AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Richard Brautigan (595)


patrick75   13 février 2016
Il pleut en amour de Richard Brautigan
Cents, Deux Tickets, Amour

Je pensais à toi très fort
en montant dans le bus
j'en ai eu pour trente Cents
et j'ai demandé deux tickets
au conducteur
avant de réaliser que
j'étais tout seul.
Commenter  J’apprécie          620
le_Bison   25 avril 2017
Journal japonais de Richard Brautigan
Lorsque s’éveillent les rêves
La vie s’achève.
Alors s’envolent les rêves.
S’envole la vie.
Commenter  J’apprécie          590
sabine59   28 février 2017
Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus de Richard Brautigan
J'aime les chats
Pourquoi j'aime les chats?
Je ne sais pas vraiment
Mais je pense que c'est pour la même raison
Que j'aime l'aube
Et le lever du soleil
Et la tombée de la pluie.
Commenter  J’apprécie          532
le_Bison   24 août 2012
La vengeance de la pelouse : (Nouvelles, 1962-1970) de Richard Brautigan
- Ce n'est pas facile de vivre dans un studio de San José avec un homme qui apprend à jouer du violon.
C'est ce qu'elle a dit aux policiers, en leur tendant le revolver vide.
Commenter  J’apprécie          450
le_Bison   14 octobre 2016
Journal japonais de Richard Brautigan
Mon réveil devait sonner à 9 heures
Mais il n’en a pas eu le temps.
Car c’est le tremblement de terre de 7h30
Qui s’en est chargé.

Des tréfonds de mon rêve
Je suis revenu soudain dans mon lit
A cause des secousses de l’hôtel,
A me demander si la chambre 3003
N’allait pas bientôt être transformée
En carrefour de Shinjuku
30 étages plus bas.

C’est quand même vachement mieux
Qu’un vulgaire réveil-matin.
Commenter  J’apprécie          442
le_Bison   27 mai 2017
Journal japonais de Richard Brautigan
Je feuillette au hasard
mon dictionnaire anglais-japonais
impossible de trouver le mot grenouille.
Il n’y est pas.
Dois-je en conclure qu’il n’y a pas de grenouilles au Japon ?
Commenter  J’apprécie          426
le_Bison   20 février 2017
Journal japonais de Richard Brautigan
Seul au milieu d’une foule d’inconnus,
Je chante comme le soliste
D’un chœur céleste

- ma langue un nuage de miel –

Y’a des fois, j’me dis que j’suis bizarre.
Commenter  J’apprécie          421
Spilett   15 octobre 2017
Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus de Richard Brautigan
Allons en ville tous les deux

Je prendrai ta main,
qui me rappelle
un chat que j'ai bien connu,
et nous irons marcher.

Je te parlerai de choses et d'autres,
et je te ferai sourire
et pouffer et rire
comme un petit enfant.

Je te montrerai des choses
à regarder.

Peut-être que je m'arrêterai pour t'embrasser
devant tout le monde.

Je m'en fous d'ailleurs
parce que je t'aime
plus qu'une montagne
que j'ai bien connue.
Commenter  J’apprécie          410
le_Bison   10 mai 2012
Un privé à Babylone de Richard Brautigan
Ma cliente savourait une bière.
La boire lui procurait un plaisir infini. Elle ne buvait pas comme on aurait pu s’y attendre. Elle n’avait rien d’une dame dans sa façon de boire sa bière. Elle buvait de la bière comme un docker le jour de paye.
Commenter  J’apprécie          410
Bobby_The_Rasta_Lama   13 juillet 2021
La pêche à la truite en Amérique - Sucre de pastèque de Richard Brautigan
Je me suis assis près de la rivière, près d'une statue d'herbe. Les brins d'herbe étaient en cuivre, et la pluie au fil des ans avait fini par leur donner leur couleur naturelle.
Ils étaient quatre au cinq en train d'installer cette tombe. C'était l'équipe des fossoyeurs. Ils descendaient la tombe sur le lit de la rivière. Ici, c'est comme cela que nous enterrons nos morts. Bien sûr, à l'époque des tigres, il ne nous fallait pas autant de tombes.
Nous les enterrons dans des cercueils de verre, au fond des rivières, et nous plaçons du phosphore dans ces tombes, ainsi elles brillent la nuit, et l'on peut apprécier ce qui arrive, après.
J'ai vu des truites qui observaient la scène. C'étaient de belles truites arc-en-ciel. Il y avait peut-être une centaine. Elles sont d'une grande curiosité, et elles se pressaient là, serrées les unes contre les autres.
Commenter  J’apprécie          404
GeraldineB   07 avril 2022
C'est tout ce que j'ai à déclarer de Richard Brautigan
LA DERNIÈRE SURPRISE

La dernière surprise c'est quand tu en viens petit à petit à te rendre compte que plus rien ne te surprend.

The last surprise is when you come
gradually to realize that nothing
surprises you any more.
Commenter  J’apprécie          390
Richard Brautigan
Fifrildi   19 juillet 2020
Richard Brautigan
Baiser fantôme

Il n'y a
pas pire
enfer
que
de se rappeler
intensément
un baiser
qui
n'est pas venu.
Commenter  J’apprécie          350
iris29   30 décembre 2016
Un privé à Babylone de Richard Brautigan
Ils ont fait glisser son corps à l'arrière de la fourgonnette de la morgue . Il y avait déjà un autre cadavre dedans ; ça lui ferait un peu de compagnie pour descendre en ville , sur le chemin de la morgue . Je suppose que c'est mieux que d'y aller tout seul .
Commenter  J’apprécie          350
iris29   31 décembre 2016
Un privé à Babylone de Richard Brautigan
Après ça, je pourrais donner quelques dollars à ma propriétaire et lui dire que le fourgon blindé dans lequel on m'envoyait mon million de dollars s'était perdu dans le brouillard de cactus près de Phoenix , dans l'Arizona , mais qu'il ne fallait pas qu'elle s'inquiète : il était maintenant certain que le brouillard allait se lever d'un jour à l'autre et l'argent arriver .
Si elle me demandait ce que c'était qu'un brouillard de cactus, je lui dirais que c'était le genre de brouillard le plus terrible parce qu'il était plein de piquants . Qu'une fois pris dedans , il était extrèmement risqué de se déplacer . Que le mieux c'était de rester sur place et d'attendre qu'il s'en aille .
Mon million de dollars attend que le brouillard se dissipe .
Commenter  J’apprécie          330
Fabinou7   13 mars 2022
La vengeance de la pelouse : (Nouvelles, 1962-1970) de Richard Brautigan
" - Ce n'est pas facile de vivre dans un studio à San Jose avec un homme qui apprend à jouer du violon.
C'est ce qu'elle a dit aux policiers, en leur tendant le revolver vide."
Commenter  J’apprécie          303
Richard Brautigan
lafilledepassage   09 décembre 2021
Richard Brautigan
Nous tenons chacun notre rôle dans l’histoire. Le mien, ce sont les nuages.
Commenter  J’apprécie          302
le_Bison   09 mai 2017
Journal japonais de Richard Brautigan
Le sable est cristal
Comme l’âme.
Le vent l’emporte
Au loin.
Commenter  J’apprécie          300
le_Bison   15 mai 2017
Journal japonais de Richard Brautigan
Tout seul dans un bar à Tokyo
Je prends un verre avant le
déjeuner,
Et j’aimerais bien avoir quelqu’un à qui
parler.
Commenter  J’apprécie          283
patrick75   14 février 2016
Il pleut en amour de Richard Brautigan
La peur de te retrouver seule

La peur de te retrouver seule
te fait faire tellement de choses
qui ne te ressemblent pas du tout.
Commenter  J’apprécie          280
somethingstupid   03 mars 2011
La pêche à la truite en Amérique - Sucre de pastèque de Richard Brautigan
Nous avons tous une place dans l'histoire. La mienne, c'est les nuages.
Commenter  J’apprécie          280



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Que de sang !

"Le sang du renard". Cette enquête se passe dans un manoir anglais, l'auteure de ce roman est anglaise ...

Michael Connelly
Hervé Jourdain
Viveca Sten
Minette Walters

16 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , sang , humourCréer un quiz sur cet auteur