AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811212131
528 pages
Éditeur : Milady (19/06/2014)
4.25/5   16 notes
Résumé :
Jim Heron est capable du pire comme du meilleur. Ce qui lui vaut d'être choisi par les forces du bien et du mal pour décider du destin des Hommes. Sept âmes dans la balance, sept âmes à sauver ou à damner.
Alors que le destin d'une nouvelle âme repose entre ses mains, il est détourné de son devoir le plus sacré par le sort d'une jeune femme, prisonnière en Enfer, qui pourrait bien l'amener à sauver la mauvaise personne...
Le bien peut-il encore l'empor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Andyflo
  16 juillet 2014
Cette série est vraiment de mieux en mieux, l'intrigue se corse, les personnages partent en live et rien ne va comme c'était prévu. J'adore !
Jim Heron a donné une victoire à Divine en échange de l'âme de Sissy. Ils sont désormais ex-æquo. Et Jim ne voit désormais plus que Sissy et son bien-être, il zappe complètement la bataille. Seul Adrian reste dans la partie, mais le problème, c'est que ce n'est pas le sauveur. de plus, rien ne va plus aux cieux… Et Divine, ben c'est Divine, tout en décadence, exubérance, mais là, on peut dire qu'elle a totalement pété les plombs.
Plus les tomes avancent, plus l'histoire gagne en profondeur et maturité. J.R. Ward a su développer son intrigue et ses personnages afin de captiver toujours plus notre attention. Quand j'ai lu le tome 1 je n'aurais jamais cru accrocher autant à cette histoire, moi qui suis tellement fan de la confrérie de la dague noire.
Dans le tome 4, Jim avait une longueur d'avance sur le Mal, mais là, c'est vraiment mal barré, je ne sais pas quelle sera l'issue de ce combat, je ne m'en doute même pas. On peut dire que l'auteure a le don de nous surprendre.
L'intrigue est menée avec brio, parfaitement bien construite, logique est pleine de surprises. Les différents narrateurs se mêlent avec doigté, madame Ward n'a plus rien à apprendre, elle a sans conteste atteint le sommet de son art.
J'ai vraiment hâte le tome 6 étant donner la grosse erreur qu'ont commis Jim et Adrian !
Lien : http://place-to-be.net/index..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ChoupieS
  04 juillet 2015
Contrairement au quatrième tome, qui était un peu mou, celui-ci est beaucoup plus vivant. On va de surprise en surprise.
Jim a complètement décroché avec l'arrivée de Sissy et malheureusement les conséquences en seront désastreuses.
Autant son personnage devient énervant, autant Adrian ressort du lot. Sissy est au début vraiment pénible, mais au fil de l'histoire elle commence à avoir de l'intérêt. Il est certain qu'elle jouera un rôle important dans la guerre. le suspens est intenable, car il faut presque attendre la fin du tome pour savoir qu'elle est l'âme en jeu. Ce livre est le plus sombre pour l'instant et la tension est palpable tout du long. Vivement la sortie du sixième.
Commenter  J’apprécie          10
LaChroniquedesPassions
  22 juillet 2014
Excellent 5ème opus !
J'ai lu que certains fans de l'auteure seraient moins convaincus par ses derniers livres notamment avec la série BDB. Pour ma part, je ne le comprends pas et je me suis régalée avec celui-ci.
J'ADORE le style de J.R. Ward. Pour moi son travail se classe en deux catégories : il y a les ouvrages ultra géniaux et les autres simplement géniaux.
Celui-ci appartient à la première catégorie car ENFIN Sissy devient un personnage à part entière et non plus une obsession de Jim Heron ! Mais bon...la « relation » est compliquée comme sait si bien les créer l'auteure des Anges déchus. J'ai simplement hurlé à la lune (oui, ça m'arrive avec certains ouvrages) en fermant le livre tant j'étais fébrile quant à l'avenir de ce couple.
Je dirai simplement qu'ici, l'action s'accélère et les destinées de nos héros s'annoncent de plus en plus noires pour les prochains tomes que j'attends de façon fébrile.
Je ne crois pas pouvoir cacher plus longtemps que je suis FAN de J.R. Ward. C'est la première fois à vrai dire et je commence à mieux comprendre l'hystérie qui peut entourer le travail de certains artistes.
Lien : http://lachroniquedespassion..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kakine16
  03 octobre 2016
C'est du JR Ward et dans mon cas, c'est toujours super agréable à lire. Sissi prend enfin une place de choix dans la saga et j'ai hâte découvrir le sixième et dernier tome pour connaitre la fin de cette histoire. Qui survivra ? Est ce que nous aurons droit au retour à la vie qu'on attend tous ? J'attends beaucoup de réponses de ce dernier livre et j'espère obtenir des réponses !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 juillet 2014
Soit il tentait de trouver le jumeau maléfique de Duke quelque part en ville en priant pour parvenir à raisonner ce type dont il ne savait rien. Soit…
— Allons-y, dit-il.
Elle haussa ses sourcils parfaitement dessinés.
— Où ça ?
— Où tu veux.
— Pour faire quoi ? (Elle fit courir une main délicate sur son décolleté.) Tu vas me baiser ?
— Non. Je veux juste discuter de l’avenir.
— On peut en parler ici, marmonna-t-elle d’un ton las.
— Non.
Parce que s’il ne pouvait pas approcher l’âme au cours de ces dernières minutes, il devait au moins s’assurer qu’il en soit de même pour la démone. Il ignorait ce qu’elle avait accompli lors de cette manche, mais…
— Tu veux me tenir à l’écart de cette maison, hein ? demanda-t-elle d’une voix traînante.
— C’est toi qui as suggéré de laisser tomber.
Elle s’esclaffa.
— Jim, tu me connais assez pour savoir que je suis beaucoup de choses, mais pas idiote. Tu veux m’entraîner ailleurs ? D’accord, mais à une seule condition.
Dans le silence qui suivit, il songea à Sissy. Et tandis que l’image de la jeune femme s’imposait dans son esprit, le trou noir au centre de sa poitrine se remplit d’une douleur lancinante, presque paralysante.
La démone esquissa un pas en avant.
— On peut s’en aller. Mais à condition qu’on fasse ce que je veux.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 juillet 2014
Sissy ne savait pas grand-chose en matière de sexe. Enfin, elle en connaissait évidemment la théorie, mais pas la pratique. Et ce n’était pas dû au fait qu’elle était prude. Seulement, elle n’avait jamais rencontré d’homme qui vaille le risque de tomber enceinte, et n’avait jamais été attirée par quelqu’un au point de se laisser enivrer par de l’alcool ou des illusions romantiques.
Mais elle en savait assez pour être absolument sûre que son sauveur avait passé la majeure partie de la nuit à faire l’amour.
Et elle en eut la confirmation – non pas qu’elle en eût besoin – quand Jim lui tourna le dos en regagnant sa chambre : ce dernier était recouvert d’une immense faucheuse tatouée en noir et blanc. Et des griffures apparaissaient à la fois sur l’encre et la chair, comme si une femme s’était cramponnée à lui pendant qu’il…
— Tu te fous de moi ? demanda-t-elle.
Il s’arrêta net. Mais plutôt que de se retourner, il se contenta de baisser la tête, semblant trop fatigué pour la soutenir.
— Je croyais que tu étais censé te battre pour remporter la guerre. (Elle s’approcha de lui et se posta devant son corps meurtri.) Mais ce n’est pas ce à quoi tu as employé ta nuit, n’est-ce pas ?
— Sissy… Tu ne comprends pas.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 juillet 2014
« Toc. Toc. »
Jim leva la tête.
— Oui ?
La porte s’entrouvrit, un rai de lumière perçant l’obscurité.
— Je peux entrer ?
Au son de la voix de Sissy, Jim attrapa les couvertures et les tira sur son entrejambe.
— Pas maintenant.
— Je veux juste m’excuser.
— Je peux te rejoindre dans la cuisine ?
— Je suis vraiment désolée, Jim, dit-elle d’une voix rauque.
— Merde. Moi aussi.
D’un mouvement gracieux, elle passa la tête par la porte, et Seigneur, baignés par ce flot de lumière, ses cheveux blonds lui apparurent comme un halo. Un instant fasciné, il se frotta les yeux, en se demandant s’il ne rêvait pas. Peut-être s’était-il assoupi, et son subconscient avait profité de l’occasion pour se mettre en action…
— J’ai froid, dit-elle d’une petite voix.
— Je vais te donner un sweat-shirt. (Il voulut se relever quand il se rappela qu’il était nu.) Euh… il y en a un par là.
Il désigna la pile de vêtements propres. Sissy esquissa un pas en avant puis s’arrêta sur le seuil.
— Je ne voulais pas…
Elle se racla la gorge.
Ah, d’accord. En fait, ce n’était qu’un prétexte. Elle ne savait pas comment s’excuser de son comportement. Et oui, il la comprenait.
— Tu n’as pas à le dire, murmura-t-il.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 juillet 2014
Aveuglé par la lumière, il se redressa d’un bond et se couvrit le sexe des deux mains.
— Attends, je suis nu !
Bon sang, songea-t-il. Sissy était assise sur le matelas, ses cheveux blonds emmêlés, ses joues roses, réchauffées par la chaleur du lit. Le tee-shirt blanc qu’elle portait n’avait rien d’indécent… sauf quand son côté pervers commença à se demander ce qu’elle avait dessous.
Elle le regardait d’un air ébahi.
— Je me suis dit… que tu aurais besoin… de lumière…
Alors que sa voix s’étiolait, Jim sentait son regard peser sur lui… et le parcourir de haut en bas.
— Laisse-moi d’abord m’habiller, rétorqua-t-il d’une voix rude.
Mais elle resta figée, l’empêchant d’agir : elle le voyait de profil, si bien que s’il tendait la main vers ses habits, soit il lui montrait ses fesses, soit il lui exposait tout son matos.
Et vu qu’il était bien loti, elle aurait droit à un sacré spectacle.
— Sissy, retourne-toi, s’il te plaît.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 juillet 2014
Dehors, il se campa près d’un type nommé Ivan, qui était bâti comme une armoire normande, et faisait face à la queue qui s’était formée. Il fallait toujours deux videurs, parce qu’on ne savait jamais ce qui pouvait…
— … baisé ma sœur ! Je le sais ! T’as baisé ma sœur, enfoiré !
Et voilà.
— Je m’en occupe, annonça Duke, qui rompit le rang et longea la foule de fêtards agités, impatients, éméchés, limite défoncés, et transis jusqu’aux os.
— … pas baisée ! Je l’ai laissée me sucer…
« Bam ! »
Apparemment, le frère n’appréciait pas la subtile différence entre une fellation et un coït.
Puis le chaos s’installa. La femme en question, une ravissante petite brune ressemblant à Marilyn Manson, maquillée comme un mime, et habillée comme une stripteaseuse, s’interposa entre les deux hommes.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : anges dechusVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1839 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre