AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782262041199
379 pages
Perrin (23/04/2015)
3.41/5   37 notes
Résumé :


Entre " Naître " et " Mourir ", les vingt-deux chapitres de ce livre scandent l'existence des hommes et des femmes du Moyen Age, depuis les invasions barbares jusqu'à la Renaissance. Pour raconter, avec son talent coutumier, le quotidien du peuple comme des grands, Jean Verdon embrasse tous les thèmes.


L'on découvre ainsi que l'on ne se marie pas par amour et que les futurs époux n'ont pas leur mot à dire. La sexualité tient p... >Voir plus
Que lire après La vie quotidienne au Moyen AgeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Jean Verdon (1937- ) est un historien médiéviste qui a reçu plusieurs prix dont celui de l'Académie française en 2002 pour Les Françaises pendant la guerre de Cent Ans. Il semble s'être beaucoup intéressé aux femmes du Moyen Age.

Ce livre, publié en 2015, offre une belle vue d'ensemble sur la vie quotidienne au Moyen Age. L'auteur a développé 22 aspects comme naître, grandir, étudier, manger, boire, dormir, … Les chapitres ne doivent pas être obligatoirement lus dans l'ordre.

C'est difficile d'en faire un résumé et donc je vais plutôt parler de l'atout majeur du livre : Verdon illustre tout du long ses propos avec des anecdotes. C'est très intéressant et cela donne envie d'en apprendre davantage.

La bibliographie en fin d'ouvrage offre la possibilité d'aller plus loin, je regrette cependant l'absence d'un index.



Challenge livre historique 2020
Commenter  J’apprécie          376
Un panorama plutot complet de la vie quotidienne au MA. Là, ce sont les petites gens qui nous intéressent et Jean Verdon en dresse un portrait réussi allant de la naissance jusqu'à la mort en passant par la plupart des aspects de la vie.
Un catalogue très intéressant car souvent enrichi par des textes d'époque.
J'ai beaucoup appris et j'avais l'impression d'être parmi mes ancêtres pendant leurs activités quotidiennes.
Je le conseille à tous ceux qui veulent enrichir ou compléter leurs connaissances de cette époque lointaine et tellement intrigante.
Commenter  J’apprécie          302
Ce livre ravira toutes celles et ceux qui cherchent à connaitre des détails sur la vie quotidienne au Moyen âge, celle des gens de rien, comme celle des bourgeois et des nobles. le livre est organisé par thématique, "Naitre", "Se nourrir", etc, ce qui permet d'aller piocher directement les pages dont on a besoin.

Jean Verdon adopte une écriture simple, il illustre souvent son propos d'anecdotes et d'exemples. L'avantage est qu'il cite la date et le lieu de chacun de ses exemples, ce qui permet de contextualiser le propos.

Car, évidemment, la limite d'un tel exercice est que pour couvrir une aussi longue période (le MA c'est grosso modo 1000 ans) et région (l'Europe de l'ouest, bien que plusieurs exemples soient centrés sur la France), il faut synthétiser, faire des choix, simplifier.

Ce livre ne conviendra donc pas aux puristes qui veulent avoir 100% de données factuelles sur la vie dans tel endroit à telle période. Mais pour une première approche, voilà un ouvrage qui dégrossit fort utilement le trait. Un livre de vulgarisation agréable et bien pensé malgré ses limites inhérentes au genre.
Commenter  J’apprécie          100
Quand on devient passionné par un sujet, qu'est ce que l'on fait ? On se renseigne un peu, beaucoup sur les professionnels du sujet et parfois, on découvre un petit livre comme celui de Jean Verdon, médiéviste. Loin d'être un as sur cette période, j'ai beaucoup appris sur la manière de vivre durant cette époque.

Le livre se divise sur les différentes phases de la vie du personne du moyen-âge, allant de « naître », jusqu'à « mourir », en passant par « faire l'amour », « prier », « apprendre ».C'est simple mais ça marche. J'ai eu une drôle d'impression durant ma lecture. En tant que lecteur, l'identification est accrue ; on « nait » nous aussi dans ce livre jusqu'à « mourrir », terminer le livre. On a vécu nous aussi au moyen, le temps d'un livre… On brasse autant les siècles et les dynasties que les strates de la société. C'est très général mais aussi très bien documenter et aussi très enrichissant, sans être trop pointilleux. J'ai eu vraiment plaisir à le lire.

Le défi de décrire le quotidien au moyen-âge peut s'avérer périlleux, mais le challenge est relevé haut la main, par ce modeste ouvrage qui va vous ouvrir les portes de la curiosité et vous encourager à en ouvrir d'autre sur le même thème.
Commenter  J’apprécie          40
Jean Verdon est le grand spécialiste de l'histoire médiévale et rétablit la vérité pour une période souvent caricaturée ou mal comprise.
La vie quotidienne au Moyen-âge n'échappe pas à cette règle, le propos restant très érudit et très pédagogique. Jean Verdon part de la naissance et s'arrête à la mort au travers de 22 chapitres parfaitement écrits.
Certes, l'écueil principal reste de manque de documents authentiques d'époque pour creuser de façon sociologique certains aspects de la vie courante (sexualité, par exemple), et beaucoup des écrits existants font état de la vie des nantis de l'époque (rois, chevaliers, princes, haute bourgeoisie et prélats). On sent que parfois les informations données sont, en quelque sorte, une extrapolation qui va des grands de ce monde aux paysans ou citadins pauvres. A titre d'exemple, dire que l'homme au Moyen-âge est un grand voyageur ne peut s'appliquer à l'homme du peuple, coincé sur son territoire pour des raisons purement matérielles et de survie…
L'élément parfaitement rendu est cette prégnance de la religion sur l'ensemble du corps social, prégnance qui conditionne souvent les relations et le mode de vie moyenâgeux. de même l'extension des villes va précipiter la naissance d'une société différente qui aboutira à la Renaissance.
Quant aux anecdotes, elles sont nombreuses et font tomber parfois des clichés bien installés. Par exemple, la quantité de nourriture phénoménale ingurgitée à l'époque en raison des besoins en énergie bien supérieurs à notre époque moderne… L'homme du moyen-âge ne passe pas son temps entre famines et peste, même si ces deux éléments ont marqué l'époque et la société dans leur ensemble.
En définitive, voilà un essai historique de qualité, parfois un peu complexe, mais qui évite de tomber dans la caricature d'une époque longue et bien plus riche qu'on ne l'imagine.

Michelangelo 2016

Lien : http://jaimelireetecrire.ove..
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Les lois barbares, dès le VIe siècle, montrent l'intérêt accordé à la femme enceinte. La loi salique impose une amende de 600 sous à celui qui tue une jeune femme libre en âge de procréer, de 700 sous si elle attend un enfant, alors que le meurtre d'une femme ménopausée n'entraîne qu'un versement de 200 sous.
Commenter  J’apprécie          193
Les historiens présentaient autrefois la cuisine médiévale comme grasse, lourde et indigeste. Cette vision est inexacte à en juger par les sauces. Celles-ci n'utilisent aucun corps gras, comme huile ou beurre. De la mie de pain, des amandes ou des noix pilées permettent de les épaissir. Ces sauces contiennent comme élément principal une substance + ou moins acide, telle que verjus -suc extrait du raisin cueilli vert-, vinaigre, parfois jus d'orange amère ou de citron. S'y ajoutent des épices, de sorte que la saveur acide-épicée est prédominante et permet d'éveiller le palais.
Commenter  J’apprécie          70
Musique est une science
Qui veut qu'on rie et chante et danse :
Elle n'a cure de mélancolie...
Partout où elle est, elle apporte la joie,
Elle réconforte les malheureux,
Et il suffit seulement de l'entendre
Pour que les gens se réjouissent.
Commenter  J’apprécie          160
Vers 1400 à Paris, le prix moyen d'un livre représente sept jours de "gages et bourses" d'un notaire et secrétaire du roi. Heureusement, les universités possèdent des bibliothèques.
Commenter  J’apprécie          200
Selon Eginhard, Charlemagne restait fidèle au costume franc, plus sobre que celui décrit précédemment. « L'empereur acceptait rarement aux jours de fête de revêtir un vêtement tissé d'or, des chaussures décorées de pierreries, une fibule d'or pour agrafer son vêtement ou un diadème d'or et de pierreries. Les autres jours, son costume différait peu de celui des hommes du peuple ou du commun. Sur le corps, une chemise et un caleçon de toile de lin. Par-dessus, une tunique brodée en soie et une culotte. Des bandelettes autour des jambes et des pieds. Un gilet en peau de loutre ou de rat lui protégeait en hiver les épaules et la poitrine. Enfin, un grand manteau bleu. »
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean Verdon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Verdon
Etre chrétien au Moyen Age, de Jean Verdon
autres livres classés : histoireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (131) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3093 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..