AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368123121
Éditeur : Charleston (19/06/2018)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
D'une rive à l'autre du Saint-Laurent, des familles attachantes aux destins entrecroisés voguent entre amitiés et rivalités, drames déchirants et bonheurs intenses. Nous voici au XIXe siècle, sur les rives du Saint-Laurent, là où le fleuve se mêle à la mer. Deux rives : celle du nord, aride, majestueuse, faite de falaises et de plages ; celle du sud, tout en vallons, en prés verdoyants et en terres fertiles. Des couples et leur famille : Alexandrine et Clovis, Alber... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ingridfasquelle
  25 octobre 2018
Louise Tremblay d'Essiambre est née au Québec en 1953. Elle découvre les possibilités de l'écriture lors de ses études, à travers des cours orientés vers le roman, la nouvelle, le théâtre et le conte. le mariage et la venue de neuf enfants mettent un terme à son parcours mais pas à sa passion. Son premier roman, le Tournesol, est publié en 1984. Auteure d'une trentaine d'ouvrages, vendus à près de trois millions d'exemplaires, Louise Tremblay d'Essiambre est l'une des romancières québécoises les plus lues dans le monde. Elle consacre désormais la majeure partie de son temps à l'écriture et à la peinture.
À l'aube du XXème siècle, modernité et tradition s'affrontent. Louise Tremblay d'Essiambre a su profiter d'une recherche historique rigoureuse et mettre son inimitable talent de conteuse au service de personnages plus vrais que nature, dont on prend plaisir à suivre les vies toutes simples. Joies, infortunes et espoirs fous rythment les jours des témoins de cette ère nouvelle.
Les amateurs de grandes et belles sagas populaires ne feront qu'une bouchée de ce premier tome des Héritiers du fleuve. Dépaysant, âpre et rude comme l'hiver québécois, chaleureux comme une gorgée de sirop d'érable et réconfortant comme un sucre à la crème, ce roman émouvant met en scène la vie domestique de trois amies : Victoire, Alexandrine et Emma, et de leurs familles respectives. Ils sont pêcheurs, fermiers, marins, forgerons et rencontrent trente-six misères à joindre les deux bouts et à nourrir leur nombreuse progéniture.
La force du roman de Louise Tremblay d'Essiambre, ce sont ces personnages, ces familles attachantes aux destins qui s'entrecroisent et qui voguent entre amitiés, rivalités, drames déchirants et bonheurs intenses. C'est aussi l'évocation de ce Québec de l'époque, qui fleure bon l'encaustique, la gomme de sapin, la lessive qui bat au vent sur des cordes à linge et le levain du pain croustillant tout juste sorti du four. Louise Tremblay d'Essiambre l'a tellement bien décrit qu'il suffit juste de fermer les yeux pour s'y voir, pour entendre les cornes de brume, les vaches qui meuglent et le vent qui siffle dans les grands arbres ! Rive nord, rive sud, qu'importe ! Dès les premières pages, le lecteur se retrouve les pieds ancrés dans le terroir ! On a instantanément envie de connaître les personnages que l'auteure a créés, de partager leur vie et de découvrir ce pays à la fois rude et généreux qu'est le Québec !
Sur plus de 25 ans, au fil des saisons, et d'une rive à l'autre du Saint-Laurent, Louise Tremblay d'Essiambre raconte le quotidien de ses hommes, de ses femmes et de leurs nombreux enfants ! Avec ce talent inimitable qui a fait d'elle l'auteure chouchoute des Québécoises, elle tisse les destins de ces générations qui s'entremêlent. Sagesse des vieux, audace des plus jeunes, elle s'attache à clamer que l'âge n'a pas d'importance, que seule compte l'envie de continuer à mordre la vie à pleines dents et de profiter de ses petits bonheurs. Et c'est ce qui rend son roman si attachant et si passionnant !
Malgré les difficultés, malgré la crise et la guerre sur laquelle l'auteure clôt ce premier tome, ce sont de très belles années que Louise Tremblay d'Essiambre raconte. Entre amour, espoir, honneur, labeur et sacrifices, elle explore une époque charnière finalement pas si lointaine et observe la société à travers trois générations de personnages, qui ont tout à découvrir et à bénéficier des grandes inventions du monde moderne : l'électricité, le téléphone, les machines agricoles qui vont révolutionner le quotidien éreintant des fermiers, les moteurs et les premières automobiles, l'effervescence des grandes villes comme Montréal et Québec, etc… le changement est en marche et les personnages de Louise Tremblay d'Essiambre en connaîtront toutes les mutations ! C'est passionnant de voir ses personnages pourtant si ancrés dans la tradition, évoluer et s'éveiller peu à peu au monde moderne !
Si vous cherchez une saga qui vous fasse oublier la grisaille de l'automne, plongez-vous sans hésiter dans ce premier tome joyeux et pétillant des Héritiers du fleuve. Vous ne serez pas déçus et n'oublierez pas votre voyage de sitôt !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jardinlitteraire
  28 octobre 2018
Suite à de nombreux avis très positifs, c'est les yeux fermés que j'ai commencé cette lecture. Après un début très difficile, j'ai tout de même fini par apprécier ce roman.
Si vous cherchez un roman dynamique et rythmé, passez votre chemin ce livre n'est clairement pas fait pour vous.
Il s'agit d'un roman fleuve qui nous retrace le destin de 3 familles sur plusieurs décennies. Nous allons partager quelques moments de vie avec eux, leurs joies et leurs peines notamment. J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire et ce à cause du manque évident d'action. Je lisais de façon automatique, les mots n'avaient pas vraiment d'emprise sur moi. le langage parlé des dialogues m'a déstabilisée et gênée t et en plus je ne m'attachais pas aux personnages même si leurs destins ne me laissaient pas totalement indifférente. Autre point déconcertant, ce premier tome couvre une période de 27 ans en quelques centaines de pages, les ellipses temporelles sont donc très fréquentes de quoi me perdre un peu. D'une page à l'autre, 5 ans peuvent s'être écoulés comme un claquement de doigt…
En fait pour moi ce roman se scinde vraiment en 2 parties : la première moitié où j'ai eu tendance à m'ennuyer et la seconde que je ne pouvais plus lâcher. Parce que oui, j'ai fini par ressentir quelque chose pendant ma lecture. Les liens entre les différents personnages me sont enfin apparus clairement et leur histoire a finalement réussi à m'atteindre. Des personnages que je n'aimais pas ont su évoluer et montrer un visage plus sympathique. Personne n'est tout blanc ou tout noir, les caractères sont complexes et travaillés. Chacun est touchant à sa manière au bout du compte.
Cette seconde partie a su me captiver et m'émouvoir. Je ne comprend pas forcément où l'auteure veut nous emmener mais en toute honnêteté j'ai passé un bon moment. Je lirai la suite avec plaisir.
Cette histoire commence trop en douceur à mon gout et a manqué sérieusement d'action au départ. Mais après ma lecture je constate que s'il ne se dévore pas, il se savoure. Et si on lui donne sa chance, alors on ne le regrettera pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sami33
  20 septembre 2018
Emma, Alexandrine, Victoire sont nées et ont grandi dans le même petit village. Arrivées à l'âge adulte, les filles vont mener des vies bien différentes.
Emma est partie vivre de l'autre côté du fleuve et n'est jamais revenue. Pourtant, ce n'est pas l'envie qui lui manque mais ses grossesses se sont enchaînées et le temps passe très vite avec des enfants à s'occuper. Son quotidien de mère de famille est bien chargé même si ses amis et sa famille lui manquent cruellement. Elle ne se sent pas épanouie dans cette maison où personne ne rit... Sa vie est loin d'être celle qu'elle avait imaginé avoir...
Alexandrine et Clovis, son époux sont amoureux comme au premier jour. Ils élèvent leurs enfants de l'autre côté du fleuve dans la joie et la bonne humeur malgré le fait que Clovis est contraint de quitter la maison assez souvent pour son travail. Ces départs sont difficiles à digérer pour la famille.
Victoire s'est mariée tardivement. Ce n'est pas un mariage d'amour, c'est un mariage de convenance, elle avait peur de terminer vieille fille. Elle arrive à se faire à cette situation même si elle aimerait devenir mère. Elle vit dans une belle demeure qui pourrait accueillir une belle petite famille mais pour s'occuper l'esprit et les mains, elle s'est réfugiée dans la pâtisserie. Elle est tellement douée dans ce domaine, que ses talents sont reconnus par beaucoup et même au-delà du fleuve !
Emma, Alexandrine, Victoire sont des personnages hors du commun mais fort attachant. On suit avec passion leur vie qui nous est racontée avec passions. On va suivre les filles dans leurs joies, dans leurs peines, dans leurs rêves, dans leurs regrets, dans leurs déceptions, dans les drames également. On va voir leurs progénitures grandir sous nos yeux, on va les voir évoluer au fil du temps. On va rire avec elles des bons moments, on sera triste avec elles dans les mauvais. La cruelle injustice de la vie qui va les malmener et va amener à nous faire verser quelques larmes parce que nous sommes impuissantes face à leur fardeau. C'est beau, c'est fort, c'est émouvant, c'est touchant. La vie était difficile, les journées étaient longues et pas de tout repos malgré tout, elles étaient globalement heureuses dans leur vie.
Les personnages secondaires m'ont beaucoup plu ! Il y en a beaucoup mais ils apportent leur pierre à ce bel édifice que l'auteur a bâti. La plume de l'auteur est belle, fluide, agréable, très addictive ! L'auteur nous transporte dans son histoire avec tellement d'aisance, d'émotions, c'est tout simplement incroyable !
Tout ça pour vous dire que dès les premières pages, je savais que j'allais passer un agréable moment livresque, je peux vous dire que je ne me suis pas du tout trompée ! J'ai énormément aimé ma lecture de ce gros bébé, il me tarde d'avoir la suite entre les mains !

Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Louise Tremblay-d'Essiambre (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Tremblay-d'Essiambre
Louise Tremblay d'Essiambre nous parle du troisième et dernier tome de la magnifique saga "L'amour au temps d'une guerre".
autres livres classés : fleuveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
267 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre