AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Noëlle Arras (Éditeur scientifique)pierre Foldes (Préfacier, etc.)
ISBN : 2914467494
Éditeur : Chèvre-feuille étoilée (26/02/2008)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Des femmes ont excisé des fillettes. Le chirurgien, Pierre Foldes répare la mutilation. L’anesthésiste, Michèle Wilisch, et la sexologue, Frédérique Hédon, à l’écoute de ces fillettes devenues adultes, les accompagnent sur le chemin de leur reconstruction.
Marie-Noël Arras a recueilli leurs témoignages ainsi que celui de Mahoua Kone, temps fort, pour prouver, si besoin est, combien il est important d’informer sur la possibilité de réparer une mutilation qui t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
la_plume_francophone
  18 juillet 2008

Regards sur l'excision
« Un sourire nouveau sur un corps acceptable, le mien »
Les Editions Chèvre-feuille étoilée ont publié en mars 2008 Entière ou la réparation de l'excision de Marie-Noëlle Arras. Ce court ouvrage très dense, riche et documenté, se veut explicatif et informatif avant tout, mais il comporte aussi des témoignages et une nouvelle. Il aborde l'excision sous des angles très différents, notamment via la parole des médecins, le témoignage des victimes, la perspective psychologique et la dimension juridique.
Le témoignage de Mahoua Kone, une femme originaire de Côte d'Ivoire, décrivant ses souffrances et son rejet total de sa mère, complice du crime, est particulièrement percutant.
Le principal objectif du livre étant de faire connaître au plus grand nombre l'excision et surtout les moyens de la « réparer », c'est dans cet esprit que nous retiendrons ici quelques informations importantes .
L'excision, pourquoi ?
L'excision touche encore aujourd'hui 130 millions de femmes à travers le monde. Un tiers des femmes africaines subsahariennes est excisé, mais la situation varie fortement d'un pays à l'autre (20% au Sénégal, 90% au Soudan). L'ethnie Mandé (Mali, Sénégal, Mauritanie, sud du Sahara) est toutefois très concernée. En Egypte, neuf femmes sur dix le sont alors que la loi l'interdit depuis 1997. Mais les témoignages recueillis en France par le Dr Michèle Wilish nous rappellent que ce phénomène ne nous est pas étranger : « Elles sont issues de tous les horizons sociaux, de France ou d'Afrique, elles sont modernes ou traditionnelles, elles ont tous les âges (de 18 à 65 ans) ». On estime que 53 000 fillettes et adolescentes vivant en France ont été mutilées ou sont menacées de l'être.
L'ouvrage répertorie un certain nombre d'explications avancées par les tenants de l'excision : des raisons psycho-sexuelles (afin de priver la femme de désir pour préserver sa virginité avant le mariage et sa fidélité une fois mariée, accroître le plaisir masculin) ; des raisons sociologiques (identification avec l'héritage culturel, rite initiatique, intégration sociale) ; raisons d'hygiènes et d'esthétique (les organes génitaux de la femmes passant pour être sales et inesthétiques) ; des raisons mythiques (accroissement de la fécondation et promotion de la survie de l'enfant) ; raisons religieuses (alors que la pratique de l'excision est antérieure à l'avènement de la religion musulmane, certaines communautés musulmanes croient en toute bonne foi que l'excision fait partie des prescriptions de l'Islam).

Les conséquences de l'excision
L'excision recouvre des pratiques plus ou moins mutilantes (la sunna, la clitoridectomie et l'infibulation ) mais toutes traumatisantes et dangereuses. Il ne faut pas, en effet, perdre de vue que 5 à 15% des petites filles meurent des suites de l'excision, selon l'OMS.
Le Dr Pierre Foldes, dans la préface de l'ouvrage, rappelle que la mutilation sexuelle féminine « atteint l'intégrité féminine et touche tous les aspects de la vie de la femme », aggravant considérablement le pronostic obstétrical, affectant la vie sexuelle et le fonctionnement du couple, et modifiant l'image corporelle ainsi que l'intégrité physique et morale.
Par conséquent, l'excision relève en France de la cour d'assises. Depuis 2006, un nouvel article de loi étend l'application de la législation française en la matière aux mineures de nationalité étrangère résidant habituellement en France et victimes à l'étranger d'une mutilation sexuelle.
La réparation
Un acte chirurgical, pour lequel le Dr Pierre Foldes est très connu (ayant opéré 2500 femmes dont 2300 en France) permet aujourd'hui de réparer la mutilation. L'ouvrage en précise le protocole et le détail. Cet acte est remboursé en France à 100% depuis 2004. Même si l'ouvrage précise qu'un accompagnement psychologique est nécessaire, cette opération est toutefois qualifiée de miracle, témoignages à l'appui :
« Maintenant, je n'ai plus de problème. C'est comme une ouverture dans ma tête et dans mon corps », nous dit Mahoua Kone.
Entière insiste enfin sur un point capital : la nécessaire formation des médecins français en la matière et rappelle que les professionnels de santé qui ne signaleraient pas la réalité d'une excision ou le risque encouru par une enfant risquent une amende de 15 000 euros et un an d'emprisonnement ferme, la prévention étant un des seuls moyens de lutter contre ce fléau.
Adresses utiles
- Association « Soutien aux excisées » fondée par Mahoua Kone : soutienexcisees@yahoo.fr
- Docteur Foldes, Clinique Louis XIV, Saint-Germain-en-Laye: 0033 (0)1 39 10 26 26 / 0033 (0)1 39 27 42 48
- GAMS (Groupe femmes pour l'Abolition des Mutilations Sexuelles et autres pratiques affectant la santé des femmes et des enfants) :
http://pagesperso-orange.fr/associationgams/
auteur: http://la-plume-francophone.over-blog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
titeplume
  06 août 2008
ENTIERE
où la réparation de l'excision
c'est le titre du livre de Marie Noël Arras
aux éditions chèvrefeeuille étoilée.

Un livre format mini mais fort, très fort
qui raconte sans détour le cauchemar et la souffrance de plus de 60 000 fillettes de France et d'ailleurs,
ces fillettes que l'on exicise pour le plaisir et la pouvoir de l'homme
ces fillttes que l'on mutile dès leur plus jeune âge dans leur chair et leur âme...
MAIS
ces fillettes qui, devenures femmes aujourd'hui, peuvent se faire " réparer" tel est le mot qu'elels emploie
et retrouver ainsi un peu de dignité et pour certaines, un peu de bonheur.

Si à un certain moment, la lecture peut sembler répétitive du fait que ces témoignages se retrouvent tous sur le même pied d'égalité quant à la souffrance morale et physique de ces fillettes et de ces femmes, ne retenez qu'une chose : L'EXCISION EST UN ACTE DE BARBARIE, ON NE LE REPETERA JAMAIS ASSEZ et aujourd'hui, il peut être réparer voire éviter et IL FAUT SE BATTRE POUR CELA.

Je remercie le site Babélio de m'avoir fait connaître ce livre.
Depuis ma lecture, je me suis inscrite à une association qui se bat pour le droit à la liberté de ces femmes, la liberté de leur corps, la liberté de RESTER ENTIERES!!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AnaisValente
  26 juin 2008
Evidemment, le titre situe immédiatement le sujet. Grave, le sujet. Pour changer de mes lectures légères légères.
Extrait.
« le couteau était tout noir pour avoir beaucoup servi depuis de longues années (...). Juste à ses côtés, au sol, des morceaux de chair, un pêle-mêle de clitoris et de petites lèvres froidement arrachés à l'aide du couteau cité, étaient froidement disposés sur un couvercle rubicond. (...) Ce couteau minuscule, violait mon intimité, volait sans retenue toute ma vie et m'enlevait le plus précieux de moi, mon enfance, ma chair, tout... »
Suite de la critique : http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/post/6007027/nbsp#comments
Commenter  J’apprécie          00
MicheleP
  19 août 2012
Un tout petit livre sur la réparation de l'excision qui redonne espoir aux femmes mutilées.
Commenter  J’apprécie          40
lailasamburu
  13 février 2012
Livre trop court pour un sujet aussi difficile… une discussion pas assez approfondie. Dommage !
Commenter  J’apprécie          10
Video de Marie-Noëlle Arras (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Noëlle Arras
Vidéo de Marie-Noel Arras#Pianos Montreuil
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Coutumes liées au cycle de l'existence et à la vie quotidienne>Naissance, puberté, majorité (7)
autres livres classés : Femmes victimes de violenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Marie-Noëlle Arras (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
179 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre