AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782505084976
96 pages
Éditeur : Dargaud (02/10/2020)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Madrid, 1848. Don Vega, héritier d'une riche famille californienne, reçoit une lettre lui annonçant le décès de ses parents. L'auteur du courrier, le père Delgado, l'incite à rentrer « dans les plus brefs délais ».
À son retour, Don Vega découvre que le domaine familial est désormais géré par un ancien général, Gomez. Celui-ci s'appuie sur Borrow, une brute sadique et sans scrupules, pour mettre la Californie en coupe réglée en rachetant des terrains à bas pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  23 octobre 2020
Le 25 juillet 1853, Joaquin Murietta célèbre défenseur des latino-américains face aux anglo-américains est déclaré mort par les « California Rangers ». Ils ramènent aux autorités locales sa tête et la main de son lieutenant dans des bocaux d'alcool. Ce n'est pas la fin c'est le commencement ! Alors que son neveu Procopio reprend la lutte du « Joaquins Gang »», John Rollin Ridge* le fait entrer dans la légende, et aujourd'hui encore ses descendants et ses héritiers luttent contre les activistes haineux WASP… Mais ça va encore plus loin, car en 1919 Johnston McCulley spécialiste du pulp policier proto super-héroïque décide de reprendre le mythe du «  Robin des Bois d'El Dorado » en l'édulcorant pour le public américain. Il l'associe à William Lamport, un contrebandier irlandais qui marquait ses victimes d'un « Z », et au Mouron rouge de la baronne Emma Orczy, dandy justicier à la double identité sauvant les gentils aristocrates des méchants révolutionnaires (et bien sûr les méchants notables gringos sont remplacés des autorités espagnoles corrompues)... Don Diego de la Vega devient Zorro dans "The Curse of Capistrano", et le héros de cape et d'épée entre dans la culture populaire américaine et dans l'inconscient collectif du monde entier avec des dizaines de romans et de films, des centaines d'épisodes télévisés (dont d'improbables versions colombienne et philippine, et un cross-over franco-français avec "Saint Seiya" !), et des milliers de comics parmi tant d'autres adaptations… Pour ne rien gâcher Don Vega alias Zorro dernier grand héros dixneuvièmiste est le modèle du Bruce Wayne alias Batman premier grand héros vingtièmiste. Dans l'adaptation ciné de Martin Campbell datée de 1998, le vieil aristocrate Don Vega décide que le jeune prolétaire Murietta doit reprendre le flambeau de Zorro… La boucle est bouclée : les vrais héros ne meurent jamais, car les vrais héros sont immortels !!! #jesuiszorro
Donc que penser de l'adaptation en bande dessinée de presque 100 pages réalisée par le frenchy Pierre Alary oeuvrant ici pour la première en solo autant au dessin qu'au scénario ? Et ben c'était vachement bien, même si tout était loin d'être parfait hein ! C'est un passionné rempli de bonne volonté certes, et ici c'est avec honnêteté et humilité qu'il s'attaque à un mythe de la culture populaire...
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          543
Crossroads
  24 janvier 2021
Zo-rro est a-rri-vé hé hé, sans s'presser hé hé.
Ne mettons pas la verrue avant les boeufs car ici point de légende masquée mais avant tout l'idée diffuse d'un potentiel vengeur issu de la plèbe asservie capable de faire rendre gorge à ce tyran qu'est l'ancien général Gomez assisté de son bras droit aux méthodes finement musclées flirtant régulièrement avec la torture et l'assassinat, j'ai nommé l'affable Borrow.
La Californie est devenu le terrain de jeu de capitalistes avertis achetant à bas prix (de façon plus ou moins illicite, tendance vol pur et dur) moult terrains afin de les revendre avec une jolie culbute.
Mais quid des gentils péons qui faisaient rien que trimer pour sustenter leur misérable famille?
Ben désormais ils font rien que trimer pour un oppresseur qui ne leur laisse que des miettes et le petit plus, la vie sauve pour service rendu à ce vil despote local.
Un opus qui claque comme le fouet de notre héros masqué.
Politiquement, la Californie n'est pas encore prête de rentrer dans le livre d'or des démocraties enviées.
Mais niveau action, elle se pose là.
Porté par un graphisme élégant et épuré, ce Don Vega de Pierre Alary se boit comme une téquila bien frappée un jour de canicule.
Présenté comme un one shot, je ne l'imagine pas, au vu du final, ne pas rempiler en faisant renaître ce mythe célèbre, fidèle protecteur de l'indigent et de l'opprimé.
Très bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          516
mariech
  24 septembre 2020
Californie 1848 , époque trouble , instable car la Californie fait encore partie du Mexique avant d'être intégrée aux États Unis .
Période dont profitent des aventuriers , des hommes d'affaire impitoyables à l'affût de bonnes mais malhonnêtes affaires .
Don Vega est dans l'autre camp , alors qu'il est à Madrid , il reçoit une lettre l'avertissant que sa famille a été tuée, le domaine familial détruit .
Il revient incognito pour démasquer celui qui a usurpé ses terres familiales.
Les péons , c'est comme ça qu'on appelle les valets de ferme au Mexique vivent encore plus misérablement , ils se révoltent en prenant comme modèle Zorro .
Don Vega va s'en inspirer pour retrouver son domaine .
J'ai beaucoup apprécié cette BD qui revisite un pan de l'histoire de la Californie .
Une belle découverte .
Commenter  J’apprécie          270
coquinnette1974
  22 janvier 2021
Je remercie énormément les éditions Dargaud pour l'envoi, via net galley, de la bande dessinée Don Vega de Pierre Alary.
Madrid, 1848. Don Vega, héritier d'une riche famille californienne, reçoit une lettre lui annonçant le décès de ses parents. L'auteur du courrier, le père Delgado, l'incite à rentrer « dans les plus brefs délais ».
En Californie, Don Vega découvre que le domaine familial est désormais géré par un ancien général, Gomez.
La Californie est encore rattachée au Mexique, pas encore aux Etats-Unis. Et certains en profitent pour s'en mettre plein les poches, sans aucun scrupule.
Des peons ont le courage de se révolter. le visage couvert d'une cagoule, ils se réclament d'« el Zorro », un mythe populaire local. le peuple les voit comme des héros.
Don Vega décide de suivre leur exemple : il revêt un costume noir et est bien décidé à faire payer les spoliations commises envers sa famille.
La légende de Zorro est en marche...
Don Vega est une bonne bande dessinée, moderne, qui revient sur les débuts de Zorro. Il y a de la violence, à cette époque les gens ne vivent pas en harmonie et c'est peut dire ! C'est assez sombre, et j'ai aimé cette ambiance, très particulière, d'une époque troublée.
Les dessins sont simples mais j'ai apprécié les traits.
Je trouve que nous avons là une bonne bande dessinée, qui m'a étonnée, dans le bon sens car je ne pensais pas accrocher autant :)
Il y a énormément de rythme, il est impossible de s'ennuyer. Et, bon point : le final est excellent.
Bref, vous l'aurez compris, Don Vega est une bonne bande dessinée que je recommande sans aucune hésitation.
Ma note : cinq étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
Imaginoire
  19 septembre 2020
Tel un homme-orchestre, Pierre Alary, signe pour cet album revisitant le personnage de Zorro, le scénario, les illustrations et les couleurs. Une véritable performance sachant qu'en plus cet ouvrage est composé de 96 pages.
Nous voici donc plongés dans la Californie du milieu XIXème siècle. Une époque où elle n'appartient plus au Mexique mais n'a pas encore intégré les Etats-Unis. Période instable donc, néanmoins véritable aubaine pour les profiteurs en tout genre ayant soif d'argent et de pouvoir. Rien ne semble pouvoir les arrêter et écraser, faire souffrir, tuer les péons, ces fameux travailleurs pauvres condamnés pour survivre à extraire l'or des riches terres californiennes ne leur fait pas peur.
Heureusement, la légende El Zorro, renait d'elle-même pour prendre leur défense face à cette violence inhumaine et injuste. le voir les défenseurs, héros masqués seront de la partie dans cette version revisitée, modernisée, je dirais même Tarantinesque tant l'action et la profondeur de ses personnages donent un relief particulier à cet album. D'ailleurs la scène du baptême a, je trouve, des airs de celle du mariage dans Kill Bill.
Pierre Alary signe ici un brillant scénario dont le rythme est accentué par les illustrations dignes de story-boards des meilleurs films hollywoodiens. Nous ne nous ennuyons jamais, même quand de nombreuses vignettes se suivent sans texte.
Une très belle réussite dont la fin en cliffhanger, nous laisse je l'espère envisager une suite.
Merci aux éditions Dargaud, à NetGalley et bien entendu Pierre Alary pour cette remarquable bande dessinée qui ravira les amateurs d'action et d'aventures.

Lien : https://imaginoire.fr/2020/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260


critiques presse (3)
ActuaBD   25 novembre 2020
Pierre Alary déconstruit le mythe de Zorro : une relecture aussi sombre que magistrale, l’un des albums marquants de l’année !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Auracan   28 octobre 2020
Au-delà du mythe, Don Vega nous propose un bon western et un bel album !
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   13 octobre 2020
Une très agréable surprise et une relecture intelligente d'un mythe littéraire et cinématographique. Un divertissement de grande qualité que je vous invite à découvrir.

Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   28 octobre 2020
- Mon a essayé de faire quelque chose en ressortant cette vieille histoire de Zorro. Mais cette renaissance a redonné pmus d’espoir et de foi aux gens que ton église n’en a jamais eu le pouvoir. Orgueil. Jalousie. Finalement, tu es à genoux devant ton église qui brûle… eux sont debout…
Commenter  J’apprécie          170
ludi33ludi33   18 septembre 2020
Balancez-le. N'oubliez pas sa cagoule... Allez chez lui. Faites parler sa famille, s'il en a une. Je veux des noms.
Commenter  J’apprécie          30
gyselinck_dominiquegyselinck_dominique   17 octobre 2020
La loi ne peut être le fait d'un seul homme !

C'est malheureusement souvent le cas. La loi du plus riche, donc du plus fort.
Commenter  J’apprécie          11
BdecouverteBdecouverte   02 octobre 2020
C'est du folklore senor gomez. Les peons entretiennent cette légende pour se rassurer...
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Pierre Alary (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Alary
Cette année encore, Gérard Collard et les libraires de la Griffe Noire vous proposent à l'approche des fêtes de fin d'année, plusieurs idées cadeaux sous forme de coffrets :
https://www.lagriffenoire.com/455-coffret.html

COFFRET POLAR GRAND FORMAT Avant les diamants (Dominique Maison) - La gestapo Sadorsky (Romain Slocombe) - Prendre un enfant par la main (François-Xavier Dillard) https://www.lagriffenoire.com/100777-coffret-polar-gf.html

COFFRET POLAR FORMAT POCHE de bonnes raisons de mourir (Morgan Audic) - Un autre jour (Valentin Musso) - 1793 (Niklos Natt Och Dag)
https://www.lagriffenoire.com/100778-coffret-polar-poche.html

COFFRET HISTOIRE GRAND FORMAT Churchill (Andrew Roberts) - L'aiglon (Laetitia de Witt) - J.E. Hoover confidentiel (Anthony Summers)
https://www.lagriffenoire.com/100771-coffret-histoire-gf.html

COFFRET HISTOIRE FORMAT POCHE La véritable histoire des 12 Césars (Virginie Girot) - La route de la soie (Peter Frankopan) - La goûteuse d'Hitler (Rosella Postorino) https://www.lagriffenoire.com/100772-coffret-histoire-poche.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE GRAND FORMAT le tailleur de Relizane (Olivia Elkaim) - Ce qu'il faut de nuit - La Manufacture de livres - Laurent Petitmangin) - Rosa Dolorosa (Caroline Dorka-Fenech)
https://www.lagriffenoire.com/100773-coffret-litterature-francaise-gf.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE POCHE Rien n'est noir (Claire Berest) - le baiser (Sophie Brocas) - Venise à double tour (Jean-Paul Kauffmann)
https://www.lagriffenoire.com/132522-coffret-litterature-francaise-poche.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE GRAND FORMAT Les autres américains (Laila Lalami) - le rouge n'est plus une couleur (Rosie Price) - Walker (Robin Robertson
https://www.lagriffenoire.com/132720-coffret-coffret-litterature-etrangere-gf.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE FORMAT POCHE Taxi Curaçao (Stefan Brijs) - Dévorer le ciel (Paolo Giordano) - Grace (Paul Lynch)
https://www.lagriffenoire.com/132538-coffret-litterature-etrangere-poche.html

COFFRET DÉTENTE GRAND FORMAT Les 7 ou 8 morts de Stella Fortuna (Juliet Grames) - Les corps conjugaux (Sophie de Baere) - Les 3 filles du Capitan (Maria Duenas)
+ Lire la suite
autres livres classés : conquête de l’ouestVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre

.. ..