AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369816430
162 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (13/02/2019)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Tyrone Meehan figure mythique de l'IRA et traître à la cause nationaliste irlandaise pendant une vingtaine d'années a été dénoncé par les Anglais.

"Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  05 juillet 2020
4 avril 2007. Attablé au fond du bar, Tyrone Meehan, figure emblématique de l'IRA et aujourd'hui considéré comme un traître, écrit. Pour laisser une trace. Pour raconter l'histoire. Sa vérité et non celle que certains tenteront d'établir et oseront expliquer pourquoi et comment il en est venu à trahir...
De son père, Pat Meehan, soldat de la brigade du Donegal de l'IRA, à son interrogatoire par les Anglais en passant par son engagement, ses amis perdus, ses compagnons de lutte, le conflit catholique/protestant, ses erreurs, sa femme ou encore son fils qui lui tourne le dos, Tyrone ne veut rien oublier...
Après le formidable "Mon traître", Pierre Alary adapte la suite du roman, "Retour à Killybegs". L'on retrouve Tyrone Meehan qui, dénoncé pour trahison, s'en retourne à Killybegs, là où il s'est réfugié. Dense, passionnant, cet album, avec une voix-off qui permet de s'immerger totalement, retrace, grâce aux flashbacks et aux étapes marquantes, le parcours chaotique de ce traître et met en lumière les raisons de ses actes. Riche historiquement et humainement, intense psychologiquement, ce récit se révèle puissant mais aussi teinté de tristesse et de désarroi. Graphiquement, Pierre Alary fait montre d'une maîtrise remarquable : le trait précis et élégant, la monochromie (passant du vert au ocre), la narration au cordeau, l'ambiance tendue.
Une adaptation d'une grande justesse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          600
Roggy
  25 décembre 2020
A la fin de Mon traître, le besoin de comprendre les raisons de la trahison de Tyrone Meehan obsède le lecteur.
Dans Retour à Killybegs, Tyrone, le traître, a besoin de crier sa vérité et d'en finir.
La trahison est souvent l'un des actes les plus difficiles à comprendre et par conséquent à pardonner.
Le traître bafoue tous les principes moraux.
Il trompe la confiance de quelqu'un.
Il abandonne ou livre un être cher à l'ennemi.
Il brise la loyauté qui le lie à quelqu'un.
Sorj Chalandon souhaite nous expliquer le contexte de la lutte pour l'indépendance nationaliste irlandaise et le rôle de la résistance.
La résistance a un visage, des motivations, des hommes forts et courageux prêts à mourir pour la cause, prêts à subir les pires ignominies en prison, pourchassés par les anglais mais aussi par les irlandais « de l'autre côté »
Les dessins de Pierre Alary collent parfaitement à l'ambiance. Les planches de camaïeux à prédominance sombres retracent les années de lutte, de dévotion et d'espoir broyés par le temps qui passe, par les défaites, par la fatigue et par le désespoir.
On est rapidement happé par ces planches d'où se dégagent, en plus du talent incontestable du scénariste, dessinateur et coloriste ; un engagement moral à fleur de peau pour donner vie aux personnages et animer la véracité et la magie de l'écriture de Sorj Chalandon avec finesse, rythme et souci du détail.
On comprend mieux l'engrenage fatidique qui a conduit le traître à mourir seul face aux fantômes de son enfance et à ses mensonges, face à une cause trop lourde à porter.
Dans mon traître la phrase : « Personne ne naît tout à fait salaud, petit Français. le salaud, c'est parfois un gars formidable qui renonce » prend ici tout son sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
croix59
  17 mars 2019
Suite et préface de "Mon ami, le traitre", où Sorj Chalandon nous livre une partie de la réponse à la raison qui a conduit Tyrone Meehan à trahir les siens, un pays qu'il aimait par dessus tout, sa famille, ses amis.
Dessin est toujours aussi clair, lumineux et précis (même si certains personnages se ressemblent beaucoup).
Donc voici la version de Tyrone, ou du moins la version de Sorj qui a sans doute enquêté pour savoir comment un combattant aussi engagé a pu déraper. L'explication primaire (le chantage fait sur Sheila et le fils de Tyrone, emprisonné et à la merci des anglais, la vérité sur le meurtre d'un ami combattant), n'est sans doute pas la seule. Même s'il s'agit de rhétorique, l'argument des anglais comme quoi ils oeuvraient pour la paix, a porté sans doute un peu, ou du moins s'en persuadait il.
Ce parcours sombre est si triste, si plein de fatalité.
Humainement très fort, on sent que l'écrivain essaie de faire la part des choses, et parfois ce n'est sans doute si facile.
Très belle BD allié à un roman indispensable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Sebastien95
  02 août 2019
Une claque. J'avais énormément apprécié la version BD de mon traître du même auteur. Là, on est à nouveau plongé dans l'Irlande des années sombres de l'IRA, croisé avec le déroulé du récit au début des années 2000. le personnage de Tyrone est dense, étrange, captivant. L'ouvrage se lit en moins de temps qu'il ne faut pour rédiger cette critique; non pas que sa pagination soit juste mais bien parce qu'il nous contraint à être plongé au coeur du récit, oubliant l'extérieur.
A lire, sans réserve aucune.
Commenter  J’apprécie          60
Stemilou
  28 août 2019
Avril 2007, Tyrone Meehan est dénoncé par les anglais. Cette figure de l'IRA est dorénavant considéré comme un traître de la cause nationaliste irlandaise, il décide alors de s'armer cette fois de crayon et de papier pour raconter son histoire avant que d'autres ne le fassent pour lui et surtout ne le fassent mal.
Tout débute en 1921, Patraig Meehan est un soldat de la brigade du Donegal de l'IRA, la guerre est perdue et il se met à boire puis à battre ses trois enfants. La fratrie s'agrandit avec l'arrivée en 1925 de Tyrone puis d'autres enfants encore. Patraig est violent et veut rejoindre les républicains en Espagne mais finit par rester et passer ses journées au pub à boire plus que de raison. Il sera retrouver mort en 1940 des cailloux plein les poches sur le chemin qui mène à la mer. La famille s'exile à Belfast chez un oncle.
De ces années terrible Tyrone garde tout de même le souvenir d'un père héros de son pays mais qui n'a pas su se relever d'une défaite. A Belfast le conflit catholique/protestant est très marqué, Tyrone y rencontre Sheila qui deviendra plus tard sa femme et ses compagnons de lutte qu'il perdra petit à petit dans des combats ou par la trahison.
Après Mon traître, l'adaptation BD de Retour à Killybegs reprend le fil de l'histoire où nous l'avions laissé, TYrone Meehan dénoncé pour trahison retournait à Killybegs. Cette fois c'est donc les pensées de Tyrone et son histoire qui nous sont dévoilées, n'ayant pas lu le roman je découvre donc ce récit mais il m'a semblé qu'il manquait quelque chose comme si cette culpabilité et cet amour pour les siens ne ressortaient pas assez ou en tout cas n'étaient pas assez exploité; peut être me laisserais-je un jour tenter par le roman histoire de m'y plonger complètement. Il n'en reste pas moins que cette adaptation a tout pour m'attirer vers les roman de Sorj Chalandon, c'est passionnant et très intéressant d'un point de vue historique. le récit se déroule en alternant passé et présent afin de mieux comprendre les motivations de Meehan déplorant toutes ses victimes et cette bêtise humaine tout en comprenant parfaitement ce besoin crier son identité.
Le dessin alterne les couleurs selon les chapitres apportant plus de profondeur au récit notamment aux combats dans les rues de Belfast. Magnifique adaptation.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
ActuaBD   25 novembre 2019
La bande dessinée peut tout raconter, tout montrer, quand elle fait preuve à la fois de simplicité et de respect de ce dont elle parle. Et avec Pierre Alary, c’est une réussite totale… Ce Retour à Killybegs est un portrait humaniste d’un humain en désespérance presque tranquille.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
tamara29tamara29   01 avril 2020
Mon frère allait signer le pacte. J’ai dit qu’un Meehan ne quittait pas sa terre.
« Ma terre ? Quelle terre ? Qu’est-ce qu’elle a fait pour nous ? Tu peux me le dire ? C’est quoi l’Irlande Républicaine ? Deux cents rues à Belfast, des ghettos lépreux à Derry, à Strabane ? Les irlandais nous pourchassent avec la même haine que les britanniques. Je veux des rires, des visages neufs, des rues sans soldats. Je ne veux plus de ce que nous sommes, petit frère. L’Irlande m’a épuisé. Elle a exigé trop de moi. J’en ai marre de notre drapeau, de nos héros, de nos martyrs. ».
J’ai pleuré de détresse et de rage.
Mon frère est sorti de Crumlin en octobre 1957. Béni par maman, il a emmené Brian et Niall aux Etats-Unis, chez un oncle.
A ma libération, en avril 1960, il était flic à New York, j’ai été promu lieutenant de l’IRA. Je me suis marié avec Sheila Costello. Jack est né un an plus tard, le 14 Août 1961… Notre fils et unique enfant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
marina53marina53   05 juillet 2020
"Savez-vous ce que disent les arbres lorsque la hache entre dans la forêt ?
Regardez ! Le manche est l'un des nôtres !"
Anonyme, Belfast
Commenter  J’apprécie          190
marina53marina53   05 juillet 2020
Sur le chemin du retour, [mon père] me montrait la lune, sa clarté sur le chemin. C'est la lumière des morts, disait-il.
Commenter  J’apprécie          150
AproposdelivresAproposdelivres   27 février 2020
En 1921, mon père était volunteer, soldat de la brigade du Donegal de l'IRA.
Il a refusé l'édification de la frontière, la création de l'Irlande du Nord.
Il a voulu chasser l'anglais du pays tout entier.
Après la guerre d'indépendance contre les britanniques, ce fut la guerre civile entre nous.
Ces anciens frères d'armes étaient armés par les anglais, ils ouvraient le feu sur leurs camarades.
Mon père a été interné, sans jugement, par les britanniques, condamné à mort et gracié.
En 1922, il fut arrêté une nouvelle fois.
Frappé, torturé pendant une semaine, les soldats du nouvel état libre d'Irlande voulaient savoir où étaient les insoumis de l'IRA. Où ils cachaient leurs armes... en vain.
Jamais il ne m'a raconté, mais je l'ai su.
En mai 1923, les derniers volunteers de l'IRA ont déposé les armes, et papa a vieilli.
Pat Meehan avait perdu la guerre.
Il a commencé à boire beaucoup, à hurler beaucoup, à se battre.
A battre ses enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tamara29tamara29   29 septembre 2019
Nous étions des gamins. Nous voulions nous battre pour la liberté de notre pays. Préserver sa terrible beauté. Je n’ai plus posé de questions et Danny a gardé les siennes. Poser des questions, c’était déjà déposer les armes. Peu importent nos pactes et nos alliances. Danny et moi allions faire la guerre aux anglais, comme nos pères la faisaient. Nous étions prêts à mourir les uns pour les autres. Mourir vraiment. Et certains d’entre nous allaient tenir promesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Pierre Alary (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Alary
Cette année encore, Gérard Collard et les libraires de la Griffe Noire vous proposent à l'approche des fêtes de fin d'année, plusieurs idées cadeaux sous forme de coffrets :
https://www.lagriffenoire.com/455-coffret.html

COFFRET POLAR GRAND FORMAT Avant les diamants (Dominique Maison) - La gestapo Sadorsky (Romain Slocombe) - Prendre un enfant par la main (François-Xavier Dillard) https://www.lagriffenoire.com/100777-coffret-polar-gf.html

COFFRET POLAR FORMAT POCHE de bonnes raisons de mourir (Morgan Audic) - Un autre jour (Valentin Musso) - 1793 (Niklos Natt Och Dag)
https://www.lagriffenoire.com/100778-coffret-polar-poche.html

COFFRET HISTOIRE GRAND FORMAT Churchill (Andrew Roberts) - L'aiglon (Laetitia de Witt) - J.E. Hoover confidentiel (Anthony Summers)
https://www.lagriffenoire.com/100771-coffret-histoire-gf.html

COFFRET HISTOIRE FORMAT POCHE La véritable histoire des 12 Césars (Virginie Girot) - La route de la soie (Peter Frankopan) - La goûteuse d'Hitler (Rosella Postorino) https://www.lagriffenoire.com/100772-coffret-histoire-poche.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE GRAND FORMAT le tailleur de Relizane (Olivia Elkaim) - Ce qu'il faut de nuit - La Manufacture de livres - Laurent Petitmangin) - Rosa Dolorosa (Caroline Dorka-Fenech)
https://www.lagriffenoire.com/100773-coffret-litterature-francaise-gf.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE POCHE Rien n'est noir (Claire Berest) - le baiser (Sophie Brocas) - Venise à double tour (Jean-Paul Kauffmann)
https://www.lagriffenoire.com/132522-coffret-litterature-francaise-poche.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE GRAND FORMAT Les autres américains (Laila Lalami) - le rouge n'est plus une couleur (Rosie Price) - Walker (Robin Robertson
https://www.lagriffenoire.com/132720-coffret-coffret-litterature-etrangere-gf.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE FORMAT POCHE Taxi Curaçao (Stefan Brijs) - Dévorer le ciel (Paolo Giordano) - Grace (Paul Lynch)
https://www.lagriffenoire.com/132538-coffret-litterature-etrangere-poche.html

COFFRET DÉTENTE GRAND FORMAT Les 7 ou 8 morts de Stella Fortuna (Juliet Grames) - Les corps conjugaux (Sophie de Baere) - Les 3 filles du Capitan (Maria Duenas)
+ Lire la suite
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
159 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre

.. ..