AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277330280
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Gil Jourdan, tout jeune licencié en droit et travaillant pour son propre compte se donne six mois pour mettre la main sur une bande de trafiquants de popaïne. Pour cela, il organise l'évasion d'André Papignolles dit "Libellule" dont il souhaite s'adjoindre les talents de serrurier. Mais la tâche ne s'annonce pas pas facile avec l'inspecteur Crouton qui ne les lâchera pas d'une semelle...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
bdelhausse
  24 mars 2018
Passant de Félix à Gil Jourdan, Tillieux ne change pas vraiment d'univers. Les personnages de Gil Jourdan sont plus aboutis, plus mûrs, plus fouillés que dans Félix, mais globalement ils restent conformes à des stéréotypes bien définis, et efficaces.
Un casting bien étudié, donc. le héros, jeune et beau, réaliste et intègre mais ne rechignant pas à prendre des libertés avec la loi "pour la bonne cause". le rigolard simple et "gaulois"... à l'humour au ras des pâquerettes. La brune piquante à qui on ne la fait pas. le bon flic obstiné et bourru, au grand coeur.
A partir de ce carré d'as, Tillieux peut dérouler. Et sans me livrer à une analyse sociobédélogique, à mon avis, on peut retrouver du Gil Jourdan dans beaucoup de BD des années 70, 80, 90 ou même actuelles.
Le hic, c'est que les 67 aventures de Félix tenaient chaque fois en 12-13 planches. Et qu'en passant au format album, Tillieux devait étoffer... Comment? En dessinant encore plus de voitures, dont il était fan. Ce seront des voitures françaises la plupart du temps. Et en mettant un ou deux épisodes de fou-rire de Libellule et en multipliant les dialogues lourdingues. Autant le dire tout de suite, cela ne marche pas toujours...
Notons par ailleurs, que sur les 67 aventures de Félix, 37 vont faire l'objet d'une telle adaptation, que ce soit pour... Gil Jourdan (recyclage...), Tif et Tondu, Chick Bill, Natacha, Jess Long...
Pour Libellule s'évade, on a un Gil Jourdan frais émoulu qui se met en tête de résoudre une affaire de drogue, la popaïne... il a besoin de Libellule et se met à dos Crouton, pendant qu'il trouve un soutien chez Queue-de-cerise, journaliste très convaincante. Pour un premier essai, et ce n'est peut-être pas un choix super judicieux, Tillieux opte même pour une histoire en deux volumes... autant dire que cela sent parfois le remplissage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Vexiana
  22 mars 2018
La dernière fois que j'ai lu un Gil Jourdan, je devais avoir une dizaine d'années. Je gardais le souvenir d'une BD assez dynamique mais avec un humour assez lourd.
Et bien, c'est relativement dynamique et l'humour est effectivement très lourd.
En relisant cette BD, je me dis que, remis dans le contexte de l'époque où les héros de Spirou étaient plutôt de gentils garçons dont le pire défaut était d'être éventuellement maladroit, Gil Jourdan devait donner l'image du héros rebelle, évoluant en marge de la loi et je dois reconnaître que ça devait avoir quelque chose d'innovant. Aujourd'hui, évidemment, l'effet n'est plus le même mais ça valait, je pense, la peine de le souligner.
Pour le scénario, c'est tout à fait dans l'esprit des BD pour jeunes garçons de l'époque : aventure, poursuites, le triomphe du bien, amitié et humour.
Comme je le disais plus haut, cet humour est lourd, tellement lourd que l'auteur, s'en rendant sans doute compte, à fait de Libellule (la machine à blagues) le seul personnage qui rigole. La question que je me pose est : si même les personnages ne rigolent pas, pourquoi mettre ces blagues (qui occupent une bonne partie des dialogues).
Exemple : Gil Jourdan présente sa secrétaire Queue-de-Cerise (oui, oui, c'est son prénom) à son nouvel associé Libellule :
- Je te présente Queue de Cerise (…) elle parle neuf langues.
- Y compris la Langue-ouste et le langue de boeuf. Ha ha ha….
Mon papa, qui m'a gentiment prêté cette BD, se marre toujours autant aujourd'hui en le racontant…C'est peut-être générationnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
manu_deh
  14 août 2015
Une première aventure de Gil Jourdan, où l'on découvre les personnages, en particulier son attachant comparse Libellule, et le maladroit inspecteur Crouton.
Le lecteur est accroché, les personnages bien campés.
A suivre...
Commenter  J’apprécie          130
oblo
  17 avril 2016
Premier album de la série Gil Jourdan, Libellule s'évade plante le décor. Les personnages, d'abord : Libellule l'éponyme est un cambrioleur que l'inspecteur Crouton fait sortir de prison pour procéder à une reconstitution de son célèbre vol des bijoux d'une diva. Mais les choses tournent court pour le représentant de l'ordre : Gil Jourdan, jeune détective privé, titulaire d'une licence de droit et qui est à la recherche d'un gros coup pour lancer son affaire, fait s'évader ledit Libellule qui, pense-t-il, sera à même de l'aider à atteindre son objectif. Dernier personnage à apparaître, et non des moindres : Queue-de-Cerise, jeune fille de 17 ans, résolument moderne (elle porte les cheveux courts et circule en motocyclette), secrétaire très débrouillarde et très précieuse de Gil Jourdan.
Cette galerie de personnages, qui tient à la fois de la caricature et du réalisme, s'embarque donc pour une enquête concernant le trafic de drogue. En effet, une filière italienne répand en France de la popaïne, et le succès face à une telle entreprise criminelle donnerait une célébrité bienvenue à Gil Jourdan.
Servi par une dessin de Maurice Tillieux, qui oscille entre la ligne claire d'Hergé (avec des couleurs plus saturées) et le trait nerveux de Franquin (mais en tout de même plus simple), l'aventure est enthousiasmante par son ton, son humour, son rythme et son intrigue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ratdeschamps
  31 mars 2013
LA série BD à lire et relire, des personnages hauts en couleur et des répliques cultes, une sacrée tranche de bonheur à chaque lecture. de l'humour belge, je vous l'accorde, y'a pas de mode d'emploi, mais pour ceux qui "peuvent là contre" comme on dit à Bruxelles, je vous la recommande : cette série me fait toujours rire, quarante ans que je la lis, déjà toute petite... pas la peine de me dire que ça laisse des traces... ça ne laisse que du bonheur.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GeckoLogiqueGeckoLogique   24 avril 2011
Et cette moustache ! On devrait faire des lois qui interdisent des moustaches pareilles !
Commenter  J’apprécie          40
Video de Maurice Tillieux (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Tillieux
Livre de bord N°77 .Une émission présentée par Nicky & Brice DepasseChroniqueur : Bernard DelcordEntretien : Amanda SthersDestinations : Nietzsche de Michel Onfray & Maximilien le Roy (Le Lombard), Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia (Albin Michel), Firmin de Sam Savage (Actes Sud), Messieurs les hommes et Secrets de polichinelle de San-Antonio (Fleuve noir), San-Antonio et son double de Dominique Jeannerod (Presses universitaires de France), Les fabuleuses poches d?Angélique Brioche de Quentin Blake (Gallimard Jeunesse), Comment te dire, Jette-toi à l?eau, Viens danser et Je pense à toi de Claire Faÿ (Collection « Cause toujours », Casterman), Cahiers de gribouillages pour les parents qui osent Dessiner avec leurs enfants et Cahiers de gribouillages à l?usage des couples presque parfaits de Claire Faÿ (Casterman), Saint-Exupéry, le dernier vol de Hugo Pratt (Casterman), La vengeance des dieux de Christian Jacq (XO), Quitter la monde de Douglas Kennedy (Belfond), Et qu?on n?en parle plus de Michel Sardou (Pocket), Gil Jourdan, l?intégrale 3 de Maurice Tillieux (Dupuis), Dans l?océan, Dans la jungle et Dans la savane de Tatsu Nagata (Seuil Jeunesse), La colère du rhinocéros d'e Christophe Ghislain (Belfond), Les terres saintes d?Amanda Sthers (Stock) La Bar-Mitsva de Samuel de David Fitoussi (Le Livre de Poche).
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3410 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre