AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.25 /5 (sur 2347 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg , le 27/01/1969
Biographie :

Eliette Abécassis est née en 1969 à Strasbourg.
Son père, Armand Abécassis, est un des professeurs les plus renommés du judaïsme, tandis que sa mère est psychologue pour enfants.
Elle-même est pratiquante. Son éducation et sa vie sont imprégnées de la religion et de la culture juive.

Après des études en hypokhâgne et khâgne au lycée Henri IV à Paris, elle est admise à l'école Normale Supérieure et obtient l'agrégation de philosophie.

À 23 ans, elle part un an aux États-Unis à Cambridge, grâce à une bourse d'étude.
Elle écrit alors son premier roman, "Qumran", un roman policier métaphysique qui traite de meurtres mystérieux liés à la disparition de manuscrits de la mer Morte.

En septembre 2000, elle publie chez Albin Michel "La répudiée".
Elle reçoit le Prix des écrivains croyants 2001.
Ce roman s'inspire du scénario qu'elle a écrit pour le film "Kadosh" du réalisateur israélien Amos Gitaï.

En 2001, "Le trésor du temple" relate la suite de "Qumran" sur les traces des Templiers.
La même année, elle réalise le court-métrage "La nuit de noces" dont le scénario est co-écrit avec Gérard Brach.

En 2002 paraît le roman "Mon père" tandis que "Qumran" est adapté en bande dessinée par Gémine et Makyo.

En 2003, son roman "Clandestin" raconte l'histoire d'un amour impossible.

En 2004 paraît le dernier volet de Qumran, "La dernière tribu".

En 2005, avec son roman "Un heureux événement" Éliette Abécassis aborde le thème de la maternité.
Elle réalise également le documentaire-fiction "Tel Aviv la vie" avec Tiffany Tavernier.

En 2007 elle publie avec Caroline Bongrand un essai sur les femmes d'aujourd'hui, intitulé "Le Corset invisible".

En 2009 elle publie le roman "Sépharade" qui obtiendra le prix Alberto Benveniste en 2010.

En 2011 elle publie "Et te voici permise à tout homme" dans lequel elle raconte les difficultés d'obtenir le divorce religieux.
La même année sort le film "Un heureux événement" adapté de son livre éponyme.

En 2013 elle publie un thriller historique et ésotérique, "Le palimpseste d'Archimède."

En 2014 elle publie "Un secret du Docteur Freud".

En 2015 paraît "Alyah", relatant les doutes d'une femme juive française en crise identitaire.

En 2018 sort Le Maître du Talmud, nouveau thriller historique qui se passe à l'époque de Louis IX et qui se penche sur les tendances populaires à chercher une victime expiatoire.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be ! Les livres dans l'ordre : "Les passagers du siècle" de Viktor Lazlo, Éditions Grasset - également disponible en poche "Trafiquants de colères" de Viktor Lazlo, Éditions Grasset "Nos rendez-vous" de Eliette Abécassis, Éditions Grasset "La carte des regrets" de Nathalie Skowronek, Éditions Grasset "Un enfant" de Patricia Vergauwen et Francis van de Woestyne, Éditions Grasset
+ Lire la suite

Citations et extraits (577) Voir plus Ajouter une citation
genou   06 décembre 2016
Le palimpseste d'Archimède de Eliette Abecassis
L'absence n'est rien d'autre qu'une présence obsédante.
Commenter  J’apprécie          631
genou   05 décembre 2016
Le palimpseste d'Archimède de Eliette Abecassis
Désormais les gens lisent à travers Google comme au Moyen Âges on déchiffrait les palimpsestes, sans soupçonner qu'au-dessous, juste avant, il y avait une autre civilisation.
Commenter  J’apprécie          500
carre   13 mai 2015
Alyah de Eliette Abecassis
Il y a quelques années, je n’avais pas peur en emmenant mes enfants à l’école. Je ne pensais pas à leur dire de ne pas révéler qu’ils étaient juifs. Je ne leur disais pas « chut » quand ils en parlaient dans la rue ou le métro. Je ne voyais pas leurs yeux étonnés me demander « pourquoi, maman, il ne faut pas dire qu’on est juifs ? ».
Commenter  J’apprécie          440
Eliette Abecassis
fanfanouche24   08 mai 2016
Eliette Abecassis
Un SMS trouvé sur un portable et tout est dépeuplé ? ("Philothérapie, Flammarion, 2016, p. 15)
Commenter  J’apprécie          400
genou   22 avril 2019
Le palimpseste d'Archimède de Eliette Abecassis
On dit qu'il y a quatre Mystères dans l'univers. Le premier est celui de la nature des lois de la physique : une structure qui rayonne à partir d'un point unique, de façon symétrique. Le deuxième est celui de la Vie. D'où vient-elle ? Quelle est son origine ? Le troisième est celui du cerveau : cette matière organique, développée accidentellement et capable de sélectionner une réponse adéquate dans un ensemble exponentiel de possibilités. Et le quatrième mystère, non des moindres, est celui de la structure mathématique du monde : pourquoi et quand apparaît-elle, comment peut-on la modéliser, et comment le cerveau parvient-il à l'élaborer, à partir du chaos dans lequel nous vivons?
Commenter  J’apprécie          362
carre   20 juin 2012
Mon père de Eliette Abecassis
Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur père.
Commenter  J’apprécie          370
annie   02 novembre 2011
Et te voici permise à tout homme de Eliette Abecassis
Mais où commence l'adultère ? Au premier regard ? Au premier baiser ? A la première caresse ?L'adultère commence au premier regard, en effet : celui que votre mari ne vous accorde plus



Commenter  J’apprécie          350
Aela   12 juillet 2013
Le palimpseste d'Archimède de Eliette Abecassis
Je vous parle du véritable amour. De l'amour philosophique. Celui que l'on éprouve pour l'autre en tant qu'autre, dans son altérité même.

Celui de Platon, oui, mais pas celui qui recherche l'âme soeur, la pareille.

Lorsque du corps on s'élève vers l'âme.

Lorsque le désir, orienté par l'intention, devient l'expression de quelque chose de bien plus puissant, de bien plus fort.

Ce sentiment qui vous fait toucher du doigt l'infini.

Qui rend votre vie à la fois dérisoire et hautement signifiante.

Qui relativise toute autre activité.

Qui vous fait sentir que vous êtes vous-même.

Commenter  J’apprécie          320
Eliette Abecassis
Aurel82   04 mars 2017
Eliette Abecassis
L'absence n'est rien d'autre qu'une présence obsédante.
Commenter  J’apprécie          340
marina53   03 août 2013
Mon père de Eliette Abecassis
Mon père disait: l'extase, c'est l'art qui peut la procurer, et l'amour aussi. Mon père disait: on ne peut pas être heureux, on peut être joyeux.
Commenter  J’apprécie          310

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le p'tit bal ....

C'est mon dernier bal ... "J'ai dit à mes copains Y'a un baloche à Sarcelles On va y faire un saut Y aura p't'être des morues Et puis ça fait un bail Qu'on s'est plus bastonné Avec de la flicaille Ou des garçons bouchers C'est mon dernier bal Ma dernière virée Demain dans l'journal Y'aura mon portrait" Indice : Lola

La compagnie créole
Bernard Lavilliers
Renaud
Michel Sardou

16 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , fêtes , françaisCréer un quiz sur cet auteur