AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791028106577
Éditeur : Bragelonne (16/01/2019)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Après des siècles de guerres interplanétaires dévastatrices, l'humanité connaît enfin une époque de paix relative. Une paix qui vole en éclats le jour où une armada d'origine inconnue émerge des profondeurs de l'espace, prenant pour cible une colonie isolée. Mais lorsque les habitants de cette planète appellent au secours, politiciens et bureaucrates détournent le regard. Heureusement, le commandant Aleister Lanoe, pilote de chasse vétéran, n'est pas prêt à abandonn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fnitter
  10 janvier 2019
Flamboyant et divertissant space opera

L'humanité a colonisé une centaine de planètes, elle voyage rapidement grâce aux trous de ver. Les Monops (lire grands groupes commerciaux) dirigent les mondes et se sont fait la guerre des centaines d'années durant. Un dernier groupe, la Navy (la Terre) joue les arbitres prêtant main forte à qui ils veulent, histoire de maintenir l'équilibre.
Une planète minière pauvre et un peu excentrée subit une attaque en règle (qu'on suppose être d'un Monop) mais on a déjà classé la demande d'aide. Trop cher. Point, mais c'est sans compter sur Lanoe, pilote de légende de la Navy sur le retour, qui va aller sauver la planète à presque lui tout seul.

L'auteur, c'est David Wellington, plus connu pour sa série Zombie.
Le style du livre, c'est un mix entre l'univers et la plume de PJ Hérault et ceux d'Anderson et sa saga des sept soleils.
Du space opera pulp qui ne s'embarrasse pas trop de considérations scientifiques et réalistes mais qui se lit vite et sans douleur. Tout public, même jeune.
Après un compliqué Gambit du Renard, une lecture rafraîchissante, délassante et divertissante.

Un roman d'aventure et de guerre spatiale digne de la grande époque et évidemment, le premier tome d'une série de déjà trois tomes en VO. le second tome vf : Exploration sort le 16 janvier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1056
lianne
  04 mai 2018
Malgré un gros passage à vide au milieu ou je me suis ennuyée, j'ai finalement bien apprécié cette lecture. On est dans de la science-fiction d'aventure assez classique basée sur les personnages et ça reste une lecture agréable avec un final assez épique.
On est sur une histoire du type des 7 samouraïs. Je ne sais pas si c'est vraiment repris (une ré-écriture) vu que je ne connais pas l'oeuvre originale mais même si ça n'est pas le cas c'est vraiment le même genre de scénario.
Et malgré le coté batailles et les rangs des personnages on n'est pas dans de la SF militaire.

La planète Niraya a été attaquée par un éclaireur d'un ennemi inconnu. L'aspirante Roan et L'Ancienne McRae partent donc vers l'une des stations les plus actives de la zone pour chercher de l'aide. En effet, dans ce monde contrôlé par des grandes sociétés, leur planète perdue, qui sert de refuge pour ceux qui veulent s'éloigner de la société, n'est pas jugée suffisamment rentable pour bénéficier d'une aide, ni pour évacuer, trop risqué. du coup leur seuls espoirs reposent dans le Lieutenant Maggs qui leur promet l'assistance d'une force importante contre une somme tout aussi importante.
Mais en fait Maggs est un escroc, il n'a aucune force sous la main et en plus il est déserteur. Et ça Aleister Lanoe, grand pilote de légende à la retraite le remarque tout de suite et décide de jouer le bon samaritain et d'aider les deux femmes en poursuivant Maggs pour leur rendre leur argent, aidé par Tannis Valk, le contrôleur aérien de la zone, ancien ennemi de Lanoe, aussi un pilote et aussi à la retraite.
Une fois l'escroc rattrapé, les deux hommes entendent l'histoire de l'invasion prochaine et Lanoe décide de prêter main forte aux deux femmes. Il réquisitionne ce qu'il reste de ses anciens camarades, force la main de Valk et de Maggs et c'est ainsi un petit groupe de 6 personnes plus les 2 suppliantes qui se dirige vers Naraya pour essayer de faire de son mieux pour sauver la planète.

Si vous cherchez un livre plein d'action, de retournements de situations, ou on ne s'ennuie pas une seule seconde embarqué dans une histoire qui va a 100 à l'heure, vous risquez fort d'être déçu ici.
Par qu'une fois ce départ bien pêchu terminé, on prend enfin le temps pour bien poser la situation, pour enquêter et penser aux autres habitants de la planète.
Doit-on les prévenir au risque de créer la panique? Les rares employés (mineurs et ingénieurs) de la grande entreprise qui possède la planète peuvent-ils être évacués? Doit-on enrôler de force les habitants pour la défense ou juste les protéger?
Ce sont une partie des questions qui se posent durant toute la partie qui suis.
Et pour ma part j'avoue que j'ai trouvé le temps extrêmement long. Je pense que ça vient surtout du fait qu'au tout début il semble vraiment y avoir une urgence, il faut partir tout de suite de la station, pas le temps de recruter plus du monde ou ça sera terminé sans eux ...
Mais en fait une fois arrivé, d'un coup tout redevient calme pendant bien 200 pages ou on ne fait qu'attendre et discuter des problèmes logistiques. Sans parler de l'obligatoire romance entre les deux personnages les plus jeunes qui se voit venir à 100km qui était un peu lourde à mon gout.
Heureusement durant cette période calme il y avait quand même une partie de l'intrigue qui m'intéressait et c'était tout ce qui concerne le recueil de données concernant les adversaires.
On se demande d'où ils viennent, on analyse leur technologie, on calcule leur trajectoire, on spécule sur leur formation et le rôle de chaque type de vaisseau ... Sont-ils des renégats, des pirates, une autre des grandes société concurrente qui essaye de déstabiliser secrètement son adversaire, des extraterrestres? Et la c'est un point qui me parle, ça créée de l'anticipation et j'avais hâte que ça avance pour en savoir plus.
Un fois tout ce passage lent terminé (ouf!), j'avoue que j'ai pris bien plus de plaisir dans la lecture de la suite.
La vrai défense de la planète se met en place, on discute stratégie, on met en place des pièges, bref on repart dans un récit bien plus dynamique qui a su capter mon attention.
Et d'autant plus que l'intrigue ne repose pas uniquement sur l'arrivé imminente de la force inconnue, elle repose aussi sur les différentes histoires des personnages, sur leur passé, sur leurs interaction. En gros sur le coté humain des personnages. Et j'ai trouvé le tout bien équilibré. Il y a d'ailleurs à ce sujet certains retournements de situation que je n'avais pas du tout vue venir et qui m'ont bien touché.
Il m'a fallu du temps pour vraiment accrocher aux personnages, j'ai même failli abandonner au milieu, mais une fois que c'était fait j'ai passé un excellent moment.
L'action reprend le dessus sur la fin de l'histoire et on a un final vraiment épique que j'ai bien apprécié. Il était bien dosé, aussi bien basé sur l'héroïsme des personnages ou leur sacrifice que sur les actions bien coordonnées et les ressources bien gérées. le tout dans un passages qui semble assez chaotique et ou rien ne se passe comme prévu, bien entendu.
Au final je dirais que ma lecture de ce livre a vraiment eu deux phases. Malgré un début punchy je me suis longuement ennuyée ensuite, surtout vers le milieu, j'étais même à deux doigts d'abandonner. Mais je suis contente d'avoir persévéré parce que la seconde parti m'a vraiment bien plu et que j'ai passé finalement un excellemment moment. Les personnages ont su me toucher et cette histoire qui est au final aussi bien basé sur les personnages que sur l'attaque en elle même a su gagner mon attention et me tenir jusqu'au bout.
15.5/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63
lianne
  04 mai 2018
Malgré un gros passage à vide au milieu ou je me suis ennuyée, j'ai finalement bien apprécié cette lecture. On est dans de la science-fiction d'aventure assez classique basée sur les personnages et ça reste une lecture agréable avec un final assez épique.
On est sur une histoire du type des 7 samouraïs. Je ne sais pas si c'est vraiment repris (une ré-écriture) vu que je ne connais pas l'oeuvre originale mais même si ça n'est pas le cas c'est vraiment le même genre de scénario.
Et malgré le coté batailles et les rangs des personnages on n'est pas dans de la SF militaire.
La planète Niraya a été attaquée par un éclaireur d'un ennemi inconnu. L'aspirante Roan et L'Ancienne McRae partent donc vers l'une des stations les plus actives de la zone pour chercher de l'aide. En effet, dans ce monde contrôlé par des grandes sociétés, leur planète perdue, qui sert de refuge pour ceux qui veulent s'éloigner de la société, n'est pas jugée suffisamment rentable pour bénéficier d'une aide, ni pour évacuer, trop risqué. du coup leur seuls espoirs reposent dans le Lieutenant Maggs qui leur promet l'assistance d'une force importante contre une somme tout aussi importante.
Mais en fait Maggs est un escroc, il n'a aucune force sous la main et en plus il est déserteur. Et ça Aleister Lanoe, grand pilote de légende à la retraite le remarque tout de suite et décide de jouer le bon samaritain et d'aider les deux femmes en poursuivant Maggs pour leur rendre leur argent, aidé par Tannis Valk, le contrôleur aérien de la zone, ancien ennemi de Lanoe, aussi un pilote et aussi à la retraite.
Une fois l'escroc rattrapé, les deux hommes entendent l'histoire de l'invasion prochaine et Lanoe décide de prêter main forte aux deux femmes. Il réquisitionne ce qu'il reste de ses anciens camarades, force la main de Valk et de Maggs et c'est ainsi un petit groupe de 6 personnes plus les 2 suppliantes qui se dirige vers Naraya pour essayer de faire de son mieux pour sauver la planète.
Si vous cherchez un livre plein d'action, de retournements de situations, ou on ne s'ennuie pas une seule seconde embarqué dans une histoire qui va a 100 à l'heure, vous risquez fort d'être déçu ici.
Par qu'une fois ce départ bien pêchu terminé, on prend enfin le temps pour bien poser la situation, pour enquêter et penser aux autres habitants de la planète.
Doit-on les prévenir au risque de créer la panique? Les rares employés (mineurs et ingénieurs) de la grande entreprise qui possède la planète peuvent-ils être évacués? Doit-on enrôler de force les habitants pour la défense ou juste les protéger?
Ce sont une partie des questions qui se posent durant toute la partie qui suis.
Et pour ma part j'avoue que j'ai trouvé le temps extrêmement long. Je pense que ça vient surtout du fait qu'au tout début il semble vraiment y avoir une urgence, il faut partir tout de suite de la station, pas le temps de recruter plus du monde ou ça sera terminé sans eux ...
Mais en fait une fois arrivé, d'un coup tout redevient calme pendant bien 200 pages ou on ne fait qu'attendre et discuter des problèmes logistiques. Sans parler de l'obligatoire romance entre les deux personnages les plus jeunes qui se voit venir à 100km qui était un peu lourde à mon gout.
Heureusement durant cette période calme il y avait quand même une partie de l'intrigue qui m'intéressait et c'était tout ce qui concerne le recueil de données concernant les adversaires.
On se demande d'où ils viennent, on analyse leur technologie, on calcule leur trajectoire, on spécule sur leur formation et le rôle de chaque type de vaisseau ... Sont-ils des renégats, des pirates, une autre des grandes société concurrente qui essaye de déstabiliser secrètement son adversaire, des extraterrestres? Et la c'est un point qui me parle, ça créée de l'anticipation et j'avais hâte que ça avance pour en savoir plus.
Un fois tout ce passage lent terminé (ouf!), j'avoue que j'ai pris bien plus de plaisir dans la lecture de la suite.
La vrai défense de la planète se met en place, on discute stratégie, on met en place des pièges, bref on repart dans un récit bien plus dynamique qui a su capter mon attention.
Et d'autant plus que l'intrigue ne repose pas uniquement sur l'arrivé imminente de la force inconnue, elle repose aussi sur les différentes histoires des personnages, sur leur passé, sur leurs interaction. En gros sur le coté humain des personnages. Et j'ai trouvé le tout bien équilibré. Il y a d'ailleurs à ce sujet certains retournements de situation que je n'avais pas du tout vue venir et qui m'ont bien touché.
Il m'a fallu du temps pour vraiment accrocher aux personnages, j'ai même failli abandonner au milieu, mais une fois que c'était fait j'ai passé un excellent moment.
L'action reprend le dessus sur la fin de l'histoire et on a un final vraiment épique que j'ai bien apprécié. Il était bien dosé, aussi bien basé sur l'héroïsme des personnages ou leur sacrifice que sur les actions bien coordonnées et les ressources bien gérées. le tout dans un passages qui semble assez chaotique et ou rien ne se passe comme prévu, bien entendu.
Au final je dirais que ma lecture de ce livre a vraiment eu deux phases. Malgré un début punchy je me suis longuement ennuyée ensuite, surtout vers le milieu, j'étais même à deux doigts d'abandonner. Mais je suis contente d'avoir persévéré parce que la seconde parti m'a vraiment bien plu et que j'ai passé finalement un excellemment moment. Les personnages ont su me toucher et cette histoire qui est au final aussi bien basé sur les personnages que sur l'attaque en elle même a su gagner mon attention et me tenir jusqu'au bout.
15.5/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mauriceandre
  21 avril 2018
Salut les Babelionautes
Quand j'aperçois des Vaisseaux spatiaux illustrant un roman je ne peux pas résisté, et cela m'a permis de découvrir une nouvelle Saga de l'espace qui n'en ait qu'au tomes 1 pour le moment.
Cet auteur utilise plusieurs pseudo en fonction du genre littéraire de ses écrits, sous celui de David Wellington il écrit des romans d'horreur, David Chandler lui permet de signer ceux de Fantasy et D. Nolan Clark pour ce roman de Science fiction et ses suites.
D'abord le contexte! l'humanité a essaimé dans l'espace, colonisé et terraformé des centaines de planètes, découvert les trous de ver qui permettent le voyage intersidéral et a naturellement démultiplié les raisons de faire la Guerre.
Seule la Navy, corps constitué de plusieurs composantes des Armées, peu endiguer les conflits qui éclatent entre les en Monop (conglomérats de marchands regroupés en super groupe insdustriel) en essayant de conserver l'équilibre des forces en présence.
Aleister Laone était l'un des plus décorés des pilotes d'intercepteur spatial avant de prendre sa retraite a plus de trous cent ans et de louer ses services.
Mais l'arrivée de deux passagères clandestine va bouleverser ses plans de carrières.
Courses poursuites dans des stations spatiales, dans l'espace profond, avec une galerie de personnages a tomber par terre.
Je suis impressionné par ce récit, somme toute assez classique, avec un Héros sur le déclin qui reprend du service en réunissant autour de lui d'anciens Spatiaux de son escadrille.
Mais ce contre qui il croit avoir a lutter ne sont pas ceux qu'ils paraissent.
Merci a Claude Manier pour en avoir assuré la traduction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
levri
  05 juin 2019
Dans un univers où règne un fragile équilibre entre les Monops, des compagnies qui ont le monopole de la colonisation des planètes, et le système solaire dont la Navy maintient la puissance en soutenant l'une ou l'autre des compagnies afin d'éviter que l'une d'elles ne devienne assez puissante pour le menacer, une planète écartée de faible intérêt économique est soudain assaillie sans qu'on sache d'où vient la menace …
Les habitants désarmés cherchent désespérément de l'aide auprès de la compagnie qui régente leur monde sans succès, celle-ci ne voyant que ses intérêts, suite à diverses péripéties des représentants rencontrent le commandant Aleister Lanoe, pilote de chasse vétéran et héros à la retraite qui va constituer une force afin de les défendre.

Un space-opéra classique, de l'action à foison qui comblera les amateurs de guerre spatiale, les personnages sont bien définis et attachants et l'écriture fluide incite à lire le roman d'une traite. Une lecture pour tous.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   11 janvier 2019
- On était ennemis jurés à l’époque. (Il tendit la main.)
Bien content que cette guerre pourrie soit finie et qu’on n’ai plus à se tirer dessus.
Valk serra de bon coeur la main offerte.
-Je te paie un verre ?
Les yeux du vieux pilote s’illuminèrent.
-C’est le moins que tu puisses faire après avoir refusé de te laisser buter.
Commenter  J’apprécie          410
fnitterfnitter   13 janvier 2019
Séparer les foules en deux. Les cinglés et les indignés. Les indignés, si on leur accorde du temps et de l’attention, ils finissent toujours par se calmer. La colère disparaît, mais les cinglés restent cinglés. C’est pourquoi il faut s’occuper d’eux en premier.
Commenter  J’apprécie          434
fnitterfnitter   12 janvier 2019
- ça fait deux ans que vous servez au sol ?
Avec le sous-entendu qu’aucun marine ne survivait aussi longtemps. Leur corps d’armée était connu pour remplir ses objectifs en balançant assez de soldats sur le champ de bataille pour l’ensevelir sous une montagne de cadavres au sommet de laquelle planter un drapeau.
Commenter  J’apprécie          340
fnitterfnitter   14 janvier 2019
Les ingénieurs. Donnez-leur un problème, un puzzle, et ils seront malheureux tant qu’ils n’auront pas trouvé la solution. Après quoi ils seront malheureux tant qu’ils n’auront pas trouvé un autre problème à résoudre.
Commenter  J’apprécie          434
fnitterfnitter   16 janvier 2019
Un héros est quelqu’un qui apprend à esquiver dès le premier jour, puis à le faire à bon escient le deuxième. Un homme mort n’a plus besoin de courage ni de débrouillardise.
Commenter  J’apprécie          382
Videos de David Wellington (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Wellington
Vidéo de David Wellington
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Positif ( Première Partie : L'origine du monde )

Dans quel ville Finn habitait-il ?

A Manhattan.
A Staten Island.
A Brooklyn.
Au Bronx.

16 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Positif de David WellingtonCréer un quiz sur ce livre