AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352121084
112 pages
Éditeur : 6 Pieds sous Terre Editions (20/03/2014)
2.86/5   28 notes
Résumé :
"Qu’est-ce que tu fais ?
Tu vas comprendre. Regarde.
Oui... Quoi ?
Bah !! Tu vois pas là ? La cicatrice.
Si si, je la vois. Et alors ?
Alors... je sais pas. Je sais plus pourquoi j’ai ça."

Dans La cicatrice, Gilles Rochier se penche sur la vie d’un jeune couple de trentenaire, Denis et Sophie, partagé entre le travail, la rénovation d’un appartement et la vie familiale. Denis et Sophie vivent en région parisienne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
carre
  29 septembre 2014
La cicatrice n'est pas l'adaptation en BD du roman de Bruce Lowery publié en 1960 mais bien une création de Gilles Rochier. Un homme découvre un soir en prenant sa douche une cicatrice. L'homme à la vie bien rangée, va peu à peu basculer dans la peur et l'obsession. Quitte à perdre tout ce qu'il a ?
Voilà un roman graphique au postulat de départ original. Gilles Rochier montre comment un évènement à priori mineur peut vous faire basculer dans une forme de paranoia. On tourne les pages avec un plaisir évident. On veut savoir. Et la vient le bémol bien frustrant, Rochier choisit une fin assez ouverte, qui pour le coup m'a laissé sur ma ... faim.
Mais sa critique d'un monde ou le culte de la réussite est aussi omniprésent vaut largement qu'on s'y attarde. Cette cicatrice est loin d'être une plaie.
Commenter  J’apprécie          550
Ziliz
  13 février 2021
Je poursuis ma découverte de l'oeuvre de Gilles Rochier.
Et je retrouve des albums déjà lus dont je ne gardais aucun souvenir. Comme celui-là, auquel j'avais attribué un sévère 2/5, sans prendre la peine de faire un billet (et je comprends pourquoi). Quand l'ai-je lu ? Aucune idée.
C'est aussi à un trou de mémoire qu'est confronté Denis, mais autrement plus préoccupant, d'abord parce qu'il est plus jeune que moi, donc moins habitué, ensuite parce qu'un truc pareil semble doublement indélébile.
On pourrait dire que ce jeune homme est un winner : bon job, confiance de ses chefs, mariage récent, nid d'amour en rénovation, voiture neuve tous les ans... On comprend la fierté maternelle : il est issu d'un milieu très modeste.
Grain de sable dans cette belle mécanique lorsqu'il découvre une cicatrice sur son torse avec quatre points de suture, dont il ne parvient pas à se rappeler l'origine.

Ça tourne à l'obsession aussi bien pour Denis que pour le lecteur, comme l'ont écrit d'autres lecteurs sur Babelio. On n'envisage pas de refermer l'ouvrage sans savoir ce qui lui est arrivé.
Frustration & agacement car...
Même la dimension métaphorique, je ne la perçois pas vraiment.
Si je me souviens bien, 'La Moustache' d'Emmanuel Carrère m'avait autant déroutée. L'avantage ici : c'est plus vite lu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Dionysos89
  09 novembre 2014
La Cicatrice est un roman graphique haletant et météoritique. Gilles Rochier est probablement parti d'un concept simple : un homme découvre subitement qu'il a une large cicatrice sur le corps, savoir d'où elle vient va l'obséder. Une broutille en somme, mais tourné diablement efficacement, car j'en ai fait une lecture nette et sans bavure, d'une seule traite haletante. Avec son dessin crayonné en bleu et blanc, l'auteur réussit à garder le lecteur tendu et aux aguets du moindre indice pour comprendre d'où peut bien venir cette mystérieuse cicatrice... Pour le lecteur comme pour le personnage principal, ça nous bouffe de ne pas savoir !
Commenter  J’apprécie          300
Bibeli
  14 mai 2014
Un jour qu'il prend une douche, Denis se découvre une cicatrice sur le torse. le hic, c'est qu'il ne se souvient absolument pas à la suite de quoi elle est apparue, presque par magie. Parce qu'il n'en avait pas avant. En est-il sûr ?
Cette BD en bleu et blanc m'a vraiment fait penser, de par le tourment qui va habiter le personnage principal, au roman d'Emmanuel Carrère La moustache (qui a aussi donné lieu à un film avec Vincent Lindon.) En effet dans ce roman, un homme se rase la moustache pour faire réagir son entourage. Sauf que personne n'y prête attention, pire, quand il le fait remarquer, on lui dit qu'il n'en a jamais eu… Dans cette BD, les interrogations de cet homme vont le tarauder et le ronger intérieurement jusqu'à le couper peu à peu des autres. Personne ne semble s'intéresser à cet homme en plein désarroi, ses tentatives pour en parler font chou blanc parce qu'il n'insiste pas tant qu'il le devrait. le graphisme m'a fait penser au manga « Soil », avec des personnages au physique plutôt ingrat, pas trop travaillé et des cases bien remplies par les illustrations. Il faut quand même souligner 7 ou 8 fautes d'orthographe dont on aurait pu se passer… J'ai trouvé que la fin était extrêmement frustrante !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Vexiana
  25 avril 2017
Voilà une BD assez inclassable.
Un homme découvre par hasard une cicatrice sur son corps. Une cicatrice bien nette et bien visible mais dont il ne sait vraiment pas d'où elle peut venir. Cette cicatrice va devenir son obsession...sa paranoïa.
C'est un véritable page turner, il faut le dire. On ne pose pas son livre, qui par ailleurs se lit très vite, tant on est avide de connaitre le fin mot de l'histoire.
Le dessin est nerveux et n'est pas vraiment dans un style que j'apprécie mais rend bien le climat oppressant de l'histoire. De plus, la mise en page est assez "claustrophobique" avec des cases très pleines et où, souvent, les phylactères occupent une grande partie de l'espace comme pour mieux nous faire ressentir la pression des conversations alors que la seule vraie question est : "mais d'où viens cette foutue cicatrice!!!".
C'est bien là que le bât blesse, cette BD se termine bien trop tôt, avec une fin ouverte qui me laisse très frustrée.
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (3)
BoDoi   25 juin 2014
Une chute ouverte clôt cette histoire subtile mais un peu lâche, qu’on a finalement le sentiment d’effleurer sans suffisamment la creuser.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Chro   23 avril 2014
Un mélange composite d’influences et de registres, sans doute lié à l'autodidaxie de l’auteur, qui trace de fait une voie graphique qui n’appartient qu’à lui, au diapason de son propos émancipateur
Lire la critique sur le site : Chro
BDGest   01 avril 2014
Ce beau livre, édité par la maison d’édition 6 pieds sous terre dans la collection Monotrème, peut déconcerter par son côté abrupt, en ce sens que le coup de fusil est déjà parti alors que le contexte n’est pas encore posé.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   13 février 2021
- T'inquiète on avait des nouvelles de toi. On croise ta mère au marché. Et Denis... il a acheté un appartement. Et Denis par ici. Et Denis travaille beaucoup. Et Denis par là. Et Denis il change de voiture tous les ans et Denis...
- Ouais ! Ouais c'est bon c'est bon.
- T'inquiète ça nous fait marrer tout ça.
- Ouais c'est ça.
- Allez viens à table. Par contre ce qui nous fait moins rire... c'est de savoir que tu t'es marié et qu'on était pas invités.
- ... Ouais. Je sais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Dionysos89Dionysos89   09 septembre 2014
- Tu vois pas là ? La cicatrice.
- Si si, je la vois. Et alors ?
- Alors... je sais pas. Je sais plus pourquoi j’ai ça.

Commenter  J’apprécie          210
GregorGregor   10 août 2014
Je voulais te demander un truc... ? Est ce que tu te souviens de quand on était petit si je me suis blessé ? Un accident ? Ou un opération ?
Non je ne vois pas. Enfin... Pourquoi tu demandés ça ? Hein ? T'as demandé à maman ? Elle doit savoir elle ?
Commenter  J’apprécie          20
GregorGregor   10 août 2014
Vous le savez sans doute, nous ouvrons un service, dirige sur l'Europe. Un projet ambitieux. L'équipe se dessine en ce moment. J'ai pensé à vous. Réfléchissez, pas trop longtemps. Engagez vous Denis.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   17 novembre 2020
Il y a des cicatrices qui saignent encore plus que les plaies elles-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gilles Rochier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Rochier
Le dessinateur Gilles Rochier publie "Solo" une BD (chez Casterman) post-attentat. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour la dessiner. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-trompette-du-traumatise-l-etonnant-solo-de-gilles-rochier Plus de BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-quelle-bd-lire-a-la-rentree Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : roman graphiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
356 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre