AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Reimena Yee (Autre)
EAN : 9782357990975
250 pages
Kinaye (27/08/2021)
4.11/5   32 notes
Résumé :
Lora veut continuer à s'amuser même si cela n'intéresse plus ses anciens amis, désormais obnubilés par leur apparence et l'avis des autres. Au cours d'un goûter spécial, l'adolescente fait la connaissance d'Alexa, un fantôme qui hante sa maison et ressemble à son ancienne amie imaginaire. Un roman graphique sur la peur de grandir et l'amitié. ©Electre 2021

Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 32 notes
5
7 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

marinedsvx
  18 août 2022
Je n'avais pas lu la quatrième de couverture quand j'ai pris ce livre, ce fut donc une agréable surprise de tomber sur cette histoire poétique qui parle avec beaucoup de beauté et de tendresse le passage de l'enfant à l'âge adulte. Je dois avouer que c'est surtout le titre qui m'a accroché.
Lora est un personnage très attachant, j'ai beaucoup aimé son univers et cette façon qu'elle a de ne pas perdre ses valeurs pendant qu'elle grandit. Son amitié avec Alexa est très belle, et j'aime le fait qu'une adulte puisse garder son âme d'enfant. Je m'y retrouve un peu dans cette histoire.
Un roman graphique a faire lire aux enfants qui ont peur de grandir.
Commenter  J’apprécie          80
Manonee03
  08 novembre 2022
L'ambiance qui se dégage de ce livre est vraiment très apaisante, parfaite pour l'automne. Les planches de dessins sont adorables et nous plongent dans un univers assez particulier, à la lisière entre le monde adulte et celui de l'enfance, qui est justement le sujet principal de l'histoire et qui m'a touché. Je crois qu'on a tous eu peur, un jour, de grandir, de devenir adulte et perdre cette âme d'enfant qui nous fonde. Il y a cette terreur de ne plus rêver, de perdre notre imagination et tous ces mondes que celle-ci a construit pour nous évader et nous protéger de la réalité. Et puis il y a la cassure, ce lien avec les autres personnes qui ont déjà délaissé le monde de l'enfance, qui se brise, et nous, au coeur de cette tempête, on se retrouve perdus. L'héroïne principale de ce roman graphique doit affronter tout cela, et nous lecteurs, on apprend avec elle. A ne plus avoir peur. A aller de l'avant. Parce que finalement l'enfant qui dort en nous ne partira jamais. Il restera, là, à nous montrer le chemin.
Et en plus de son histoire, ce livre sent bon l'automne : couleurs orangées, forêt magique et feuilles volantes, sorcellerie, petits êtres magiques eux-aussi, et, évidemment, une fille fantôme qui va accompagner l'héroïne à avancer. Tout est douceur ici et on ne peut que se sentir bien en lisant, malgré, peut-être la simplicité de l'histoire, à l'image du sujet qu'il aborde. L'atmosphère est protectrice et nous met du baume au coeur. C'est le livre parfait à lire bien au chaud sous sa couette accompagné d'un petit thé, bien sûr !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Maeli-chan
  25 septembre 2022
Voilà bien une BD qui entre complétement dans la catégorie les mystérieux habitants de Pottsfield du Pumpkin Autumn Challenge. Une ambiance automnale, une jeune fille à l'imagination débordante qui adore Halloween. Je ne pouvais qu'aimer.


Quand elle était en primaire, Lora a toujours été entourée d'amis. Des amis avec qui elle jouait à faire semblant, s'inventaient des histoires et riaient à gorge déployée. Mais voilà, arrive le collège et tout le monde commence à grandir et à s'intéresser à d'autres choses.
Mais Lora, elle, n'en est pas arrivé au même niveau que ses camarades, elle veut rester dans son cocon imaginaire et ne trouve aucun intérêt pour les magazines, les garçons, les réseaux sociaux. Très vite, elle se sent isolée et seule.
C'est là qu'apparaît Alexa, un fantôme du passé qui va lui apporter l'amitié qu'il lui manque tant.
Alors concrètement de quoi ça parle ? Ça parle de l'adolescence, de changement, d'acceptation de soi, d'amitié, mais aussi de la mort. On n'est pas obligé de suivre le mouvement tout de suite, les choses prennent du temps et on ne grandit pas tous de la même façon et au même rythme.

Lora va de désillusion en désillusion quand elle voit qu'elle n'a plus grand-chose en commun avec ses amis.es. C'est un sentiment que beaucoup ont vécu ou vivent en ce moment. Cette BD nous apprend que ne pas être en phase, c'est ok, mais ça ne veut pas dire que ça sera tout le temps comme ça.
Un beau message d'acceptation et de tolérance.



Lora est un personnage pétillant, plein de vie. Elle s'invente des mondes magiques remplis de magie et de créatures fantastiques. Elle n'est pas prête à dire au revoir à ses amis imaginaires et ses jeux. Elle refuse de grandir.
A l'inverse, on a Alexa qui a arrêté de grandir pour toujours et qui reste coincée dans un rôle d'observatrice. Elle aimerait tellement découvrir de nouvelles choses et suivre Lora dans son évolution.
Ensemble elles vont se soutenir et surtout s'aider mutuellement à avancer. C'est une belle amitié qui vous fait sourire et qui fait rêver.
J'ai beaucoup aimé l'univers que Reimena Yee nous a construit. C'est coloré, créatif, ça part dans tous les sens, j'ai adoré. Tout est si mignon, j'aime beaucoup le trait de crayon et les petits animaux imaginaires que Lora fait vivre. L'histoire se passe durant la période automnale et la fête d'Halloween donc forcément, on a des couleurs orange, des sorcières, des fantômes et autres...



En bref, un vrai coup de coeur pour cette BD. Des illustrations toutes choupi, des personnages attachants et émouvants, des thèmes abordés avec bienveillance. Une BD que je recommande.
Lien : https://le-coin-lecture-emil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alma93
  21 octobre 2021
J'ai trouvé cette BD assez inégale. J'ai eu du mal à m'installer dans l'histoire, je trouvais que ça partait un peu dans tous les sens. Je n'ai pas accroché au graphisme, et au dessin des visages peu délicats. le personnage du fantôme d'Alexa m'a beaucoup fait pensé à une autre BD Jeunesse le fantôme d'Anya (Véra Brosgol), et j'ai d'ailleurs cru que c'était le même auteur ou illustrateur, mais non. A travers l'image de ce fantôme, c'est le passage de l'enfance à l'adolescence qu'aborde Reimena Yee. Les émotions de la jeune Lora, qui s'accroche au monde de l'enfance mais qui voit bien que les préoccupations de ses ami(e)s changent, sont bien dépeintes. Au milieu de ça, Alexa le fantôme représente l'enfant qui n'a pu grandir. Finalement, toutes deux vont s'éloigner du monde de l'enfance, en douceur. J'ai trouvé la métaphore générale bien trouvée et intéressante. Après, je n'ai pas trop accroché à son développement, surtout les parties sur le passé du fantôme et les retrouvailles de son ancienne amie devenue grand-mère écrivaine pour enfants, qui a le pouvoir de voir Alexa car elle a su garder son âme d'enfant (j'ai trouvé ça too much). de bonnes choses, mais mon impression générale est plutôt bof.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Instagramlelapinquilit
  05 septembre 2021
Cette lecture est idéale pour l'automne ! Plongés dans un décor d'halloween, où se côtoient magie et fantômes, nous découvrons le destin de deux adolescentes qui vont trouver du réconfort dans l'amitié qui les unit. Pour cet épais roman graphique, les éditions Kinaye nous embarquent dans une histoire où la difficulté de grandir de Lora va venir se télescoper avec l'impossibilité d'évoluer d'Alexa. le début est assez léger, la seconde partie est plus forte en émotions. L'autrice nous propose un dessin coloré, avec de très belles planches, notamment les pleines pages qui sont superbes ! Une bande dessinée pour les ados, prenante et poignante, dans un cadre automnal réconfortant.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
BDGest   17 janvier 2022
Abordant le thème du passage à l'adolescence, Seance tea party est un album de facture honnête qui possède une part de fantaisie assez appréciable pour faire l'effort d'aller jusqu'au bout de ses deux cent quarante planches.
Lire la critique sur le site : BDGest
LesComics   27 octobre 2021
une histoire qui inspire la feel good et qui ne se cantonne pas au lectorat jeunesse, un récit qui se lit en famille chacun s’identifiant à des personnages différent. Scéance Tea Party permet d’ouvrir le dialogue en famille sur des sujets sensibles à cet période de la vie.
Lire la critique sur le site : LesComics
Bedeo   01 septembre 2021
Véritable bouffée de couleurs et d’oxygène, cette séance peut se révéler être une séance transgénérationnelle émouvante, à même de livrer aux lectrices et lecteurs une vérité universelle pas souvent entendue ou partagée.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mrs_serendipitiemrs_serendipitie   06 septembre 2022
J’ai peur de grandir. Je refuse pour l’instant de devenir ado. Je ne suis pas prête à abandonner toutes les choses qui me rendent heureuse.
J’ai peur que si je choisis de laisser ce monde derrière moi...Je ne puisse jamais le retrouver.
Commenter  J’apprécie          00
mrs_serendipitiemrs_serendipitie   06 septembre 2022
Les vrais amis ne te laissent pas tomber parce que tu te révèles différent de ce qu’ils pensaient.
Commenter  J’apprécie          10
mrs_serendipitiemrs_serendipitie   06 septembre 2022
On devrait porter un toast !
A l’enfance, à l’adolescence. Et la vieillesse.
Et à la magie...Quel que soit notre âge.
Commenter  J’apprécie          00
mrs_serendipitiemrs_serendipitie   06 septembre 2022
La magie a un autre nom...La liberté.
C’est une bénédiction qui mérite d’être célébrée.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : fantômesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4637 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre