AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782203090958
204 pages
Éditeur : Casterman (20/01/2016)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Paxtown… Oubliez tout ce que vous pensiez savoir de cette ville devenue une sympathique station balnéaire, destination préférée des touristes et des familles. Ce formidable bouleversement est à mettre au profit de son maire, l’ex pop star et petite amie de Richard Aldana : Tomie Katana qui a fait de la lutte contre le crime et les mafias son principal combat ! Au même moment, Richard et Adrian continuent de se retrouver, mais ces dix années ont laissé des traces et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  05 décembre 2018
Dans ce tome 8, toujours pas fan des freaks qui veulent transformer Elorna en prostipute et Gregorio en gigolo dans une ambiance mélangeant "RanXerox" et "Sin City"…
Beaucoup d’émotion dans les retrouvailles entre Adrian et Richard Aldana, puis entre Adrian et Elorna dans lesquelles la nouvelle génération totalement chamboulée ne sait plus à quels saints se vouer (d’autant plus que la jeune chevaleresse s’est découvert un mystérieux pouvoir de liseuse d’âmes). Cela est mis en place dans ce tome, mais cela apparaîtra dans le tome suivant : il y a tout un côté "Demolition Man" avec Paxtown qui est passé de la dystopie à l’utopie dans laquelle les terroristes des Aigles Rouges se font passer pour des Robin des Bois. Qui est responsable de cette situation ? Tomie Katana qui au poste de « mayor » est devenue la despote éclairée de tout ce merdier ! Comment a-t-elle libéré Paxtown de la ploutocratie mondialisée ? Réponse au prochain épisode avec évidemment Richard Aldana dans le rôle de John Spartan jadis dévolu à Sylvester Stallone…
Tandis que dans notre monde Maître Jansen tente de calmer Gregorio qui pété un câble sur la forteresse volante des Aigles Rouges, dans l’autre monde le roi Virgil décide de combattre le mal par le mal en recrutant le maître nécromancien dénommé Howard… Sur l’autoroute de la supracoolitude, j’ai ralenti et j’ai fait une pause avec Balak, Michaël Sanlaville et Bastien Vivès ! Oh Yeah !!!
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
tchouk-tchouk-nougat
  24 janvier 2016
Les retrouvailles entre Adrian et Aldana, ne se sont pas forcément bien passé. Il faut dire qu'Adrian a refait sa vie loin de la Vallée de Rois et qu'il n'a plus tellement envie d'entendre parler de ses souvenirs douloureux. Alors bien sur envisager de retourner la bas, c'est non tout de suite. Pendant ce temps la Elorna passe un sale quart d'heure chez ce proxénète qui compte bien vendre sa rare virginité au plus offrant et au plus dégueulasse des hommes de Nillipolis. Heureusement la jeune fille a de la ressource!
Un excellent tome mené tambour battant. Y a de la baston, comme d'hab (Lastman ne serait pas Lastman sans sa dose de de combat, d'invocation et de coup de gueule). Mais aussi de belles retrouvailles émouvantes.
J'aime bien l'évolution des personnages, 10 ans après les événements du premier cycle. Ils ont bien changés, vieillis, de nouvelles blessures et de nouvelles forces sont apparues.
Et puis il a toujours de l'humour et ce coté décalé dans Lastman. Rien que voir Gregorio version travesti c'est drôle. ce mec a de supers pouvoirs, tue un max de gens et fout un bordel monstre et tout ça en talons aiguilles, bas résille et mini jupe. Ah et j'oubliais le collier clouté. Au final c'est un personnage qui fait un peu pitié. Il a une force incroyable mais on le sent très fragile psychologiquement. de toute évidence son amour pour Elorna n'est pas très réciproque malgré leur fiançailles. Et l'on sens que tout ça, ça va mal finir... Comme d'habitude je suis pressée de lire la suite pour le découvrir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Yvan_T
  19 février 2017
Voilà un album 100% divertissant qui fait du bien au moment où je tente de combler mes lacunes de bédéphile en m'attaquant aux albums parfois assez exigeants sélectionnés par le dernier Festival d'Angoulême.
Souvenez-vous, l'album précédent se terminait par une solide claque… bien méritée dans la tronche du jeune Adrian, suite à ses retrouvailles avec Richard Aldana. Ce dernier tente en effet de convaincre notre jeune héros de retourner dans la vallée afin de mettre une bonne branlée à ceux qui ont tué sa maman. Mais, comme tout jeune branleur qui se respecte, notre ami n'a pas trop envie de se bouger le cul et préfère continuer à se la couler douce de l'autre côté du rift.
Ce huitième volet poursuit donc le second cycle de ce « manga à la française » signé Yves « Balak » Bigerei, Bastien Vivès et Michaël Sanlaville. Pour rappel : les auteurs ont effectué un saut temporel d'une dizaine d'années après le premier cycle, invitant les lecteurs à découvrir une Vallée des Rois solidement modifiée après une décennie de règne de la part des militaires lors du tome précédent. Ce nouveau tome se déroulant de l'autre côté du rift, le lecteur a notamment l'occasion de découvrir la métamorphose subie par la ville de Paxtown au fil des ans. Une lutte acharnée contre le crime a en effet permis à Tomie Tanaka, l'ancienne petite amie d'Aldana et nouvelle maire de Paxtown, de transformer la ville en station balnéaire particulièrement prisée par les touristes.
Il n'y a cependant pas que là que le « All-in » est de rigueur puisque les auteurs nous concoctent à nouveau un tome mêlant action et humour qui multiplie les rebondissements et les retrouvailles. Et oui, si le tome précédent avait encore un peu de mal à démarrer sans Marianne et Adrien, le fait de retrouver de nombreux personnages clés, dix ans après le premier cycle, est finalement particulièrement intéressant. Il y a bien évidemment le jeune Adrien, qui signe un retour en force, mais également ses amis d'enfance, Elorna et Gregorio, devenus capitaines de la Garde Royale et lancés à la poursuite d'Aldana dans un monde où ils se retrouvent très vite dans de très sales draps. On pense tout d'abord à Elorna, qui se retrouve prisonnière d'un immonde proxénète, bien décidé à se faire des couilles en or en vendant la virginité de la belle au plus offrant. Mais il ne faudrait pas oublier le pauvre Gregorio, qui se retrouve dans un déguisement digne de « Priscilla Queen of the Desert » (A cock in a frock on a rock, that's just what this country needs) et dont plusieurs fusibles vont griller au fil des pages…
Visuellement, le dessin continue d'aller à l'essentiel sans s'attarder inutilement dans les détails et démontre une nouvelle fois tout le savoir-faire du trio au niveau de la narration et de la mise en scène.
J'adore !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse
  08 septembre 2018
Wouaw... ! Re-wouaw...
Hum, c'est un peu court, ça, wouaw, comme critique, non?
Que dire de plus? Les retrouvailles entre Adrian et Aldana sont des plus conflictuelles. Elorna découvre ses pouvoirs qu'elle ne maîtrise pas encore. Elle échappe à la casserole... ce qui n'aurait pas déplu à maints lecteurs... Mais, rencontrant Adrian, elle découvre aussi la vérité du bannissement d'Adrian et de la mort de Marianne.
Ce tome 8 tire dans tous les sens. Mayor Katana est aux prises avec les derniers mafieux de la ville. Gregorio, lui aussi, découvre ses pouvoirs... et cela fait des ravages...
Voilà un tome que l'on aurait pu qualifier de transition qui dézingue à tous les étages. de la bien belle ouvrage.
Commenter  J’apprécie          40
Lagagne
  21 février 2017
Cela faisait un petit moment que j'avais lu le tome précédent, mais il ne m'a pas fallu longtemps pour me replonger dans le bain !
Nous avons la suite des retrouvailles houleuses entre Adrian et Aldana, mais finalement ce n'est pas le thème principal de l'histoire, même si tout s'articule autour. le haut de l'histoire est tenu par les personnages secondaires : Elorna d'abord, Gregorio et Tomie ensuite. le tout se complexifie : moins de baston, plus de "politique" et d'intrigue.
Et le volume se termine par un beau cliffhanger! ainsi que par une petite incursion du type "pendant ce temps, dans la vallée...".
Il va me falloir un peu de temps avant d'avoir la suite, j'ai hâte !
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
BulledEncre   12 mai 2017
Lastman continue son chemin, avec à nouveau beaucoup de rythme, des pages bien ficelées niveau dessin, et plus de noirceur, avec des scènes très dures pour le personnage d’Elorna.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   16 février 2016
Lastman est certainement l'une des meilleures séries du moment, une lecture captivante qui nous laisse quelque peu frustré de ne pas en avoir davantage !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   24 janvier 2016
-C'est quoi? Ca sent très mauvais...
-Hein? Ah la clope. C'est un truc d'ici. Un baton rempli de feuilles séchées et de poison... Ammoniac, arsenic... des trucs comme ça... On allume, on aspire la fumée pour bien se remplir les poumons... Et quelques années plus tard, on attrape une maladie qui s'appelle "cancer" et on meurt... tu veux essayer ?
Commenter  J’apprécie          80
CapitaineBaptCapitaineBapt   30 septembre 2016
Bordel de bite en bois ! Mon copain, fallait le dire que t'étais un putain de cyborg. Pourquoi t'as pas fait ça plus tôt, grand couillon ? T'es plus balèze qu'une armée !
Commenter  J’apprécie          20
CapitaineBaptCapitaineBapt   05 octobre 2016
[Adrian] : Au bout d'un moment, ressasser le passé, ça sert à quoi ? On est là, ensemble, tranquilles, il fait beau... faut vivre dans le présent, Elo. Boire une bière, tous les deux, se poser et juste profiter du paysage...
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Bastien Vivès (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bastien Vivès
Les Cahiers Aire Libre - Pendant ce temps à Fécamp...
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les bandes dessinées de Bastien Vivès

Un roman graphique sur une danseuse.

Poline
Pauline
Polina

10 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : Bastien VivèsCréer un quiz sur ce livre