AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352946409
Éditeur : Bragelonne (04/07/2018)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Le système solaire a été témoin de l’ascension et de la chute des grands empires. Les planètes ont volé en éclats avant d’être refaçonnées. Pourtant, parmi les ruines des civilisations extraterrestres, l’humanité a survécu. Et la fortune est à portée de main, si on sait où chercher...

C’est le cas du capitaine Rackamore et de son équipage. Leur spécialité consiste à localiser les mondes énigmatiques qui se cachent derrière des champs de force truffés ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Amnezik666
  14 août 2018
Alastair Reynolds est réputé pour appartenir à l'école hard SF (à partir des connaissances scientifiques actuelles on extrapole leur possible évolution future permettant ainsi de définir un éventuel futur plausible), avec Vengeresse il change de registre pour un space opera nettement plus abordable pour le grand public. Un pari gagnant puisque le roman a été récompensé en 2017 du Locus Award du meilleur roman young adult (même si ni l'auteur ni l'éditeur n'ont classé le roman dans cette catégorie).
De fait l'auteur nous plonge dans un futur lointain (très, très lointain), au coeur d'un univers qui a ses propres règles de fonctionnement, sans vraiment s'appesantir sur la question ; le lecteur est mis devant le fait accompli (c'est comme ça, point barre), du coup il faut un petit moment pour vraiment entrer au coeur du récit. Soyez assurés qu'une fois vos repères trouvés (et ça vient assez vite finalement), la magie opère et l'on se laisse guider par l'imagination d'Alastair Reynolds.
Plutôt que de prendre le risque de vous gâcher l'effet de surprise et le plaisir de la découverte (bon OK, aussi un peu parce que je suis en mode grosse feignasse aujourd'hui), je ne m'épancherai pas sur les fondamentaux de cet univers. Disons simplement que la Congrégation est le résultat de treize Occupations successives (ou vagues extra-terrestres, plus ou moins hostiles) et que chacune a laissé des traces technologiques de son passage.
C'est le premier roman que je lis de cet auteur et ne revendiquant aucune affection particulière pour la hard SF je me suis lancé sans le moindre a priori. le mélange des genres entre SF et flibusterie avait titillé ma curiosité, force est de constater que le charme a opéré chez moi ; cette chasse au trésor version futuriste et interplanétaire m'a emballé (même si j'aurai apprécié que certains éléments de l'intrigue soient un peu plus développés).
Le récit est écrit à la première personne, c'est Arafura ‘Ara' Ness qui nous fait vivre l'intrigue de son point de vue. Un choix qui contribue à dynamiser le récit même si cela se fait au détriment des personnages qui manquent parfois de profondeur. On assiste certes à l'évolution d'Ara au fil de son aventure, mais les autres sont un peu laissés pour compte. Peut-être un choix délibéré de l'auteur compte tenu du jeune âge de sa narratrice (au début du roman elle n'est pas encore majeure).
J'espérais beaucoup du personnage de Bosa Sennen et sur ce point la sauce a eu du mal à prendre. Certes elle ne manque de cruauté, mais c'est limite surjoué et cliché (la truffe qui parle d'elle à la troisième personne, elle se prend pour Jules César l'autre). Qui plus est on devine rapidement qui elle est (ou a été, avant de devenir Bosa Sennen).
Un roman de SF clairement orienté grand public qui aurait gagné à être un peu plus étoffé. À ce titre je peux comprendre qu'il ait pu surprendre, voire décevoir, les puristes, notamment les fans d'Alastair Reynolds. D'un autre côté c'est peut-être aussi l'occasion d'attirer un public moins élitiste (n'y voyez là aucune consonance péjorative) vers la SF.
D'ores et déjà une suite est annoncée pour début 2019 (en VO), espérons que Bragelonne nous proposera une traduction française rapidement (Vengeresse est paru en 2016, il a fallu attendre 2018 pour le découvrir en VF). Pas de cliffhanger haletant à la fin de ce roman, la première phase de l'histoire est bouclée, la suite devrait donc donner à l'intrigue une tout autre dimension tout en restant dans la continuité de l'intrigue.
Ce premier tome est une sympathique introduction à un univers des plus prometteurs, au vu des questions restées sans réponse en refermant le bouquin, gageons que la suite ne pourra qu'être plus consistante. Est-ce qu'un second tome suffira à boucler la boucle ou va-t-on s'orienter vers une trilogie (et plus si affinités) ? À l'heure qu'il est je pense que seul Alastair Reynolds est en mesure de répondre à cette question…
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
inaji
  02 août 2018
Je ne résiste pas à la piraterie, même interstellaire.
Et je n'ai pas été déçue. Alors, oui, il y a un peu de l'Ile au trésor dans ce roman, mais pas que. La vision de l'espace avec ses mondes inconnus, les vaisseaux spatiaux à voiles (si, si), des écrins dangereux qui renferment des artefacts d'une autre époque, un improbable robot soldat....Toutes ses petites trouvailles m'ont réjouie.
Malheureusement on reste en peu en surface en ce qui concerne les personnages figés dans quelques grands traits de caractères et sans surprise. Et l'action n'est pas fournie en rebondissements.
Peut-être auront-nous plus de complexité dans un éventuel tome 2. Par ailleurs, je lis ici et là que la piraterie n'est pas vraiment la spécialité de l'auteur fort reconnu par ailleurs. Attendre et voir donc...
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Actualitte   17 juillet 2018
Dans un space opera grandiose, à en coller des vertiges, Reynolds nous invite à un voyage aux côtés de sa courageuse héroïne. Probablement ce que l’on appellerait un roman Young Adult, mais qui dévoile une dimension nouvelle de cet écrivain, dans le vaste creuset qu’est la SF.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Amnezik666Amnezik666   13 août 2018
Qu’on puisse ne pas partager ma passion, je le comprenais. Mais qu’un livre devienne un objet de haine au point de souhaiter sa destruction dépassait mon entendement.
Commenter  J’apprécie          50
Amnezik666Amnezik666   14 août 2018
On porte tous en nous la capacité d’être un autre, pensai-je, mais on n’a que rarement l’occasion d’avoir un aperçu de cet autre soi-même.
La plupart d’entre nous ne s’en portent que mieux.
Commenter  J’apprécie          40
Amnezik666Amnezik666   09 août 2018
Nous devrions tous nous intéresser au passé. Il est tout ce qui nous reste. Alors, autant en tirer le meilleur parti.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Alastair Reynolds (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alastair Reynolds

Interview d'Alastair Reynolds aux Imaginales
Interview d'Alastair Reynolds enregistrée aux Imaginales (Epinal, mai 2013) par Actusf.com (http://www.actusf.com/)
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2552 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre