AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.49 /5 (sur 150 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Ermont , le 19/05/1968
Biographie :

« J'ai commencé à dessiner dès que j'ai pu tenir un crayon et je ne l'ai jamais lâché. À la maternelle, ma mère a été convoquée par un pédopsychiatre très inquiet par le fait que je pousse le détail sur mes dessins (quand je dessinais un personnage je faisais toujours les coutures sur ses vêtements).
Elle claque la porte du bureau et fonce m'acheter des feutres et des crayons de couleurs. je n'ai jamais pris de cours de dessin ni fait d'école, trop fainéant, trop branleur.
Je découvre la bande dessinée avec 'Métal hurlant', c'est décidé je veux faire ça comme métier, faire de la bande dessinée. N'ayant aucune volonté à l'époque pour me lancer sur un projet de livre, je laisse tomber facilement, alors j'attaque la peinture, mais sur les murs et la nuit. J'arrête juste à temps. J'enchaîne sur la toile pendant deux ans, tout seul dans mon coin.
Puis je découvre le monde du fanzine. Le fait de faire de la bande dessinée, sans avoir besoin des gros éditeurs me ravit, 'Envrac' naît en septembre 1996, j'y raconte des histoires qui me sont arrivées dans mon quartier en faisant intervenir quelquefois des amis sans tomber dans les clichés classiques de la banlieue. J'essaye de parler juste, mais déjà je sais pertinemment que les histoires que je raconte sont très très loin de ce qui se passe réellement dans les banlieues de nos jours. »

Il a reçu le Prix révélation du festival d'Angoulême 2012.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le dessinateur Gilles Rochier publie "Solo" une BD (chez Casterman) post-attentat. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour la dessiner. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-trompette-du-traumatise-l-etonnant-solo-de-gilles-rochier Plus de BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-quelle-bd-lire-a-la-rentree Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89   09 septembre 2014
La cicatrice de Gilles Rochier
- Tu vois pas là ? La cicatrice.

- Si si, je la vois. Et alors ?

- Alors... je sais pas. Je sais plus pourquoi j’ai ça.



Commenter  J’apprécie          210
cicou45   16 mai 2014
TMLP : Ta mère la pute de Gilles Rochier
"Le seul risque c'était quand il y avait embrouille, une engueulade, que par colère les mots fusent et ne soient plus rattrapables."
Commenter  J’apprécie          170
Ziliz   19 février 2020
Les Frères Cracra de Gilles Rochier
C'est des rapides les frangins.

Des vrais barons de la choure.

Ces mecs te vident un étalage complet de paquets de Granola en moins de 30 secondes.

Avec en prime la bouteille de Fanta pour un 4 heures bien réussi.
Commenter  J’apprécie          100
Ziliz   08 mars 2020
Bastion de Gilles Rochier
[ street art, tags ]

On marche entre les grands murs.

Partout des mots inscrits. Signatures ? Messages ?

(...)

Parfois les mots deviennent insulte, menace.
Commenter  J’apprécie          90
Gregor   19 novembre 2012
TMLP : Ta mère la pute de Gilles Rochier
Nous sommes les enfants des cités. 1100 logements divisés en 4 cités distinctes, chacune avec des noms de poètes qu'on lira jamais. Une centrale de 300 logements avec une superette et 3 autres barres d'immeubles qui les entourent. Une sorte de château ou de prison, un lieu de convivialité comme il était prévu, "réalisation spectaculaire qui prélude à l'extension de la ville conçue dans un esprit futuriste..." ils disaient. 200 mètres à peine séparaient les 3 cités... et un monde aussi on ne se fréquentait pas, pas d'embrouille ni d'histoire, mais c'était chacun son bloc.
Commenter  J’apprécie          50
Juin   16 octobre 2012
TMLP : Ta mère la pute de Gilles Rochier
Le sang a pas mal coulé...beaucoup trop avant que les pompiers arrivent.



Un type de sa fenêtre avait vu la scène et avait prévenu les secours.



Nous sommes restés, pétrifiés devant ce liquide qui s'écoulait jusquà la pointe de nos chaussures.



Je me souviens de deux, trois choses...pas précisément non plus, ce si grand couteau dans cette petite main...



Le pantalon de Kader mouillé par la peur



Le ciel qui se refermait sur nous, le Froid. J'aurai toujours Froid.



Il n'y a pas que Tonio qui n'a pas survécu à cet après-midi d'avril.
Commenter  J’apprécie          40
Gregor   19 novembre 2012
TMLP : Ta mère la pute de Gilles Rochier
Les grands frères frôlaient tous la vingtaine, évitant le travail ils tuaient le temps à fumer des clopes ou dans des jeux bien à eux comme celui de brûler des chats vivants dans les garages et vider les extincteurs dans les ascenseurs.
Commenter  J’apprécie          30
Gregor   06 juin 2014
TMLP : Ta mère la pute de Gilles Rochier
Nous sommes les enfants des cités. 1100 logements divisés en 4 cités distinctes, chacune avec des noms de poètes qu'on lira jamais. Une centrale de 300 logements avec une superette et 3 autres barres d'immeubles qui les entourent une sorte de château ou de prison, un lieu de convivialité comme il était prévu, "réalisation spectaculaire qui prélude à l'extension de la ville conçue dans un esprit futuriste..." ils disaient.
Commenter  J’apprécie          20
Gregor   10 août 2014
La cicatrice de Gilles Rochier
Je voulais te demander un truc... ? Est ce que tu te souviens de quand on était petit si je me suis blessé ? Un accident ? Ou un opération ?

Non je ne vois pas. Enfin... Pourquoi tu demandés ça ? Hein ? T'as demandé à maman ? Elle doit savoir elle ?
Commenter  J’apprécie          20
Gregor   19 août 2011
Love and that f***ing duck de Gilles Rochier
- t'as rien à faire là... pourquoi t'as fait ça... on aurait pu vivre heureux, ensemble tous les deux.

- tu les as tués ? Mais t'es barge, tarée...

- maintenant tu dois te taire... t'as tout gâché...

(BING) (BING)

- non non arrête... je dirai rien, ce sera notre secret... juré...
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..