AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782930880730
300 pages
Éditeur : Séma éditions (01/02/2019)

Note moyenne : 4.61/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Paris, an VI.
Voilà un an que l’époux de Charlotte de Verteuil est mort au combat, dans les guerres de Napoléon.
Tout juste sortie de son deuil, la jeune femme est bien décidée à profiter des plaisirs de la vie parisienne ! Accompagnée de son amie Emily Bingley, rencontrée lors de son exil en Angleterre durant la Révolution, elle essaie de retrouver sa place dans le monde et de comprendre le fonctionnement de cette nouvelle société, où tout se trouve b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Aurore666
  06 mars 2019
Ce livre est une romance historique. Il nous relate l'histoire de Charlotte de Verteuil, née Saulnay, une dame noble vivant à l'époque de Napoléon et dont le mari est mort lors de ces combats. Dans un premier temps, Charlotte est forcée de suivre une période de deuil d'un an, comme c'était de coutume à l'époque. Pourtant, elle avait à peine eu le temps de connaître son époux. Heureusement pour elle, elle est accompagnée de son amie Emily Bingley, une jeune anglaise rencontrée lors de son exil en Angleterre. Après avoir porté le deuil de ses parents, la voilà de nouveau en deuil pour son époux. Cette jeune femme, vive et dynamique, vit cette période avec ennui. Dès lors, une fois l'année passée, c'est au plus vite qu'elle souhaite réintégrer la société et recommencer à vivre, soirées, bals et plaisirs de la vie parisienne lui ont cruellement manqués! Mais la société à l'époque est très différente de celle que nous connaissons: la condition de la femme est totalement différente, ces dernières n'ayant pas grand-chose à dire... Je n'irais pas jusqu'à dire que Charlotte est féministe, mais elle n'est pas femme à se laisser dicter sa conduite. Elle est en avance sur son temps et compte vivre en femme livre. Donc, comme je le disais, c'est très rapidement qu'elle reprend la vie mondaine au risque de se faire pointer du doigt, ce qui arrive, immanquablement. Mais cela lui importe peu, elle compte bien reprendre sa vie en mains. D'autant plus qu'elle a rencontré deux hommes lors de cette première soirée, deux hommes radicalement opposés, qui l'intriguent. Elle est attirée par un des deux mais l'autre l'intrigue, malgré son comportement. Lequel des deux saura conquérir le coeur de la belle? Lequel des deux sera digne de confiance? Une belle romance se distille tout au long de l'histoire, en douceur. Et, en parallèle, naît une autre romance pour son amie Emily, qui, très timide au départ, va tout doucement s'ouvrir.
J'ai beaucoup aimé cette histoire et les descriptions historiques du Paris de cette époque. Les moeurs et coutumes, les descriptions des monuments, des lieux, des tenues, tout nous tient en haleine. J'ai aussi beaucoup aimé le tempérament de Charlotte, qui n'hésite pas à aller à l'encontre des coutumes de l'époque pour vivre sa vie comme elle l'entend. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle est féministe, mais elle n'a pas peur de ses idées. J'ai aussi aimé son amie Emily, bien qu'ayant un caractère plus soumis, c'est une personne de confiance, et c'est tellement rare, même à cette époque, que c'est bon à souligner! J'ai aussi apprécié Armand, un artiste qui vit ses passions à fond et n'a pas peur non plus du regard des autres. A contrario, j'ai détesté Augustin, ce noble qui se croit tout permis et qui n'hésite pas à humilier les autres...
Ce livre, écrit à quatre mains, traite donc principalement de la condition de la femme à cette époque, aborde aussi le féminisme, mais aussi les moeurs de la noblesse, l'amour et l'amitié. Il nous parle également de trahisons, de deuil, bref, de la vie à une époque où la société était encore sexiste au possible... Les auteures ont su combiner leurs plumes à merveille, si bien qu'on ne sait distinguer qui a écrit quelle partie. Une histoire à lire et à découvrir pour tous les fans d'histoire, de belles descriptions, de Paris, mais également de romance, même si la romance est plutôt en arrière-plan...
Je remercie Séma éditions pour la confiance qui m'a été témoignée lors de l'envoi de ce livre papier en service presse ainsi que les deux auteures, dont j'ai découvert les magnifiques plumes grâce à ce roman. Une très belle découverte ♥
Lien : http://lecoindeslecturespart..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Satinesbooks
  08 avril 2019
Un roman qui se lit vite et bien
Incroyable Charlotte est un roman assez surprenant finalement. Je ressors de ma lecture assez contente de ma découverte. J'avoue que ce n'est pas un coup de coeur. Cependant, dans la globalité, le roman est très bon. On a un mélange assez intéressant entre un décor digne de Jane Austen et une intrigue assez innovante (pour le siècle) où le féminisme à sa place, où la question de la place de la femme est soulevée. Toutes ces notions ont fait de ma lecture une lecture très sympathique.
Charlotte et les autres personnages
J'avoue que j'ai énormément apprécié Charlotte de Verteuil. Je ne sais pas si cela est fait exprès ou non mais elle m'a clairement fait penser à la marquise de Merteuil des Liaisons dangereuses. Je pense que l'inspiration est soulignée ici grâce à ce nom. C'est un personnage au caractère fort, qui fait ce qu'il faut pour être acceptée dans une société qu'elle ne comprend pas/connait pas forcément. Charlotte est une personne qui apprécie découvrir les choses qu'elle ne connait pas. Elle ne se laisse pas faire et mène son monde comme elle l'entend.
Autour de Charlotte gravite de nombreux personnages. On peut quand même souligner l'importance d'Emily, son amie de toujours. Mais aussi deux hommes : Armand et Augustin. Deux hommes diamétralement différents mais qui font voir différentes facettes de Charlotte. J'ai trouvé l'utilisation des personnages particulièrement bien exécutée.
Emily est un personnage que j'ai apprécié. Elle est très différente de Charlotte mais j'apprécie cette complémentarité. Cela fait de leur amitié une amitié forte où la loyauté est quelque chose de très important. Son nom m'a tout de suite fait penser à Orgueil et Préjugés de Jane Austen. J'avoue que c'est un personnage qui correspond bien à l'univers d'Austen.
Une société décrite parfaitement
J'ai trouvé les ambiances très bien décrites. En effet, j'ai trouvé que les sociétés étaient vraiment très sympathiques et semblaient réelles. On passe de l'Angleterre à Paris sans aucun problème. On voit bien que ce ne sont pas les mêmes moeurs ni les mêmes traditions. Il n'y a qu'une chose qui semble être sensiblement identique : la place de la femme. Je ne peux pas dire que Charlotte est une féministe engagée mais cependant, plusieurs fois, elle remet en question des comportements sexistes. J'ai apprécié cela.
On est dans des décors assez sympathiques : on est dans le milieu parisien. On vogue entre bals et festivités à travers les yeux de notre personnage principal. J'ai trouvé cela intéressant. de plus, la période évoquée n'est pas ultra présente dans les différents ouvrages historiques que je lis. C'est assez sympathique de changer de siècle. Cela permet aussi de s'interroger sur des questions sociales : la place de la femme, la condition de la femme ainsi que son évolution. Bref, j'ai aimé ce point là.
Un triangle amoureux bien maîtrisé
Quand j'ai vu que Charlotte hésitait entre deux hommes, je me suis dit qu'on aurait encore le droit à un triangle amoureux ennuyant. Cependant, je trouve que les auteures s'en sont très bien tirées. La romance n'est pas forcément présente tout le temps et cela permet au lecteur de respirer. On change aussi de personnages, on ne se focalise pas seulement sur Charlotte. Ainsi, on peut aussi découvrir une romance qui touche Emily. C'est assez agréable.
Les plumes
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de roman écrit à quatre mains. Cela m'a beaucoup plus. Généralement, ce sont deux univers qui cohabitent ensemble et qui nous permettent de découvrir des univers bien particuliers. Les mots sont justes, la lecture se fait sans problème. On y croit, tout est crédible.
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Chrisbookine
  06 novembre 2019
Découverte de cette romance historique grâce au partenariat avec la maison d'édition Séma que je remercie chaleureusement.
Ce que je retiens de ce roman...
Je ne suis pas une grande lectrice de romances et qui plus est de romances historiques.
J'ai beaucoup aimé le badinage amoureux et les dialogues entre les personnages. J'ai eu l'impression de retrouver certaines impertinences des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos ou encore les jeux de conversation comme dans le théâtre de Marivaux.
Le plaisir des mots, donc, dans ce texte est très appréciable. La langue est fluide, perfide, à demi-mots ou franche mais cela apporte fraîcheur et pertinence et un certain dynamisme dans cette romance.
La période historique m'est peu connue mais j'ai trouvé que soufflait un vent de modernité dans les rapports homme-femme. Les traditions et surtout la noblesse perdent de leur élan au profit de la bourgeoisie et des parvenus ambitieux.
La société parisienne semble changer en très peu d'années et le personnage de Charlotte s'inscrit dans ce changement.
Charlotte et Armand existent en tant qu'individus par-delà les convictions et les conventions de l'époque. Ce sont des héros à part entière qui prennent leur destin en main faisant fi des bienséances.
J'ai beaucoup aimé le personnage d'Emily tout en délicatesse et finesse psychologique qui est résolument la plus moderne de tous sans heurt mais avec détermination. Charlotte incarne le feu, l'émotion, elle est impulsion quand son amie est calme et perspicacité. C'est un duo féminin qui fonctionne à merveille.
J'aime beaucoup les personnages masculins de ce roman mais ils me semblent idéalement modernes dans leur rapport avec la gente féminine prenant en compte leur ressenti. C'est le seul bémol que je soulignerais dans ce récit qui a été très distrayant et bien mené de bout en bout.

Une romance historique aux dialogues vifs avec des personnages attachants et non manichéens, un brin modernes.
Lien : https://chrisbookine.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AuBazartDesMots
  11 mai 2020
« Incroyable Charlotte » est un ouvrage issue de l'imagination de deux auteures. Écrire à 4 mains, à deux pensées, n'est pas chose aisée. Coucher ses idées sur du papier n'est déjà pas un exercice facile, trouver les mots, les bons, ceux qui toucheront le lecteur et retranscriront précisément sa pensée est une chose rare et fragile. Mais mettre en accord des idées différentes, mêler deux façons de parler, deux univers en un… Y arriver est vraiment impressionnant. D'autant qu'en lisant l'ouvrage de Camille Adler et de Flora Pialot, impossible de distinguer une voix de l'autre. Les deux auteures ont réussi à créer un duo irréprochable, preuve, du moins je l'imagine, d'une belle complicité dans la vie. Et ce petit exercice de force en terme d'écriture mérite clairement d'être applaudi!
L'histoire narrée est celle de Charlotte, forcée de porter le deuil d'un époux qu'elle n'a pas connu, et ce pendant plus d'un an. Dans un monde pensé par et pour des hommes, notre héroïne se languit et ne vit que pour réintégrer la vie mondaine et vivre, enfin. Heureusement, elle a une vraie amie en Emily Bingley, une anglaise rencontrée lors de son exil en Angleterre.
Charlotte m'a immédiatement fait penser à mes héroïnes austiniennes chéries, et c'est un beau compliment. le rapprochement s'est fait aisément. « Bingley » est le nom de famille de Charles, meilleur ami de Darcy dans « Orgueil et Préjugés » et époux de Jane, soeur d'Elizabeth, l'héroïne. Charlotte est le prénom de la meilleure amie d'Elizabeth dans le même roman, mais le personnage étant bien fade, je préfère imaginer que ce choix de prénom est plus un clin d'oeil à Charlotte Brontë, auteure britannique du même siècle qu'Austen. Mais je cherche surement trop loin! Revenons au récit d'Adler et Pialot…
Le récit évoque une jeune femme en prise avec l'amour, hésitant entre deux hommes. Mais loin d'être une romance classique, c'est une histoire dans laquelle est évoqué de manière subtile l'émancipation des femmes, le féminisme, le respect, l'amitié, l'Amour avec un grand A. le triangle amoureux, petite parenthèse, ne m'a pas gêné outre mesure, et pourtant je peux être sévère en la matière. Par rapport à l'émancipation féminine, je ne pense pas que l'ouvrage puisse réellement être considéré comme féministe, mais il soulève des points intéressants et le simple fait que Charlotte se questionne sur sa place dans la société est une thématique dans l'air du temps. La réaction des personnages masculins me paraissent elles un peu trop modernes pour être vraiment crédibles, mais j'imagine que l'intelligence n'a pas d'époque et qu'elle pouvait aussi être présente sous Napoléon!
Les descriptions historiques contenues dans l'ouvrage sont bien faites. Tout est très détaillé sans être ennuyeux, on « voit » les monuments comme les vêtements, c'est imagé sans être pesant dans le style d'écriture. Que ce soit l'Angleterre ou la France du 19e siècle, tout est bien retranscrit.
Lien : https://aubazartdesmots.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Etoilelivresque
  26 février 2019
J'ai passé un agréable moment avec ce roman, que je conseille aux adeptes de romans historiques, ou juste réalistes. Je pourrais aussi le conseiller aux adeptes de romance car, bien qu'elle ne soit pas omniprésente, je l'ai trouvé agréable à suivre !
Pour commencer, on suit Charlotte dans la France de Napoléon, c'est-à-dire au XIXe siècle. J'ai aimé la façon dont est décrit le Paris de l'époque avec ses salons, ses bals, ses festivités, mais aussi ses façons de tout remettre en cause et la remise en cause de cette société essentiellement patriarcale et sexiste. Je ne dirais pas que Charlotte est un symbole de féminisme, elle s'est adaptée à sa condition de femme dans cette société mais elle tente quelque fois de remettre en cause le système en s'éloignant des moeurs imposées. le vocabulaire et les remarques sont alors adaptées à l'époque, bien que le vocabulaire ne soit pas autant exagéré que dans les classiques littéraires du XIXe siècle.
" - Votre veuvage doit vous aider à réfléchir sur la condition de la femme mariée. "
La condition féminine au XIXe siècle est un grand thème dans ce roman et la romance permet de l'appuyer. D'un côté, on retrouve un courtisan observant les femmes comme des objets et d'un autre, un homme beaucoup plus respectueux. J'ai trouvé toutefois ce personnage assez cliché même si j'ai apprécié le fait qu'il ne corresponde pas aux attentes de l'époque. de plus, sa relation avec Charlotte est bien développée, se développant progressivement sans envahir le récit.
" Comme elle, il avait connu les affres de la Terreur, la perte d'amis, l'absence de sa famille. "
Si j'ai apprécié suivre l'héroïne principale, c'est-à-dire Charlotte pour son tempérament fort et sa répartie cinglante, notamment auprès des hommes, j'ai aussi apprécié observer la femme réservée qu'est Emily. Son personnage, bien que secondaire n'est pas mis de côté et elle est développée elle aussi au fur et à mesure de l'intrigue, devenant une femme davantage libérée.
Enfin, j'aimerais souligner que la plume des deux autrices était très agréable à suivre et que, contrairement à certains romans " à quatre mains " que j'ai déjà pu découvrir, je n'ai pas réussi à différencier leur deux écritures, ce qui permet de ne pas déranger le récit avec des styles variants.
En bref, une histoire innovante, se lisant sans aucun ennui, avec une héroïne très agréable à suivre dans la France du XIXe siècle !
Lien : https://etoilelivresque.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Aurore666Aurore666   06 mars 2019
J'ai appris l'infortune dont vous êtes victime et je tenais à vous exprimer toute ma sympathie dans ce moment difficile. Je sais que vos amies vous ont tourné le dos. Etant moi-même passé par des instants douloureux où j'aurais eu besoin du soutien d'un ami, je vous propose le mien. J'ai conscience que par le passé nos rapports n'ont pas été les plus cordiaux, mais je souhaite aujourd'hui m'excuser et me racheter de mes erreurs par cette lettre et ma sympathie la plus sincère. Faites-moi savoir si je puis être d'une quelconque aide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aurore666Aurore666   06 mars 2019
Mais ce qui l'intéressait vraiment était l'annonce des bals et spectacles de Paris. Depuis deux jours, elle n'avait plus aucune raison de rester recluse chez elle comme une prude et modeste matrone romaine. N'était-elle pas jeune et pleine de santé? Autant en profiter avant qu'elle ne connût, comme le reste de sa famille, un destin funeste.
Commenter  J’apprécie          20
EtoilelivresqueEtoilelivresque   26 février 2019
" Comme elle, il avait connu les affres de la Terreur, la perte d'amis, l'absence de sa famille. "
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : directoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2056 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre