AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211218539
Éditeur : L'Ecole des loisirs (01/10/2014)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Ce matin-là, dans la cour du collège, Sidonie s'apprête à faire quelque chose de dangereux, d'irréparable, peut-être. De ces choses que l'on fait quand on perd la tête et que l'on veut à tout prix échapper à soi-même.
Sidonie est une jeune fille qui normalement n'a peur de rien, qui porte des chaussures rouges, n'aime que la musique classique, ne s'intéresse à personne et a toujours pensé que sa vie ne commencerait que lorsqu'elle aurait quitté l'affreuse pet... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Kawane
  15 janvier 2016
Sidonie , quatorze ans, une fille "à côté de ses pompes" rêveuse, écoute que de la musique classique, en décalage avec ses copines avec lesquelles elle n'arrive pas à garder car son acuité et une vive intelligence lui permettent une vision du monde très mature .... brillante et cultivée, elle porte un regard cruel et ironique sur son entourage, ne pense qu'à partir, aspire a faire des hautes études, . de se lier d'amitié, et à cet âge c'est essentiel dans la vie d'une jeune fille !
La rencontre avec Rebbeca va tout changer......
Un livre contemporain, émouvant.
Commenter  J’apprécie          170
l-ourse-bibliophile
  13 juillet 2014
A 14 ans (et demi !), Sidonie est différente de ceux qu'elle refuse de nommer ses camarades et elle l'affirme haut et fort. Elle trouve futiles les « décalcomanies », ces filles qui « efforcent de ressembler à leur star préférée, et elles ont toutes la même » et les « morses », ces garçons qui « sont pour la plupart en pleine mue, les pauvres, mais continuent de parler trop fort ». Ses meilleures amies ne le restent jamais très longtemps et elle se sent très seule. Pour elle, « le seul espoir, c'est de partir. » Partir à la grande ville, là où les monuments et les établissements culturels pullulent dans les rues, là où l'on tutoie Rimbaud, là où l'on joue de la musique et écrit des poèmes, là où la conformité n'existe plus.
Tout change lorsqu'elle où elle rencontre Rébecca, une fille différente des autres, mais différente d'elle aussi. La vie prend alors une autre saveur, un petit goût plus épicé, mais plus doux aussi. Dans cette dingue de blues aux chaussures en alligator, Sidonie trouve bien plus qu'une meilleure amie.
Ce roman pour jeunes adolescents de Fanny Chiarello, à paraître à la rentrée littéraire 2014, est vraiment sympathique. L'héroïne est attachante sans être véritablement une héroïne. Certes, elle est très intelligente et différente du « commun des mortels » (du moins, en nous offrant sa version de l'histoire, elle nous donne l'impression que le monde qui l'entoure est une masse uniforme), mais c'est sa fragilité sous la carapace qui m'a touchée. (De plus, elle m'a semblé très familière, il y a comme une impression de déjà-vu.) Pour se protéger, elle fuit le monde, elle est désagréable, mais tente désespérément de se trouver une meilleure amie, quelqu'un qui serait, comme elle, « une irrégularité sur la morne frise que forment les décalcomanies et les morses ».
N'étant pas une grande lectrice de littérature jeunesse/ado, je ne sais pas si l'homosexualité, et notamment l'homosexualité féminine, est fréquemment abordée. En tout cas, j'ai trouvé ça très agréable de sortir des amourettes (ou grandes histoires) hétérosexuelles. J'ai d'autant plus apprécié la manière dont la relation est présentée. On ne parle pas qu'en terme d' « amour », on parle avant tout de connivence, de rencontre intellectuelle fusionnelle, de la sensation d'avoir trouvé la personne qui correspond parfaitement. Leur amour n'en est pas minimisé et, au contraire, n'en apparaît que plus fort.
Je déteste parler de roman sur l'homosexualité car personne ne dit d'un roman où une femme et un homme tombent amoureux qu'il s'agit d'un roman sur l'hétérosexualité. Malgré tout, ce terme peut s'y appliquer. En étant deux filles, on retrouvera l'incompréhension, les moqueries, l'homophobie, le rejet des parents, etc. Décidément, homosexualité = tragédie. C'est désespérant !
Un roman à écouter avec du classique, du blues et du jazz en fond sonore, des personnages auxquels on s'attache très vite. Un très bon moment qui a ravivé pas mal de souvenirs personnels.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Anarya
  09 octobre 2014
Sidonie, 14 ans, est loin de ressembler aux jeunes filles de son âge. Elle porte des chaussures rouges, écoute de la musique classique, ne s'intéresse à personne et a toujours pensé que sa vie ne pouvait commencer que lorsqu'elle quitterait sa petite ville. Mais un jour, sa rencontre avec Rébecca va tout faire basculer…
J'avais beaucoup aimé Holden, mon frère, de Fanny Chiarello. Si j'avais été moins enthousiaste pour le roman jeunesse qui a suivi, j'avais hâte de découvrir ce nouveau titre de la collection Médium. Et j'en ai été un peu déçue… Dans cette histoire, nous suivons Sidonie qui se révèle très vite un peu hautaine et horripilante par son élitisme et son jusqu'auboutisme. Elle se démarque totalement des jeunes de son âge, le revendique et souhaite plus que tout ne pas leur ressembler. Ce qui est plutôt intéressant, de ne pas se conformer à ce que nous dicte la société, de s'accepter tel que l'on est et de se moquer du regard des autres. Ce sont des valeurs que je trouve louables et que je défends. Sauf que Sidonie est vraiment très, trop, extrême, ce qui nous empêche de nous identifier réellement à elle. Heureusement, le personnage de Rébecca vient adoucir les choses et permet à Sidonie d'ouvrir un peu les yeux et d'élargir ses horizons (mais pas trop non plus !). On découvre le blues, un genre musical probablement peu écouté des ados. Puis, petit à petit, tandis que leur relation se construit, c'est également l'amour qui vient se caler entre les deux jeunes filles. On aborde ainsi l'homosexualité, d'une très belle manière, et tout ce que cela implique à un si jeune âge et au sein de notre société pas si ouverte d'esprit que ça.
J'ai cependant eu du mal à m'accrocher pleinement à cette histoire et je ne suis pas sûre que les ados s'y retrouvent. C'est très littéraire, un peu à l'image de Sidonie et de ses passions peu accessibles au commun des mortels, et j'ai peur que le public visé soit un peu rebuté par le caractère de cette héroïne.
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tuallucie
  30 mars 2016
Un livre formidable (voire même peut-être formidablissime, non je n'exagère pas).
Une fille, Sidonie, un peu spéciale, qui a du mal à trouver des amies et qui rêve de rejoindre la grande ville pour trouver son âme-soeur. Elle n'imaginait pas la découvrir en Rebecca, une fille qui elle aussi est un peu à part au milieu de tant de "morses" et de "décalcomanies".
Une magnifique histoire d'amour, une incroyable complicité entre les deux jeunes filles au milieu de l'intolérance qui leur attirera des ennuis...
J'ai VRAIMENT ADORÉ ce livre, je suis prête à le relire encore de nombreuses fois s'il le faut !
Commenter  J’apprécie          30
la4e4etleurslivres
  18 mai 2016
Ceux qui ont aimé :
'ai beaucoup aimé ce livre,l'histoire est touchante et drôle . J'aime les personnages de Sidonie et de Rébécca, elles sont drôles et leur devise semble être « C'est nous seules contre eux tous » 
Ceux qui n'ont pas aimé :
Le début de l'histoire démarre trop doucement et l'histoire est ennuyante car dans chaque chapitre il y a un poème.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
l-ourse-bibliophilel-ourse-bibliophile   13 juillet 2014
Depuis toujours, je bute sur un jeu d’enfant, et d’enfant en bas âge. Le réel n’entre pas dans les contours de mon imagination, de même qu’une pièce triangulaire n’entre pas dans un trou rond. Un rêve m’invite à chercher dans cette résidence universitaire quelque chose qui serait fait pour moi, or j’y trouve un poster de football et une odeur de chaussettes avariées. Je passe pour renfrognée, mais je suis seulement blessée par le manque de magie en ce monde. La vie est une longue déception, et pour ne pas passer la mienne à pleurnicher, je raille, je joue les caustiques, je maugrée. Chacun ses défenses. D’autres préfèrent le vernis à ongles de toutes les couleurs pour se divertir de la triste réalité, mais moi, je regarde en face son affreuse grimace et je lui en renvoie une de ma composition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EveToulouseEveToulouse   13 octobre 2015
Je ne suis pas rassurée pour autant, pas autant que je voudrais l'être. Notre amour ne me met plus à l'abri de tout comme il le faisait encore ce matin avant mon lancer de poids. Le monde extérieur est parvenu à le fissurer, à jeter un doute sur ce que nous sommes prêtes à faire l'une pour l'autre.
Commenter  J’apprécie          50
l-ourse-bibliophilel-ourse-bibliophile   13 juillet 2014
Est-ce que chacun n’a pas un détail qui le rend un peu différent ? Ne serait-ce qu’un tout petit peu ? Quel individu ne porte pas en germe une particularité qui lui vaudra d’être incompris ? Qui pourrait jurer qu’il ne sera jamais rejeté ? Imagine qu’il existe un M. Normalité. Un jour, il se cogne la tête contre le coin d’un placard de cuisine après s’être lavé les mains, le choc est si fort qu’il tombe dans les pommes et se réveille paraplégique. Maintenant, imagine M. Normalité parader sur son fauteuil roulant électrique sous le regard apitoyé des passants, et dis-moi : est-ce qu’il se sent encore M. Normalité ? Est-ce qu’il a encore envie de jeter tous ceux qui ne lui ressemblent pas dans une grande machine à laver ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KawaneKawane   23 septembre 2015
"Blues" veut à peu près dire "cafard'. Le musicien consacre une chanson à chaque mésaventure qui reflète ou complique sa triste condition. Le titre annonce souvent le programme de la chanson, puisque la mésaventure en question est concentrée en une expression suivie du mot "blues".

Ainsi, on trouve dans le répertoire des titres tels que "Rabbit Fooot Blues", autrement dit le cafard de la patte de lapin, ou "No More Woman Blues", à savoir le cafard de de ne plus avoir de femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EveToulouseEveToulouse   13 octobre 2015
Je me demande parfois comment les gens s’accommodent de leur corps. Ils ont tous l'air de si bien vivre leurs intestins, leur pilosité, leur transpiration, leurs odeurs, les miettes qui se logent entre leurs dents, tandis que je voudrais tout effacer pour que rayonne la pureté de mon âme.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Fanny Chiarello (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fanny Chiarello
Viens découvrir les derniers #livres et #ebooks arrivés dans ma Bibliothèque! Mon article sur le blog avec le synopsis des romans :http://www.leblogdeptitelfe.fr/2017/01/bookhaul-decembre-2016-des-livres-et.html
Plus de vidéos : http://goo.gl/hCnYmr . Déroulez pour plus d'infos :)
? Livres cités : Fidèle à ton pas balancé, de Sylvie Lainé Les Portes d'Athion, d'Anne Sophie Kindraich La vitesse sur la peau, de Fanny Chiarello Fuite de Fluide de Li-Cam Never Never Saison 2 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher Les Dormeurs, d'Emmanuel Quentin Gastronogeek Maliki Blog
? Chaînes / blogs cités Emaginaire : http://www.emaginaire.com/
?Mes chroniques écrites : Never Never :http://www.leblogdeptitelfe.fr/2017/01/never-never-de-colleen-hoover-tarryn.html
Le Faire ou Mourir de Claire Lise Marguier (Edition le Rouergue) http://www.leblogdeptitelfe.fr/2015/09/le-faire-ou-mourir-de-claire-lise.html
Organic Edition http://www.leblogdeptitelfe.fr/2016/11/uneedition-unecollection-organic.html
_ ? Me contacter
SITE : http://www.leblogdeptitelfe.fr/ FACEBOOK : http://goo.gl/huya0v TWITTER: https://twitter.com/Ptitelfe1982 - @ptitelfe1982 INSTAGRAM: https://instagram.com/leblogdeptitelfe MAIL: contact@leblogdeptitelfe.fr SNAPCHAT / @ptitelfe82
Je tourne avec un Canon 70D La musique d'intro est Legacy Studer - crédité par Universal UPPM
Merci d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir ! A bientôt! Hélène
+ Lire la suite
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Holden, mon frère

Comment s'appelle la plus jeune sœur de Kévin ?

Océane
Jessica
Eva
Laurie

10 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Holden mon frère de Fanny ChiarelloCréer un quiz sur ce livre
.. ..