AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.42 /5 (sur 364 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Béthune , le 12-09-1974
Biographie :

Fanny Chiarello est une romancière française.

Elle suit des études de lettres modernes a Lille 3, et travaille comme écrivain pour la médiathèque de Faches-Thumesnil dans le Nord. Elle est également critique de musique pop.

En 2000, son premier roman, Si encore l'amour durait, je dis pas, est sélectionné pour le Prix de Flore. En 2004, elle participe au projet culturel Lille 2004 en écrivant une nouvelle.

Elle publie en 2005 aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune (Bruxelles) un recueil de poèmes, La fin du chocolat, en 2006 un feuillet intitulé Je respire discrètement par le nez et en 2008 un recueil de micro fictions Collier de nouilles. Chez le même éditeur, elle participe en 2005 à l'ouvrage collectif Carnet d'un dessert de lune à 46 pieds au-dessus du niveau de la mer du Nord.

En 2006 et 2007, elle écrit des chroniques dans la rubrique pop-rock du webzine Musicalité. Depuis 2006, elle anime à Liévin des ateliers d'écriture pour enfants (à l'école Condorcet) et pour adultes (au centre social Georges Carpentier). Son nouveau roman, L'éternité n'est pas si longue, est paru le 19 août 2010 aux Éditions de L'Olivier.

Elle reçoit le grand prix orange du livre 2015 pour "Dans son propre rôle".





+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Viens découvrir les derniers #livres et #ebooks arrivés dans ma Bibliothèque! Mon article sur le blog avec le synopsis des romans :http://www.leblogdeptitelfe.fr/2017/01/bookhaul-decembre-2016-des-livres-et.html Plus de vidéos : http://goo.gl/hCnYmr . Déroulez pour plus d'infos :) ? Livres cités : Fidèle à ton pas balancé, de Sylvie Lainé Les Portes d'Athion, d'Anne Sophie KindraichLa vitesse sur la peau, de Fanny ChiarelloFuite de Fluide de Li-CamNever Never Saison 2 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher Les Dormeurs, d'Emmanuel Quentin Gastronogeek Maliki Blog ? Chaînes / blogs cités Emaginaire : http://www.emaginaire.com/ ?Mes chroniques écrites : Never Never :http://www.leblogdeptitelfe.fr/2017/01/never-never-de-colleen-hoover-tarryn.html Le Faire ou Mourir de Claire Lise Marguier (Edition le Rouergue) http://www.leblogdeptitelfe.fr/2015/09/le-faire-ou-mourir-de-claire-lise.html Organic Edition http://www.leblogdeptitelfe.fr/2016/11/uneedition-unecollection-organic.html _ ? Me contacter SITE : http://www.leblogdeptitelfe.fr/ FACEBOOK : http://goo.gl/huya0v TWITTER: https://twitter.com/Ptitelfe1982 - @ptitelfe1982 INSTAGRAM: https://instagram.com/leblogdeptitelfe MAIL: contact@leblogdeptitelfe.fr SNAPCHAT / @ptitelfe82 Je tourne avec un Canon 70D La musique d'intro est Legacy Studer - crédité par Universal UPPM Merci d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir ! A bientôt! Hélène
+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous

Citations et extraits (127) Voir plus Ajouter une citation
mollymon   05 février 2015
Dans son propre rôle de Fanny Chiarello
La solitude s'aménage, se peuple, fût-ce d'illusions tandis que le manque ne se comble pas.
Commenter  J’apprécie          171
orbe   29 juin 2012
Holden mon frère de Fanny Chiarello
La bibliothèque, c'est le seul endroit chauffé où il ne faut rien payer, en tout cas dans mon quartier.
Commenter  J’apprécie          160
Bazart   20 juin 2015
Dans son propre rôle de Fanny Chiarello
« L’opéra, Mrs Doolittle, n’appartient à personne. Je suis une téléphoniste qui chante sur les plus grandes scènes du monde, et ma sœur a taillé mon premier costume de scène dans un rideau ; vous, vous êtes une femme de chambre qui assiste à des représentations en robe de dancing. Et alors ?



- Vous étiez téléphoniste ?



- Plusieurs années, dans la petite ville de Blackburn. Quand je me suis présentée à un concours de chant, c’était pour relever un pari. Vous comprenez ? C’était une blague. Le cours de ma vie a changé à cause d’une blague, sans altérer le cours du monde, et je vais vous dire pourquoi : parce qu’il n’y a pas de déterministe, ni de prédestination. Personne n’a décidé avant votre naissance que telle ou telle serait votre place, et tout l’édifice social ne s’effondre pas sous prétexte qu’un jour, vous décidez de changer de case. »
Commenter  J’apprécie          120
GabySensei   13 août 2012
Holden mon frère de Fanny Chiarello
A cet instant il me semble que rien ne peut me résister si je l'enveloppe de mots; ces mots que j'ai pris goût à enfiler me donnent un réel pouvoir, ils trouvent un écho dans le monde qui m'entourent. Je peux gagner la considération de mon père, charmer la première de la classe, empêcher ma plus vieille amie de se gâcher la vie par amour-propre. Quant à moi, je peux être qui je choisis d'être.
Commenter  J’apprécie          120
Bazart   02 février 2020
Le sel de tes yeux de Fanny Chiarello
"Le mercredi suivant, je suis revenue au parc Gargarine à la même heure comme si nous avions rendez vous. Cette fois j'y ai accédé par le lotissement. J'étais désorientée dans ces rues que je ne distinguais pas encore les unes des autres. J'ai pris un virage et soudain tu étais face à moi, marchant dans ma direction d'un pas tranquille. Quelque chose dans ton oeil a paru dire, Tiens sans plus."
Commenter  J’apprécie          100
beamag87   13 octobre 2015
Banale de Fanny Chiarello
La flûte à bec est un instrument de torture extrêmement répandu dans les écoles primaires et les collèges. On en trouve au rayon fournitures scolaires des supermarchés, des noires et des blanches, de la même marque que les compas et les équerres. En revanche, on y chercherait en vain une guitare, un violoncelle. Mauvais signe.
Commenter  J’apprécie          101
paroles   29 mars 2014
Holden mon frère de Fanny Chiarello
Dans cette classe, les deux tiers d'entre nous sont issus de familles traces de chiens. Je craignais les réactions, quand j'ai commencé ma lecture : qui se sentirait visé, moqué, dénigré, attaqué ? Qui serait perturbé ?

Les premiers éclats de rire m'ont fait frémir, mais il m'est bientôt apparu qu'ils soulignaient chaque passage où, avec une tendresse narquoise, j'avais voulu tourner en dérision les travers de la vie traces de chien.
Commenter  J’apprécie          80
chardonette   10 avril 2013
Holden mon frère de Fanny Chiarello
D'abord je me suis limité aux mangas. La série que j'avais commencée comporte quarante-trois volumes, assez pour occuper le reste de mes vacances royales. Mais dès le tome trois, je me suis posé des questions; je me suis dit: "Mon petit Kévin, tu n'es vraiment pas une lumière. Je crois bien que tu es en train de lire cette histoire pour la troisième fois."

Après vérification, ce n'était pas le cas. "Mon petit Kévin, certaines subtilités doivent t'échapper. Les mangas, c'est trop ardu pour toi." Alors j'ai élaboré un stratagème dont je ne suis pas peu fier: quand j'arrive à quatorze heures, je vais directement chercher Le Grand livre des motos sur son étagère, je l'ouvre en grand et je glisse dedans un album des Schtroumpfs.
Commenter  J’apprécie          70
chardonette   10 avril 2013
Holden mon frère de Fanny Chiarello
Elle s'approche de moi et incline exagérément la tête pour approcher ses lèvres des miennes, sans parvenir à empêcher une collision suffisamment forte pour réveiller la douleur dans mes cloisons nasales. Je reste stoïque. Ses lèvres atterrissent sur les miennes à angle droit, c'est doux et chaud, tendre, voire un peu moi. J'aime bien. Je souris quand je découvre les joues intégralement roses de Laurie, une inondation d’innocence forte pour se limiter à ses pommettes. Après ça, elle fait comme si rien ne s'était passé, comme si je n'avais pas été là pendant la chose.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   06 mars 2013
Une faiblesse de Carlotta Delmont de Fanny Chiarello
J’ai échoué à vivre parmi les hommes et je dois payer de n’être pas comme eux, de n’être pas soluble dans leur masse indistincte. Je dois le payer de ma fortune, mais cela importe peu. Je dois le payer de mon art, autant dire de ma vie. Vous le savez aussi bien que moi, Samuel, jamais je ne retrouverai mon éclat d’autrefois
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Holden, mon frère

Comment s'appelle la plus jeune sœur de Kévin ?

Océane
Jessica
Eva
Laurie

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Holden mon frère de Fanny ChiarelloCréer un quiz sur cet auteur
.. ..