AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782267025347
256 pages
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (19/09/2013)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 13 notes)
Résumé :
La Chute d'Arthur est l'une des oeuvres les plus surprenantes de JRR Tolkien.
Conçue au début des années 1930 et délaissée par la suite, elle nous offre une approche tout à fait singulière de la légende arthurienne, tant par son contenu que par sa forme : l'auteur s'inspire de la "matière de Bretagne" en recourant à la poésie allitérative anglo-saxonne constatée dans les tout premiers poèmes anglais.

Dans un déploiement d'images aussi bien so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ValentineF
  05 mai 2017
Mais POURQUOI ? Pourquoi ai-je acheté ce livre. Je suis une mini-quiche en anglais (J'arrive à m'en sortir quand je ne dois pas l'ouvrir), mais là ? de la poésie alors que je n'aime pas la poésie, en vieil anglais, alors que je l'ai dit juste avant, je galère déjà en anglais...
J'arrête là, car en vrai, je sais pourquoi je l'ai acheté.
1- J'adore Tolkien
2- J'aime les légendes arthurienne
Tu devines donc pourquoi j'ai acheté ce livre en vrai : Tolkien + Arthur.
Une autre chose de sûre, j'ai galéré pour le lire, parce qu'il s'agit là d'un anglais très recherché, poétique, tirant sur le vieil anglais, pour ne pas dire écrit en vieil anglais.
Ma compréhension de l'oeuvre est donc moyenne, mais malgré tout j'y ai vu un formidable texte lyrique qui me berce au gré des paysages et des vents évoqués dans les différents chapitres.
La poésie (ou lay) est très courte en soi, le texte est accompagnée d'une préface évoquant la genèse et le motif de cette publication posthume, et d'une analyse de texte sur le chant, l'importance des chants et les anciennes structures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ValentineF
  17 septembre 2013
Je commence par quelques faits me concernant :
1- J'adore Tolkien
2- Je ne suis pas fan de poésie
3- J'aime les légendes arturienne
4- Si je comprend l'anglais je ne suis pas une championne
Tu devines donc pourquoi j'ai acheté ce livre : Tolkien + Arthur, mais la lecture ne fut pas aisée, parce qu'il s'agit là d'un anglais très recherché, poétique, tirant sur le vieil anglais, pour ne pas dire écrit en vieil anglais.
Ma compréhension de l'oeuvre est donc moyenne, mais malgré tout j'y ai vu un formidable texte lyrique qui me berce au grè des paysages et des vents évoqués dans les différents chapitres.
La poésie (ou lay) est très courte en soi, le texte est accompagnée d'une préface évoquant la génèse et le motif de cette publication posthume, et d'une analyse de texte sur le chant, l'importance des chants et les anciennes structures.
Commenter  J’apprécie          41
PauseEarlGrey
  26 mars 2016
Difficile de noter ou donner une critique sur cet ouvrage. Probablement que pour les spécialistes de la poésie et notamment de la poésie anglaise, il a énormément de qualité et de valeur. Mais n'étant pas une spécialiste, ç'a été très difficile pour moi d'aborder ce livre. Même les annexes demandent une certaine spécialisation.... Donc ce n'est pas un ouvrage que je recommanderai à tout le monde.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PauseEarlGreyPauseEarlGrey   23 mars 2016
Foes before them, flames behind them,
ever east and onward eager rode they,
and folk fled them as the face of God,
till earth was empty, and no eyes saw them,
and no ears heard them in the endless hills,
save bird and beast baleful haunting
the lonely lands.

(Devant eux, l'ennemi; derrière eux, les flammes,
toujours plus loin vers l'est chevauchaient, impatients;
foules les fuyaient tant, comme le Dieu la face,
que terre fut déserte, que ne les vit nul oeil,
ne les ouït nulle oreille en infinies collines,
sinon oiseaux et bêtes qui, sinistres, hantaient
les contrées solitaires.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de J.R.R. Tolkien (86) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J.R.R. Tolkien
Émission “Une vie une oeuvre” dirigée par Martin Quenehen et consacrée à la figure de l'écrivain John Ronald Reuel Tolkien ou La Féérie du verbe. Diffusion sur France Culture le 06 décembre 2014. Par Lydia ben Ytzhak. Réalisation : Marie-Laure Ciboulet. Prise de son : Stéphane Beaufils. Attachée d'émission : Claire Poinsignon. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Pour ce philologue médiéviste enseignant à Oxford la linguistique et les langues nordiques, créer un univers monumental ne suffisait pas : il fallait aussi lui inventer une géographie toute entière avec ses cartes, ses noms de lieux rattachés à une histoire millénaire, à une cosmogonie détaillée, chacun des peuples de la Terre du Milieu possédant ses traditions, ses langues, ses chants et ses légendes, seule alchimie selon lui capable de conférer une vraisemblance à son atmosphère merveilleuse. Passionné par les langues construites, Tolkien qualifiait son amour des mots de « vice secret» le conduisant à créer des vocabulaires imaginaires, enrichis de notes étymologiques, d'alphabets dessinés et de grammaires fictives. Il affirmait ironiquement n’avoir écrit “Le Seigneur des anneaux” que dans le but de bâtir un monde rendant naturelle une salutation entre deux elfes. L'une des plus prodigieuses odyssées de l'imagination du XXe siècle fait écho à la tradition mythologique du Moyen-Age, à la littérature arthurienne, aux sagas islandaises, au poème héroïque en vieil anglais Beowulf (une épopée chevaleresque), aux anciens livres gallois, aux légendes celtiques, aux Eddas scandinaves, à la littérature haut-saxonne, nordique, germanique, anglo-saxonne... en diffusant leur étrange beauté. Son oeuvre proliférante et inachevée publiée essentiellement par son fils Christopher est devenue la référence inspiratrice du monde de la fantasy. Avec cent-cinquante millions de livres vendus, il est l'écrivain le plus lu dans le monde. Si les trilogies cinématographiques ne peuvent rendre toute la complexité de l'oeuvre de Tolkien dans sa portée esthétique, philosophique, initiatique et spirituelle, elles ont eu le mérite de relancer des millions de lecteurs dans son imaginaire poétique, sur les sentiers des elfes et les routes perdues des hobbits, sur les pistes des géants de pierre menacés par les orques, les dragons et les vieilles forêts, pour remonter aux sources de la légende du "Pays Faërie".
Invités : Vincent Ferré, maître de conférences à Paris XIII. Damien Bador, co-auteur de “L'Encyclopédie du Hobbit” et du “Monde des Hobbits” aux éditions Pré-aux-Clercs. Jean-Rodolphe Turlin, auteur de “Promenades au pays des Hobbits : itinéraires à travers la Comté de J.R.R. Tolkien” aux éditions Terre de brume. Isabelle Pantin, auteur de “Tolkien et ses légendes : une expérience en fiction” chez CNRS éditions, et d'une contribution à la revue Bifrost n°76 spécial J.R.R. Tolkien : Voyages en Terre du Milieu. Michaël Devaux, auteur de “Tolkien : l'effigie des elfes” publié chez Bragelonne, et a coordonné Tolkien aujourd'hui aux Presses Universitaires de Valenciennes.
Thèmes : Arts & Spectacles| Grands Classiques| Littérature Jeunesse| Science Fiction| J.R.R. Tolkien
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : légendes arthuriennesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le métier de Sam ?

cuisinier
ébéniste
jardinier
tavernier

15 questions
4303 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur ce livre