AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Jardin secret tome 1 sur 10
EAN : 9782505076582
192 pages
Kana (19/04/2019)
4.1/5   103 notes
Résumé :
Ran est une fille assez parfaite que beaucoup considèrent comme un modèle à suivre : sérieuse, sportive, intelligente, soucieuse de sa santé, etc. Mais il n'est pas facile de rencontrer un garçon quand ces derniers la considèrent, à son grand dam, comme « l'inaccessible étoile » ! Un jour, elle fait fortuitement la connaissance de Akira, un garçon solaire, naturel, franc et amical et elle découvre également son "secret": il est fils de fleuristes, apprécie beaucoup ... >Voir plus
Que lire après Jardin secret, tome 1Voir plus
So charming, tome 1 par Kawahara

So charming

Kazune Kawahara

3.45★ (269)

14 tomes

Koi furu colorful, tome 1 par Minase

Koi furu colorful

Ai Minase

3.55★ (99)

9 tomes

Real girl, tome 1 par Nanami

Real girl

Mao Nanami

3.70★ (139)

12 tomes

Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 103 notes
5
19 avis
4
17 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ran, une lycéenne brilliante et d'apparence distante est passionnée par les fleurs, et fait donc partie du club horticulture de son lycée. de manière assez fortuite elle fait la connaissance d'Akira, qui n'a pas d'aussi bons résultats qu'elle sans être un cancre et qui est en revanche plus sociable. Une entraide constructive nait entre les deux lycéens. Puis elle découvrir qu'Akira est le fils d'un fleuriste - qu'il aide après les cours.
Dans un premire temps ce sont les fleurs qui permettent aux deux jeunes d'apprendre à mieux se connaître.

La mangaka utilise subtilement le langage des fleurs pour qu'elles expriment les sentiments que les personnages ne verbalisent pas, mais aussi pour donner un avant goût au lecteur de ce qui va se passer par la suite. Une originalité qui donne un relief particulier à l'histoire et oriente la lecture de façon intelligente en érigeant ses motifs à un rang qui n'a rien de secondaire !
N'étant pas une grande fan des shôjo, je dois dire que ce titre est une bonne surprise. Les traits sont très doux et les détails apportés aux regards des personnages les rendent expressifs sans être trop dans le kawaï du genre.
C'est donc un manga très sobre et très mignon sans en faire trop.

A suivre !
Commenter  J’apprécie          210
Nouveau shojo qui sort aujourd'hui aux éditions Kana, Jardin Secret est un très belle découverte ! Vous l'avez sans doute remarqué depuis quelque temps, Opale et moi sommes un peu lassé par les shojo trop clichés, dans lesquels l'héroïne est une potiche et se retrouve souvent rabaissée. Donc autant dire que maintenant, on est très attentifs quand à nos choix.

Avec Jardin Secret, nous découvrons Ran, qui est une fille parfaite. Douée en sport, dans les études, jolie, elle n'a aucun défaut, et cela nuit beaucoup à ses relation sociales puisque les garçons et les filles de sa classe ne lui parlent pas, la jugeant trop inaccessible. Elle a quand même une amie, mais c'est tout. À l'opposé, il y Akira, plutôt beau gosse, sympa, pas forcément brillant dans les études (l'anglais n'est pas son point fort) et qui arrive donc à être bien entouré, à l'inverse de Ran.

Pourtant, les deux protagonistes principaux de cette romance partagent une passion commune pour les fleurs. Lui est fils de fleuriste et travaille dans la boutique de son père, alors qu'elle est la seule membre du club d'horticulture, ce qui consiste plutôt à entretenir les espaces verts du lycée. Leur rencontre va leur permettre de partager leur passion pour les fleurs, et de developper une amitié, et pourquoi pas une romance.
Loin d'être idiot, ce shojo est une vraie bouffé d'oxygène.

Les dessins sont beaux, il n'y a pas de personnages ou de situations absurdes, les valeurs du manga sont bonnes, et l'on passe un agréable moment de détente. de plus, on apprends quelques petites choses sur le fleurs, ce qui est toujours interessant. Il faudra voir comment la suite évolue, car pour l'instant il n,'y a pas vraiment d'intrigue ou de mystère, on plus dans du Tranche de vie, mais le manga est honnête en nous vendant ce qu'il promettait.
Commenter  J’apprécie          140
Au mois d'avril le proverbe qu'il ne faut pas se découvrir d'un fil. Mais quand on découvre un manga comme Jardin secret a envie d'aller gambader dans les champs de tournesols en tenue d'été et de profiter des rayons du soleil. Oui, c'est l'effet que m'a fait le nouveau shojo des éditions KANA, qui encore une fois montre qu'ils ont le net fin. AMMISTU signe ici son deuxième manga seulement, le premier étant Kanna to Decchi en 7 tomes publié en 2014 au Japon. Jardin secret (Takane no Ran-san en vo) est pré-publié dans les pages du magazine Bessatsu Friend des éditions Kodansha depuis 2017, avec 5 tomes en cours.

Ran Takamine est arrivée dans son nouveau lycée depuis 2 mois seulement, mais voilà qu'elle a déjà droit à un surnom, celui de »fine fleur du lycée ». Belle, sportive, intelligente, patiente et réfléchi, elle a tout pour plaire aux garçons certes, mais elle impressionne tellement qu'aucun n'ose l'approcher. Pensant qu'elle n'a que faire de ce qu'ils pensent et qu'elle aime être dans sa tour d'ivoire non-désirée, en réalité Ran en souffre beaucoup. En dehors de son amie Tomo, personne ne prend le temps de venir lui parler et d'apprendre à la connaître. Heureusement, Ran a réussi à trouver refuge au sein du club d'horticulture où elle se plaît à prendre soin des fleurs et des plantes du lycée. Un jour, par accident elle asperge d'eau Akira Saeki, un camarade de classe aussi beau que gentil envers elle. Troublée, elle va vite découvrir qu'il cache un secret qu'il souhaite ne pas révéler à ses camarades…

Ce premier tome de Jardin secret est une véritable surprise! Si la construction narrative est basique et semblable à celle des autres shojos, la mangaka réussie très rapidement à proposer des choses plus originales. Par exemple, les fleurs et tout ce qui s'y rattache sont mis en avant de manière perspicace et simple. le personnage de Ran est une jeune fille très attachante et dont la ligne de pensée nous permet de rester à son écoute. On la suit très volontiers dans son quotidien et sans son amitié naissante avec Akira. Lui, c'est le beau garçon du lycée mais sans avoir l'altitude du bad boy prétentieux qui va avec. Au contraire, il est naturellement charmant, drôle, attentif et solaire. Comme le dit si bien Ran à un moment dans le tome »ton visage souriant on aurait dit un tournesol ». Eh bien c'est ainsi que l'on perçoit Akira, et sincèrement est-ce que je peux avoir le même, s'il vous plaît ? L'alchimie entre eux est écrite de manière tellement naturelle et douce, que l'on voudrait pouvoir les côtoyer chaque jour. Si le monde était peuplé de plus de gens comme eux on ne serait certainement pas où on en est… Toutefois, il ne faut pas croire que AMMITSU fait dans le niais ! Non ! Ce qu'il y a de surprenant est que la narration n'est jamais niaise tellement elle est écrite avec naturel et poésie.

Jardin secret se présente plus comme un manga tranche de vie plein de douceur, et dont le secret d'Akira va venir embellir le tout. En effet, le garçon est fils de fleuriste et même s'il adore aider son père, il ne souhaite pas que le lycée l'apprenne. Il a peur que tout le monde se moquent de lui comme quand il était enfant. »Il arrive un âge où le mot mignon devient tabou pour les garçons », dit-il dans le texte. À travers cette simple phrase, la mangaka expose les préjugés et les idées que l'on se fait sur les garçons et les filles. Une fille peut aimer les fleurs mais les garçons non. Alors qu'en fait, quel est le mal si un quelqu'un de la gent masculine aime les plantes, le rose ou les comédies romantiques ? Rien n'est mal, seules les idées dictés par la société le sont. Akira et Ran partagent donc un secret et une passion commune qui va forcément les rapprocher, mais jusqu'à quel point ? On apprécie aussi le fait que la mangaka ait réussi à intégrer des éléments propres aux fleurs et leurs significations dans le récit, tout en reflétant les sentiments que peuvent ressentir nos héros.

Le trait soigné de la mangaka donne lieu à de très belles planches où l'on ressent bien l'atmosphère propre à la nature. le design des personnages est doux et représente bien la personnalité de chacun. J'ai trouvé que Ran ressemblait un peu physiquement à la Akira du manga Après la pluie [mon avis ici]. Elle dégage une certaine pureté dans sa posture, que l'on ne retrouve pas forcément dans d'autres mangas se déroulant au lycée. La mangaka a également pris le temps de travailler les mains et les doigts plus particulièrement. Par exemple, Akira a souvent les ongles sales à cause de son travail avec les fleurs. Ces dernières ont aussi une très belle place en avant et arrière-plans. le soucis du détail sans trop en faire de la mangaka est impressionnant. Les vêtements que portent notre duo en dehors des heures de lycée sont à leurs images. Akira est plutôt bermuda et t-shirt ce qui montre qu'il est plutôt simple, et la robe légère et le grand chapeau de Ran montrent qu'elle est naturellement belle et suave. L'ensemble est très agréable et apaisant. L'édition française de KANA est dans la lignée de ses autres shojos. Bonne qualité d'impression et de papier, jaquette soignée tout comme la traduction d'Aline Kukor dont le sérieux n'est plus à prouver puisqu'on lui doit de nombreuses autres traductions comme Au-delà de l'apparence [mon avis ici], Banale à tout prix [mon avis ici] ou encore Death's Choice [mon avis ici]. L'illustration de couverture est bien entendu la même que la VO, mais on notera le choix de police qui donne un ton très sobre à l'ensemble.

En conclusion, ce premier tome 1 de Jardin secret a été un coup de coeur inattendu ! L'ambiance florale et poétique du récit nous fait passer un merveilleux moment de lecture sans jamais faire dans la niaiserie. Akira et Ran sont des personnages très attachants où l'on se surprend à sourire devant un parterre de fleurs avec eux. L'attente jusqu'en juillet pour le tome 2 va être longue…
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
Commenter  J’apprécie          30
Jardin Secret est la nouveauté Kana de ce printemps 2019 et avec un tel titre, difficile de choisir une autre saison pour l'arrivée de ce manga en France. Signé Ammitsu, il s'agit là de la toute première publication en France pour cette mangaka. Takane no Ran-san, son titre en japonais, est toujours en cours au Japon depuis 2017, elle est prépubliée dans la magazine Bessatsu Friends et compte actuellement 4 tomes. le résumé m'avait quelque peu intriguée même si on y retrouve, dès la lecture de ce dernier, certains codes du shôjo. le thème choisi par la mangaka pour faire fleurir son histoire me plaît beaucoup… Alors oui, ma première impression est que je vais me plonger dans un shôjo de type romance scolaire classique qui va sentir bon les fleurs, mais, me concernant, sans les éternuements ^_^ Depuis plusieurs années, j'apprécie la ligne éditoriale shôjo de Kana mais depuis quelques mois, je l'aime de plus en plus (comme Irrésistible ou @Ellie). Et j'espère que Jardin Secret va rentrer dans les bonnes surprises de cette première moitié de l'année 2019. Je croise les doigts, et je me lance dans ma lecture.

Jardin Secret raconte l'histoire de Ran, une lycéenne, qui est considérée comme parfaite par l'ensemble de ses camarades. Elle est la « fine fleur » du lycée… Il est vrai qu'elle est sérieuse, sportive, belle et intelligente, alors beaucoup de garçons considèrent qu'elle n'évolue pas sur le même niveau qu'eux et est inaccessible. Je vous vois déjà venir, avec une telle présentation, Ran coche toutes les cases de l'héroïne shôjo parfaitement parfaite et c'est même pire puisque même sa famille est parfaite. Elle est naturellement agacée qu'on la trouve parfaite, elle aimerait juste pouvoir vivre sa vie de lycée de façon tout à fait normal. La présentation de l'héroïne faite, passons maintenant à celle du héros… Celui-ci se nomme Akira et c'est un garçon solaire qui s'entend avec tout le monde et en plus, il est agréable à regarder (sous-entendu), il est beau. Je vous vois encore venir, oui, avec une telle présentation, Akira coche toutes les cases du héros shôjo et pas qu'un peu puisque ce dernier cache un secret, j'y reviendrais plus tard…

En écrivant, ces quelques lignes, je me rends compte que Ran et Akira sont un savant mélange de toutes les caractéristiques des héroïnes et héros shôjo que j'ai pu rencontrer au cours de mes lectures. Je retrouve un peu de Sawako (Sawako) et de Suiren (Hibi Chouchou) en Ran… Pour Akira, il y a clairement une petite pincée de Shôta (Sawako) dans sa façon d'être dans ce premier tome, puisqu'il n'a pas « peur » de parler et de s'approcher de Ran, il ne la considère pas comme inaccessible. Malgré sa longueur et sa lenteur, je considère Sawako comme un must read et je n'avais pas particulièrement accroché Hibi Chouchou que j'avais trouvé un peu trop mièvre… J'ai conscience qu'en 2019 (2017 dans le cas de Jardin Secret pour la parution), il est difficile de produire des shôjo qui secouent le genre, on va inévitablement retrouver des développements déjà vu dans d'autres mangas…

Ammitsu apporte néanmoins une belle touche de fraîcheur dans son récit et rend rapidement ses personnages attachants. Ran découvre rapidement le secret d'Akira, il est fils de fleuriste et aimerait travailler dans la boutique familiale, je dois dire que je ne vois pas ce qu'il y a de honteux dans le fait de devenir fleuriste, mais pour Akira, il a souvent été taquiné à ce sujet quand il était au primaire alors il a choisi de ne pas dévoiler ce côté, pourtant essentiel, de sa personnalité à ses amis. Et au fil des pages, je me demande qui connaît le mieux Akira, ses multiples amis ou bien Ran qui connaissant son secret le découvre tout aussi solaire mais également passionné par les fleurs. Et le fait d'être complètement naturel quand ils sont ensembles, Ran et Akira se rapprochent doucement et les sentiments évoluent. Ce que j'ai apprécié c'est l'utilisation très judicieuse du langage des fleurs pour exprimer l'évolution des sentiments de Ran et d'Akira au fil des pages. C'est la petite touche qui fait fondre mon coeur de shôjo addict ^_^ Chaque chapitre porte le nom d'une fleur qui sera au centre du-dit chapitre et dont la signification est expliquée en fin de chapitre, cela m'aura permit d'apprendre le message qu'on pouvait faire passer en offrant des tournesols.

Bien que classique dans sa construction et dans le caractère de ses personnages, j'ai vraiment apprécié ma lecture de ce premier tome de Jardin Secret. Si Ammitsu ne révolutionne pas le genre, elle pose des bases solides pour la suite de son histoire. C'est un titre très printanier (ça tombe bien) et très doux avec de jolis graphismes et je trouve les couvertures très jolies.
Lien : https://www.bulle-shojo.fr/b..
Commenter  J’apprécie          40
Je viens d'abandonner un shojo pour en commencer un autre... cherchez l'erreur ^^'. Pour ma défense, « Jardin secret » est une saga terminée en 10 tomes, c'est donc normalement un peu moins rapide que dans la duologie « Une si belle couleur ». Même si ici, encore une fois, le récit se veut quelque peu ''manga shojo cliché'', soit pas très original, j'ai tout de même globalement accroché. La faute - ou plutôt grâce - au thème des fleurs omniprésent, tout comme le sous-entends cette superbe couverture. Nous avons même le droit à des explications brèves du langage de certaines fleurs (lilas, hortensias, tournesols...) et ça, j'adore et j'adhère !

En brève conclusion, sous ses allures de shojo classique, ce manga a su me charmer par son côté fleuri. Je recherchais une lecture douce, légère, sans prise de tête, il semblerait que je l'ai trouvé. En espérant ne pas rencontrer certaines scènes typiques des shojos que je n'aime pas du tout dans ce genre, haha... (faisant référence à mon abandon récent). Et pour la petite anecdote, j'avais déjà commencé (que dis-je, essayé) cette série il y a quelques temps : sans succès. J'avais trouvé ''à l'époque'' que ce n'était pas bien original, comme dit plus haut, mais malheureusement sans accrocher du tout cette première fois - j'avais enchaîné bien trop de récit du même acabit il faut dire. Comme quoi, selon les moments et les mois/années, certains ouvrages peuvent davantage nous parler ou non.
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Saeki: Quand ma mère m'a appris le langage des fleurs, elle a commencé par les tournesols.
Ran: Et qu'est-ce qu'ils veulent dire?
Saeki: Les tournesols se tournent toujours vers le soleil pour fleurir donc "je ne regarde que toi". Voilà.
Commenter  J’apprécie          40
— Au fait ! Je rêve ou tu discutais avec Takamine ?
— ? Tu as bien vu.
— Bien joué, mec ! Moi, j'ai l'impression que tous les malheurs du monde vont s'abattre sur moi rien qu'en croisant son regard !
— Je ne lui ai jamais parlé non plus.

— Il me prend pour Méduse ?
Commenter  J’apprécie          30
- Tout à l'heure je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase. En langage des fleurs, le tournesol signifie "Je ne regarde que toi".
Commenter  J’apprécie          40
Ran: Tu es sûr qu'on peut ne rien payer?
Saeki: On n'a qu'à dire que c'est ma contribution. D'ailleurs, je suis content que ces fleurs servent à quelque chose. Elles étaient planquées au fond de la boutique. Je suis sûr qu'elles seront beaucoup plus heureuses là où elles sont maintenant!
Ran: Tu es gentil... autant avec les gens qu'avec les fleurs.
Commenter  J’apprécie          00
— Il vaut mieux bien rincer les tiges, quand tu changes l'eau. Elles resteront belles plus longtemps.
— C'est rare, un garçon qui s'y connaît en fleurs...
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : fleursVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (179) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}