AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2752601972
Éditeur : L'Aube (12/01/2006)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 18 notes)
Résumé :

" Oui, il a encore une place. C'est un étudiant ou une étudiante en langue française qu'il veut. Pourquoi le français ? Parce que nous avons besoin d'interprètes pour accompagner nos équipes de médecins qui partent chaque année travailler en Afrique francophone. Mais c'est la médecine que je veux étudier. N'y pense plus, Wei-Wei. Les besoins du pays sont tes besoins. " Wei-Wei entre donc à l'universit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
phomanon
  25 mars 2019
J'avais adoré "Fleurs de Chine" de la même auteure, c'est donc avec confiance que j'ai entamé "Une fille Zhuang". Je n'ai pas été déçue. Ce roman (en partie autobiographique?) est une merveille, une histoire qui vous donne envie de vivre tout simplement. Wei wei écrit dans un style simple mais ce que vit la narratrice n'est pas toujours facile, parfois très dur, pourtant elle garde un optimisme et une volonté inébranlables. Les descriptions des paysages et plats chinois sont belles et détaillées, elles transportent complètement le lecteur. Enfin, en temps qu'étudiante en langue je n'ai pu qu'être touchée par l'apprentissage de Wei Wei et j'ai pu me retrouver dans beaucoup de passages: la découverte de la littérature étrangère, les interminables exercices de grammaire, la joie de comprendre pour la première fois un texte et toujours l'envie d'en apprendre plus.
Commenter  J’apprécie          10
Persepolis
  20 mars 2011
Pour tous ceux qui aiment les langues, n'hésitez pas à lire cet ouvrage. La narratrice est pleine de fraîcheur et elle nous fait partager sa découverte de la langue française, avec toutes les difficultés rencontrées et surtout avec l'immense fossé qui sépare le chinois et le français. La culture, la manière de penser, de voir les choses, tout est propice à créer des obstacles que Wei-Wei surmontera un à un, à force de courage et d'obstination.
Commenter  J’apprécie          20
Pirouette0001
  12 janvier 2013
Comment Wei-Wei s'est retrouvée à Paris, préférant l'exil. Ou comment une petite fille voulant être médecin appliquant à la fois la médecine actuelle et les méthodes ancestrales de sa grand-mère s'est retrouvée malgré elle professeur de français, ce qui va quand même lui offrir les portes de l'exil. A lire comme les autre opus de cet écrivain pour mieux saisir la réalité de la Chine vue par les yeux d'une femme chinoise.
Commenter  J’apprécie          10
Kro
  28 avril 2008
Wei-Wei nous délivre un joli récit de sa rencontre avec le français, je suis toujours très admirative de la qualité de son écriture et de ses mots puisqu'elle écrit directement en français. Une belle histoire.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PersepolisPersepolis   20 mars 2011
Sise du côté Yin dans la pensée chinoise, la lune est toujours associée aux retrouvailles familiales, au chagrin de l'amour, à la souffrance de la séparation, au mal du pays. La mi-automne, jour où la lune est pleine est donc devenue, au fil des siècles, le moment symbolique et universel pour penser à tous ceux qui sont chers mais se trouvent loin. Où que l'on soit, on sort la nuit de la fête, on déguste des gâteaux de lune au clair de lune, on contemple la grosse perle lumineuse flottant dans le ciel sombre, et on se souvient de son pays natal, de ses parents, de ses enfants, de ses frères et soeurs, de ses amis, de son bien-aimé ou de sa belle qui ne sont pas à nos côtés mais qui contemplent la même perle lumineuse en même temps que nous, et pensent à nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PersepolisPersepolis   22 mars 2011
Le vrai sage est capable de regarder au-delà des critères humains; il ne sépare pas le passé du présent, ni le présent du futur, ni le futur du passé. Chaque instant, du passé, du présent ou du futur, est une goutte d'éternité.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : littérature chinoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
893 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre