AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Myrina Holmes tome 1 sur 3
EAN : 9782379930683
384 pages
Black Ink Editions (06/03/2020)
4.29/5   118 notes
Résumé :
Je suis Myrina Holmes, la meilleure Traqueuse d’Infernum, chargée de neutraliser les créatures surnaturelles qui bafouent nos lois. Dans mon monde, les démons sont légion ! Quatorze pour être précise : sept vouées aux vertus cardinales et sept dominées par les péchés capitaux. Hybride marginale, je n'appartiens à aucun des deux camps, ce qui m'arrange. J'adore mon boulot et ma vie sur Terre quand je ne suis pas en mission. Sauf bien sûr lorsque de mystérieux cada... >Voir plus
Que lire après Myrina Holmes, tome 1 : Démons et merveillesVoir plus
The wrong prince, tome 1 par Anah

The wrong prince

Farah Anah

4.15★ (174)

2 tomes

Ultra, tome 1 : Élevée en captivité par Rose

Ultra

Lia Rose

4.45★ (77)

2 tomes

Le sang des Sauvages, tome 1 : Savage Task par Anah

Le sang des Sauvages

Farah Anah

4.09★ (220)

2 tomes

S.W.A.T., tome 1 : Dualité par Donaldson

S.W.A.T.

Manon Donaldson

3.97★ (205)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
4,29

sur 118 notes
5
22 avis
4
13 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Anna Triss est devenue pour moi une auteure incontournable, j'avais eu la chance de lire ce tome de Myrina Holmes dans sa version originelle, je ne pouvais donc pas passer à côté de cette version 2.0.

Sur Infernum, les démons sont partagés en deux catégories : les pêcheurs associés aux pêchés capitaux, et les vertueux associés aux vertus cardinales.
Myrina Holmes est une traqueuse, elle enquête et chasse les démons qui ne respectent pas les lois. Mi vertueuse, mi pécheresse, elle excelle dans son boulot, tout le monde la connaît et la craint...Enfin presque tout le monde : Kelen Wills, un hybresang ( il cumule tous les péchés) n'a qu'une idée en tête. Il veut conquérir l'amazone qui lui résiste, chose inédite pour lui.
Quand la nouvelle enquête de Myrina implique qu'elle doive côtoyer Kelen, cela fait de sacrées étincelles, impossible de savoir qui allume et qui éteint les feux crépitants.


Même en connaissant déjà le texte, j'ai été transportée dès les premières pages.
Anna Triss a cette touche d'humour, parfois caustique, qui apporte au texte une autre saveur, et franchement j'ai souvent ri toute seule devant mon livre. On tourne les pages avec envie (oui oui petit péché ici), l'enquête est prenante, un peu sanglante ( façon SEVEN, le film avec le jeune Brad Pitt si vous ne connaissez pas). L'auteure distille par touche les indices, ce qui est addictif. Vous lisez en essayant d'anticiper la suite, et quand vous ne lisez pas, vous repensez au tout début pour tenter de comprendre ce qui vous a peut-être échappé.

Le changement de points de vue, même en cours de chapitre, apporte un rythme mais surtout une intensité. Connaître les pensées des personnages est vivifiant.
J'ai aimé découvrir Myrina et Kelen de cette façon-là, m'insinuer un peu sous leurs écailles. Nous partageons la palette d'émotions de nos héros, que l'auteure nous glisse sous la peau. Bref, on rit, on grogne, on angoisse, on pleure ( un peu... pas vraiment, mais quand même) et on Aime.

Myrina est une jeune femme hybride. Ce statut n'a pas toujours été un avantage pour elle, mais elle en a fait une force.
Elle est extrêmement volontaire, elle reste forte et tente de ne pas déroger à ses principes. Elle a la langue bien pendue et j'ai adoré ses reparties piquantes. J'aime ces héroïnes badass qui manient aussi bien les mots que les armes. Mais ce que j'ai préféré, c'est découvrir comme avec Myrina ce qui se cache derrière cette carapace. Cette sensibilité, je pourrais dire douceur mais cela ne lui correspond pas vraiment. J'ai été touchée par sa quasi solitude, même si elle s'en porte bien. Puis, il y a sa demi-soeur Ondine. Elle est présente mais elle n'est pas hybride. le lien entre elle est ténu malgré tout je trouve. Et son grand-père de par sa « race » est distant. Myrina, on a envie de la choyer sans vraiment oser le faire de peur qu'elle nous casse les bras.

Kelen, et bien lui c'est le anti-héros. Ce mec, enfin cet hybresang qui cumule les 7 péchés capitaux, est tellement imbu de lui-même qu'on ne sait pas comment il fait pour penser à autre chose qu'à lui.
Cela lui confère une complexité qui nous rendrait (presque) dépendant à lui. J'ai aimé aussi le découvrir autrement que comme il est perçu ou comment lui se décrit. Il y a dans ce démon des parts d'ombre et de lumière que l'on entrevoit et qui je l'espère nous serons dévoilées dans le tome 2.
Kelen c'est votre douceur préférée, vous imaginez pouvoir le déguster à volonté, vous en avez envie mais vous ne pouvez pas, c'est bien trop cher pour ce que c'est, et puis bien trop fatigant, de plus cela n'est pas digne de vous, vous ne pouvez posséder Kelen et cela vous met en colère...
Pourtant, je me suis attachée à lui et j'ai aimé comment la romance s'est mise en place entre lui et Myrina, je ne peux pas en écrire plus car je ne veux pas que vous ratiez cela, en tout cas je vous assure que leurs joutes verbales vous feront rire mais aussi vous donneront de bonnes bouffées de chaleur, Kelen n'a pas son pareil pour vous susurrer les mots qu'il faut ( péché de luxure oblige 😉 )

Comme je vous le disais, l'intrigue est vraiment prenante, et jusqu'au bout on ne se doute pas du nom du meurtrier. A cela s'ajoute l'intrigue de la romance, qui elle est aussi est haute en couleurs, quand vous découvrirez les personnages, vous ne pourrez que comprendre les feux d'artifice qu'ils produisent aussi bien en se balançant des piques qu'au moment de la rencontre des corps. 🥵🥵

Pour moi ce livre est de prime abord une très bonne enquête sous couvert des péchés et des vertus, un thème peu ou pas abordé qui lui confère un statut d'inédit pour moi. Les recherches faites par l'auteure pour que chaque personnage soit en adéquation avec son péché ou sa vertu sont vraiment à souligner.


Mais en vrai pour moi ce livre est une ode à l'Amour. Celui de soi, l'acceptation de qui on est avec ses défauts et ses faiblesses, l'amour fraternel et familial, celui pour lequel on fait des concessions.
Et puis l'Amour véritable, celui de la découverte de celui-ci malgré nos efforts pour ne pas le voir ou s'attacher.
Il y a beaucoup de moments dans ce livre auxquels je suis attachée mais, je pense que celui qui restera le plus marquant est le passage du piano, avec la sonate au clair de lune de Beethoven. C'est en lisant tout en écoutant le morceau que j'ai été emportée, et cela transcende ce moment et apporte un autre éclairage sur nos personnages.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre, pour moi c'est un véritable coup de coeur. Que vous aimiez ou non le fantastique je vous assure que vous découvrirez une autre plume d'Anna Triss et que vous serez vous aussi emporté.


~ C'est une belle nuit pour ... le lire 😉 ~

Lien : https://wordsoflovebooks.jim..
Commenter  J’apprécie          30
Quelle lecture intense, addictive et divertissante.
Une Urban Fantasy rudement bien menée et qui mêle avec brio romance, actions et humour dans un panel d'émotions qui prennent aux tripes quelques soient leur nature.
Un véritable coup de foudre ❤❤ pour cette histoire dont j'attends impatiemment la suite 😄.

Myrina est une Traqueuse, la police des démons, et une hybride. Née d'une union entre une pécheresse et un vertueux, elle a la chance d'avoir pris du meilleur côté des deux, à quelques exceptions près.
Ce mélange la dessert autant qu'il l'avantage. C'est la meilleure dans son domaine et elle est aussi craint que respectée. Mais peu la connaisse vraiment car elle se protège si efficacement qu'elle est seule et le revendique pleinement. Quand est-il au fond de son coeur ? Cette dualité la sublime autant qu'elle la ronge, parviendra-t-elle alors à se trouver elle-même ?
Peu de personnes peuvent, également, se vanter de faire partie de son cercle intime mais une fois sa confiance acquise, elle est prête à tout, mais attention à celui qui la trahit.
C'est en faisant connaissance avec les nouvelles fréquentations de sa soeur, Ondine, que sa vie va prendre un nouveau tournant plus ou moins désastreux selon le point de vue.
Entre ce Kelen qui lui donne du fil à retordre sur bien des plans et cette nouvelle enquête qui semble se refermer peu à peu sur elle, Myrina ne sait plus à qui se fier ni où elle doit aller.
Sa clairvoyance et sa confiance en elle seront ses meilleures armes pour avancer.

Kelen est un des 14 magistraux à la tête des 14 légions des démons d'Infernum.
Regroupant à lui seul les 7 péchés capitaux, il reste le plus puissant de tous sans faire le moindre effort.
Il se complaît dans une vie frivole, superficielle et sans intérêt tout en gouvernant les siens d'une main de fer sanglante. Pourquoi est-il comme cela ? Que cache-t-il derrière cette façade que tous et surtout toutes vénèrent ?
Une présence qui émoustille et qui en impose.
Un humour aussi hilarant qu'horripilant.
J'ai adoré plus que tout détester ce démon surpuissant qui finalement cache sa plus grande faiblesse, sa solitude. Il s'ennuie malgré qu'il soit si bien entouré notamment avec Sammaël, son fidèle bras droit et ami à ses côtés.
Mais sa vision de la vie va peu à peu changer après sa rencontre avec la soeur de sa maîtresse du moment, Myrina.
Il la veut et il l'aura, mais à quel prix ?

Il se fiche de tout sauf de lui-même et de son pouvoir.
Elle se bat pour faire régner la justice.
Il la veut tandis qu'elle le déteste mais ne dit-on pas que les contraires s'attirent ou bien que ceux qui se ressemblent s'assemblent.
Ces deux expressions se conjuguent à merveille pour décrire ces deux personnages dont le désir l'un pour l'autre les aimante contre leur gré.

Il la comprend et la prend telle qu'elle est dans toute sa dualité. Il la révèle à elle-même.
Elle réveille son coeur et ses émotions le rendant plus humain que jamais.
Mais entre trahison, jalousie, doute, souffrance, désir et sentiments, tout se mêle et s'emmêle pour se dresser entre eux.

À la fin de cette lecture j'ai donc ri, pesté, ragé, tapé du poing, pleuré, hurlé, compati.
Entre rage, douceur, amour, compassion et violence mon coeur n'a pas arrêter de balancer.
Et vous savez quoi ?... J'en veux encore 😜🥰

Laissez-vous tenter par Kel et combattez aux côtés de Myrina et faites-vous votre propre avis sur la situation 😉
Commenter  J’apprécie          30
Immense coup de coeur pour ce premier tome ! Je suis tombée amoureuse de la plume de Anna Triss lors de ma première lecture de Nos jeux clairs-obscurs, ainsi que de Crazy Wild West par la suite, et je suis de nouveau en admiration pour sa plume exquise et sublime dans la saga Myrina Holmes. C'est tout simplement un délice de la lire, de plonger dans son univers avec impatience et gourmandise. Anna nous offre une fois de plus une merveilleuse histoire ; son talent n'est plus à prouver, et je suis extrêmement heureuse de la compter parmi mes auteur(e)s favoris.

Hormis la plume de l'auteure qui m'ensorcelle et me captive à chaque nouvelle lecture, c'est l'originalité qui m'a immédiatement attirée : les péchés capitaux et les vertus cardinales. Offrir aux lecteurs une histoire basée sur ce thème est un challenge difficile : retenir quatorze péchés et vertus, et ne pas se les mélanger à la lecture est complexe. J'ai personnellement adoré !

De plus, c'est toute une hiérarchie et une organisation que nous apprend le roman. Celles-ci sont représentées, à quelques expressions près, comme les nôtres : des élections, des Fédérateurs, des Magistraux… J'ai trouvé cela intéressant et fascinant, la manière de créer ce monde de Démons, aux espèces diverses et variées (en parallèle de celui des Humains, aussi représenté dans le livre) avec son gouvernement, sa structure, ses règles, ses ordres, ses pouvoirs, sa magie… Cela apporte énormément de richesse et de détails au roman, qui constitue alors un univers saisissant et remarquable.

Cet univers, bordel de mes cornes ! Il est terriblement riche, développé et détaillé. Pour avoir lu un ou deux livres fantastiques, je sais que l'univers doit être un minimum recherché, cohérent et précis, sinon, le roman perd de sa crédibilité et de sa logique, mais la saga Myrina Holmes est sans hésiter un merveilleux roman, qui m'a agréablement surprise (et c'est un euphémisme !) et qui mérite amplement son succès. Je crois n'avoir jamais apprécié d'avoir autant de détails dans un livre. Ici aussi, savoir alterner entre détails et explications sans perdre et assommer le lecteur n'est pas une affaire de démon Torpèle ! Mais c'est ce que j'ai le plus aimé dans ce roman. Et si, pour moi, certains romans manquent parfois d'infos, pour Myrina Holmes, je n'ai absolument RIEN à redire. J'ai d'ailleurs eu la sensation que tout était organisé, calculé et millimétré au point près.

C'est donc un premier tome que je vous conseille absolument ! Tout est réuni pour passer un excellent moment : la plume magnifique et ensorcelante de l'auteure, l'univers extrêmement riche et détaillé, des personnages aussi insupportables qu'un bébé Enragelé, aussi drôles qu'un adolescent Arrogèse et autant excitants (et excités !) qu'un adulte Stuprène ! Sans oublier les secrets et les rebondissements qui nous malmènent autant que des montagnes russes !

Avec un premier tome aussi délicieux, que j'ai dévoré en deux jours, je suis impatiente de continuer cette saga et de découvrir ce que me cachent les deux autres tomes. J'ai eu un coup de coeur pour cette saga dès le prologue. Oui oui, dès les premières phrases, je savais que Kelen & Myrina allait avoir une place importante dans mon petit coeur d'humain, à l'instar de Sandro & Rachel, Elyas & Leeloo.

Myrina Holmes se classe désormais parmi mes immenses coups de coeur littéraires ! Je la dévore en sachant précisément que je regretterai de quitter cet univers et ces personnages incroyables. Je sens que je vais avoir l'humain…
Commenter  J’apprécie          10
Ce premier tome de la saga "Myrina Holmes" a été un joli coup de coeur pour moi ! C'est un peu un mix entre Charley Davidson de Darynda Jones (pour l'humour et le côté bad-ass de l'héroïne), Demonica de Larissa Ione(pour le monde des démons, en parallèle du monde des humains) et Dynasties, d'Ilona Andrews (pour le héros létal et hyper influent).

L'auteure française Anna Triss réussit ici à nous immerger dans son univers d'urban fantasy qui slalome entre monde des humains et Infernum, le monde des démons....D'ailleurs, conditionnement de lectrice habituée aux livres écrits par les auteures américaines, j'ai longtemps pensé que Myrina Holmes habitait dans une grande ville américaine (style Chicago ou New York) avant de lire un dialogue en anglais dans le texte et constater que Myrina évoque des euros pour payer (dans le monde humain) plutôt que des dollars....Cela dit, aucun lieu précis n'est jamais cité sur Terre, et je ne suis même pas sûr que son appartement se situe en France (en plus, l'héroïne se nomme Myrina Holmes, ça ne fait pas trop français...)...Personnellement, j'apprécie ce flou artistique, car cela permet de faire fonctionner notre imagination, tout comme le physique des personnages, qui n'est pas entièrement décrit (je déteste quand une auteure indique que son personnage ressemble à tel ou tel acteur, par exemple...Ca casse le rêve, littéralement parlant !).....Donc ici, pas d'inquiétude, nous avons juste des descriptions par rapport à la couleur des yeux, cheveux, peau....Ou écailles, queue et cornes, quand nos personnages sont sous leur forme de démon.....

Nos personnages démoniaques font partie de différentes races de démons (pécheurs ou vertueux), réparties selon leurs "qualités" ou "défauts" et ils ont chacun un physique démoniaque qui correspond à leur "race"....Sauf Myrina, qui est une hybride....Une métisse, si elle avait été humaine, car sa mère est démon pécheresse (une succube....) alors que son père est un démon vertueux, équitable.....En principe, les enfants qui naissent de ces unions "contre-nature" et interdites (les couples découverts sont condamnés à mort) sont des monstres sanguinaires sans intelligence, appelés des "sans-âmes", qui sont généralement détruits à leur naissance....Mais Myrina est née "normale" et a été élevée incognito sur Terre durant son enfance, puis recueillie par son grand-père paternel quand ses parents ont été attrapés, puis jugés et envoyés en exil dans les limbes....

Myrina n'est donc pas née "sans-âme", elle possède les forces des deux races de ses parents, plus quelques talents supplémentaires mais aussi elle doit aussi faire face à des défauts importants, dont notamment une durée de vie qui n'excède pas la quarantaine (elle a 24 ans quand l'histoire commence)....Alors que certains démons "normaux" peuvent vivre plusieurs centaines d'années, voir des millénaires....Comme notre héros, l'hydresang Kellen Wills qui a 1300 ans au compteur !

Notre jolie brune exerce la profession de traqueuse, dans une organisation de démons qui fait un peu penser à la police et elle pourchasse et arrête les démons qui ne respectent pas les lois, et il arrive aussi très souvent que son équipe et elle aillent sur Terre pour effacer les traces de certaines agressions de démons commises sur des humains.

Quant à Kelen Wills, lui, il est plutôt politicien, et collectionne les femmes (enfin, les démones)....Et il s'avère qu'il sort avec la demi-soeur de Myrina, Ondeline....Notre hydresang est trèèèèès intéressé par la personnalité (et le physique) de Myrina et va tout faire pour la séduire....Ce qui met notre héroïne dans une fâcheuse position puisqu'elle ne veut pas trahir sa soeur !....Et malheureusement pour elle, elle va être amenée à croiser souvent Kelen Wills à cause de l'enquête qu'elle mène avec un "tueur en série" qui s'attaque à des démons selon leur race et laisse des indices (cela m'a fait penser au film "Seven" sur certains aspects...).

Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture, je suis tombée sous le charme de l'héroïne qui n'a pas la langue dans sa poche et qui sait se battre ! Elle forme un duo de choc et de charme avec Kelen Wills ! Nous allons avoir énormément de révélations et de retournements de situation durant cette enquête haletante et loin d'être de tout repos....Avec toujours sous toile de fond le jeu de séduction exercé par Kelen pour attirer Myrina dans son lit, qui résiste, qui résiste......Ah ! Et aussi petit coup de coeur pour Sean, l'un des personnages secondaires (l'assistant stagiaire de Myrina), qui m'a fait rire et que j'ai hâte de retrouver dans le prochain tome également (je pense que Myrina s'est attachée à lui aussi !).

Vu la manière dont se termine ce 1er tome, j'ai bien évidemment envie de lire la suite immédiatement, c'est d'ailleurs ce que je vais faire de ce pas puisque je possède le 2ème tome dans ma PAL ! En trois mots : Je-suis-fan !

Ma note : 18,5/20
Lien : https://lespassionsdeviedefu..
Commenter  J’apprécie          10
Quand j'ai choisi ce livre, je ne vous cache pas que pour moi c'était une valeur sûre car j'adore la plume d'Anna. Elle a toujours un univers super travaillés mais facile d'accès et des répliques piquantes qui m'ont fait hurler de rire ! Oui, oui hurler !!! Outre son humour, je trouve l'enquête super bien ficelés, et un plot twist génial auquel je ne m'attendais pas !!! Elle se révèle toujours pleine de surprises !!!
Plusieurs personnages marquants mais je ne vous parlerais que d'une poignée pour vous laisser subjuguer par cette histoire.
On a bien sûr Myri, elle est badasse à souhait, a du répondant et un sale caractère ainsi que des courbes à damner. Elle a fait de son hybridation un atout malgré son mystérieux handicap.
Kellen est prétentieux, autoritaire voire carrément tyrannique mais également gentleman à ces heures perdues 😂 il me fait beaucoup penser à Tom Ellis de la série Lucifer que j'adore !!!
Petit plus pour Putride ! Rien que le nom déjà je hurle mais si vous saviez !!! Je vous laisse découvrir à qui appartient ce nom ! Mais j'ai adoré les passages ce référents à lui.
Bref, vous l'aurez compris j'ai adoré ma lecture et j'en veux encore alors go vers le tome 2 !
PS : j'ai adoré écouter la sonate au clair de lune de Beethoven à un certain moment du livres et je vous enjoint de le découvrir le plus vite possible 🤩🤩🤩
Car c'est plus qu'une sonate c'est carrément un ode à l'amour !!! Et un de mes passages préférés avec la tension et l'émotion qui s'en dégage : PÉPITE.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Cette histoire je l’ai découverte sur Wattpad et il m’était évident que j’allais la relire éditée !

Myrina est une traqueuse, elle fait respecter la loi face à des démons trop zélés, d’ailleurs sur sa nouvelle enquête un certain magistral va s’arranger pour interférer dessus. En effet depuis que Kellen a vu notre belle amazone, il s’est donné pour but de l’atteindre sans aucun état d’âme.

Myrina, c’est vraiment une guerrière pure et dure avec une répartie du tonnerre. Elle trouve Kel tout a fait comestible, rêve de jouer avec lui mais par respect pour sa sœur et le tempérament méprisant de ce dernier fait qu’elle résiste, sa dualité naturelle est un vrai supplice pour elle.

Kel que dire de cet homme diaboliquement tentant, il est réellement l’incarnation des 7 pêchés capitaux, il est agaçant, imbu de sa personne mais soyez prévenu il reste terriblement « attachiant », a un sex appeal indécent ET il en joue ce petit con !

Niveau romance on a une tension sexuelle à couper le souffle et qui se maintient de A à Z car Anna ne choisit pas la facilité pour Myri et Kel. J’ai adoré leur répartie pleine de pep’s, de piquant, le jeu du chat et de la souris qui s’installe tout ça saupoudré de quelques cadavres à identifier et un tueur à traquer.
Niveau chasse, l’intrigue est rondement menée, les vrais méchants ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Anna a ce don de vous amener sur des pistes qui ne paraissent pas logiques au premier abord.

Un point me tient à cœur, on parle beaucoup de Kel, de son sex-appeal, de son arrogance, du coté badass de Myri mais je veux souligner aussi les moments d’émotion. Oui, j’ai eu le cœur serré, face à la détresse de Myri quant à sa condition personnelle, face à la perte dont ils sont affligés et face à l’état émotionnel final des deux.
J’ajoute qu’Anna a vraiment créé tout un monde, tout un lexique de langage, on y trouve de belles scènes de combat détaillées, de transformations démoniaques, une vraie intrigue policière et politique.

Je vous promets des éclats de rire, de l’adrénaline, de la colère, de la chaleur et une touche de sensibilité.

Anna tu le sais, j’étais déjà conquise dès tes premiers récits donc voilà je suis là, j’y reste et j’ai hâte de lire le tome 2 et 3 qui je le sais monte encore en intensité.

Découvrir Anna, c’est l’adopter ♥️
Commenter  J’apprécie          10
A la cinquième sonnerie, le répondeur se déclenche. Une voix de femme.

— Sa Sombre Grandeur n'est pas disponible pour le moment pour cause de torture, de réunion ou d'entretien. Autre éventualité, elle n'a aucune envie de vous répondre. Veuillez prendre RDV avec le secrétariat du quartier général des Enragelés au 0666-666-69-69 ou laisser un message vocal après le signal sonore en gardant toutefois à l'esprit que Sa Sombre Grandeur ne vous rappellera probablement pas.
Commenter  J’apprécie          20
Ne mate pas sa queue, Myri.

Ne. Mate. Pas. Sa. Queue. Bordel.

NE MATE PAS SA QUEUE !!!

Je mate sa queue.

Nom d’un tentacule de Vénade.

On ne devrait pas l’appeler Hybresang, mais Chibresang.
Commenter  J’apprécie          50
C'est un spectacle à la fois sonore et visuel. Il est complètement possédé par la musique qu'il joue, à l'image d'un pianiste professionnel. Il la ressent, lui aussi. Il la vit. Il en comprend chaque nuance et me les retranscrit à la perfection. Je n'existe plus pour lui et pourtant, il m'emmène dans sa bulle à travers La sonate au Clair de Lune d'un artiste humain décédé depuis des siècles.
Ni présent.
Ni réalité.
Juste le piano et nous deux.
Commenter  J’apprécie          00
Elle est au fond de la salle, penchée sur la première marche de l'escalier, une main sur la rambarde en pierre. Seule, inaccessible, éthérée. La statue intemporelle d'une sublime créature mi-déesse, mi-démone. Mon regard entre en collision avec le sien qui m'embrase instantanément la queue, les reins, les poumons, l'estomac. Et elle me sourit, achevant ma combustion interne en brûlant l'organe qui bat dans ma poitrine.
Je. Suis. Foutu.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : démonsVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (239) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2479 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..