AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sabine Boulongne (Traducteur)
EAN : 9782253125747
603 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (14/10/2009)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Le mariage, les enfants ? Non merci !

À 36 ans, Tessa King a choisi : elle préfère sa vie de célibataire, ses virées shopping et ses aventures d'un soir. Tout le monde l'adore et envie sa liberté, sa joie de vivre et son humour décapant.

Égoïste, Tessa ? Pas du tout. Elle est la marraine idéale, toujours présente en cas de coup dur. Confidente de Caspar qui fume des joints en cachette, baby-sitter occasionnelle de la petite Cora ou des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
PiertyM
  14 décembre 2014
Un petit bijou de chick lit, on tombe sur un personnage très attachant et qui donne du ton au livre à tel point, quand on le commence, on se jette vraiment à l'eau, on se familiarise avec Tessa qu'on trouve plutôt paradoxale.
Au lieu de découvrir une célibataire paranoïaque, isolée, solitaire, souffrant seule discrètement de son statut matrimonial un peu dessolant du point de vue de la société, non, on rencontre par contre une femme très épanouie dans son statut de célibataire, très ouverte et prête à se sacrifier pour les autres, aussi elle se laisse entourer d'amis qui, eux, vivent pourtant en couple, une telle situation ne la déstabilise pas du tout. Au contraire, elle prêtera mains fortes à ses amis en devenant la marraine de tous leurs enfants et même quand un couple d'amis va mourir dans un accident, elle se porte garante de s'occuper pleinement des jumeaux que le couple laisse à bas âges...
Commenter  J’apprécie          280
cicou45
  20 avril 2011
Tessa King est une célibataire de 36 ans et fière e l'être ! Les enfants, elle les adore, certes, mais surtout quand ce sont ceux des autre ! Marraine de quatre filleuls, ce rôle lui va à merveille. Elle peut être à la fois la complice, l'amie...sans pour autant avoir à assumer l'autorité parentale. Francesca et Nick, le couple d'amis de Tessa représente à ses yeux le couple parfait. Ensemble depuis leur première année de fac, ils ne semblent pas avoir pris une ride et leur amour est toujours aussi intacte. Parents comblés, Francesca et Nick ainsi que ses autres couples d'amis dont elle est également la marraine de leurs propres enfants, tous assument parfaitement leur rôle et ne comprennent pas que Tessa ne pense pas à fonder une famille à son tour.
Mais, entre ses amies, ses aventures d'un soir et son travail, Tessa à bien d'autres choses en tête...jusqu'au jour où elle va réaliser que la vie de marraine n'est pas simplement une signature à l'église. Un de ses couples d'émis venant d'être tués dans un accident d'avion, c'est elle qui va devenir la tutrice légale des jumeaux.
Livre drôle mais émouvant à la fois, certains passages sont assez éprouvants comme celui que je viens juste de décrire mais le livre en lui-même tire plus de la comédie que du drame. L'écriture est légère et on passe un très bon moment, même s'il y a quelques stéréotypes, notamment celui de la célibataire endurcie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
alison.trebes
  07 juin 2012
J'avais d'abord lu "secondes noces" avant "la célibataire" ; j'ai adoré autant l'un que l'autre.
Je m'attendais à ce que les amis de Tessa meurent rapidement et que Tessa doive s'occuper des jumeaux puisque c'était le résumé du livre. Mais cela n'arrive qu'à la toute fin du roman ; mais je ne trouve pas cela dommage. le livre, tout au long, parle tout simplement de la vie de Tessa et de celles de ses amis. 600 pages qu'on lit d'un trait..
Humour, légerté sont au rendez vous.
Commenter  J’apprécie          20
Christelle0682
  13 septembre 2017
Il en faut pour tous les goûts
J'ai trouvé le résumé plutôt sympa, mais au final, je me suis faite une fausse idée.
Je pensais qu'elle s'occuperait des jumeaux dés le début, et qu'elle apprendrait à se débrouiller avec les enfants mais il en est rien, aucune description pour élever les jumeaux. Au contraire il y a la nounou. Tessa est la bonne copine à qui les ados de se confie. Toujours présente pour aider son entourage. Une super woman ! A la fin je n'y croyais plus, la pauvre fille, il lui arrive trop de soucis en même temps, trop de révélation, j'ai complétement lachée pensant même à sauter des pages pour arriver à ce fameux résumé...
Au final j'ai trouvé ca trop long... beaucoup trop long.
Christelle.
Commenter  J’apprécie          00
AnaisValente
  14 avril 2012
Le titre anglais du roman est « the godmother », savoir « la marraine », et ce titre colle à la perfection au roman. Tessa a beau être célibataire, elle est avant tout marraine, en effet. Car il ne s'agit pas d'un roman classique de chick lit à la Bridget Jones (sans critique aucune, j'adore Bridget Jones, je vénère Bridget Jones), mais plutôt de l'histoire d'une amitié de longue date entre plusieurs personnages, de leurs galères, de leurs amours, de leurs rancunes, de leurs silences. le tout saupoudré de drôlerie intense. Au centre de l'intrigue, Tessa, célibataire de 36 ans, sans enfant, mais dotée d'une armada de filleuls de tous âges. Dévouée à leur cause et à celle de tous ses amis, amoureuse en secret, écorchée par la vie.
Au-delà d'un livre amusant, voici un livre prenant, parce que tout n'est pas rose, loin de là, dans la vie de ces personnages tous plus attachants les uns que les autres.
Je trouve d'ailleurs que le résumé de la quatrième de couverture ne sert pas assez le livre, en ce qu'il est fort réducteur par rapport à la qualité de l'ouvrage, insistant sur sa drôlerie, en négligeant son côté véritablement poignant et émouvant, qui fait la force de l'intrigue.
A lire de toute urgence, au coin du feu !
Lien : http://www.le-celibat-ne-pas..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Jenta3Jenta3   07 septembre 2014
Ce n'est pas donné à tout le monde d'être heureux. On s'est éloignés, je suppose. Quelqu'un a dit que le mariage, c'est comme un couloir jalonné de portes. Tu disparais derrière ta porte et lui derrière la sienne, mais au final, il faut revenir dans le couloir, faire le point et se prendre la main parce que, derrière chaque porte, il y en a d'autres, et au-delà d'autres encore, et si on en franchit un trop grand nombre sans revenir dans le couloir, on risque de ne plus jamais retrouver le chemin. C'est à peu près ce qui s'est passé. Et ça n'a guère pris de temps en plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mamzellelizamamzelleliza   17 mai 2011
Les gens perdent leur conjoint mais ils trouvent un nouveau compagnon et ils sont tout aussi heureux, parfois même davantage. Ils ont le cœur brisé mais ils tombent de nouveau amoureux. On a tort de dire qu’on aime qu’une seule personne dans sa vie.
Commenter  J’apprécie          10
mamzellelizamamzelleliza   17 mai 2011
En fait, le mariage est une chose grotesque quand on y réfléchit. Qui serait capable de vivre heureux à deux pour toujours sans s’agacer ? c’est de la folie. C’est impossible. L’amour de ta vie, c’est un concept, ça n’existe pas.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Carrie Adams (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carrie Adams
HUB CULTURE 2016 Interview with author Gay Longworth
autres livres classés : célibatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16060 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre