AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782918645511
Éditeur : Même Pas Mal éditions (10/10/2019)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Tarmasz explore dans Alma les luttes de pouvoir et les représentations féminines à travers l'histoire et les légendes. Dans le grand désert de sable d'Asmal, les Hommes, les esprits et les monstres tentent de cohabiter dans un équilibre fragile. C'est également là que demeure une vieille femme aux pouvoirs étranges, portant des piments aux oreilles. Tour à tour gardienne de Caravansérail, sorcière à la cour, guérisseuse, croquemitaine, démon omnipotent, Alma travers... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
jamiK
  19 novembre 2020
Je suis vraiment sous le charme du graphisme de Tarmasz. le trait est naïf, fait de formes rondes, douces, elle maitrise la bichromie avec un grand art, jouant sur les lavis avec ses deux couleurs, un noir profond portant les drames et un rouge absorbant et lourd, la magie, le fantastique s'élèvent des mouvements du crayon, et elle nous raconte avec son style si poétique, 11 petits contes qui s'entremêlent, contes de sorcières, contes des origines, entre l'univers nord africain et russe, un mélange subtil et qui semble surgir d'une mythologie très ancienne, une mythologie qui semble venir de loin, marquée par son graphisme fort et doux à la fois. Après avoir adoré Voyage en république du crabe, je suis à nouveau émerveillé. Avec seulement deux oeuvres éditées, Tarmasz s'impose par son originalité, sa personnalité, et sa force, c'est une artiste unique, à suivre absolument.
Commenter  J’apprécie          130
LeCombatOculaire
  17 mars 2020
Après Voyage en République de Crabe, qui nous faisait voyager dans une nouvelle contrée mystérieuse-mais-pas-si-fantasticogéniale-finalement, dans un super bel ouvrage noir et jaune/doré, voici Alma, un recueil de plusieurs récits en noir et rouge cette fois (avec toujours un peu de doré en couverture), dans un monde encore plus sombre, au pays des sorcières - de LA sorcière, dont le nom change selon le mythe qui l'entoure. Onze "histoires et légendes", dans les déserts, les grottes, les villages, autour d'un feu ou près d'un puits, dans lesquelles la mort rôde toujours.
Des récits de création de l'Univers, de rumeurs et ragots, de créatures mythiques, de vengeance et de cruauté, de cadeaux maudits, de démons et de sphynx, de mangeurs d'enfants, de vieilles dames protectrices, de squelettes dans le placard, de sages-femmes, de fléaux... On est loin des contes pour enfants, le genre d'histoires qu'on se raconte pour se faire peur mais qui sont aussi des histoires de puissance, de pouvoir, et de femmes fortes qui tiennent le monde dans le creux de leur main.
Dans sa belle allure de livres de contes, à la couverture cartonnée, ornée de motifs étranges et dorés, avec son dos tissé et son rouge sang, Alma ressemble à un grimoire de magicienne - ce qui est fort à propos. Nous sommes de nouveau dans un monde créé de toutes pièces, qui semble pourtant très familier, un monde fragmenté en petites pièces de puzzle aux contours flous, qui nous perd de loin en loin et nous entraîne dans un univers mouvant, métamorphique, avec une cosmologie, une mythologie et un folklore qui emprunte beaucoup à ceux que l'on connaît déjà, et qui célèbre la figure de la sorcière - à la fois grand-mère et démon, prêtresse et dangereuse, inconnue et familière. Un livre qu'on dirait peint avec le sang de nos ennemis, ou celui des premières règles.
Lien : https://lecombatoculaire.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bezette
  26 mars 2020
Un vrai petit bijou esthétique, on en prend vraiment plein la vue avec cet ouvrage!
On y retrouve une très belle dynamique de légendes très courtes qui, parfois, ne dépasse pas les 5 planches. C'est très rythmé. J'ai adoré mon voyage dans ce désert accompagnée de cette vieille dame, peut-être sorcière, peut-être pas, qui le sait finalement ?
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Liberation   30 janvier 2020
L'onirisme et le folklore encapsulés dans les courtes histoires et légendes semblent correspondre à merveille à un esprit adolescent et donnent envie de tenter l’expérience d’inventer sa propre mythologie.
Lire la critique sur le site : Liberation
BDGest   15 octobre 2019
Pour ce livre rendu possible grâce au socio-financement, l’artiste travaille en bichromie (noir et rouge) ; ce choix artistique convient parfaitement au projet qui a un côté artisanal très engageant. Un univers agréable, plus riche qu’il n’y paraît à première vue.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LeCombatOculaireLeCombatOculaire   17 mars 2020
Chaque jour, l'oiseau Amun tient le Monde dans son bec.
Chaque nuit, le dragon Htara le relaie.
Ils n'ont chacun qu'un seul oeil, pour ne pas se laisser distraire.

Au début, le monde était partagé en trois.
Les côtes pour les Hommes et les Bêtes,
La mer profonde pour les génies et les monstres,
Et le grand désert pour les démons et les spectres.

Avec le temps, les génies sont sortis de l'eau,
Les humains ont marché sur le désert,
Et les démons sont entrés dans les villes.
Alors il y a eu la guerre.
Et puis le monde a trouvé un équilibre différent.

Une nuit où le dragon Htara avait détourné le regard,
Une goutte de pluie est tombée sur le sol des enfers de Malbaz,
Un désert de craie et de sel où il ne pleut jamais.

De cette goutte est venu au monde un esprit redoutable.
À cet esprit, on donna un nom,
Clé de pouvoir,
Qui demeure secret.

Les humains, eux, la nommèrent Mala Dena.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : desertsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3848 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre