AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques Petit (Préfacier, etc.)
EAN : 9782070303755
187 pages
Éditeur : Gallimard (23/10/1970)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Poésies
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
frandj
  07 août 2017
Je ne suis pas un fan de Paul Claudel (1868-1955): je ne l'ai presque pas lu et j'ai un a priori plutôt négatif à son égard. Je sais quand même qu'il fut membre de l'Académie française, poète et dramaturge, mais aussi ambassadeur de France. de plus, converti le jour de Noël 1886, il devint un des piliers du catholicisme français. C'était sans doute un homme hors du commun, mais sa personnalité donne une impression plutôt surannée, voire agaçante.
J'ai tenté de lire cette sélection de poèmes, écrits par Claudel tout au long de sa vie (entre 1887 et 1944). Les (trop) longs textes du genre de "Sainte Thérèse" m'ont rebuté. Dans d'autres poésies, comme "Les deux cités", on sent une (lourde) inspiration catholique. Inversement, quelques brèves poésies m'ont surpris par leur simplicité et/ou même leur modernité (cf. "L'escargot"). Enfin, d'autres poèmes – ou, au moins, des passages de poèmes – me semblent bien tournés; ils évoquent d'autres inspirations, tout en restant conformes à l'esprit "claudelien". Par exemple, "Vers d'exil" ou "Strasbourg".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   04 décembre 2013
Le cygne
I
JOUR D'AUTOMNE

Le signe lent
Du cygne blanc
A fait onduler le vide
Tout l'étang
Plein de temps
Se mêle à l'ange liquide

Sous la lance
Du silence
Frissonne le lourd miroir
C'est l'ennui
Plein de pluie
De la nuit
Qu'exhale ce prêtre noir

Feuille à feuille
Une feuille
Touche la surface morte
Œil à œil
L'eau recueille
L'étoile au ciel qui l'exhorte

Cette haleine
Née à peine
Sur l'onde où l'oiseau se mire
Cette touche sur la bouche
D'une bouche qui expire

C'est un rêve
Qui s'achève
Une larme dans un soupir
C'est le pli qu'on oublie
D'une vie qui va finir.

New York, 28 juin 1932.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MacabeaMacabea   19 janvier 2017
Dissipabitur capparis

Le temps a fui
Mars est fini
Tu n’es plus jeune, mais vieux.
-Tant pis, dit-il, et tant mieux !

Mars est fini
Novembre aussi
Où sont tes jambes et tes yeux ?
-Tant pis, dit-il, et tant mieux !

Fini l’amour !
Pauvre vieux sourd !
Finis, les fêtes et les jeux !
-Tant pis, dit-il, et tant mieux !

La route est dure
La mort est sûre
Chaque tournant est dangereux.
-Tant pis, dit-il, et tant mieux !

Le temps a fui
Tout est fini !
Il reste Dieu !
-Tant pis, dit-il, et tant mieux !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
frandjfrandj   08 août 2017
STRASBOURG

La cathédrale, toute rose entre les feuilles d’avril, comme un être que le sang anime, à demi humain,
Le grand Ange rose de Strasbourg qui est debout entre les Vosges et le Rhin
Contient bien des mystères dans son livre et des choses qui ne sont pas racontées
Pour l’enfant qui vers ce frère géant lève les yeux avec bonne volonté.
Salut, Mères de la France là-bas, Paris et Chartres et Rouen,
Grandes Maries toutes usées et chenues, ô Mères toutes noires de temps !
Mais qu’il est jeune ! qu’il est droit ! comme il tient fièrement sa lance !
Qu’il fait plaisir à voir dans le soleil, plein de menaces et d’élégance,
Tel le bon écuyer qui soutient son maître face à face,
L’Ange de Strasbourg en fleur, rose comme une fille d’Alsace !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Annette55Annette55   03 juillet 2018
" Il y a des yeux qui reçoivent la lumière et il y a des yeux qui la donnent . "
Commenter  J’apprécie          332
coco4649coco4649   04 décembre 2013
L'escargot


I

Le colimaçon quand on
Lui adresse une critique
Rentre à l'intérieur de son
Système philosophique...

II

Un amant à moitié fou
Pour une femme sans mérite
Criait : " passion maudite ! "
L'escargot lui dit : " J'm'en fous,
Moi, je suis hermaphrodite ! "

III

Tout au fond de l'escargot vide,
Se trouve un palais splendide,
Orné d'un miroir si petit
Que, pour y voir comme on est mis,
Il faut être une fourmi.

[1931]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Paul Claudel (160) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Claudel
Archipel Claudel 5/5 : Gens de théâtre, 2ème volet (2005 / France Culture). Un documentaire de François Angelier et Annie Douel. 5ème épisode : Gens de théâtre, 2ème volet. Diffusion sur France Culture le 29 juillet 2005. Photographie : Paul Claudel et le buste de sa soeur Camille sculpté par Rodin. Avec les voix d’Alain Cuny, Gildas Bourdet et Antoine Vitez. Réalisation : Annie Douel. Présentation des Nuits de France Culture : « L’été 2005, France Culture explorait “l’archipel Claudel” : tous les chemins mènent à Paul Claudel et plusieurs rendez-vous ponctuaient, dans la journée, ces visites, ces découvertes ; François Angelier étant le maître d’œuvre, le guide. Le soir, place était donnée aux archives. C’est cette série d’archives que nous vous proposons de réentendre. »
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les titres des pièces de Paul Claudel

Quel est le titre correct ?

Potage de midi
Partage de midi
Carnage de midi
Bardage de midi

11 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Paul ClaudelCréer un quiz sur ce livre