AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 635 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Boston , le 12/03/1970
Biographie :

Dave Eggers est un écrivain américain.

Fils d’un avocat et d’une enseignante, il grandit à Lake Forest près de Chicago. Attiré par le journalisme, il part étudier à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign. Hélas, ses parents meurent à un an d’intervalle, tous deux rongés par un cancer. Dave doit prendre en charge son petit frère de huit ans, Christopher, dont ne peuvent s’occuper son frère et sa sœur aînés. Il quitte alors l’université pour s’installer à Berkeley avec Christopher. Pour subvenir aux besoins de son frère, il commence à travailler comme graphiste pour un journal local.

Avec son ami David Moodie, il lance ensuite une revue gratuite, qui deviendra le magazine satirique "Might" (1997). En 1998, il fonde la maison d'édition McSweeney's. Après plusieurs années de publication, Dave et David se résignent à abandonner leur magazine, qui n’est pas assez rentable. Dave continue toutefois à travailler comme journaliste indépendant, notamment pour le magazine "Esquire".

Ce n’est qu’en 2000 qu’il tente sa chance en tant qu’écrivain en racontant sa vie dans "Une œuvre déchirante d’un génie renversant" ("A Heartbreaking Work of Staggering Genius"), finaliste du prix Pulitzer de l’essai.

Après son récit autobiographique, Dave Eggers poursuit avec un roman entièrement fictif, "Suive qui peut" ("You Shall Know Our Velocity", 2002). Il commence également à écrire des recueils de nouvelles, ainsi que des histoires pour enfants. En 2002, Dave Eggers fonde avec Nínive Clements Caligari l’ONG 826 Valencia qui offre des cours d’écriture aux étudiants défavorisés de 6 à 18 ans. En 2003, il épouse l'écrivaine Vendela Vida (1971) avec laquelle il a eu deux enfants.

Dave Eggers se tourne ensuite vers les biographies romancées avec "Le Grand Quoi, Autobiographie de Valentino Achak Deng" (2006), prix Médicis étranger 2009. Trois ans plus tard, il s’essaye à l’écriture de scénarios en collaborant avec sa femme pour le film "Away We Go" (2009) de Sam Mendes. S’ensuit le scénario de "Max et les Maximonstres" (2009), de Spike Jonze, adapté du livre homonyme de Maurice Sendak, qui inspirera à Dave Eggers son roman jeunesse "Max et les Maximonstres : L’île aux monstres" (2009).
Ses œuvres se font également connaître grâce à leurs adaptations cinématographiques, dont "Un hologramme pour le roi" (2016), de Tom Tykwer, et "The Circle" (2017), de James Ponsoldt.

site de l'auteur : https://daveeggers.net/

+ Voir plus
Source : www.fnac.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

THE CIRCLE Bande Annonce VF

Podcasts (1)


Citations et extraits (178) Voir plus Ajouter une citation
carre   28 mai 2013
Le Grand Quoi de Dave Eggers
Au Soudan, mourir est un jeu d'enfant, surtout pour un enfant.
Commenter  J’apprécie          473
carre   06 juin 2013
Le Grand Quoi de Dave Eggers
Quand une proposition ruminée depuis des lustres est rejetée d'emblée, c'est un moment de solitude à nul autre pareil.
Commenter  J’apprécie          380
palamede   11 février 2020
Le moine de Moka de Dave Eggers
Historiquement, lorsqu’ils n’étaient pas envahis ou colonisés par des puissances extérieures, depuis les Ottomans jusqu’aux Britanniques, les Yéménites s’entre-déchiraient. Ce n’est qu’en 1990 que le pays devint la première démocratie parlementaire multipartite de la péninsule arabique. Des élections eurent lieu en 1993, puis, en 1999, le maréchal Ali Abdallah Saleh fut élu président du pays nouvellement unifié. Sa popularité fut de courte durée et le Printemps arabe emporta le Yémen dans ses rêves d’un Moyen-Orient plus démocratique et plus équitable. Face aux pressions internes et internationales, Saleh finit par démissionner et fut remplacé par Abd Rabbo Mansour Hadi. Toutefois, une année durant, le vide politique engendré par le Printemps arabe avait enhardi les mouvements insurgés. 
Commenter  J’apprécie          240
palamede   13 février 2020
Le moine de Moka de Dave Eggers
Une onde de légère euphorie se répandit dans la pièce, et Mokhtar choisit ce moment pour leur parler du passé et de l’avenir.

Il évoqua la naissance du café, raconta qu’il avait été cultivé pour la première fois ici, au Yémen, qu’il s’agissait d’un élément central de l’histoire du pays : le café était leur héritage imprescriptible. La plupart des hommes semblaient surpris. Le savaient-ils déjà ? Mokhtar n’en était pas sûr. Il poursuivit en expliquant que les Néerlandais avaient dérobé des semis, les avaient plantés à Java et en avaient donné aux Français, qui à leur tour les avaient plantés en Martinique, puis les Portugais en avaient volé aux Français pour les planter au Brésil. Le café représentait désormais un marché de soixante-dix milliards de dollars, et tout le monde semblait gagner de l’argent grâce à cette fève – tout le monde sauf les Yéménites, qui avaient été à l’origine de ce commerce. 
Commenter  J’apprécie          230
palamede   09 février 2020
Le moine de Moka de Dave Eggers
Toute tasse de café requiert donc une vingtaine de mains, du producteur au consommateur. Et pourtant, elle ne coûte que deux ou trois dollars. Même une tasse à quatre dollars relève du miracle, compte tenu du nombre de personnes impliquées, compte tenu de l’attention et de l’expertise prodiguées aux grains dissous dans cette tasse à quatre dollars. Une attention et une expertise telles que, en fait, même à quatre dollars, on peut soupçonner que, au cours du processus, des gens – peut-être même des centaines de gens – ont été escroqués, sous-payés, exploités. 
Commenter  J’apprécie          222
palamede   12 février 2020
Le moine de Moka de Dave Eggers
... chaque arbre était comme une famille, chaque branche un enfant, et qu’une plante ne pouvait soutenir qu’un certain nombre de branches en bonne santé et donc que toutes celles qui n’étaient pas viables devaient être coupées.
Commenter  J’apprécie          200
palamede   13 février 2020
Le moine de Moka de Dave Eggers
 Il resta trois mois au Yémen et fut malade tous les quatre ou cinq jours. On lui avait dit de faire attention à l’eau prétendument potable, aux fruits, à tous les produits potentiellement risqués car, étant américain, il n’était pas habitué aux bactéries tolérées par les autochtones. Mais il avait beau savoir qu’il devait éviter certains aliments dans certains villages (ou, plus précisément, la plupart des aliments, tous les produits crus, toute l’eau, tous les jus, tous les fruits, dans tous les villages), il ne pouvait pas refuser. Il était un invité – un invité qui devait se montrer respectueux, mettre en valeur son propre héritage yéménite et ne pas souligner son caractère étranger ou précieux. Alors il mangeait tout ce qu’on disposait devant lui et croisait les doigts. Il eut la diarrhée à de trop nombreuses reprises pour en faire le compte ou s’en soucier. C’était, tout bien considéré, un petit prix à payer pour jouir de la générosité légendaire des Yéménites. 
Commenter  J’apprécie          180
palamede   10 février 2020
Le moine de Moka de Dave Eggers
Si producteurs, meuniers, exportateurs, torréfacteurs et détaillants parlent tous le même langage au sujet du café, une réelle émancipation peut alors se produire. Si un producteur rwandais sait comment améliorer son café, s’il est capable de le déguster et de l’évaluer, il peut alors l’amener à dépasser la note de 90 sur une échelle de 100, c’est-à-dire obtenir une qualité extraordinaire, et il pourra transformer son agriculture de subsistance à la merci du marché mondial en une entreprise spécialisée lui permettant de travailler directement avec les torréfacteurs de son choix. 
Commenter  J’apprécie          160
fanfanouche24   12 décembre 2019
Le moine de Moka de Dave Eggers
Harar était aussi la ville d'adoption d'Arthur Rimbaud. Le jeune poète français, qui devint une source d'inspiration majeure pour les surréalistes, s'exila dans une maison délabrée des hauteurs de la ville. Toxicomane et parfois trafiquant d'armes, il fut également, pendant une courte période, marchand de café. (p. 225)
Commenter  J’apprécie          150
palamede   15 février 2020
Le moine de Moka de Dave Eggers
Mokhtar continua à se rendre dans les zones tribales, à des heures ou à des jours de Sana’a, et emportait toujours sa dague, ainsi qu’un pistolet SIG Sauer. Son chauffeur avait un fusil semi-automatique. Quand il était dans des régions plus troublées ou inconnues, il se faisait accompagner par un homme supplémentaire, muni d’un AK-47 et d’une grenade. Il n’y avait rien d’inhabituel dans tout cela. Le Yémen comptait au moins treize millions d’armes à feu pour vingt-cinq millions d’habitants, ce qui en faisait, après les États-Unis, le pays le plus armé au monde. Les hommes déambulaient dans les rues avec des kalachnikovs. Ils les apportaient même aux mariages. 
Commenter  J’apprécie          140

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Dave Eggers Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Des cinéastes français inspirés par des auteurs anglophones ...

"L'heure zéro" d'Agatha Christie a été adaptée sous le même titre par ...

Guillaume Canet
Claude Chabrol
Pascal Thomas
François Truffaut

16 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinéma français , romans policiers et polars , américainCréer un quiz sur cet auteur

.. ..