Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2253142484
Éditeur : Le Livre de Poche (2004)


Note moyenne : 3.31/5 (sur 45 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quand Maigret, avec un soupir de lassitude, écarta sa chaise du bureau auquel il était accoudé, il y avait exactement dix-sept heures que durait l’interrogatoire de Carl Andersen. On avait vu tour à tour, par les fenêtres sans rideaux, la foule des midinettes et des emp... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par brigittelascombe, le 18 février 2012

    brigittelascombe
    Le commissaire Maigret,célèbre héros de Georges Simenon (écrivain belge du XX° siècle de romans et policiers dont beaucoup furent adaptés à la télé et au cinéma) reprend régulièrement du galon(malgré le décés de son auteur) car les "Poche" sont republiés.
    La Nuit du carrefour,classique du genre, met en scène au "Carrefour des trois Veuves"aux environs de Paris, touché jadis par un drame, trois maisons.
    Dans l'une, au décor théâtral, se sont isolés le discret Carl Anderson,homme du monde danois "à l'élégance d'aristocrate", beau malgré son monocle, et sa soeur Else belle, troublante mais cloitrée.
    L'autre appartient à un couple: les Michonnet, dont le mari est agent d'assurances et la femme épie tout de derrière ses rideaux. La troisième est un garage où l'on manie l'argot aussi bien que les réparations en tous genres.
    Carl Anderson subit un interrogatoire serré, car chez lui, mais dans la "six cylindres neuve" des Michonnet a été retrouvé le cadavre d'Isaac Goldberg, courtier en diamants.
    "Parole d'honneur que je suis innocent" plaide Carl!
    Le commissaire Maigret "entre deux âges, le visage un peu rouge,le melon posé sur la tête" et la pipe à la bouche, installé dans l'auberge proche, ne se laissera pas séduire par le jeu et "l'air de petite fille"d'Else, ni dévier de sa tâche.
    "Personne n'a d'alibi".
    Mais quel est le mobile du meurtre, des meurtres et tentative de meurtre?
    "Qui joue la comédie?"
    Un bon polar (un brin désuet comme ces films en noir et blanc qui ont toutefois leur charme) à la tension palpable, au rythme soutenu et aux dialogues changeant selon le milieu auquel Maigret est confronté. On y croit à ce commissaire prêt à tout pour faire éclater la justice.
    Et on se dit que c'est bien qu'il y ait encore une justice!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Sharon, le 07 juillet 2013

    Sharon
    Un tel roman serait-il possible de nos jours ? Je ne le crois pas, non parce que l'interrogatoire que subit d'entrée de jeu Carl Andersen, le danois, n'aurait plus cours, mais parce qu'il n'existe plus, à quelques kilomètres de Paris, d'endroit aussi isolé que ce carrefour des trois Veuves.
    Trois maisons seulement se tiennent à cet endroit. Une vaste propriété, la demeure des Michonnet, et le garage de monsieur Oscar, bel exemple de réinsertion professionnel, dirait-on de nos jours. J'aurai envie de qualifier ce lieu de huis-clos, tant tout se passe entre les murs de ses trois maisons. Quant aux rares personnes qui viennent jusqu'ici, elles ne font que passer, comme les clients du garage, ou bien elles s'y arrêtent définitivement, comme le diamantaire juif et hollandais. Un étranger, tout comme Carl Andersen et sa sœur, que personne n'a jamais vu en cinq ans. Elle vit littéralement enfermée dans le château. Pour protéger qui ? Ou plutôt pour se protéger de qui ? Else Andersen a tout de la femme fatale, avec son physique parfait jusqu'à la cicatrice qui l'humanise et aux regards à l'innocence enfantine. Ni madame Michonnet, l'épouse dévoué du courtier en assurance, ni la soumise madame Oscar, conjointe du garagiste, ne peuvent prétendent à ce titre. Et si le commissaire Maigret ne les néglige pas, il sait que la clef de l'énigme n'est pas à cherche auprès de ses deux femmes, mais dans le château où est enfermée la Belle. Les indices y sont semés un peu partout, pour qui sait regarder, pour qui sait écouter – et le commissaire Maigret n'est pas dépourvu de ces qualités.
    Le danger est partout, la tragédie survient quand on s'y attend le mien. Dans ce petit coin trop tranquille, Maigret a fort à faire, et préserver l'innocent semble par moment impossible, à moins de compter sur le hasard et sur la foi. L'expression "choc des cultures" n'a jamais été aussi utile, pour les français très cartésiens que sont les hommes du commissaire Maigret.
    La Nuit du carrefour est à lire, relire, et à regarder : Jean Renoir en a tiré un film très juste, avec son frère Pierre dans le rôle de Maigret.

    Lien : http://deslivresetsharon.wordpress.com/2013/07/07/la-nuit-du-carrefo..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 7         Page de la critique

  • Par dido600, le 28 décembre 2012

    dido600
    La Nuit du carrefour. le carrefour de toutes les infractions graves à la morale le crime l'escroquerie l'adultère etc. Roman plein de d'énigmes et arcanes qui vous tiennent en haleine jusqu'aux dernier chapitre. Dénoués comme toujours grâce a' la placidité et la vigilance du commissaire Maigret .Je doute fort que si le personnage monsieur Carl Anderson ne fus pas estropié (monocle noir) les évènements auront pris une autre tournure .Pour conclure c'est un parfait roman.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par aaahhh, le 16 avril 2012

    aaahhh
    Au carrefour des trois veuves se trouvent trois maisons. Tranquilles en apparence. Et puis un jour surgit un cadavre... Mais qui est concerné par le drame? Ou plutôt qui ne l'est pas?...
    Une belle enquête qui nous montre un commissaire Maigret très humain, qui se laisse séduire par l'ambiance de ce petit village autant que par la belle Else, mais pas de panique : il n'en oublie pas pour autant sa mission et finira bien par découvrir le pot aux roses...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Thoxana, le 21 juin 2010

    Thoxana
    Deux voitures ont été échangées dans les garages de 2 maisons. L'affaire pourrait prêter à sourire si, dans l'une d'elles, ne se trouvait un cadavre. Tout se corse lorsque la femme du cadavre se retrouve assassinée à son tour... Encore une fois, Maigret aura fort à faire !
    Un excellent roman !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (6)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par brigittelascombe, le 18 février 2012

    Elle rit.Un rire franc,perlé.Et plus que jamais,elle était parée de ce que les cinéastes américains appellent le sex appeal.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par brigittelascombe, le 18 février 2012

    Dommage du mort,qui gâte tout!..Car enfin,un mort c'est un mort et il faut quand même du respect pour cas choses là!...

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par dido600, le 29 décembre 2012

    « Les femmes ont des tas de défauts, mais, Dieu merci, elles ont toutes une vertu qui les sauve : pas une
    d’entre elles n’est sans défaut. »



    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par dido600, le 28 décembre 2012

    Il n’est pas possible de dire la vérité, mais on peut faire des mensonges transparents : c’est à vous de voir aux travers

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Sharon, le 06 juillet 2013

    Il voulait des réductions... Il nous faisait marcher.... La carrosserie était trop sombre, ou trop claire.... Il voulait bordeaux uni, mais pas trop bordeaux tout en restant bordeaux.... Bref, il a fini par l'acheter à un collègue d'Arpajon... Avouez que c'est crevant, quelques jours après, de retrouver la voiture dans le garage des Trois Veuves.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
5,32 € (neuf)
2,81 € (occasion)

   

Faire découvrir La Nuit du carrefour par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (108)

> voir plus

Quiz