AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2954669101
Éditeur : A&H (02/12/2013)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 49 notes)
Résumé :
Paris, 13ème arrondissement, été 70, cinq enfants font connaissance. Une belle amitié va naître entre Marie, Julie, Christophe, Philippe et Lucas, intemporelle malgré les années qui passent. Espiègles, débordants d'énergie et de lubies, ils se lient un peu plus chaque jour, partageant jeux, activités sportives, découvertes technologiques, fous rires, peines et drames familiaux. Les cinq amis grandissent, toujours animés par cette même amitié devenue fusionnelle, et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
BoooksEverywhere
  25 janvier 2015
Je me suis lancée dans la lecture de ce livre sans trop savoir à quoi m'attendre, mais je trouvais déjà très original le fait que le livre sois écrit par deux personnes différentes, c'est quelque chose que l'on trouve peu dans la littérature actuelle. En plus de ça, le roman a été traduit du français à l'indonésien, sans même passer par l'anglais. C'est encore là quelque chose de très original, je trouve.
On découvre la vie des 5 personnages principaux dès le jardin d'enfant où ils se rencontrent. Nous suivons la vie de ces enfants par étapes, de la maternelle à la primaire, et de la primaire au collège, et enfin, le lycée et le début de la vie adulte. On découvre dans chacune de ces étapes leur joies, leur peine, leur fous rires, leur bêtises. On prend plaisir à les suivre tout le long de cette jolie histoire d'amitiés, et à les "voir grandir" tous.
J'ai trouvé le lien qui unis ces enfants très touchants, car ils se connaissent depuis des années et pourtant, ils continuent de se soutenir à chaque moment douloureux, malgré le temps qui passe, malgré qu'ils changent tous. le fait qu'ils se soutiennent à chaque coup dur affligé par la vie renforce encore leur liens déjà très soudés.
Tout les personnages m'ont plus, ils sont tous hauts en couleurs, espiègles, joueurs, curieux et attentionnés les uns envers les autres. Ils sont tous terriblement attachants, et avec le fait qu'on les suivent pendant tout le long du livre, on ne peut que s'attacher à eux. Néanmoins, j'ai tout de même eu mes personnages préférés, qui étaient Lucas et Marie. Lucas, parce qu'il est extrêmement rêveur, qu'il sait ce qu'il veut, et malgré tout les coups durs qu'il a reçu très tôt, il garde la tête haute et s'occupe de ses amis sans se plaindre. J'ai trouvé ça admirable. Marie, parce que c'est une fille qui change de la plupart des filles qu'on croise dans les livres. Elle est espiègle, rigolote, casse coup et grimpe partout. Elle n'est pas superficielle du tout.
Le seul défaut que je pourrais trouver à ce livre, c'est le fait qu'on en apprenne pas plus sur les personnages secondaires, comme les adultes par exemple. J'aurais aimé en savoir plus sur les grands parents de Lucas, par exemple. Car j'ai adoré les passages dans la maison des grands parents, au "Muy". Une grande maison en plein air, qui m'a rappelée avec émotion ma propre grand mère. C'est tout un symbole pour moi. C'est pour ça que j'aurais aimé en voir plus, mais c'est totalement personnel.
J'aurais également aimé en savoir plus sur la famille de chacun, en fait, mais si c'était le cas je pense que le livre aurait été beaucoup plus long.
C'est une très, très belle histoire d'amitié, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi fort, j'ai adoré, j'ai passé un très bon moment ce avec livre. J'ai été très surprise par la fin et j'ai hâte de lire la suite !
Le truc en plus :
On voit la vie des français se transformer peu à peu dans ce livre, avec l'arrivée des nouvelles technologies, des télévisions, en noir et blanc puis en couleur, ensuite les ordinateurs personnels. C'est beau de voir à quel point les choses ont pu évoluer en si peu de temps.
On est vraiment plongé dans le décors des années 70, et j'ai trouvé ça très plaisant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Mariloup
  24 mai 2015
Ce roman m'a été proposé par les éditions AETH et je les remercie pour leur confiance.
L'histoire débute dans les années 70, à Paris, où 5 jeunes enfants: Marie, Lucas, Christophe, Philippe et Julie vont se rencontrer dans un parc (sauf Julie qui n'apparaîtra que bien plus tard dans l'histoire), ils se lient d'amitié, faisant que leurs parents se rapprochent eux aussi. Ces enfants vont se retrouver dans les mêmes classes, à chaque fois ou presque, vont grandir ensemble, tout partager et cela dans un environnement évolutif permanent (l'invention de la télé en noir et blanc, en couleur, le téléphone, la radia, le walkman etc...) et ce, jusqu'à leur entrée dans le monde des adultes (années 80). Ils vont avoir une vie immensément remplie où toutes les expériences sont bonnes à prendre, les jeunes cherchant constamment à être tous sur la même longueur d'onde (école, sport, mode, conduite, activités extrascolaires, histoire d'amour, première expérience sexuelle...) et jusqu'à ce qu'un jour tout bascule.
Lucas est le personnage que l'on suit le plus tout au long de l'histoire alors que les autres personnages, même s'ils sont bien présents, sont quand même en retrait et ce n'est pas ce que nous promettait le résumé. C'est le chef de la bande, d'une grande intelligence, débrouillard, doué en absolument tout.
Marie apporte la touche féminine à la bande, intelligente, belle mais qui ne refuse aucune activité réservée d'ordinaire aux garçons.
Christopher est le second de Lucas en quelque sorte, son binôme.
Julie est celle qui a rejoint la bande lorsqu'ils étaient au collège. Elle se démarqua surtout grâce à ses aptitudes en sport.
Philippe est le petit dernier, il suit les autres qui le considèrent comme leur meilleur ami malgré tout.
J'ai trouvé que l'histoire était assez réaliste, on est tous plus ou moins passés par certaines aventures ou mésaventures de ces cinq personnages; de plus, j'ai apprécié
L'écriture est douce et fluide (il est difficile de croire qu'il y a quatre mains derrière cette histoire), les dialogues sont quasi inexistants et c'est bien dommage. J'aime quand l'histoire est plus dynamique et cela passe par le dialogue mais ce n'est que mon goût personnel.
J'ai mis longtemps à le lire parce que, le début m'enchantait, j'étais vraiment dans la découverte, il y avait du bon mais après un certain moment, j'ai commencé à décrocher, ce devenait trop long, immensément long alors j'ai eu du mal à le terminer.
Quant à la fin, l'événement final est décrit bien trop rapidement à mon goût, je n'ai pas eu le temps de ressentir quoi que ce soit mais peut-être que cela sera plus approfondis dans le prochain tome.
Je me tâte encore pour savoir si je lirais la suite ou non lorsqu'elle sortira. Mais en tout cas, je ne reste pas hermétiquement fermée à l'idée de continuer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LunaZione
  15 avril 2015
Je tiens tout d'abord à remercier Steven des éditions AETH qui m'a fait parvenir ce livre. Je ne connaissais pas du tout cette maison d'édition avant ce partenariat et, à travers lui, j'ai vraiment fait une belle découverte.
Ah, et il me fait également gagner un point supplémentaire pour le Challenge Gourmand autour du chocolat ;p
Jusqu'au Crépuscule est vraiment une très belle histoire, pleine de vie et de sentiments forts. J'ai beaucoup aimé cette intemporalité des choix et des actions de ces enfants : j'ai beau être née une vingtaine d'années plus tard, je me suis reconnue dans ce livre (et j'ai adoré les références à Indochine : j'adore tellement ce groupe !).
On suit cette bande d'amis de leur rencontre au bac (à sable) à leur passage du bac(calauréat), entre temps on découvre leurs bêtises, leurs lubies et leurs premiers amours... Je me suis reconnue dans la cohésion de leur groupe et dans mes amitiés qui durent depuis... oulà !... au moins quinze ans pour certaines. Parce que c'est vrai que quand on rencontre certaines personnes, on sait très bien qu'on fera un long chemin avec eux et que c'est exactement ce qui se passe pour Lucas, Christophe, Philippe et la jolie Marie (et un peu plus tardivement Julie).
J'ai aimé la crédibilité des différents évènements même si ceux-ci paraissent parfois assez extraordinaires (je pense notamment à la vie de Lucas après ses évènements familiaux ou aux différents passe-temps des amis parfois très dangereux).
La fin de ce roman m'a vraiment choquée : je m'attendais bien a tout sauf à ça ! Mais du coup, je comprends beaucoup mieux le choix de ce titre... Je suis très curieuse de découvrir ce qu'il va arriver ensuite aux amis.
Les personnages m'ont énormément plu, surtout Marie : elle et moi sommes vraiment très différentes l'une de l'autre et pourtant, je me suis reconnue à travers elle grâce à ses principes (même si je ne partage pas certains de ses choix).
J'ai été assez déçue de ne pas en apprendre plus sur Philippe qui est, d'après moi, le plus touchant de la petite troupe. Il est tellement discret et timide que je trouve dommage qu'on ne puisse pas en savoir plus sur lui... Et sur Julie également.
Lucas est le personnage le plus abordé dans ce roman et même si son histoire est assez exceptionnelle, touchante et fascinante, je n'ai pas tellement accroché au jeune homme : il est beaucoup trop parfait, trop lisse. Cela-dit, cette remarque s'applique à toute la bande d'amis : tout est beaucoup trop facile pour eux et ça perd en charme...
C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Christelle Hédin et Laurent André et je suis totalement ravie par cette rencontre : je n'ai pas du tout remarqué de différences d'écritures au cours de ma lecture (j'ai absolument horreur de ce genre de choses). J'ai vraiment pris plaisir à suivre les aventures de ces jeunes gens et j'ai franchement hâte de découvrir la suite de leur aventure (surtout avec cette fin...).
Un premier tome que je vous conseille chaudement.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Colombedelesperance
  20 avril 2015
Bon, pendant que j'ai un peu l'occasion et avant que le soufflé ne retombe, je vais écrire mon avis sur ce premier tome qui m'aura bien surprise !
Ce roman nous permet de lier connaissance avec Lucas, Marie, Julie, Christophe et Philippe, bien que nous suivions de façon plus importante Lucas, au final. du bac à sac au bac tout court, c'est une immersion dans leur quotidien, dans leurs premières expériences, dans leur découverte de la vie, au milieu de ces années folles où tout change si vite. Une immersion belle et parfois douloureuse, parmi ces 5 jeunes qui, une fois trouvés, ne se sépareront plus.
Je tiens à remercier chaleureusement les Editions AETH pour ce partenariat !
Alors que dire. Je me dois d'avouer que je ne sais pas tellement par quoi commencer. Cette lecture a été agréable, elle m'a fait vivre plusieurs émotions, je suis néanmoins relativement mitigée sur certains points.
Découvrir ces 5 personnes, qui sont en fait bien plus que des personnages de fiction, puisqu'ils sont tellement bien construits et réalistes qu'on pourrait s'attendre à les croiser ou plutôt à les retrouver dans un album de vieilles photos. Chacun possède ses idées, son caractère, ses petits trucs, et on les apprécie tous différemment. Ils forment un tout, mais un tout dont les parties sont distinctes, on le voit bien vite.
Une des premières remarques que j'ai eues concernant ce roman était le fait que j'avais l'impression de voyager dans le temps en contemplant un vieil album. Cette impression de plonger et de pouvoir en apprendre énormément sur ces années que je n'ai pas vécues mais dont on nous a tellement parlé… au milieu de ces enfants qui grandissent quand même rapidement. J'étais témoin, et il est vrai que c'est aussi un petit moins, pour moi : difficile de s'impliquer réellement quand on ne fait qu'observer.
Ceci dit, la plume m'a très vite paru très juste, légère et invitant à poursuivre les aventures de nos amis. Je m'en suis délectée, bien que j'aie constaté de nombreuses fautes d'orthographe, ce qui me désole parce que cela péjore un magnifique récit. Je salue quand même le talent de ces deux auteurs, sincèrement, il y a deux personnes mais une seule voix, dans ce roman, chapeau !
Si je devais parler de l'histoire même, je dirais que ça été très enrichissant. Parfois, il y a eu des moments de moins, où on s'ennuie presque, mais c'est une histoire de vie, pas un roman rocambolesque. Les pages défilent rapidement, ça coule et c'est bien. Je n'ai pas toujours été convaincue par les choix des personnages, et j'avoue que même parfois, j'ai froncé les sourcils. Mais c'était une autre mentalité. Et c'est vraiment ça qui est formidable, en fait, dans ce roman ! Tout est fait selon la mentalité de l'époque. J'ai envie de faire remarquer que parfois, c'est quand même pas très pédagogique pour ceux qui liront. Sauf que le lecteur est amené à se dire que durant ces années, on ne vivait pas forcément comme maintenant, même en tant que jeunes !
Parlons donc des valeurs. Il y en a, contrebalancées par des évènements moins sympathiques et qu'il ne faut surtout pas reproduire (attention, les enfants, hein hihi). Sauf que ce roman, à mon avis, ne se veut pas une leçon ou quelque chose pour en tirer le comportement parfait. Il y a une leçon de vie : l'amitié et vivre sa vie à 200% sont importants. Sans faire d'actes inconsidérés, il faut vivre et respirer, profiter de chaque opportunité et partager avec ceux qui comptent pour nous.
Ce roman, c'est vraiment un hymne à l'amitié. On aimerait tous avoir la bande à Marie, Christophe, Lucas, Philippe et Julie. On voudrait être l'un d'eux !
Petite mention quand même à Lucas qui réussit à mes yeux un peu trop bien tout ce qu'il entreprend, mais… mais il n'a pas une vie facile, mine de rien.
Et cette plongée dans le passé… comme j'ai apprécié de voir tous ces détails, ces éléments posés avec justesse pour nous faire découvrir l'évolution des technologies, les préoccupations de l'époque, les moeurs qui évoluaient… il y a de tout. Franchement ! Génial.
Vous voyez donc que ce roman est de très bonne qualité, hein ? Mais pourquoi je suis mitigée ? J'ai parlé du fait de rester spectatrice. Les éléments qui m'ont réellement touchée, voire percutée, ont été les plus douloureux. du coup, c'est super, quelque part, c'est toutefois dommage parce que j'aurais voulu ressentir les bons moments.
Ensuite, eh bien, j'ai parfois totalement réprouvé les choix de certains, du coup, j'ai été moyennement convaincue par leurs parcours. le passage de 16 à 17 ans dans la bande m'aura fait rire jaune, pour ceux qui connaissent, par exemple. Après, c'est un ressenti personnel, évidemment.
Et enfin… la fin. Crotte, elle a brisé tous mes espoirs ! J'avais un espoir qui me tenait depuis la moitié du livre et je suis juste dé-gou-tée que ça soit ça qui se passe. Franchement, non, là, j'aime pas. Pour le moment, de fait, l'envie de lire la suite n'est pas là. Peut-être qu'elle le sera plus tard, mais… ouais, non, ça m'énerve, pour l'instant. Ce qui veut quand même dire ce que ça veut dire, puisque les auteurs auront réussi à me permettre de m'attacher à leur groupe et d'être sensible à ce qui leur arrivait !
En conclusion, c'est une bonne lecture que le premier tome de la saga Les temps d'avant, avec une plume très bien maîtrisée pour deux auteurs qui ont réussi à ne faire plus qu'une voix. Avec des détails qui rendent le récit particulièrement riche, nous plongeant dans des années devenues mythiques, vous évoluerez auprès d'un groupe d'amis touchant, parfois moins, mais qui vivent leur amitié et leurs rêves à fond la caisse. C'est une histoire qui aurait pu être celle de beaucoup, je crois, pour certains aspects.
Bref, du bon, du bon, même si j'aurai été mitigée par les choix de certains, par la fin qui m'aura vraiment coupée dans mon élan et dégoûtée. J'aurais aimé être plus impliquée et… que cela ne finisse pas ainsi.
Ce sera un 16/20 pour moi et je le recommande quand même !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DrunkennessBooks
  28 juin 2015
Jusqu'au Crépuscule est un roman qui me laisse assez partagée. Autant de nombreux points m'ont plus, autant certains ont fait que j'ai bien failli abandonner sa lecture…
Tout commence dans les années 1970, dans un parc de jeu, avec Lucas, un tout petit garçon, qui va faire la connaissance de quatre autres enfants. de leurs jeux ensemble va naître une belle et longue amitié. C'est l'histoire de ces cinq enfants qui nous est racontée. Nous suivons ainsi Lucas, Marie, Julie, Christophe et Philippe jusqu'à l'âge adulte, jour après jour, dans les meilleurs moments comme dans les pires.
Comme je n'avais lu aucun avis sur ce roman, je n'avais aucune attente particulière et partais donc sans aucun apriori. le roman démarre ainsi doucement avec la rencontre de cinq enfants dans un parc de jeux. Nous faisons ainsi la connaissance de chacun d'entre eux et découvrons au fil des pages leurs caractères respectifs. Tous ont une personnalité bien marquée et il est aisé de faire la différence entre eux. Lucas et Marie sont ceux qui ont le plus retenu mon attention car ce sont eux qui ont les personnalités les plus fortes du groupe. Marie, dont les parents sont Irlandais, a hérité de sa famille un tempérament de feu. Toujours prompte à s'embarquer dans les péripéties les plus folles, elle est très proche de Lucas. Bien que le roman soit consacré à l'enfance de ces cinq personnages, on les voit surtout grandir aux côtés de Lucas, celui-ci étant le personnage sur lequel l'auteur s'attarde le plus. Lucas est comme un soleil autour duquel les quatre autres enfants tournent. C'est donc en grande partie à travers le regard de Lucas que nous apprenons à connaître ses meilleurs amis. Leur amitié est très forte et semble à toute épreuve. La relation qu'ils entretiennent est vraiment très belle et il était drôle de traverser les années 1970 puis 1980 à leurs côtés, le récit étant très fortement ancré dans le réel. Ainsi, de nombreuses références historiques et culturelles sont disséminées tout au long du livre : les débuts d'Indochine, les premières consoles de jeu, bref autant de moments qui ont marqué ces deux décennies. Les personnages sont tous très attachants. Doués en sport, à l'école, attentifs à tout ce qui les entoure, créatifs, polis... n'importe quel parent rêverait d'avoir des enfants aussi parfaits !
Si au début cela ne me dérangeait pas, plus j'avançais dans l'histoire plus j'avais du mal. En voulant donner une image de perfection, l'auteur a fini par donner une image trop lisse sur laquelle je n'ai pas réussi à trouver une seule prise. Jusqu'au Crépuscule manque de rebondissements : tout se passe bien pour les cinq enfants, trop même. Si un ou deux évènements viennent perturber leur tranquillité à un moment donné, ce sont là les seuls. Et d'ailleurs chacun finit par se relever brillamment de toutes ces épreuves. Certes, c'est une manière de montrer la force de ces personnages et leur unité. Mais à la longue, j'ai fini par trouver cela lassant. Les personnages et le lecteur sont ménagés durant quasiment tout le récit pour arriver aux évènements tragiques des dernières pages. Sauf que l'effet de surprise n'en est plus vraiment un, tout se passait tellement bien que l'on sentait arriver le drame bien des pages avant...
Cette lassitude ressentie a été renforcée par le nombre de détails trop important. Les descriptions sont nombreuses et détaillées, trop même. Chaque moment de la journée de chaque mois de chaque année est détaillé. Or, en se voulant réaliste, le roman ne laisse plus aucune place à la rêverie et à l'émotion. Si au début je me disais qu'à tous les coups j'allais finir le roman la larme à l'oeil, arrivée à la moitié j'ai déchanté... Et c'est avec soulagement que je suis arrivée au bout de ce roman.
Jusqu'au Crépuscule est un roman empreint de nostalgie et de mélancolie. Si pendant la première partie, le lecteur est ravi de se laisser emporter par ces émotions et de découvrir le quotidien de Lucas, Marie, Philippe, Julie et Christophe, cinq enfants espiègles et pleins de joie de vivre, au bout d'un moment une certaine lassitude s'installe en raison d'un rythme trop plat. le ton du début était très plaisant mais il est dommage de ne comprendre le titre du roman que dans les toutes dernières pages. J'aurais aimé que l'auteur installe ce petit coup de pression, ce suspense qui fait que, même si on se doute de la fin, on souhaite y arriver le plus vite possible pour savoir ce qu'il va se passer. Au final, Jusqu'au Crépuscule est un roman qui me laisse partagée.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
DrunkennessBooksDrunkennessBooks   28 juin 2015
Il se devait à présent de lui redonner une vie d’adolescent comme les autres, même si Lucas ne sera plus jamais un adolescent comme les autres. Les blessures vécues, l’apprentissage de la vie en totale autonomie, la gestion de son quotidien, tout cela l’a fait mûrir bien avant l’heure, et personne ne pourra jamais revenir en arrière et lui redonner l’insouciance perdue au cours des derniers mois. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MissPerleMissPerle   22 mars 2015
Ces semaines, ces mois rendent Lucas indépendant, et très réaliste sur la vie et ses contraintes. Mais ce temps permet aussi au père et au fils de créer des liens rares et d'une importance non mesurable. Plus que père et fils, leurs liens deviennent plus profond, basés sur la confiance, la respect et l'admiration mutuelle.
Commenter  J’apprécie          50
USLovebookUSLovebook   30 avril 2015
Un roman absolument magnifique qui traite d'un sujet très difficile ... L' écriture est géniale et la trame super.
Le tout est plein d'humour et de sentiments, c'est vraiment un roman à découvrir. Vous l'apprécierez, c'est garanti !
Commenter  J’apprécie          50
MkratzMkratz   13 novembre 2013
A lire sans modération !
Commenter  J’apprécie          70
nathaliebooksnathaliebooks   30 juin 2015
Un Livre Merveilleux !
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : nostalgieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2648 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre