AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Vidéos de Paul Morand (37)
Ajouter une vidéo





videos09 décembre 2023
video
Retrouvez les derniers épisodes de la cinquième saison de la P'tite Librairie sur la plateforme france.tv :
https://www.france.tv/france-5/la-p-tite-librairie/

N'oubliez pas de vous abonner et d'activer les notifications pour ne rater aucune des vidéos de la P'tite Librairie.

Savez-vous quel livre est le meilleur guide si vous voulez visiter New York ? Et même si vous ne partez pas en voyage, il vous transportera jusque là-bas ?

« New York » de Paul Morand, c'est à lire en poche chez GF.
+ Lire la suite
marina5308 décembre 2023
video
PAUL MORAND/ NEW YORK / LA P'TITE LIBRAIRIE
videos24 août 2022
video
C'est une histoire française.
Elle se passe à Paris pendant l'Occupation, puis dans le maquis du Vercors où les résistants se battent dans la neige, jusqu'au dernier. C'est une histoire qui oppose deux France. Celle des Cossé-Brissac, le côté maternel de l'auteure, dont la grand-mère May, aussi libre de son corps en privé qu'attentive aux conventions en public, reçoit le Tout-Paris de l'Occupation, de Paul Morand à Pierre Drieu La Rochelle, de Josée Laval à Coco Chanel. Une jeune fille grandit là, promise à un mariage de l'entre-soi, bientôt elle sera rebelle. Elle se nomme Marie-Pierre de Cossé-Brissac.
L'autre France, c'est celle de la résistance par les idées et par les armes. Un grand médecin juif parisien envoie son fils en province. L'intellectuel rompu aux joutes de l'esprit rejoint le maquis. Il se nomme Simon Nora, rebaptisé « Kim » dans son réseau.
À la fin de la guerre, le survivant du Vercors rencontre l'aristocrate en rupture avec sa famille.
Les héritiers des deux France s'aiment comme s'ils n'en formaient qu'une. Mais auront-ils le droit à la liberté ?

Ce roman haletant est une fresque guerrière, un amour
impossible, une brève libération.

Extrait disponible sur notre site https://www.editions-stock.fr/livres/la-bleue/une-breve-liberation-9782234094024
+ Lire la suite
videos06 juillet 2022
video
L'affaire des diamants ! Qui ne se souvient de ce scandale politique de la fin des années 1970, quand le Président fut accusé d'avoir reçu des cadeaux fastueux de la part d'un dictateur africain ? Sa réaction fut pour le moins singulière : offusqué, il refusa de s'expliquer et se tut quarante-neuf jours durant. C'est pendant cette étrange période que se déroule ce roman, avec sa ronde de personnages convoqués par Pauline Dreyfus en maîtresse de cérémonie satirique et virtuose. Une immigrée portugaise candide, une journaliste espérant la gloire, un chef du protocole atterré, un châtelain ruiné, un chômeur pilier de bar, un inspecteur des Renseignements généraux bougon, une militante féministe flamboyante et même une ancienne conquête du Président sont, chacun à sa façon, bouleversés par ce long silence. Petits et grands drames humains se réveillent à l'ombre du drame politique.
Tout le talent de Pauline Dreyfus pour les comédies sociales, qui ne sont pas sans tragique, éclate dans cet étincelant roman.

Pauline Dreyfus a publié trois romans chez Grasset : Immortel, enfin (2012, prix des Deux Magots), Ce sont des choses qui arrivent (2014), et le Déjeuner des barricades (2017). Elle a reçu le prix Goncourt de la biographie pour son Paul Morand (Gallimard, 2020).

En savoir plus : https://bit.ly/3NIZNgs
+ Lire la suite
videos26 septembre 2019
video
PROUST PRIX GONCOURT 1919 : L?EXPOSITION DU CENTENAIRE

Drouant, 10 décembre 1919 : Marcel Proust reçoit le 17e prix Goncourt pour "À l?ombre des jeunes filles en fleurs", deuxième volet d?"À la recherche du temps perdu". Cette décision fait date : une nouvelle ère littéraire s'ouvre avec la consécration d'un roman sans égal, où se joue notre rapport au temps, à la réalité, à la subjectivité et aux êtres aimés. Les jours qui suivent sont marqués par un mouvement de contestation dans la presse hexagonale. Ce qui fera dire à Jacques Rivière, ami de l?écrivain et directeur de la NRF, témoin de cette « petite émeute » de papier : « Seuls les chefs d??uvre ont le privilège de se concilier du premier coup un ch?ur aussi consonant d?ennemis. Les sots jamais ne se mettent en révolution sans qu?il leur ait été fait quelque positive et vraiment cruelle injure. »
Retour à la Galerie Gallimard sur l'histoire de ce prix, à partir des archives des Éditions Gallimard, de la Maison de Tante-Léonie (Illiers-Combray), du prix Goncourt (Nancy), de la Bibliothèque nationale de France, et de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, avec la présentation d'une soixantaine de documents exceptionnels dont certains ont été exposés dans le cadre du Printemps proustien dans la Maison de Tante-Léonie à Illiers-Combray: lettres, épreuves d?imprimerie, manuscrits et « placards » originaux, dessins et photographies.
À voir en particulier le carnet de notes personnel de Marcel Proust "Moi prix Goncourt (vers 1920-1921)" et pour la première fois exposés, deux dessins de Paul Morand prêtés par la Bibliothèque nationale de France : "Marcel Proust au Ritz" (vers 1917) et "Marcel Proust sur son lit de mort" (novembre 1922).
+ Lire la suite
videos24 septembre 2019
video
PROUST PRIX GONCOURT 1919 : L?EXPOSITION DU CENTENAIRE

Drouant, 10 décembre 1919 : Marcel Proust reçoit le 17e prix Goncourt pour "À l?ombre des jeunes filles en fleurs", deuxième volet d?"À la recherche du temps perdu". Cette décision fait date : une nouvelle ère littéraire s'ouvre avec la consécration d'un roman sans égal, où se joue notre rapport au temps, à la réalité, à la subjectivité et aux êtres aimés. Les jours qui suivent sont marqués par un mouvement de contestation dans la presse hexagonale. Ce qui fera dire à Jacques Rivière, ami de l?écrivain et directeur de la NRF, témoin de cette « petite émeute » de papier : « Seuls les chefs d??uvre ont le privilège de se concilier du premier coup un ch?ur aussi consonant d?ennemis. Les sots jamais ne se mettent en révolution sans qu?il leur ait été fait quelque positive et vraiment cruelle injure. »
Retour à la Galerie Gallimard sur l'histoire de ce prix, à partir des archives des Éditions Gallimard, de la Maison de Tante-Léonie (Illiers-Combray), du prix Goncourt (Nancy), de la Bibliothèque nationale de France, et de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, avec la présentation d'une soixantaine de documents exceptionnels dont certains ont été exposés dans le cadre du Printemps proustien dans la Maison de Tante-Léonie à Illiers-Combray: lettres, épreuves d?imprimerie, manuscrits et « placards » originaux, dessins et photographies.
À voir en particulier le carnet de notes personnel de Marcel Proust "Moi prix Goncourt (vers 1920-1921)" et pour la première fois exposés, deux dessins de Paul Morand prêtés par la Bibliothèque nationale de France : "Marcel Proust au Ritz" (vers 1917) et "Marcel Proust sur son lit de mort" (novembre 1922).
+ Lire la suite
videos28 août 2019
video
Emmanuel Couly reçoit Anne de Lacretelle pour son livre "Tout un monde" Ed. de Fallois, au château d'Amfreville-sur-Iton dans l'Eure. Jacques de Lacretelle fut l?une des figures marquantes de la vie littéraire depuis les années 20. Prix Femina en 1922 avec Silbermann, Grand Prix du roman de l?Académie française avec Amour nuptial. Par la suite Il joua un rôle majeur dans la renaissance du Figaro.

Il a connu intimement le Tout-Paris des Arts et des Lettres pendant les décennies qui furent parmi les plus brillantes de notre histoire littéraire. Dire de ces années qu?elles furent, au XXe siècle, les «Trente Glorieuses» de notre littérature ne serait pas excessif.

Ce sont elles que font revivre les Mémoires d?Anne de Lacretelle. Anecdotes prises sur le vif, portraits, confidences, extraits de correspondance, témoignages de première main, donnent au récit les couleurs de la vie.

On y voit tout d?abord, autour de Marcel Proust qui vient d?accéder à la gloire (Prix Goncourt en 1919), les jeunes écrivains qui en ont fait leur maître avant de former à leur tour une étincelante constellation?: Paul Morand, Jean Cocteau, François Mauriac, et Jacques de Lacretelle, le récit se prolonge jusqu?à nos jours. Émouvant, léger, nostalgique aussi, ce livre a su capter l?air du temps.

Un monde qui peut encore faire rêver.



Anne de Lacretelle, parallèlement à une carrière professionnelle dans la communication, s?est consacrée à la sauvegarde du patrimoine artistique. Elle est présidente-fondatrice du Prix Sévigné, destiné à primer la publication de correspondances.
+ Lire la suite





Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Paul Morand (1275)Voir plus

Quiz Voir plus

Le football féminin

Est-ce que les règles du football féminin sont les mêmes que le football masculin?

Oui
Non
Je ne sais pas

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

{* *}