AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782818942796
Éditeur : Bamboo Edition (30/08/2017)
3.69/5   62 notes
Résumé :
Un SDF hérite d’une maison, d’une famille et de tous les soucis qui vont avec...
Nicolas a disparu ! Amédée essaie tant bien que mal de le trouver au milieu des visiteurs du Parc de l’Espace.
À la maison, Prie-Dieu a accroché sur le toit de la baraque les signes des trois religions monothéistes, provoquant un afflux des adeptes de tout poil. Ce qui n’est pas du goût d’Amédée, surtout que la priorité serait plutôt de retrouver l’apprenti cosmonaute ! ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 62 notes
5
1 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

blandine5674
  29 août 2018
L'histoire continue avec nos trois joyeux drills et Nicolas qui rêve toujours de partir dans les étoiles. Si Amédée s'occupe mal du fils de sa tante, il ne sera plus son tuteur et perdra la maison. Un retournement de situation inattendu et sympathique. Histoire en 2 tomes qui fait du bien. Dans la lignée des « Les Vieux Fourneaux » de Wilfrid Lupano.
Commenter  J’apprécie          200
Foxfire
  09 février 2021
Je n'ai pas détesté ce second volet de « à coucher dehors » mais je l'ai trouvé nettement en-dessous du précédent. J'ai passé un bon moment, ce 2ème tome est tout aussi amusant que le 1er et on ne s'ennuie pas une seconde mais il m'a semblé davantage céder à la facilité en recourant un peu trop à des deus ex machina et en faisant preuve de trop de bons sentiments, écueil qu'évitait le 1er volet. Là, l'ensemble m'est apparu comme un brin artificiel et avec un léger goût de guimauve.
Malgré cette petite déception, je ne regrette pas ma lecture, j'ai passé un bon moment avec ce diptyque. Cette B.D ne fera pas date mais c'est une lecture agréable et sympathique.
Commenter  J’apprécie          170
tchouk-tchouk-nougat
  18 novembre 2017
Amédée recherche désespérément son petit cosmonaute trisomique qui ne rêve que d'aller dans l'espace. Mais tout va de mal en pis. La maison, Nicolas... Amédée est en train de perdre l'héritage de tante Adélaïde.
Fin de ce diptyque humoristique et tendre avec, derrière les phrases drôles et les actions déjantées, un beau message d'amour et de tolérance.
On force peut être un poil de trop dans l'humour et la caricature. Mas globalement nous avons une jolie comédie avec pour centre la relation entre un SDF et un enfant atteint de trisomie.
Commenter  J’apprécie          80
Playmo44
  12 mai 2018
Amédée, Prie-Dieu et la Merguez sont trois inséparables SDF, vivant paisiblement en dessous d'un pont de Paris lorsqu'un notaire débarque pour les informer que Jean-Pierre Rousseau alias Amédée vient de perdre sa tante et de gagner une maison. L'héritage s'accompagne tout de même d'une condition : s'occuper de Nicolas, fils trisomique de la tante et grand fan de Youri Alexeïevitch Gagarine. Les trois clochards vont alors emménager dans la maison et se prendre d'affection pour cet enfant qui se balade en combinaison spatiale orange. Ce cosmonaute, un peu différent, va rapidement fuguer pour essayer de réaliser son rêve, monter dans un spoutnik. Les 3 amis vont devoir rapidement partir à sa recherche s'ils veulent conserver la jouissance de la demeure de tante Adelaïde.

Vous n'aviez jusqu'à présent pas vu beaucoup de pages consacrées aux éditions Bamboo dans les chroniques de ce blog. Cela a commencé à changer avec ma lecture de « le Retour » qui m'a donné l'envie de découvrir d'autres titres de la collection Grand Angle, émanation de Bamboo, qui propose un catalogue plus mature. C'est tout d'abord en voyant la couverture du tome 2 chez Story-BD, que je me suis arrêté pour lire le résumé sur l'arrière de cette bande dessinée. Tout de suite, je l'ai trouvée originale et c'est l'association des deux (illustration de couverture + pitch) qui m'ont fait dire qu'un jour je lirai cette oeuvre singulière. Je l'ai finalement achetée quelques mois plus tard dans une autre librairie, lorsque je suis tombé sur les 2 tomes en même temps.
Baser son récit sur un enfant atteint de trisomie 21 confié à des sans domicile fixe, c'était osé comme pari mais c'est aussi ce qui permet à cette bande dessinée de sortir du lot. La force de cette comédie sociale imaginée par Aurélien Ducoudray est de regrouper des personnages mis en marge par la société, l'un à cause de son handicap et les autres en raison de leur mode de vie. J'ai adoré cette histoire pleine de rebondissements et menée « tambour battant ». L'auteur a réussi à allier un sujet sérieux et beaucoup d'humour pour une aventure pleine d'humanité. Petit à petit, les personnages prennent de l'épaisseur et se croisent pour nous proposer une bande dessinée bien construite. Les dialogues sont aussi bien sentis et percutants. Bien que les situations soit parfois trop rocambolesques, ce roman graphique rempli de surprises, se lit facilement avec beaucoup de plaisir.
Plutôt habituée aux sujets graves et durs (les innocents coupables, Amère Russie), la dessinatrice Anlor fait ici aussi du très bon travail tant sur les couleurs que sur le style. Son coup de crayon met en exergue le côté révolté et excessif d'Amédée ainsi que la palette d'émotions par lesquelles passent les différents acteurs de cette oeuvre. L'auteur nous offre une belle galerie de visages marqués par la vie. le découpage des cases de ces deux bandes dessinées est relativement dense à l'image de l'accumulation d'actions et de péripéties de l'histoire. Les nuances de couleurs, changent d'un tome à l'autre à l'instar des tonalités des illustrations des couvertures des 2 tomes. le premier est plus froid et stellaire, alors que le deuxième est plus chaleureux, comme si les émotions avaient changé au fur et à mesure qu'Amédée apprend à connaitre Nicolas. le premier se centre sur Nicolas l'enfant rêveur alors que le deuxième se concentre sur l'attachement d'Amédée à ce jeune trisomique. de même, on devine dès la couverture du tome 2 et ses tons chauds que l'aventure devrait bien se terminer pour tout le monde.

En bref, ce dyptique très réussi, nous conte une histoire d'anti-héros sympathiques et attachants qui vont vivre une fable contemporaine pleine de perspectives, d'humour et d'émotions.

Lien : http://www.artefact-blog-bd...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarquePage
  02 décembre 2017
Un deuxième tome sur la même lignée que le premier. Toujours avec tendresse et humour.
A un détail près que dont avons, après des derniers rebondissements, pas mal de révélations qui nous fait voir l'histoire autrement. L'handicap et la différence est toujours au coeur du récit, notamment de la vision des autres et de l'inclusion de la quotidienne, les lacunes de notre société.
Les personnages nous ont réservé des surprises. Ils sont toujours aussi drôles et attachants. On voit Amédée évoluer.
Les dessins n'ont pas bougé, ils sont toujours agréables et adaptés à la série.
Une très bonne lecture sympathique, facile à lire mais loin d'être creuse.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (3)
BulledEncre   16 octobre 2017
L’histoire tient bien la route et même si les personnages deviennent de plus en plus caricaturaux, ils n’en demeurent pas moins tous attachants.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   19 septembre 2017
Quoiqu’il en soit À coucher dehors possède le mérite de vouloir traiter de la connerie en générale et de la différence en particulier, ce qui - au demeurant - reste une louable et vaste entreprise.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   15 septembre 2017
Réalisée par les auteurs de Amère Russie, A coucher dehors est une fable moderne "toute en impossibilités et en absurdités" mais dopée à un humour omniprésent qui tempère le fond finalement dramatique des situations décrites.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   18 novembre 2017
-Avoir besoin de liberté c'est un symptôme?
-Excusez-moi mais, vous êtes psychiatre?
-Pas du tout! C'est juste que je supporte plus la connerie! Sous aucune forme! Qu'elle soit savante ou autodidacte, dirigée ou bien fortuite, mondialisée ou régionale, de gauche comme de droite, la connerie ça M'HERISSE!
Commenter  J’apprécie          40
PillyPilly   26 mars 2021
- On aurait pu les ramener, vos amis...
- La Casquette et Tournevis ? C'est pas des amis, des connaissances, tout au plus...
- Ah ? Pourtant, ils avaient l'air de bien vous connaître... Remarquez, on ne connaît jamais vraiment les gens... Tenez, votre tante par exemple... Je la connaissais depuis dix-sept ans, elle m'a jamais parlé de vous !
- Ah oui ? Ben... C'est... C'est qu'on était un peu en froid...
- Ah ?
- Oui... Oh, rien qu'une histoire de famille... Rien de bien reluisant... une broutille qu'on regrette, quoi...
- Eh bien, c'est dommage qu'il faille attendre la mort de quelqu'un pour s'en apercevoir...
- Bah, c'est toujours comme ça... Ça nous manque une fois qu'on l'a plus, mais quand c'est là, ça nous emmerde !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-FlorePixie-Flore   12 octobre 2017
- Oh, rien qu'une histoire de famille... Rien de bien reluisant... une broutille qu'on regrette, quoi...
- Eh bien, c'est dommage qu'il faille attendre la mort de quelqu'un pour s'en apercevoir...
- Bah, c'est toujours comme ça... Ça nous manque une fois qu'on l'a plus, mais quand c'est là, ça nous emmerde !

[p13]
Commenter  J’apprécie          10
MarquePageMarquePage   02 décembre 2017
- Vous soignez vos parents, vous soignez Madame Frichet, vous soignez tout le monde, vous êtes bienveillante 24/24... Mais une fois la journée finie, qui vous soigne, vous, toute seule dans vot' ruche ?
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-FlorePixie-Flore   12 octobre 2017
- Nous déclarons officiellement... le centre d'accueil pour personnes différentes...
- "Déficientes", Amédée ! "Les personnes déficientes" ! Tu t'es trompé !
- Non, pas du tout ! Les personnes sont différentes... C'est les chasses d'eau qui sont déficientes !

[p45]
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Anlor (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Anlor
[EMISSION] GERARD PART EN LIVE #10
autres livres classés : sdfVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4176 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..