AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756091976
130 pages
Éditeur : Delcourt (12/10/2016)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Entre Blade Runner, inspiré de Philip K. Dick, et la série TV Real Humans, cette trilogie de science-fiction explore avec une grande sensibilité une question essentielle : Que signifie être Humain ? La dernière chose au monde que souhaitait Alex était un X5, un androïde ultra perfectionné qui ressemble à s'y méprendre à un être humain. Mais lorsque Ada fait irruption dans sa vie, il découvre vite qu'elle est en réalité bien plus qu'un simple robot... Son existence j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Verdorie
  12 juin 2017
Un comics futuriste sur l'intelligence artificielle et des androïdes assistant et côtoyant les humains... jusqu'à dans la chambre à coucher. Or, même si les relations sexuelles sont suggérées (la grand-mère du protagoniste, Alex, est comblée par un beau androïde beaucoup plus jeune qu'elle, p.e), la scénariste Sarah Vaughn veut avant tout souligner l'éventuel relationnel dans le couple robot-homme/femme et la place du premier dans la société.
S'il est possible, voir plausible, qu'androïdes et humains puissent se rapprocher dans l'intelligence, qu'en est-il pour l'essence qui détermine un Homme ? ...ses émotions, sa liberté de penser, de choisir, d'avoir des opinions et surtout de bénéficier d'une conscience...
L'action est quasiment absente de cet album au graphisme épuré mais soigné. Comme à ses habitudes, le dessinateur Jonathan Luna n'esquisse que l'essentiel des décors pour laisser toute la place à l'être humain (et à Ada, l'androïde féminin).
Il en résulte un comics de science-fiction plus proche du récit émotionnel et sensible, à la portée philosophique, que j'ai lu avec un grand intérêt et un plaisir éminent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          446
Shan_Ze
  11 août 2017
Le titre est assez ambigu, ce genre d'addition étant réservé à des couples d'amoureux (supposés). Alex est un jeune homme assez simple mais vivant bien dans l'air du temps où la technologie est omniprésente. Pourtant, quand sa grand-mère lui offre un androïde aux traits féminins, il ne se réjouit pas… Ada vient d'entrer dans sa vie.
Un comics sur la relation entre un humain et un androïde titillait ma curiosité. Les dessins sont de Jonathan Luna dont j'ai aimé la série Girls (d'ailleurs, c'est un peu troublant au début de « reconnaître » des personnages de Girls, ici…). C'est dans un monde futuriste, les humains côtoient les robots mais il y a quelques désaccords sur la place du robot dans cette société et de ses droits. C'est un comics avec un déroulement simple qui interroge les consciences… La fin est une porte ouverte sur une nouvelle relation et peut-être aussi des tensions, des complications. A suivre !!
Commenter  J’apprécie          270
Presence
  19 avril 2015
Ce tome est le premier d'une nouvelle série indépendante de toute autre. Il contient les épisodes 1 à 6, initialement parus en 2013/2014. L'histoire a été conçue par Jonathan Luna et Sarah Vaughn. Les dialogues ont été réalisés par Vaughn. Jonathan Luna a réalisé les dessins, l'encrage, la mise en couleurs et le lettrage, ainsi que l'habillage graphique de la série.
Dans un futur proche les androïdes sont devenus une réalité, et les êtres humains peuvent s'implanter des puces électroniques leur permettant d'établir une connexion wifi avec les appareils informatiques. Les écrans physiques ont majoritairement disparu, au profit de projection en 2-D. Ce matin Alex est réveillé par l'ordinateur domotique lui indiquant l'heure et lui proposant un choix entre des chaînes d'information. La présentatrice évoque un massacre perpétré il y a un an, par un androïde doté d'intelligence artificielle (IA) sur des êtres humains, ce qui avait conduit à la promulgation de lois interdisant les IA. Durant sa journée, il se rend au travail, et répond à un appel d'Emily une amie, et un autre de sa grand-mère qui jouit des attentions d'un androïde de compagnie. En rentrant chez lui, il découvre que, contre son avis, elle lui a offert un modèle X5. Il ne sait pas trop quelle attitude adopter.
Jonathan Luna s'est fait connaître en réalisant des histoires particulières (et indépendantes) avec son frère Joshua, comme Girls (en 4 tomes, à commencer par Conception, ou The Sword (en 4 tomes à commencer par Fire). Ils ont décidé par la suite de travailler chacun de leur côté : Joshua Luna a réalisé Whispers, et Jonathan Luna Star Bright and the looking glass (un récit complet en 1 tome).
Le début de l'histoire ressemble à un rêve humide de jeune adulte mâle esseulé : une poupée animée programmée pour servir et réaliser toutes les demandes (y compris de nature sexuelle) de son propriétaire. Jonathan Luna expose ce dernier point avec une certaine espièglerie puisque que c'est la tante (une soixantaine d'années) du personnage principal qui utilise son propre androïde comme sextoy, et qui l'indique sans minauderie à Alex ; les adultes donnent un drôle d'exemple.
Comme dans "Girls", Luna met en scène un jeune adulte qui ne pense pas avec ce qu'il a entre les jambes, qui n'est pas le jouet de ses hormones. Pour Alex, la relation interpersonnelle passe avant la bagatelle. du coup les atermoiements d'Alex commencent par générer un malaise quant à la nature d'Ada. Certes elle ne dispose pas d'intelligence au sens humain du terme, et donc pas de conscience. Toutefois sa ressemblance avec un être humain et son autonomie relative en font un petit peu plus qu'une simple poupée grandeur nature, avec une programmation simulant l'affection.
Dans ce tome, le thème principal n'est cependant pas celui de la naissance ou de la frontière de la conscience. En fait Jonathan Luna s'attache plutôt au décalage entre les fonctionnalités d'Ada et l'attente d'Alex en termes de relation. Il sonde la question de l'autonomie de l'individu par le biais d'Ada dont le comportement est entièrement dévoué à servir Alex de son mieux, mais qui dépend des informations qu'il lui donne quant à la nature de ce qui lui fait plaisir. Cette approche constitue une réflexion habile sur ce que l'individu attend de sa compagne, en forçant le personnage à réfléchir et exprimer ses attentes.
L'intelligence de la narration de Jonathan Luna est de montrer ces attentes relationnelles d'Alex, et les réactions programmées d'Ada qui ne répondent pas à ses attentes. Il évite les longs discours au profit d'une mise en scène parlante. "Alex + Ada" n'est pas un comics d'action, ce qui ne veut pas dire qu'il ne se passe rien ou qu'il n'y ait pas de suspense.
L'auteur sait également insérer plusieurs formes d'humour. Il y a bien sûr les réactions empruntées et gênées d'Alex face à cette androïde qu'il ne sait pas trop comment gérer. Il y a aussi des réflexions plus terre à terre. Ainsi les androïdes peuvent tirer leur énergie de la nourriture qu'ils consomment, comme les êtres humains. L'un des personnages se demandent si cette consommation est sans résidu, ou s'ils doivent également se rendre aux toilettes. de l'incongruité de la réflexion, naît le comique.
Le lecteur ayant déjà lu "Girls" ou "The sword" retrouvera l'esthétique caractéristique des frères Luna. Chaque personnage et chaque élément de décors est détouré par un trait fin d'épaisseur uniforme sans variation. Il n'y a pas d'aplat de noir ou de hachure pour figurer une texture. Seules les variations ténues de nuances de couleurs reflètent la variation de la luminosité, ou soulignent les volumes.
Dans "Girls" et "The sword", ce mode de représentation pouvait parfois donner l'impression de dessins figés, ou manquant de substance. Ici cette impression a presque disparu. Pour commencer, Jonathan Luna a investi du temps dans la représentation des environnements. Ils présentent à la fois une apparence simpliste, et une conception réaliste. D'un coté le lecteur peut s'agacer de cette apparence filaire peu substantielle ; de l'autre, il peut se projeter dans ces endroits, même s'ils manquent de texture.
Ensuite, Luna a banni les angles de vue à effet dramatique exagéré, ou les scènes spectaculaires. Il narre son récit sur le mode du quotidien. Cela ne signifie pas qu'il en devient banal. En particulier, il a imaginé quelques accessoires technologiques d'anticipation, comme une machine à café, ou une voiture, qui montrent qu'il s'agit d'un futur proche. Il a également imaginé une manière discrète et habile de rendre visible l'utilisation de l'implant électronique dans la boîte crânienne qui permet de communiquer en wifi. Il propose une visualisation des pièces de discussions virtuelles (chatroom de forum internet), perspicace et traduisant bien les différentes options disponibles (conversation privée et sécurisée).
Il s'appuie sur des mises en scène simples et efficaces. Les dialogues sont souvent l'occasion de montrer le décalage entre 2 comportements, ou d'opposer des points de vue. Ainsi les individus se font face, l'angle de vue étant choisi de manière à ce les interlocuteurs soient de chaque côté de la case. Si cette mise en scène est simpliste, elle est ici utilisée avec intelligence, pour une grande efficacité narrative. le lecteur a alors devant lui les 2 personnages dont il peut observer les réactions au travers de leur dialogue, mais aussi de leur langage corporel mesuré.
Avec ce premier tome, Jonathan propose un point de départ qui aurait pu être scabreux (un androïde sans conscience utilisé comme sextoy). En fait, il développe une réflexion sur la manière dont l'individu se représente son compagnon de vie, ce qu'il attend de lui. Loin d'être une dissertation aride sur le couple, il s'agit d'une histoire avec une intrigue bien réelle, baignant dans une anticipation mesurée, avec une sensibilité intelligente et peu commune. Les 2 derniers épisodes ouvrent le récit, avec un danger qui fait augmenter la tension narrative d'autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mauriceandre
  08 juillet 2018
Salut les Babelionautes
J'ai découvert cette série de BD de Science Fiction tout a fait par hasard, ma Médiathèque les ayant mise en avant sur un présentoir.
C'est une édition en trois tomes qui regroupent les 15 épisodes de l'édition US et ce tome ci en contient cinq.
Nous sommes dans un futur ou la Domotique et les technologies Wifi sont présentes partout.
Grace a un implant chaque individus peux gérer tout ce qui est relié a son identité, communication, paiement, transport.
Les Androïdes sont partout et quand Alex découvre le cadeau d'anniversaire de sa grand mère il n'en veut, tout d'abord, pas.
Après quelques déconvenues dans sa manière de gérer son androïde, il va se découvrir frustré par de son X5.
Car Ada a l'apparence et le comportement d'une femme sans en avoir les sentiments et c'est en essayant d'y remédier qu'il va enfreindre la loi.
C'est bien imaginé, mais les dessins sont trop épurés, les dialogues verbal ou mental sont suggérés par la différence dans les bulles qui les entourent.
Peut t'on être amoureux d'un Androïde, aussi perfectionné soit il?
C'est une question a mon avis qui n'est pas primordiale, l'amour peut se nicher n'importe ou, j'aime bien ma Moto :).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  02 novembre 2020
J'ai trouvé ce titre réellement pas mal dans son idée et dans son développement qui est très bien amené et avec délicatesse. Il est un peu dommage que le dessin soit si informatisé et si épuré mais il colle très bien à ce récit d'anticipation dont le sujet principal est l'intelligence artificielle. Est-ce que les robots nous serviront ou est-ce qu'ils nous détruiront ?
Alex a reçu un cadeau de sa chère grand-mère qu'il ne voulait pas à savoir une belle androïde à l'apparence humaine qui va lui faire tourner la tête. Une autre question se pose: est-ce qu'un robot peut aimer un humain ?
J'ai beaucoup aimé la visite du forum qui est parfaitement bien imaginé. Cela donne une grande originalité et des trouvailles à cet univers que n'aurait pas renié un certain Philip K. Dick. Les amateurs de science-fiction apprécieront sans nul doute.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (6)
BoDoi   28 février 2017
Axé sur les dialogues et le fond du sujet, ce premier tome est assez pauvre en action et en rebondissements. Mais il compense en plantant le décor de manière cohérente.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   14 novembre 2016
Un angle frontal et sensible qui génère de nouveaux questionnements, sous le sceau d’un humanisme bienvenu. Une belle émotion.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest   09 novembre 2016
Sous couvert d'une histoire d'androïdes et d'intelligence artificielle, les questionnements sur l'essence même de ce qui fait de nous des êtres vivants dotés de conscience se font jour.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   31 octobre 2016
Si vous êtes amateurs de récits d’anticipation bien sentis et poussant à la réflexion, vous avez frappé à la bonne porte !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   25 octobre 2016
Espérons que cette mini-série en trois tomes privilégie à l’avenir une trame convaincante car son travail graphique nous laisse de marbre.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   21 octobre 2016
Ne vous y trompez pas, cet album reste très agréable à lire, un bon moment qui a le mérite de laisser songeur.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   12 juillet 2017
- Ada, quel est le sens de la vie selon toi ?
- C'est une question à laquelle personne n'a été capable de répondre avec certitude.
Commenter  J’apprécie          80
Erik_Erik_   02 novembre 2020
L'homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu'il pense ! C'est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : intelligence artificielleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3426 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre