AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Les 45 albums sélectionnés pour les Fauves d'Angoulême 2018

Liste créée par RemyBabelio - 45 livres. Thèmes et genres : prix littéraires , angouleme , album

La liste vient de tomber ! Découvrez dans cette liste les 45 albums sélectionnés pour les Fauves d'Angoulême 2018.


1 Alors que j'essayais d'être quelqu'un de bien
Ulli Lust
Confessions sur une jeunesse amoureuse agitée, cinq ans après les événements décrits dans Trop n’est pas Assez (Prix Révélation Angoulême 2011 et Prix Artémisia 2011). Autriche, 1989. Ulli Lust a vingt-deux ans et vit désormais à Vienne où elle tente de faire carrière comme illustratrice tout en alternant petits boulots et aide sociale. Elle revient tous les week-ends chez ses parents, dans la campagne autrichienne, pour passer du temps avec son jeune fils, Philipp, qu’elle a eu à dix-sept ans suite à une rencontre sans lendemain. Ulli vit avec Georg, acteur dans une petite troupe de théâtre, limite dépressif et beaucoup plus âgé qu’elle. Suite à une rencontre dans un parc, elle s’engage dans une relation avec Kim, un jeune nigérien récemment arrivé en Autriche et une intense passion charnelle va se nouer entre eux. Mais Ulli tient à continuer sa relation avec Georg, tout en étant avec Kim... Ce nouvel opus autobiographique d’Ulli Lust est une réussite totale. On y retrouve son sens de la narration, le talent de cet auteur pour mettre en scène sa jeunesse, et sa capacité à transmettre aux lecteurs les émotions, les passions, les peurs qu’elle a elle-même ressenties il y a des années. Ajouter à mes livres
2 Les amours suspendues
Marion Fayolle
Un homme marié ne peut s’empêcher de regarder les femmes et de leur plaire, de se sentir désiré par elles. Il charme les femmes mais arrête tout systématiquement avec elles au moment où leur amour pourrait s’accomplir. Il fige les sentiments à l’instant même où l’attirance est la plus grande. Cet homme se protège ainsi contre les souffrances et les déceptions qui pourraient anéantir la beauté et le réconfort qu’il trouve dans ces relations platoniques. Cet homme conserve précieusement toutes ses relations inaccomplies – ses amours suspendues – dans une chambre secrète ; ses amours suspendues prennent la forme de femmes congelées, statufiées. Souvent, il prend plaisir à s’enfermer avec les souvenirs de ces femmes qu’il a aimées. Il se souvient avec émotion de chacune d’elles : la femme rouge et fatale, la femme violette et maternelle, la femme jaune et souffrante. Jusqu’au jour où cet homme marié est quitté par celle avec qui il partage sa vie. Il ne l’a pas vu venir et se retrouve dans une très grande tristesse. Il se réfugie dans sa chambre secrète et décide de décongeler toutes ces amours suspendues, de redonner vie à toutes ces femmes dans une tentative désespérée pour retrouver le bonheur perdu... Ajouter à mes livres
3 Au travail, tome 2
Olivier Josso-Hamel
Au Travail, second du nom ? Donnant suite au jet d’encre éclairé du volume inaugural, Olivier Josso-Hamel continue son exploration autobiographique. Toujours sur papier radiologique, il inspecte la bande dessinée et les origines de sa propre pratique : après un feu orange haut en symbole et en couleur, l’auteur passe au vert, allégorie végétale pétrie d’espoir salutaire. Dans ce deuxième opus, un trait précis sert une lettre soignée afin de sonder un parcours humain et artistique construit dès l’enfance. À travers les figures de son passé, réelles ou dessinées, Olivier Josso-Hamel questionne ici la mémoire et l’absence : quand la famille devient monde du silence, un père disparu peut en cacher bien d’autres. Pourtant, racines et images subsistent, illustrées par une transmission bibliophile issue du Saint-Nazaire de l’après-guerre. Tel un pudique puzzle se dévoilant par à-coups, l’auteur remonte ses pièces manquantes au fil du temps, sans nostalgie mais en quête de sens et de vie. D’une empreinte singulière, les planches d’Au Travail témoignent au présent des perceptions de l’artiste face à l’existence comme à l’activité de création. La bande dessinée et sa part d’inconscient y sont vivement convoquées : après La Mauvaise Tête de Franquin du tome 1, ce volume 2 rend hommage à L’Île Noire de Hergé pour s’achever en un lieu idoine avec Dubout, Sempé, Reiser et Bretécher. Vaste chantier conceptuel, Au Travail nous transporte au sein de pages à double charge, où l’introspection graphique se teinte d’hypnose sensible. Ajouter à mes livres
4 Des Bâtisseurs
Yannis La Macchia
Quelque part, dans un monde qui pourrait être le nôtre, dans un environnement dont se dégage quelque chose de sauvage et d’insoumis, des hommes et des femmes s’affairent autour d’étranges constructions. A travers les visions de ces bâtisseurs, se dessinent alors le portrait d’une société, qui, sans doute, a connu le béton, la pollution, l’électronique, avant un changement que l’on devine radical. Mais entre l’homme d’hier et celui d’aujourd’hui semble survivre une même envie, une même nécessité, celle de construire. C’est cette étrange envie, celle de bâtir, de créer, que questionne le livre de Yannis La Macchia, ainsi que la place même de celui qui construit, ce fameux bâtisseur. Le livre brasse et aborde des thèmes et une imagerie qui évoquent des problèmes bien actuels liés à l’écologie, à la mondialisation, au progrès. Des Bâtisseurs est un livre profondément singulier, qui bouscule le lecteur et la notion de récit, qui s’attache à questionner l’idée de création, sa place et son importance dans notre monde; c’est aussi un livre dont l’amour du dessin, de l’acte de dessiner même transparaît à chaque page, par un auteur complètement dévoué à son médium. Yannis La Macchia est membre fondateur du collectif Hécatombe, où il a publié la plus grande partie de son œuvre. Des Bâtisseurs est son premier livre chez Atrabile. Ajouter à mes livres
5 Bangalore
Simon Lamouret
2 critiques

Bangalore c’est assez moche, ça n’a pas le charme désuet de Calcutta ni la folie épicée de Bombay ou la grandeur historique de New Delhi. Il n’y a quasiment que des ingénieurs, des étudiants ingénieurs et des gens qui font des métiers comme appuyer sur le bouton de l’ascenseur ou vérifier d’un oeil hagard que le ticket de caisse correspond à ce qu’il y a dans le sac de course à la sortie des supermarchés. Dans les rues de Bangalore, on trouve presque tout : des fruits et des légumes, du thé et des cigarettes, des cireurs de chaussures et parfois même des coiffeurs. La télévision se regarde au travers des vitrines des restaurants et le linge sale s’y lave en famille. Certains y dorment, d’autres y fument, boivent ou pissent contre les murs. Des serviteurs y promènent des chiens obèses et les jupes des filles raccourcissent, tandis que le corps des mères s’épaissit. Enfin, à Bangalore, on trouve aussi un dessinateur français, qui traîne dans les rues et tente de dessiner ce qui le séduit dans cette babylone moderne. Le livre de Simon Lamouret est fourni avec une magnifique Jacquette qui représente la diversité de ce que peut offrir la ville qui a inspiré cet ouvrage. Ajouter à mes livres
6 Beverly
Nick Drnaso
Qui a dit que les gens ordinaires n'avaient pas d'histoire ? Certainement pas cet auteur de l'’Illinois né en 1989 qui, dans ce recueil à la facture graphique plus que séduisante (et glaçante), explore la psyché de la classe moyenne américaine en exposant la banalité de son quotidien. Banalité apparente d'un sitcom - comme son titre semble l'indiquer - mais qui laisse se dévoiler la richesse et la complexité des sentiments. Dans ce premier roman graphique, l'auteur décline son propos en six histoires imbriquées les unes dans les autres et dont le fil conducteur est marqué par la présence de plusieurs personnages récurrents. Histoires très imprégnées par un malaise profond, générateur de fantasmes insidieux parfois marqués par un sadisme primaire - qui pourrait faire penser au film "Storytelling" de Todd Solondz - probablement dû à ce vide existentiel inhérent à cette Amérique des banlieues lisses et sans histoires, consumériste et désenchantée, voire désœuvrée. Ajouter à mes livres
7 Big Kids
Michael Deforge
1 critique

Ça commence presque comme du Perec : des souvenirs qui remontent, une énumération de moments, de gens, de sensations… puis ça vire du côté de Larry Clark quand celui-ci dresse par ses photos le portrait d’une certaine jeunesse. Pour l’adolescent héros de Big Kids, du jour en lendemain, un changement s’opère (on n’en dira pas plus) et soudainement, le goût a une forme, la musique quatre pattes qui vous court sur l’épaule, et plus rien ne ressemble au monde d’hier. Dans ce récit, que l’on pourra lire comme une métaphore de l’adolescence, DeForge réussit à parler avec une acuité rare de cette étrange période où tout se bouscule, cette période qui ressemble à un perpétuel combat et où les victoires sont trop rares, cette période pleine de choix qu’il faut faire et de contradictions qu’il faut démêler. Sous ses dehors un peu trash et expérimentaux, Big Kids est pourtant un formidable hymne à la vie, à l’immanence des choses, à leur beauté, pour autant que l’on se donne la peine de les regarder comme il faut. Big Kids est le nouveau petit miracle d’ingéniosité signé Michael DeForge, l’une des voix les plus singulières et remarquées de la bande dessinée nord-américaine contemporaine. Ajouter à mes livres
8 Black Hammer, tome 1 : Origines secrètes
Jeff Lemire
2 critiques

Arrachés à leur univers de super-héros par une crise multidimensionnelle, les champions oubliés de Spiral City vivent désormais telle une famille dysfonctionnelle, prisonniers du quotidien paisible d'une petite bourgade américaine. Ajouter à mes livres
9 Black dog, les rêves de Paul Nash
Dave McKean
1 critique

Il a peint l’horreur pour s’en défaire Peintre surréaliste de la première moitié du XXe siècle, Paul Nash a vécu l’atrocité des tranchées de la Première guerre mondiale. Les cicatrices de cette épreuve ont marqué son œuvre à tout jamais. Auteur de bande dessinée, Dave McKean décide de lui rendre hommage à travers cette biographie fantasmée. Entre réalité et illusion, il explore la fièvre créatrice de l’artiste en se projetant dans ses rêves, hantés par l’image perpétuelle d’un chien noir. Ni malveillant, ni bénin, ce spectre agit comme un présage, un messager, un ennemi... puis un ami. Grâce à la puissance d’évocation de son dessin, McKean parvient à transmettre, à l’image de l’œuvre du peintre qu’il raconte, les effets dévastateurs et les traumatismes profonds légués par la guerre. Il nous offre une plongée cathartique dans les replis de l’âme déchirante d’un artiste déchiré. Conçue à l’origine comme un projet multimédia en lien avec les commémoration de la Grande Guerre, cette œuvre majeure est indispensable dans la (re)lecture actuelle des évènements de 14/18. Ajouter à mes livres
10 Black Project
Gareth Brookes
2 critiques

A en croire Richard, se faire une copine, rien de plus facile : il suffit de quelques matériaux de récupération et d'un peu d'imagination. Ce qui est vraiment difficile, c'est de la garder secrète… Délicatement réalisé en broderie et linogravure, Black Project est un conte tout à la fois drôle et noir, mettant en scène les obsessions d'un adolescent. Venu d'outre-Manche, un ouvrage singulier, captivant et délicieusement British. Ajouter à mes livres
11 La cantine de minuit, tome 1
Abe Yaro
4 critiques 1 citation

Dans ce petit restaurant situé au fond d’une ruelle du quartier de Shinjuku, le patron vous accueille de minuit à sept heures du matin. La carte ne propose que du tonjiru, soupe de miso au porc, ainsi que du saké, mais selon vos envies, on vous préparera à la demande tout ce qu’on est en mesure de vous servir. Saucisses en forme de poulpe, curry qui a reposé toute une nuit, concombres marinés dans du son de riz… Des petits plats typiques du Japon qui réveilleront les papilles et les souvenirs du temps passé. Car ici, chaque plat est lié aux souvenirs d’un personnage : yakuza, stripteaseuse, boxer… Les habitués et clients d’un soir qui se rassemblent ici ont chacun leurs raisons, et le patron bienveillant est toujours à leur écoute, derrière son comptoir. Ajouter à mes livres
12 Ces jours qui disparaissent
Timothé Le Boucher
15 critiques 2 citations

Une course poursuite contre le temps perdu...Que feriez-vous si d'un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu'un jour sur deux ? C'est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d'une vingtaine d'années qui, sans qu'il n'en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu'un jour entier vient de s'écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps. Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n'a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l'alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s'évaporant progressivement dans le temps... Qui sait combien de jours il lui reste à vivre avant de disparaître totalement ?Au-delà d'un récit fantastique totalement prenant, Ces Jours qui disparaissent, roman graphique en couleurs de 200 pages à la personnalité très marquée, pose des questions fortes sur l'identité, la dualité de l'être et le rapport entre le corps et l'esprit. Tout du long, le lecteur se demande si Lubin disparait vraiment ou s'il est atteint de schizophrénie. Évidemment, le jeune et talentueux Timothé Le Boucher, qui signe ici son troisième ouvrage, se garde bien d'y répondre... Et si ce personnage qui en chasse un autre était tout simplement l'homme adulte qui, petit à petit, chasse l'enfant qui est en lui ? Ajouter à mes livres
13 Les cent nuits de Héro
Isabel Greenberg
1 critique

Après l’Encyclopédie des Débuts de la Terre, Isabel Greenberg revient avec une nouvelle épopée emplie de bravoure et d’exploits. Préparez-vous à être une fois de plus éblouis par la puissance phénoménale des contes et à assister au triomphe de l’amour sur la plus terrible des adversités ! Vous découvrirez la trahison, la loyauté, la folie, de mauvais maris, des amants fidèles et infidèles, de sages veilles biques, des lunes qui descendent du ciel, des instruments de musique au franc-parler, des amis, des frères, des pères, des mères et par-dessus tout, beaucoup, beaucoup de sœurs. Ajouter à mes livres
14 Charlie Chan Hock Chye, une vie dessinée
Sonny Liew
1 critique

Charlie Chan Hock Chye, né en 1938 à Singapour où il vit toujours, est auteur de bande dessinée depuis l'âge de 16 ans. A 70 ans passés, il revient sur ses 50 ans de carrière. Ses récits se déroulent sous nos yeux en un éblouissant éventail de genres et de styles graphiques dont l'évolution reflète à la fois celle de la bande dessinée mais aussi celle du paysage politique et social de son pays natal. Ajouter à mes livres
15 Crache trois fois
Davide Reviati
2 critiques 2 citations

Les copains d'enfance, tu ne les choisis pas, ils te tombent dessus et ils entrent en toi comme la fièvre, et ils n'en partent plus même si tu les chasses à coup de pied au cul. Guido, Moreno dit "Grisou", Katango et les autres...Une bande d'adolescents qui traînent les rues, fréquentent avec la même nonchalance un même lycée technique. Leurs journées s'égrènent entre bars, billards et virées en voiture ; leurs nuits, ils les passent à fumer au bord du fleuve. Tout près, dans une ferme en ruine, vit une famille de Tsiganes. Parmi eux, Loretta, une fille sauvage en qui les garçons voient tout à tour une sorcière ou une gamine déjà vieille... L'amitié, le racisme ordinaire, la saison de l'adolescence et comment elle prend fin. Davide reviati, remarqué pour Etat de veille (Casterman, 2011), nous raconte tout cela en même temps qu'il s'empare de l'histoire des Roms, jusque dans ses chapitres les plus funestes. Ajouter à mes livres
16 Dans l'antre de la pénitence
Peter J. Tomasi
Qui, de la maîtresse ou de la maison, est véritablement possédée ? 1905, San José en Californie. Suite à la perte de son mari et de sa fille, Sarah Winchester se lance dans la construction compulsive de la « Winchester House » : une demeure aussi étrange que démesurée. Un chantier perpétuellement troublé par les lubies de sa commanditaire, qui réveille ses domestiques en pleine nuit, ou ordonne à ses ouvriers de construire des portes et des escaliers ne menant nulle part. On la prétend folle, hantée par les esprits de ses proches disparus. Mais le jour où un étranger fait son apparition sur le pas de sa porte, les démons de Sarah pourraient bien devenir réels… À la fois maison hantée et curiosité architecturale célèbre dans tous les États-Unis, la « Winchester House » forme le point de départ de ce graphic novel qui combine la fiction, l’histoire et l’horreur. Un récit macabre et envoûtant de Peter Tomasi magistralement habité par le trait précis au psychédélisme torturé de Ian Beltram, qui se pose en héritier direct du Mœbius de Metal Hurlant. Ajouter à mes livres
17 Crépuscule
Jérémy Perrodeau
Paul, Sofia, Karl et Ottö, deux agents humains accompagnés de deux androïdes, s'aventurent sur une planète lointaine à la recherche d'une équipe scientifique disparue. Sur les arbres, les plantes, les roches, des excroissances géométriques défigurent le paysage, symptômes d'une expérience de grande ampleur ayant mal tourné. Bientôt piégés par une nature hostile, soumis à de violentes tempêtes gravitationnelles et de mystérieuses distorsions temporelles, nos quatre héros n'auront d'autre choix que d'avancer jusqu'à l'origine du phénomène. Ils plongent alors dans une odyssée qui les fera braver la Matière, l'Espace et le Temps... Crépuscule met en scène des êtres humains seuls et démesurément insignifiants lorsque la nature sauvage décide de reprendre ses droits. Pure variation de la dialectique : Man vs Wild, l'homme, en figure d'apprenti-sorcier, joue avec sa technologie et provoque infailliblement une chaîne de réactions incontrôlables... Jérémy Perrodeau - Kaspard David Friedrich reborn ! - transfigure un récit romantique de SF en épopée western seventies. Survivalistes, âmes en mal de romantisme ou encore amoureux de science-fiction, ce livre est fait pour vous ! Ajouter à mes livres
18 Dans la combi de Thomas Pesquet
Marion Montaigne
5 critiques

Le 2 juin dernier, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale. La réalisation d'un rêve d'enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour... Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne raconte avec humour – sa marque de fabrique – le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu'à sa mission dans l'ISS et son retour sur Terre. Ajouter à mes livres
19 Dans le noir
Daria Bogdanska
Daria a quitté sa Pologne natale pour suivre des cours de bande dessinée dans une école suédoise. Une fois arrivée à Malmö, comme elle n'a pas réussi à décrocher une bourse, elle se met à la recherche d'un travail pour pouvoir payer ses études. Elle se frotte d'emblée aux inconséquences de l'administration : pour pouvoir travailler, elle doit avoir un numéro fiscal et, pour avoir un numéro fiscal, elle doit avoir un travail. Il ne lui reste qu'une solution : un job au noir dans la restauration. Embauchée comme serveuse dans un restaurant indien, elle découvre vite que, en plus des horaires massacrants et d'une paye de misère, il y a quelque chose d'autre qui ne tourne pas rond. Aidée par une journaliste et un délégué syndical, Daria mène l'enquête sur son lieu de travail. Sa vie va en être totalement bouleversée... Dans le Noir est le récit autobiographique d'une lutte syndicale menée par ceux qui vivent en marge de la société. Daria Bogdanska y dresse le portrait d'une génération qui ne connaît pas la sécurité de l'emploi tout en livrant un témoignage de l'intérieur sur la réalité du quotidien éclaté de la précarité. En même temps, Dans le Noir est l'histoire d'un nouveau départ laborieux, loin de chez soi, où l'aliénation de la vie dans une grande ville fait contrepoint à l'appétit d'amour, le désir d'intégration et la quête justice. Ajouter à mes livres
20 Emma G. Wildford
Zidrou
4 critiques 6 citations

Il y a quatorze mois, son fiancé, Roald Hodges - membre de la National Geographic Society - a embarqué à bord du Kinship en direction de la Norvège, et depuis... elle est sans nouvelles de lui. Elle questionne régulièrement les autres membres, en vain. Avant de partir, Roald a confié à Emma une mystérieuse enveloppe à n'ouvrir que dans le cas où il lui arriverait malheur. Réfutant cette éventualité, elle décide de tout quitter - sa vie, son confort, l'Angleterre - pour se rendre en Laponie. Et en chemin, elle va peu à peu perdre ses certitudes... Plus qu'une quête à la recherche de son fiancé, Emma va vivre une véritable quête personnelle. Ajouter à mes livres
21 Demon, tome 3
Jason Shiga
Jimmy Yee est (toujours) immortel. Plus d'un siècle après la fin du précédent épisode, le voici avec sa fille, en Asie. Malgré un subversif voyage sur la Lune, des expériences toutes plus folles les unes que les autres et des excès en tous genres, il est las des plaisirs de la vie. Mais d'anciennes connaissances se rappellent à lui, menaçant jusqu'à sa vie, ce que Jimmy pensait impossible. Entre courses-poursuites effrénées, prouesses logiques et réflexions métaphysiques, cet avant-dernier volume de la série pousse un cran plus loin la folie imaginative et l'impertinence de Jason Shiga, promettant un dénouement aussi haletant qu'inattendu. Ajouter à mes livres
22 Empress, tome 1
Mark Millar
6 critiques

Il y a 65 millions d'années, le Roi Morax dirige l'univers d'une main de fer, exécutant violemment les rebelles ou ceux qui ne les auraient pas dénoncer assez vite. Son épouse, la Reine Emporia, profite d'une cérémonie pour s'enfuir avec ses enfants et grâce à l'aide de Dane, son garde du corps. La fille aînée Aine n'a guère envie de s'enfuir dans le vaisseau qu'ils ont réservé de force mais elle finit par monter à bord en compagnie d'Adam et Puck, ses petits frères. S'ils parviennent à quitter l'atmosphère terrestre, ils se font rattraper par un vaisseau de guerre bien plus grand que le leur. Jouant sur l'inspiration de Dane, ils s'en sortent. Seulement, pour échapper à Morax, ils doivent se trouver une planque. Emporia pense se rendre auprès de sa sœur mais celle-ci est à l'autre bout de l'univers. Pour s'y rendre, Dane choisit de faire confiance à Tor, un ami à qui il a confié une machine permettant de se téléporter d'un astre à un autre. De quoi atteindre leur destination en évitant d'être repérés ou rejoints par Morax et ses subordonnés... Ajouter à mes livres
23 L'Enfant et le Maudit, tome 1
Nagabe
20 critiques 3 citations

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays... "L'intérieur' où vivaient les humains, et "l'extérieur', où habitaient des créatures monstrueuses qu'il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n'auraient jamais dû se croiser... Ils sont aussi différents que le jour et la nuit... Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux... Ajouter à mes livres
24 Guirlanda
Lorenzo Mattotti
2 critiques

Récit épique aux frontières du réel, Guirlanda évoque tour à tour les croyances religieuses, la tragédie grecque, les mystères de la maternité, ou encore la crise de la connaissance. Cette déambulation jouissive sur la mystérieuse terre des Guirs est magnifiée par un dessin à la plume d’une grande finesse. Libéré par la naïveté apparente de l’intrigue, Lorenzo Mattotti donne libre cours à ses envies graphiques, multipliant les personnages baroques et les longues improvisations muettes qui invitent à une contemplation silencieuse. Ajouter à mes livres
25 Epiphania, tome 1
Ludovic Debeurme
2 critiques

Une fiction haletante, basée sur les grandes problématiques sociétales actuelles. Ajouter à mes livres
26 Gus, tome 4 : Happy Clem
Christophe Blain
4 critiques

Après cinq ans d'absence, Gus revient dans un western trépidant. Après l'énorme succès de Quai d'Orsay, Christophe Blain revient vers le personnage qui lui a permis de réinventer le western, genre qu'il affectionne par-dessus tout. Cet album s'attarde plus particulièrement sur Clem, un outlaw au grand coeur ; un mélange d'aventure et de comédie sentimentale servi par le dessin virtuose de Blain. Christophe Blain nous offre un nouveau western mouvementé pour ce 4ème tome des aventures de Gus. Ajouter à mes livres
27 Hip Hop Family Tree, tome 3 : 1983 - 1984
Ed Piskor
Véritable bande dessinée encyclopédique, Hip Hop Family Tree retrace les années de formation du Hip Hop et son l'évolution dynamique du genre, au travers des témoignages des personnalités et performances des pionniers de ce courant et des premières étoiles de la scène hip hop tels que DJ Kool Herc, Grandmaster Flash et les Furious Five, mais aussi des acteurs charismatiques au-delà de la sphère musicale comme Russell Simmons, Debbie Harry, Keith Haring . Ajouter à mes livres
28 Istrati ! tome 1 : Le vagabond
Golo
"La moindre ligne de Panaït Istrati est un portrait de lui, car jamais écrivain ne fût plus présent, corps et âme dans son œuvre. ” Joseph Kessel Ajouter à mes livres
29 L'inconnu
Anna Sommer
Hélène, séduisante quadragénaire propriétaire d’une boutique de mode, découvre un nourrisson dans la cabine d’essayage, et le recueille dans son arrière-boutique, sans en souffler mot à Antoine, son mari. Vicky et Wanda, deux adolescentes désinhibées, partagent une chambre d’internat et la plupart de leurs secrets, dont la grossesse de Vicky, fruit de sa relation amoureuse avec Antoine, qui n’est autre que leur professeur d’histoire. Pour compenser les inexplicables élans maternels de sa femme, Antoine lui offre un chien. Sous couvert de promenades, Hélène et le chien rendent clandestinement visite à l’enfant, jusqu’au jour où… Avec cette histoire tendre et grinçante, Anna Sommer revient à la bande dessinée, pour notre plus grand plaisir… et frisson. L’innocence, comme le diable, se cachent dans les détails de son dessin indiciblement subversif. Doux et acide, dénué de toute mièvrerie, son univers résolument féminin fait rimer légèreté et cruauté, et ne cesse de s’enrichir de nouvelles trouvailles. Ajouter à mes livres
30 Jérôme K. Jérôme Bloche, tome 26 : Le couteau dans l'arbre
Alain Dodier
2 critiques

Collège Saint-Winoc, un soir de pluie. La petite Charlotte Demeester n'est pas rentrée chez elle. Son père, qui est aussi le patron de l'oncle de Jérôme Bloche, est à fleur de peau : alors que l'enfant avait été déposée par sa mère à l'école, elle ne s'est pas présentée aux cours. Fugue ? Enlèvement ? Les gendarmes restent bredouilles. Dépêché par son oncle la veille de ses vacances, Jérôme Bloche ne peut pourtant pas refuser cette nouvelle enquête. En compagnie de Babette, il se rend sur les lieux de la disparition afin d'y mener ses investigations, quitte à lever certains lièvres savamment dissimulés. "Famille, je vous aime", dit-on... Ajouter à mes livres
31 Megg, Mogg & Owl : Happy Fucking Birthday
Simon Hanselmann
Un dîner raffiné pour quatre personnes dans un restaurant français étoilé, entouré d’amis qui vous chérissent et vous couvrent de cadeaux... Peut-on rêver meilleur anniversaire ? Si vos amis en question sont ces trois tarés immatures de Megg, Mogg et Werewolf Jones, alors certainement, oui ! Owl a attendu cette soirée d’anniversaire depuis longtemps ! Il a prévu de convier Megg et Mogg à « L’Escargot Truffé », un haut-lieu de la gastronomie française. Mais voilà que Werewolf Jones s’invite lui aussi sans demander et une fois à table, le dîner prend très vite des allures de cauchemar. Ses trois “invités” n’ont aucune tenue et lui foutent la grosse honte dans le restaurant : ils jouent avec la nourriture, critiquent le serveur à voix haute, se bourrent la gueule, crachent par terre et importunent les clients. Résultat : pas de cadeau pour Owl, mais une addition salée et une soirée d’anniversaire qui va finir en longue et sombre nuit au poste de police.Les anniversaires sont toujours un douloureux moment pour ce pauvre Owl et celui-ci ne fera pas exception. Simon Hanselmann maîtrise toute sa petite cuisine à la perfection et nous sert les pires situations imaginables sur un plateau. Comme toujours, c’est exquis, épicé, amer, et à défaut de remporter 3 étoiles au guide Michelin, ce HAPPY FUCKING BIRTHDAY finit par gagner l’hilarité du lecteur. Ajouter à mes livres
32 Les nouvelles aventures de Lapinot : Un monde un peu meilleur
Lewis Trondheim
3 critiques 2 citations

Lapinot revient ! Lapinot revient à la vie ! Lapinot revient à l'Asso ! Ses formidables aventures se sont poursuivies dans tous les registres, tous les univers et toutes les époques, entouré de son inséparable bande de copains. Puis, le drame. Lapinot, personnage de bande dessinée mortel, s'est trouvé emporté par un accident de la route au grand désespoir de ses lecteurs. On retrouve Lapinot tranquillement installé sur un banc en compagnie de Richard et la question de sa mort est évincée à la rigolade en deux coups de cuillère à pot. Lewis Trondheim ne s'étendra pas sur le retour à la vie de son personnage fétiche, Lapinot porte comme seul stigmate de sa mort passée - à laquelle finalement on ne peut plus croire - un t-shirt noir orné d'une tête de mort. Comme souvent pour Lapinot, c'est le hasard d'une rencontre anodine qui est le point de départ d'une grande aventure et les tracasseries du quotidien finissent par l'embarquer dans des intrigues aussi drôles que rocambolesques. Cette fois l'exubérance de Richard l'amène à faire la rencontre de Gaspard, un étrange personnage qui a le don de voir l'aura des autres et de percevoir leurs émanations psychiques : il est tout de suite frappé par la gentillesse de Lapinot et il sollicite son aide... Dans cette nouvelle aventure qui nous promet Un monde un peu meilleur, on suit Lewis Trondheim les yeux fermés et c'est bien là tout le plaisir du lecteur que de toujours se laisser prendre aux facéties de cet auteur malicieux qui s'amuse à vous regarder lire autant qu'il s'amuse lui-même à raconter. Ajouter à mes livres
33 Le monde à tes pieds
Nadar (II)
2 critiques 5 citations

Chronique de l’Espagne contemporaine en trois chapitres, "Le Monde à tes pieds" se penche sur le malaise de trois existences. Celle de Carlos — ingénieur surdiplômé contraint d’émigrer en Estonie au détriment de son couple — de David — chômeur depuis 4 ans et dont la seule opportunité financière devient une femme mûre en mal d’amour — et de Sara — promise à un brillant avenir mais finalement devenue une démarcheuse téléphonique aux ressources insuffisantes... Ils ne se connaissent pas mais partagent le même mal-être, les mêmes ressentiments, les mêmes vies éclaboussées par l’échec. Chacun se bat à sa façon contre une société en pleine crise économique où joindre les deux bouts passe avant la recherche du bonheur personnel. Incarnations d’une génération sacrifiée à qui l’on a fait miroiter un futur radieux, Carlos, David, Sara — et tous les autres — cherchent leur place et cet avenir fait d’oppulence et de joie qu’on leur avait promis. Ajouter à mes livres
34 Opération Copperhead
Jean Harambat
1 critique 9 citations

Londres, fin 1943. Les comédiens David Niven et Peter Ustinov – alors militaires – participent à l'opération de diversion Copperhead, destinée à tromper les services du contre-espionnage allemand. Il s'agit, selon une idée de Winston Churchill, de recruter et de former un sosie (Meyrick Edward Clifton James) pour jouer le rôle du maréchal Montgomery – le général des forces alliées, alors surveillé par les nazis – et ainsi induire en erreur l'ennemi quant au lieu réel du Débarquement. Dans le même temps, alors que la capitale anglaise subit le Blitz, la vie se déploie dans les cabarets où officie une vénéneuse – et néanmoins charmante – espionne, Vera. Ajouter à mes livres
35 La petite couronne
Gilles Rochier
Vie et survie dans la petite couronne. Loin des gros titres anxiogènes des médias et des banlieues qui brûlent, selon certains politiques, si on allait écouter ceux qui y vivent ; suivre les traces de ces pères de famille, entre les courses, les gamins à conduire au sport et les déménagements nocturnes. Ils ont bien grandi les gamins de TMLP (Ta mère la pute, paru en 2011), aujourd'hui ce sont les pères et les grands frères de la communauté. Et s'il y a toujours un crétin qui vend du shit dans le hall de l'immeuble, ils ont une solution pour lui pourrir le business. Ils sont plus démunis face à la BAC qui met les pinces aux jeunes chiens fous, et se contentent de serrer les poings de rage. Ils n'oublient pas qu'il y a plus important, comme payer la cantine des gosses. Les gamins sont maintenant des tontons presque assagis, ceux qui veillent que ça ne parte pas en vrille à la moindre connerie. Presque aussi surpris que nous, ils constatent que la garderie a remplacé la garde à vue dans leurs agendas. Le temps a passé sur toute une génération. Ajouter à mes livres
36 Scalp : La funèbre chevauchée de John Glanton et de ses compagnons de carnage
Hugues Micol
4 critiques 1 citation

En se basant sur la vie de John Glanton, Texas Ranger pendant la guerre civile mexicaine puis mercenaire à la tête d'une bande de tueurs d'Indiens payés au scalp, Hugues Micol livre un récit hallucinant de la guerre civile mexicaine du milieu de XIXe siècle. Son dessin, puissant, qui rappelle les gravures de Goya, dépeint l'implacable brutalité d'une époque, loin des clichés du Far west. Ajouter à mes livres
37 La saga de Grimr
Jérémie Moreau
1 critique 2 citations

La Saga de Grimr est une quête d’identité tragique dans un décor grandiose. Le héros y est confronté à chacun des piliers de la culture islandaise : le prestige de la généalogie, le culte de la loi et la superstition. 1783. L’Islande, accablée par la misère, doit encore subir le joug du Danemark. Et le sort de Grimr, devenu orphelin, est plus cruel encore dans ce pays où l’homme se définit d’abord par son lignage. Doté d’une force impressionnante, il se sait capable de rivaliser avec les plus fameux héros de saga même s’il n’est le fils de personne. Il ne lui manque que l’opportunité de prouver sa valeur… Ajouter à mes livres
38 Une soeur
Bastien Vivès
42 critiques 10 citations

Antoine, 13 ans, est en vacances en famille dans une maison en bord de mer. Il dessine, chasse le crabe avec son petit frère ,Titi, savoure un été sans histoire, jusqu'à ce que débarque Hélène, 16 ans, qui vient passer quelques jours avec sa mère... Entre les deux adolescents va bientôt se nouer un attachement singulier. Ajouter à mes livres
39 La Terre des fils
Gipi
10 critiques 4 citations

Dans un futur incertain, un père et ses deux fils comptent parmi les survivants d’un cataclysme dont on ignore les causes. C’est la fin de la civilisation. Il n’y a plus de société. Chaque rencontre avec les autres est dangereuse. Le père et ses deux fils, comme les quelques autres personnages rencontrés, la Sorcière, Anguillo, les jumeaux Grossetête, les Fidèles, adeptes fous furieux du dieu Trokool, vivent dans un monde néfaste et noir. L’air est saturé de mouches, l’eau empoisonnée. L’existence du père et de ses deux fils est réduite au combat quotidien pour survivre. Le père écrit chaque soir sur un cahier noir. Qu’écrit-il ? Quel est son secret ? Nous l’ignorons, ses fils aussi. Ils aimeraient bien apprendre à lire, ils aimeraient bien savoir comment on vivait "avant". Mais le père, lui, refuse d’en entendre parler… Ajouter à mes livres
40 Urban, tome 4 : Enquête immobile
Luc Brunschwig
4 critiques 1 citation

Après l’attaque terroriste qui a plongée la ville de Montplaisir dans le noir, Springy Fool trouve des boucs émissaires à sacrifier pour calme la foule des plaisanciers. Zacchary est mis à pied pour n’avoir pas tué Narcisse, le magicien, coupable idéal du meurtre du petit Neil. Chez lui, grâce à son accès à A.L.I.C.E ,le système d’exploitation de Montplaisir, il mène l’enquête qui l’amène à la naissance même du parc d’attraction… Ajouter à mes livres
41 Tokyo Alien Bros, tome 1
Keigo Shinzo
3 critiques

Tokyo Alien Bros raconte les péripéties de deux extraterrestres envoyés sur T erre afin de déterminer si leur race pourrait s'y installer. Prenant la forme de deux étudiants baptisés Fuyunosuke et Natsutarô, ils posent un regard candide sur leur quotidien et tentent de dialoguer avec les autochtones avec un talent aussi fortuit que certain pour faire naître les quiproquos. Les corps des héros sont plutôt délicats, et le moindre accident menace de les défigurer ou de les estropier temporairement, sans parler des effets spectaculaires de certains aliments sur leurs capacités physiques. Quelles conclusions ces visiteurs de l'espace vont-ils tirer de leurs observations, et comment parviendront-ils à préserver leur couverture ? Ajouter à mes livres
42 Variations
Blutch
Quels sont les albums qui vous ont le plus marqué ? Blutch, en authentique passionné de la bande dessinée et de son histoire, répond ici à cette question et redessine, relit, parfois joue et modifie une page ou une séquence d'un grand maître. Fascinant exercice qui voit un des auteurs de bandes dessinées les plus intéressants au monde reprendre, pour chercher « à comprendre comment ils faisaient », entre autres Morris, Franquin, Jacobs et aussi Manara, Graton, Lauzier, Pétillon et beaucoup d'autres. Ajouter à mes livres
43 Les voyages de Tulipe
Sophie Guerrive
Tulipe est toujours sur le départ. Il ne rêve que d’une chose, c’est de prendre son sac à dos et d’arpenter le vaste monde. Mais il y a toujours quelque chose qui le retient : de nouvelles rencontres, ou les vaines tentatives d’escapades de Violette et Crocus, et l’arbre, bien sûr. D’ailleurs, pourquoi partir quand l’aventure s’invite elle-même à son pied ? Sous la forme d’un œuf, le plus grand des mystères vient troubler la paisible inquiétude de nos petits camarades. Quand ce n’est pas un œuf qui refuse d’éclore, c’est une chauve-souris qui refuse de sortir de son trou, ou une oiselle en pleine crise de lissophobie ! Avec ce deuxième opus, les choses se confirment : l’arbre ne bougera pas, Tulipe pas tellement plus. Mais, comme le dit le proverbe, « Un voyage de mille lieues a commencé par un pas. » Mais lequel ? Ajouter à mes livres
44 Tes yeux ont vu
Jérôme Dubois
Alors qu'Emet inspire son premier souffle et découvre son reflet dans un miroir, le professeur Loew apprend son licenciement et quitte son laboratoire. Un récit qui s'inspire du mythe du Golem et de Frankenstein pour interroger les relations qui unissent le créateur et sa créature. Ajouter à mes livres
45 Voyages en Egypte et en Nubie de Giambattista Belzoni : Premier voyage
Grégory Jarry
1 critique

Lorsqu’il débarque en Égypte, Giam­bat­tista Belzoni (1778–1823), saltim­banque de deux mètres de haut, ne s’at­tend pas à deve­nir un des pion­niers de l’égyp­to­lo­gie, encore moins à devoir négo­cier avec une foule de cacheffs, agas, caïma­kans, paysans, bate­liers, sans oublier le consul de France, Bernar­dino Drovetti, qui fera tout pour le mettre en échec. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          50

Ils ont apprécié cette liste