AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723437639
48 pages
Éditeur : Glénat (06/11/2002)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 13 notes)
Résumé :
e cycle des enfants

Relançant la série en la situant quelques années plus tard, Erik Arnoux, secondé par Sophie Fougère, met en scène les enfants d'Hugues de Crozenc. Héritiers de la rivalité qui opposait autrefois leurs mères, le fils de Nolwenn et la fille d'Alix s'entredéchirent alors que de mystérieux et inquiétants événements secouent la campagne de Crozenc sur laquelle plane le souvenir de son ancien seigneur…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Diabolo44
  05 mars 2018
Nous voilà donc 10 ans après la fin d'Alix et Hughes de Crozenc, pour une nouvelle génération de personnages, et le fait est que ça commence... pas très bien.
D'abord, on nous refait la guerre des boutons version médiévale, j'ai trouvé ça moyen moyen. Ensuite, la petite Mahaut est évidemment un garçon manqué qui veut être chevalier, je sais pas si y'en avait beaucoup des comme ça à l'époque. Et puis le boute-feu, qu'on sent à plein nez manipulé par Ravenaud en coulisse (même si celui-ci n'apparaît pas pour le moment), pourquoi avoir attendu 10 ans pour persécuter Nolwenn s'il lui en veut à ce point ? Et d'ailleurs, pourquoi lui en veut-il ? Son ennemi, n'était-ce pas Hughes, qui est mort et dont il a tué la femme ?
Il faudra attendre l'épisode suivant pour avoir réponse à ces questions, mais je ne suis pas sûr qu'Arnoux parvienne à en valider une qui soit plausible.
Grossière erreur historique au moment de l'arbitrage du bailli de Poitiers, quand un homme intercède en faveur de la petite Mahaut pour l'héritage de Crozenc : la question ne devrait même pas se poser, l'héritage se fait en primogéniture mâle, et Sigwald devrait donc être l'héritier, à moins que sa noblesse ne soit contestée, ce qui ne semble pas être le cas.
Je me dois aussi de faire part de mon incrédulité totale sur la toute fin de l'épisode : précipitée par dessus les créneaux d'un donjon par une baffe reçue accidentellement ? WTF ?
Pour sauver les marrons du feu malgré tout, reste Nolwenn, décidément mon personnage préféré dans cette saga, une fois de plus soumise à rude épreuve, et dont on ressent et partage les tiraillements intérieurs vis-à-vis de cette gamine qu'on lui a imposée et qu'elle ne parvient pas à haïr complètement.
Et puis, nous avons le retour de ce que j'appellerai les "scènes de petites gens", qui faisaient tout le charme de cette série au début, et que l'on avait perdues depuis un moment, du fait qu'on évoluait dans des intrigues de cour. On retrouve avec bonheur les tribulations de ces gens de peu, paysans et valets, leur parler médiéval franchouillard fort bien rendu, leurs préoccupations terre-à-terre et leur promptitude à croire toutes les fadaises et à pendre le premier venu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BVIALLET
  04 mai 2012
Mai 1260. Dix années ont passé. Nolwenn pleure la disparition de son époux mort à la Croisade. Elle s'est retrouvée obligée d'élever la petite Mahaut, fille d'Alix et d'Hughes alors qu'elle cherchait à récupérer le domaine pour son fils Sigwald. Les deux enfants s'estiment mais pratiquent des jeux guerriers qui manquent de finir mal. Ils recevront le fouet et Sigwald devra quitter Crozenc pour ne revenir qu'une fois adoubé. Pendant ce temps, les champs et les villages alentour sont quatre fois de suite brûlés par un mystérieux pyromane qui finit par se faire prendre. A ses imprécations, tout le monde comprend que les malheurs n'ont pas fini de s'abattre sur le domaine.
Ce seizième épisode des « Aigles décapitées » marque un tournant dans cette saga moyenâgeuse. le lecteur passe à une nouvelle génération de personnages qui risquent de se révéler tout aussi aventureux que les précédents. La rivalité entre la demi-soeur et le demi-frère ne vont pas manquer de s'exacerber. L'épisode s'achève sur un nouveau meurtre qui ne va rien arranger. « La mâle mort s'est installée entre les deux aiglons » lit-on à la fin. Un très bel album, soigné, parfaitement réussi. Une intrigue qui rebondit parfaitement et selon une logique bien rodée. le lecteur ne risque pas d'abandonner cette histoire. le graphisme de Pierret est toujours aussi impeccable. Toujours de la belle ouvrage !
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coraliel59
  19 juin 2020
Ce tome 2 permet d'entrer pleinement dans l'intrigue. Face à face Hugues, descendant de Renaud et Enguerran qui a tué Renaud et usurpé sa place. Autour d'eux, de nombreux complots et affaires de famille. Beaucoup de développements possible. A suivre donc...
Commenter  J’apprécie          00


Lire un extrait
Videos de Erik Arnoux (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik Arnoux

"Carcano Girl" (Sara Lone, n°2), par David Morancho et Erik Arnoux
Celle qu'on nomme "Sara Lone" de son ancien nom de scène n'a décidément aucune marge de manœuvre: entre le Syndicat qui cherche à s'accaparer définitivement la pêcherie Carruthers...
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comment se porte votre Moyen-Âge?

Le Moyen-Âge a ses féministes! Auteure d’un livre sur l’art de la guerre, elle est surtout célèbre pour sa dénonciation de la misogynie dans le Roman de la Rose avec sa Cité des Dames.

Aliénor d’Aquitaine
Christine de Pisan
Marie de France
Olympe de Gouges

14 questions
201 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , littérature médiévale , littérature européenneCréer un quiz sur ce livre