AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Florence Schneider (Traducteur)
EAN : 9782714442291
396 pages
Belfond (17/05/2006)
3.71/5   34 notes
Résumé :

Soleil, romance et splendeur de la côte amalfitaine... Un superbe roman, par la reine des cœurs, Elizabeth Adler.Quand on lui révèle que son cher époux, disparu dans un tragique accident, la trompait, Lamour Harrington se dit qu'il est temps d'arrêter de porter le deuil et de changer de vie. Adieu Chicago et son job de paysagiste ! Elle va retrouver la maison de son père à Amalfi, en Italie, où elle a passé... >Voir plus
Que lire après Une maison à AmalfiVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
J'avoue m'être laissée charmer par le titre en revenant d'un séjour de rêve en Italie. le roman, par contre, est beaucoup moins intéressant que son titre. Il s'agit d'une histoire d'amour fort peu originale mêlée à un suspense psychologique près du récit policier. Rien qui ne vaille la peine d'y consacrer quelques heures.
Commenter  J’apprécie          110
Lamour a une vie compliquée : elle a perdu son mari il y a deux ans dans un accident de voiture après avoir perdu son père dans d'étranges conditions alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Comme un coup de pouce du destin pour la faire sortir de sa déprime, elle apprend que son mari la trompait et qu'il était sur le point de la quitter. Nous voyons son monde s'écrouler et elle ne tarde pas à prendre la décision de retrouver sa maison de famille à Amalfi afin de changer d'air. le récit est construit sur de nombreux chapitres portant chacun le nom d'un personnage dont il est principalement question. La lecture est claire, très agréable et les dialogues donnent un rythme au récit.

Lamour Harrington est une américaine ayant passé son enfance en Italie et gardant donc un attachement particulier à ses racines. Elle n'est jamais retournée dans ce pays malgré la mort de son père vingt ans plus tôt. La découverte de la tromperie de son mari lui donne le déclic nécessaire pour renouer avec son passé et retrouver la maison de sa famille, peut-être pour recommencer une nouvelle vie. Cependant tout ne va pas se passer comme prévu et des événements et personnages vont rendre la tâche bien difficile d'autant que Lamour est une femme déterminée au caractère fort. Elle ne peut s'empêcher de penser que la mort de son père reste mystérieuse et veut faire la lumière sur les faits du passé.

Elizabeth Adler nous fait voyager en Italie et nous décrit ce merveilleux pays à travers des paysages mais surtout des lieux connus ou encore des cafés et restaurants. Ce roman sent l'Italie et nous amène un parfum de voyage et de fraicheur en été tout en nous donnant une histoire avec de la consistance dans l'intrigue. En effet de nombreux points sont à éclaircir pour le personnage principal et les relations sont parfois ambiguës avec les autres personnes qui l'entourent.

Ce roman est ma deuxième lecture de l'auteur après avoir lu Un été en Toscane d' Elizabeth Adler que j'avais déjà beaucoup aimé pour les mêmes raisons dans l'ensemble. Quel bonheur de se retrouver en Italie, ce pays que j'aime et qui est comme sublimé ici ! de plus les personnages me plaisent, ils ont un vrai caractère. Une fois de plus j'ai été conquise par l'écriture de l'auteur et je compte bien lire d'autres de ses romans.
Lien : http://mary-book.blogspot.fr..
Commenter  J’apprécie          50
Difficile d'apprécier un livre après une oeuvre qui nous a beaucoup plu.
Ce roman avait bien commencé, une belle ambiance d'Italie, des odeurs et des images qui me revenaient, mais hélas mon intérêt s'est arrêté là. L'histoire de Lamour se situe entre présent et passé. Les invraisemblances et et les répétitions se multiplient. L'auteur abuse de l'aspect italien , nous avons droit à tous les menus. Certe ça nous met l'eau à la bouche mais de là à en faire un roman intéressant... Je n'ai vraiment pas réussi à accrocher à cette histoire. le style est plat. Elizabeth Adler est bien une américaine pour faire aller Lamour de Rome à Naples en avion!!! J'ai juste lu la fin en travers.
Commenter  J’apprécie          70
Salut les Babelionautes
Pour une fois j'ai lu un roman qui m'a attiré par sont titre, « une maison a Amalfi». Un beau roman d'amour avec un secret de famille et une description de cette région de l'Italie que j'aime beaucoup.
Ce n'est pas un grand roman mais on se laisse prendre au charme et malgré les noms des protagonistes, (Lamour Harrington et Lorenzo Pirata) qui sont vraiment caricatural, l'histoire vous attrape dans ces filets et les quatre cent pages défilent comme du sable au travers des doigts.
Un peu d'humour et une intrigue bien menée rendent la lecture agréable, sans prise de têtes, bref de quoi passer un bon moment.
Si vous êtes déjà allé dans ces régions d'Italie, cela vous rappellera de bons souvenirs, sinon ce livre va vous donner envie de passer vos vacances a Amalfi.
Merci à Florence Schneider pour avoir traduit ce beau roman
Commenter  J’apprécie          40
Le titre m'avait fait rêver, l'auteure aime visiblement l'Italie, ses lieux, sa nourriture ... et donne envie d'y aller. L'intérêt de l'histoire est entre la vision de l'héroïne sur son séjour en Italie et la réalité. le portrait d'un père instable est bien vu. Après l'histoire, bin c'est une histoire d'amour !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Une brusque rafale de vent répandit sur la terrasse les feuilles du ficus, ce qui me ramena soudain à Chicago, à cette soirée glaciale. Soudain, je réalisai que tout ce que j'avais ressenti, ces matins-là, à Rome - les rayons du soleil sur ma nuque, mes cheveux nattés se soulevant au rythme de mes pas, le sourire éclatant d'Angelo, la saveur du cornetto dans ma bouche, le baiser inquiet d'Adriana et le sentiment d'importance qu'il me donnait, l'odeur des lys de campo dei Fiori ... - n'était autre que cette insaisissable émotion que l'on nomme le bonheur.
Commenter  J’apprécie          20
Soudain, je réalisai que tout ce que j'avais ressenti, ces matins-là, à Rome – les rayons du soleil sur ma nuque, mes cheveux nattés se soulevant au rythme de mes pas, le sourire éclatant d'Angelo, la saveur du cornetto dans ma bouche, le baiser inquiet d'Adriana et le sentiment d'importance qu'il me donnait, l'odeur des lys de campo dei Fiori... – n'était autre que cette insaisissable émotion que l'on nomme le bonheur.
Commenter  J’apprécie          20
Une brusque rafale de vent répandit sur la terrasse les feuilles du ficus, ce qui me ramena soudain à Chicago, à cette soirée glaciale. Soudain, je réalisai que tout ce que j'avais ressenti, ces matins-là, à Rome - les rayons du soleil sur ma nuque, mes cheveux nattés se soulevant au rythme de mes pas, le sourire éclatant d'Angelo, la saveur du cornetto dans ma bouche, le baiser inquiet d'Adriana et le sentiment d'importance qu'il me donnait, l'odeur des lys de campo dei Fiori ... - n'était autre que cette insaisissable émotion que l'on nomme le bonheur.
Commenter  J’apprécie          10
Ce que j'aime par-dessus tout ce sont les arbres. Je me suis souvent demandé de quoi le monde aurait l'air sans eux.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (98) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5199 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..