexte sain. Ce qui est agréable car on aurait très bien pu tomber dans les clichés du genre (syndrome de stockholm, ect...).
Avec ce thème, on en apprend plus également sur le passé de Misaki, la relation avec sa famille ou encore comment un étudiant vit dans une aussi grande maison tout seul. Et surtout, pourquoi n'a-t-il pas envie de la quitter et déménager alors qu'il a énormément de route à faire pour aller en cours tous les jours ? Autant de questions qui trouvent des réponses dans ce tome également.
Malgré un thème dur qu'est les relations toxiques, j'ai trouvé ce tome très mignon au niveau de la relation des deux étudiants, car ici ils vont se retrouver séparés parce que Arikawa tombe malade - rien de grave - , ce qui est la première fois où ils ne vont pas travailler ensemble au labo de botanique, ce qui va mettre Misaki dans tous ses états. C'est beau, et amène une certaine douceur dans cette histoire.
La conclusion de ce tome me donne envie de me mettre au troisième tome au plus vite !
Lien : http://onceuponatime.ek.la/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yoda_Bor
  05 mai 2015
Il est temps de faire connaissance avec le mystérieux correspondant de Misaki et d'un seul coup, ce manga devient bien moins mignon.
J'avais vu juste en soupçonnant une sombre affaire de ce côté
Kawabata est vraiment malsain. Il a profité de Misaki qui se trouvait dans un état émotionnel instable pour en faire un dépendant affectif et il refuse maintenant de lui rendre sa liberté.
Heureusement, Misaki peut compter sur le soutien d'Arikawa qui, malgré quelques maladresses, ne le lâche pas.
En se retournant sur le premier tome, c'est intéressant de se souvenir que c'est d'ailleurs au moment où les garçons se rencontrent que Misaki réussit à se libérer du collier.
Et qu'Arikawa le torture vraiment en voulant à tout prix lui ramener…
La psychologie des personnages continue donc à être très cohérente et le développement de la relation est vraiment réaliste.
Tout tient sur un fil et la sensibilité qui se dégage de cette oeuvre est vraiment touchante.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          00
yuya46
  28 février 2016
...
Ce manga est vraiment un énorme coup de coeur pour moi et je lirais avec grand plaisir d'autres oeuvres de l'auteur.
Lien : http://www.yuya.fr/rihito-ta..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CherryHitomieCherryHitomie   21 octobre 2013
On dirait que tu ne sais plus où tu en es. Ça me rassure. Tu t'es toujours focalisé sur le chemin que tu t'étais fixé. Comme tu ne t'es jamais plaint, tu avais l'air surhumain. Je suis content de voir que tu es un mec comme les autres. Tu as le droit d'être énervé, d'être triste, de te perdre et de découvrir d'autres choses.
Commenter  J’apprécie          30
NicolinaNicolina   26 juillet 2012
-Moi, je ne veux que toi...
-Je ne savais pas... que toi aussi tu étais maladroit.
-Et moi je ne savais... que tu souffrais autant.
Misaki, je vais te donner ma réponse...
Commenter  J’apprécie          60
rickissrickiss   12 août 2014
Parfois lorsqu'il s'approche, j'ai envie qu'il s'en rende compte. Pourquoi ? C'est mon corps pourtant... Celui que j'aime ne m'aimera jamais parce que je suis un homme. Pourquoi suis-je né ainsi ?
Commenter  J’apprécie          40
rickissrickiss   12 août 2014
Une dispute ce n'est rien par rapport à tout le temps que nous avons passé ensemble.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : yaoiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
917 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre